Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 32
Les nouveaux membres : 7
Anniversaires aujourd'hui : 9

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


PETER WOHLLBEN, confident des ARBRES

Le 17 novembre à  03:32
Rubriques : TERRE CITOYENNE

Mon amour des arbres est immense et grandit encore avec le temps. Je les écoute, je leur parle, j’échange avec eux depuis toujours, d’une manière différente de Peter Wohllben, toutes proportions gardées, évidemment. Et j’en retire des bienfaits.

© Thea

Un forestier en Allemagne, Peter Wohlleben, a observé que les arbres de sa région communiquent les uns avec les autres en s'occupant avec amour de leur progéniture, de leurs anciens et des arbres voisins quand ils sont malades. Il a écrit le bestseller "La Vie Secrète des Arbres" (vendu à plus d'1 million d'exemplaires) qui a émerveillé les amoureux de la nature. Ses affirmations ont été confirmées par des scientifiques à l'Université du "British Columbia" au Canada. Ce documentaire montre le travail minutieux et passionnant des scientifiques, nécessaire à la compréhension des interactions entre les arbres ainsi que les conséquences de cette découverte. Ce savoir va changer votre regard sur le vivant, les arbres et les forêts.

© youtube

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm.Tous droits réservés

Crédit photos : nytimes.com /Macro Editions /Le Monde /



Suite de l'article...

Lectures : 76    Commentaires : 6     Partager



LE HOLLANDAIS VOLANT, énigme ou légende ?

Le 9 novembre à  05:22
Rubriques : ENIGMES

À la fois mythe, légende mais aussi marqueur historique des grandes découvertes maritimes, voici l'histoire du Hollandais volant, le fameux Flying Dutchman, ce capitaine de navire hollandais condamné à errer sur les mers jusqu'à la fin des temps avec son vaisseau fantôme, un navire maudit qui inspirera aussi bien Victor Hugo, que Richard Wagner ou les scénaristes de Pirates des Caraïbes. C'est une histoire extraordinaire qui a traversé les siècles, emblématique de tout un univers qui fascine et effraie à la fois, celui de la mer.

Alors qui est réellement le Hollandais volant ? A-t-il existé ? Comment s'est construite sa légende ? 

Un reportage de Jérôme Laurent, Nedjma Berder et Patrick Meheut
Une production France 3 - Thalassa

youtube

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm Tous droits réservés

crédit photos : sugarhawk - Skyrock.com /Le Cormoran /



Suite de l'article...

Lectures : 127    Commentaires : 7     Partager





« Plus loin que la nuit et jour », « Voyage, voyage » avec GREGORIAN

Le 4 novembre à  07:47
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Gregorian est un groupe de musique allemand dirigé par Frank Peterson, reprenant de nombreux titres du répertoire populaire moderne (entre autre Depeche Mode, ou Led Zeppelin) mais dont les chanteurs s'inspirent de l'esthétique du Grégorien. Il s'inscrivent dans la pop grégorienne (avec l'ensemble Enigma (musique) notamment) apparu vers 1990.

Une grande mise en scène comprenant robe de bure, chorégraphie (très limitée par l'habit cependant) et jeux de lumière, nimbent leurs productions (video clips, concert, esthétique...). Tout ces éléments ne font que reprendre l'image populaire actuelle du moine : robe de bure très épurée, absence totale de vibrato dans la technique vocale (se rapprochant bien plus du cliché de la psalmodie grégorienne, linéaire, que des pièces bien plus mélismatiques et demandant des chanteurs de très hauts niveaux) ou encore les atmosphères sombres, jaune ou bleutée rappelant les couleurs qui napperaient la chapelle d'un monastère

source wikipedia

 

Ici le groupe s’inspire du Roi Arthur et de la Table Ronde. Je laisse la psalmodie des voix, les jeux de lumière, l’esthétisme des vêtements monastiques et les visages expressifs vous conduire en voyage vers ces contrées lointaines « Plus loin que la nuit et le jour ». Pour qu’un peu de rêve bleuté et de magique forêt illuminent cette journée.

 

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm.Tous droits réservés

Crédit photos : wikipédia

 



Suite de l'article...

Lectures : 140    Commentaires : 11     Partager



Et si on s’offrait un ATTRAPEUR de RÊVES ?

Le 31 octobre à  04:22
Rubriques : Mots-miroirs

Dans la culture amérindienne, le capteur de rêves d’origine est un objet artisanal (appelé asubakatchin en ojibway) composé d'un anneau, généralement en saule, et d'un filet lâche. Les décorations qui ornent chaque capteur de rêves sont différentes. Elles peuvent être faites de plumes et de perles. Le capteur de rêves est censé empêcher les mauvais rêves d'envahir le sommeil de son détenteur. Le capteur de rêves conserve les belles images de la nuit et brûle les mauvaises aux premières lueurs du jour. On retrouve désormais le capteur de rêves dans l'artisanat de la plupart des cultures nord-amérindiennes.

Selon ces cultures, le rêve est le véhicule qui permet l'échange entre l'Homme et le Grand Esprit. Le rêve est l'expression des besoins de l'âme. Il est aussi primordial de satisfaire les besoins de l'âme que ceux du corps. Si on écoutait la démarche que les rêves nous proposent, on comprendrait beaucoup mieux les besoins de l'âme.

À l'origine, le capteur de rêve était destiné aux enfants qui faisaient de mauvais rêves. Nous savons que les capteurs de rêves étaient fabriqués et utilisés par plusieurs tribus amérindiennes en Amérique du nord. Comme pour la plupart des objets traditionnels, les capteurs de rêves ont subi des modifications importantes au fil des siècles. Les changements touchent autant les matériaux utilisés que leur forme et leur dimension.

Chaire religion, culture et société.2012. In Le capteur de rêves.

http://www.crcs.umontreal.ca/patrimoine/connaissance/amerindiennes/capteurdereves.html

 

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 000524xxxxx. Tous droits réservés

Crédits Photos :  © Jorge Barrios, / © Rafael Ortega Díaz/ œuvres placées dans le domaine public par leurs auteurs

 



Suite de l'article...

Lectures : 121    Commentaires : 5     Partager



BON JOUR !

Le 25 octobre à  04:53
Rubriques : Mots-miroirs

quelques notes perlées

quelques brindilles étoilées

quelques mots immaculés

pour vous inviter

à vivre une douce et belle journée

nimbée

de luminosité

 

© Thea

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés



Suite de l'article...

Lectures : 126    Commentaires : 6     Partager



DANIELLE DARRIEUX, DD comme on l’appellait  : 100 ans et plus de 100 films !

Le 20 octobre à  05:32
Rubriques : ENTRACTE

La coqueluche de Paris ! Elle le fut pendant plus d’un demi-siècle pour le public. Une longue carrière commencée à 14 ans, au début du cinéma parlant. Elle a traversé les époques avec la même légèreté. Actrice et chanteuse. Belle, élégante, mais détestant le glamour. Femme mûre et grand-mère, elle ne perd rien de son charme, de sa fraîcheur et de son espièglerie… Elle nous laisse de beaux souvenirs.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm. Tous droits réservés

Crédit photos : Encinematheque /Le Parisien//Magazine MON Film



Suite de l'article...

Lectures : 198    Commentaires : 4     Partager



UN GRAMOPHONE M’A DIT 

Le 18 octobre à  05:05
Rubriques : Mots-miroirs

Chanson folklorique russe "Oh, vous, steppe ...», interprétée par un des joueurs du psaltérion, ensembles fonctionnant Yegor Strelnikova

 

 

Un gramophone m’a dit :

 

Écoute ma voix

Écoute la voix

De la steppe par ma voix

Écoute la voix

De la Volga

Et celle de la Neva

Par ma voix

Écoute l’écho du pas des chevaux

Et danse parmi les bouleaux

Une rose rouge entre les dents

Écoute les chants de transhumance

Par ma voix

Écoute les dans le silence

Et tu te souviendras

 

J’écoute et je me souviens.

 

© Thea

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : persos/



Suite de l'article...

Lectures : 195    Commentaires : 5     Partager



Élégant et talentueux JEAN ROCHEFORT

Le 11 octobre à  06:09
Rubriques : ENTRACTE
Son père, originaire de Dinan,  le voulait comptable, il a pris des cours de théâtre à Nantes où il a débuté au théâtre Graslin.
Dandy, lord, humoriste, facétieux, tous les qualificatifs lui conviennent. Un acteur à métamorphoses, toujours juste dans ses "jeux de rôles".

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm Tous droits réservés

Crédit photos : Télé Star : /Le Parisien /twitter.com /

 




Suite de l'article...

Lectures : 84    Commentaires : 10     Partager



Hisse et ho ! « Dans le même bateau » que les DERNIERS TROUVERES !

Le 8 octobre à  05:17
Rubriques : CHANTS DE MARINS

Voici un groupe très dynamique que j’apprécie beaucoup. Je les remets en ligne car ce sont des gens joyeux, remplis

d’enthousiasme et dont l’humour sain est digne de celui de leurs ancêtres médiévaux des XII et XIIIème siècles qui allaient de

pays en pays, de villages en villages. Qui se produisaient sur les parvis des cathédrales, à la cour des rois et des seigneurs, sur

les places publiques et dans les tavernes.

Oui, embarquons avec eux !

« Les Derniers Trouvères est un groupe de musique médiévale français, fondé en 1992 par Roland Deniaud et Marie Milliflore. S'inspirant de musiques du répertoire traditionnel médiéval français, certains de leur morceaux sont issus de leur propre production. Leurs paroliers attitrés sont Roland Deniaud et Florian Lacour[], et si la plupart des mélodies sont des airs traditionnels, ils reçoivent parfois des composition d'Isline Dhun, ou jouent des production de Roland Deniaud, entre autres... »

source wikipédia

 

Ce clip à été tourné dans l'église de Bégny (Ardennes) et sur la jonque chinoise "la Dame de Canton" (Paris 13e)

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Tous droits réservés

Bateau norvégien : Bayeux Tapestry, Bayeux / Personal picture taken by user Urban, February 2005_-Un exemplaire de la licence est inclus dans la section intitulée GNU Free Documentation License



Suite de l'article...

Lectures : 103    Commentaires : 7     Partager



YVES JAMAIT à fleur de plume avec « Des mains de Femme ».

Le 5 octobre à  04:34
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Une voix éraillée, des mots sortis des entrailles pour dire la vie quotidienne. Celle qui fait grincer les dents et verser une larme mais qui fait aussi danser et s’amuser dans les bals populaires. Valses nostalgiques, clins d’œil d’une java… Yves Jamait ne renie rien de ses origines, et y puise au contraire le goût des rencontres.

 

Yves Jamait, né le 28 octobre 1961, est un auteur compositeur interprète qui est arrivé sous le feux des projecteurs sur le tard. Cuisinier à Dijon en 1975, découvre la guitare en 1977, mais surtout travaille dans divers domaines (cuisinier, manœuvre dans le BTP, animalier en laboratoire pharmaceutique, infographiste). Guitare, accordéon et textes à fleur de peau, Jamait a souvent été cantonné au rôle de "casquetté de la chanson française »(wikipédia)

 

Dominique Parravano écrit :
"Artiste majuscule, Yves Jamait, sorte de Gaston Montehus des temps modernes, n’a jamais dévié d’une trajectoire oblique qui a forgé sa singularité, imperméable aux conventions et formatages d’un milieu du show business, dans lequel « il est passé par hasard » comme parachuté pour notre plus grand bonheur avant de s’y installer, on l’espère pour longtemps, avec son chant de sève et de convictions, son écriture au cordeau, chantant comme personne les éclopés de la vie, l’âpreté du quotidien, les jours décolorés, le rêve de l’être aimée.
Car, c’est en homme libre qu’il trace sa route dans la chanson française, à l’image du coquelicot, fleur rebelle et indomptable qui peuple les terrains vagues, et qui ornait la pochette de son deuxième album."...
"Avec, à chaque fois,  le même engagement, la même émotion et énergie à faire de la musique.
Une musique qui touche droit au cœur."
Dominique Parravano © http://www.lechantdesbeauxhumains.ch/lcdbh_yvesjamait.html

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm. Tous droits réservés

Crédit photos : critikator.blogspot.com /L'Yonne Républicaine /

 



Suite de l'article...

Lectures : 316    Commentaires : 4     Partager




Page 1 de 226

1

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES