Le blog de Facedange45 sur Amicalien

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 19
Les nouveaux membres : 0
Anniversaires aujourd'hui : 2

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Les nuages semblent aussi légers qu’une plume… pourtant, la réalité est toute autre !


Le 4 juin à 12:16

Rubriques : Nature


Sachant que les nuages pèsent en réalité des millions de tonnes et même parfois plus, comment font-ils pour ne pas tomber sur nos têtes ? Et de quoi sont-ils composés ?


En les regardant passer en flottant tranquillement dans le ciel, on pourrait croire que les nuages, corps soyeux et cotonneux, sont si légers qu'on pourrait même les porter d'une seule main… Mais il n'en est rien ! Les nuages sont très lourds : ils contiennent d'immenses quantités d'air, de poussières et de vapeur d'eau ainsi que des gouttelettes liquides ou des cristaux de glace présents par centaines de millions – voire centaines de milliards – dans chaque mètre cube de nuage.


En s’élevant dans l’air et en se refroidissant, la condensation de vapeur se transforme en gouttelettes et en cristaux. Il se forme alors  des nuages dont le type et la forme dépendront des conditions atmosphériques locales (température, pression, vitesse et direction des vents…). Un petit cumulus* peut peser plus d'un million de tonnes (dont 500 tonnes d'eau sous forme de gouttes et de cristaux)… Et un gros cumulo-nimbus* de 15 kilomètres de côté et 10 kilomètres de haut, annonciateur d'orages, peut aller jusqu'à un milliard de tonnes !


La question, bien sûr, est: comment de tels corps énormes font-ils pour ne pas tomber sur nos têtes?


Les raisons à cela sont :


  • La très faible masse volumique qu’ont les nuages ; car gouttelettes et cristaux ne représentent, eux, qu'un millionième de leur volume total.
  • A l'extérieur d'un nuage, les gouttes s'évaporent très vite sous l’effet de l'air parfois très sec.
  • Les gouttes d’eau minuscules, celles qui ne mesurent qu'un centième de millimètre de diamètre, ne tombent que très lentement à la vitesse de 3mm/s. aussi, sont elles facilement freinées et poussées vers le haut par les courants d'air chaud ascendants.


Cependant, lorsqu'elles parviennent à croître par fusion, les grosses gouttes de 5 millimètres de diamètre commencent à chuter à la vitesse de 8m/s et tombent au sol sous forme de pluie, de grêle ou de neige. 


*Cumulus :

-          Nuage de beau temps, blanc, à contours très nets et qui s’étend sur quelques centaines de mètres. (Base plate et sommet en dôme dessinant des saillies arrondies.)

*Cumulo-nimbus :

-          Nuage sombre, bourgeonnant, à grand développement vertical (de 400 à 10 000 m), qui déclenche les averses de grêle et les orages.

 





Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2018 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES