Le blog de Facedange45 sur Amicalien

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 32
Les nouveaux membres : 0
Anniversaires aujourd'hui : 2

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


La musique... un dopant dénué de tout danger pour la santé


Le 25 mai à 06:20

Rubriques : Société


L’avantage qu'a la musique de détourner notre attention de l'effort et de nous faire oublier ainsi la fatigue fait que se trouve réduite de 12% environ la pénibilité lors d'un effort.


«Entendre le soir de la bonne musique, c'est accorder un juste dédommagement aux oreilles pour tout ce qu'elles ont à souffrir pendant la journée.» avait dit l’académicien français Pierre-Marc-Gaston de Levis. Une autre manière, sans doute, pour dire que la musique est reposante. Mais, il faut le souligner, ce n’est pas là son seul avantage. La musique a aussi cet autre atout: ceux qui exercent un travail physique pénible peinent moins à la tâche s'ils œuvrent en écoutant des chansons.


Les athlètes, tout comme les amateurs, peuvent le confirmer: écouter de la musique est bénéfique. Ils précisent d’ailleurs:


-       Ça donne la cadence, ça distrait de l'effort et ça donne plus de plaisir !


Dans les salles de sport ou en plein air, des sportifs en ont fait l’expérience: avoir des écouteurs sur les oreilles permet de parcourir des kilomètres plus facilement.

La musique a un réel impact sur la performance sportive. Selon des tests menés à l'université Brunel, à Londres, des nageurs de club autorisés à écouter de la musique gagnaient en moyenne trois secondes au chrono sur un 200 mètres nage libre.


L’avantage qu'a la musique de détourner notre attention de l'effort et de nous faire oublier ainsi la fatigue fait que se trouve réduite de 12% environ la pénibilité lors d'un effort. En se focalisant sur les mélodies, un coureur ne fait plus attention aux sensations désagréables liées à l'effort (tension musculaire, essoufflement, sueur) ; chose qui lui permettra de courir un peu plus longtemps.


La musique impose une cadence: les gestes deviennent plus fluides et mieux coordonnés. Lorsque ses mouvements sont synchronisés avec la musique, un cycliste peut, dit-on, économiser 7 % d'énergie. Lors de tests effectués sur des vélos d'appartement, des cobayes devaient parcourir la plus grande distance possible en deux minutes. Ceux qui pédalaient en silence arpentaient en moyenne 1,2 km. Ceux qui écoutaient de la musique, 1,57 km. 


A quoi est dû un tel effet dopant ?


La musique stimule la libération de neurotransmetteurs comme la dopamine, l'adrénaline et l'endorphine. Et cela produit alors un effet énergisant et euphorisant. L'athlète éprouve donc un surcroît d'énergie. Bien que dénué de tout danger pour la santé, la musique est une espèce de produit dopant. D’ailleurs, pour la Fédération internationale d'athlétisme qui interdit son usage dans les compétitions, la musique constitue une "aide" pour les athlètes...




Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2018 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES