Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 12
Les nouveaux membres : 0
Anniversaires aujourd'hui : 5

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Et voici LA MARSEILLAISE des COTILLONS (1848)

Le 15 juillet à  03:54
Rubriques : CHANTS de REVOLTE

Ce chant est interprété par Rosalie Dubois, chanteuse française indépendante née en 1932

Toutes les paroles de la chanson ne sont pas dans la vidéo. Je les mets en totalité dans la 2ème partie de l’article. Il va sans dire que tous les hommes ne sont pas les tyrans décrits, heureusement!

 

En février 1848, Paris s’insurge contre le gouvernement Guizot. Surpris, Louis-Philippe abdique et la République est proclamée le 24. C’est le début d’un vaste mouvement qui va toucher toute l’Europe.

La Marseillaise des cotillons en l'an 1848 est un hymne féministe de Louise de Chaumont.

Comment est-elle née ?

Les révolutionnaires de 1793 avaient exclu les femmes de l'espace public. Le Code civil de 1804 avait institué les femmes mariées en mineures, dépendantes de leurs maris. Les républicains de 1848 les remettent à leur place « naturelle » de mères, gardiennes du foyer. Elles passent du statut de femmes actrices des révolutions populaires, à l'allégorie féminine qui incarne la République : 
la Marianne.

En 1848, la voix des femmes est encore peu entendue. Exclues du champ civique (le suffrage universel acquis sous la IIe République est exclusivement masculin), elles sont, au plan des droits civils, placées sous une tutelle masculine, exercée par le père ou l'époux. C'est contre cette double dépendance, et pour voir enfin consacrée l'égalité juridique entre les sexes, qu'œuvreront les féministes.

 

Il parut en juin 1848 dans le numéro 1 de La République des femmes, journal des cotillons édité à Paris par les Vésuviennes (1).

Il se chante sur l'air de la Marseillaise[].

Cotillon : (vieilli) jupon des femmes ; ici, synonyme de femme.

©frilouz.free.fr

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : musicali-daniel-bonin.fr/rilouz.free.fr/



Suite de l'article...

Lectures : 48    Commentaires : 10     Partager



CONCERTO FRAÎCHEUR et SYMPHONIE des SOUS-BOIS

Le 14 juillet à  03:02
Rubriques : Mots-miroirs

Concerto pour clarinette (allegro) de Mozart

 

 

Balade légère sous la nef des arbres ou par les sentiers sauvages qui se perdent et s’entortillent à loisir. Labyrinthe végétal.

Perception aiguisée des sons les plus minuscules : froissement de feuilles ou de brindilles, envol d’un oiseau, passage d’une libellule ou d’un papillon…

Tout devient palpable : rai de lumière dans les charmilles, éclat d’une fleur sauvage ou douceur de la parure d’une écorce moussue, clapotis d’un filet d’eau sur les pierres et entre les herbes d’un fourré. On pourrait presque entendre pousser la sève des arbres et arbustes, celle des herbes, les fougères et des graminées…

Silence et Liberté.

 

© Thea

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm

Tous droits réservés

clichés libres de droits sur Google

 



Suite de l'article...

Lectures : 66    Commentaires : 5     Partager





Ça vous dit quoi, les ANNÉES 1950 ?

Le 8 juillet à  04:54
Rubriques : Mots-miroirs

La loco à vapeur, les pique-nique (au bord de la route… oh la la ! pour les ceusses qu’avaient une automobile!) la traction avant, les cars qui nous emmenaient voir la famille, le dimanche, mais pas tous les dimanches, les chansons à la mode à la TSF ou dans les bistrots, les joueurs de boules ou de palets. Les galopades et les jeux dans la rue : blouse grise et culottes courtes, pour les frangins, jupes plissées pour les frangines et moi et moi… galoches et chaussettes pour tous ! Qui tirebouchonnaient malgré les élastiques ! Les noces, fillettes et garçonnets d’honneur en tête, fiers comme Artaban, les mariés, demoiselles et garçons d’honneur, les invités, les parents et l’accordéoniste qui suivaient … Aux beaux jours, la pause « photos » au jardin ou dans la cour, et nos mamans, foulard noué sous le menton, eh oui… à la messe et au marché.

© Thea 07 juillet 2018

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm; Tous droits réservés

Crédit photos : pixopolitan.com / vive le tour de France !/arbeitsmed.info /Overblog /



Suite de l'article...

Lectures : 112    Commentaires : 10     Partager



Aux amoureux de la PETITE REINE

Le 4 juillet à  04:31
Rubriques : Mots-miroirs

Tout mômes, avec le frangin de deux ans mon cadet, on jouait à être Coppi, Robic ou Bobet dont la TSF et les journaux transmettaient les exploits. Nous n’avions pas de vélos, des trottinettes suffisaient ou tout simplement un « guidon » de notre fabrication. Avec la casquette distribuée lors de courses locales et l’indispensable bidon !! Et on traçait, et on se prenait pour les rois de… la petite reine ! Sans applaudissements ni bouquets de fleurs à l’arrivée !

© Thea

Historique : …

« Créé en 1903, interrompu à deux reprises par la guerre, le Tour de France a célébré sa centième édition en 2013. Henri Desgrange, ancien cycliste puis journaliste, est surtout le père fondateur du Tour de France. Il en fut également l'organisateur jusqu'en 1939 avant de passer la main à Jacques Goddet, un autre journaliste sportif.

Maurice Garin, 1er vainqueur du Tour de France en 1903.

Tout un symbole. Le premier vainqueur de la Grande Boucle est à l'image de cette France du début du XXe, un laborieux. Maurice Garin est un immigré italien venu chercher meilleure fortune de l'autre côté des Alpes. Avant de devenir coureur cycliste, il est ramoneur, ce qui lui vaudra un surnom affectueux dans la presse de l'époque. Alors que la IIIe République est déchirée par l'affaire Dreyfus, il permet, en remportant le premier Tour de France de l'histoire, de réunir le pays autour de sa victoire. A 32 ans, Garin boucle le parcours en 94 h 33' et 14' (et 25 km/h de moyenne), devant Lucien Pothier et Fernand Augereau, qui pointent plusieurs heures derrière. 

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm.Tous droits réservés

Crédit photos : Google



Suite de l'article...

Lectures : 138    Commentaires : 14     Partager



Aimé DUVAL, le Brassens en soutane

Le 1 juillet à  04:52
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

Quelques lignes dans un courrier des lecteurs à propos de ce Brassens en soutane, lié d’amitié avec le grand Georges qui lui consacra quelques rimes dans « Les trompettes de la renommée »… et les souvenirs affluent. J’ai assisté à l’un des concerts de ce curé chanteur à Saint-Nazaire, en 1957 ou 58 avec des groupes de jeunes, emballés par ses chansons, sa ferveur, sa grande simplicité. A l’issue du concert nous chantions en masse dans les rues de la ville, ce « Tout au long des longues, longues plaines » qui colle à l’actualité des exilés d’aujourd’hui.

Il a chanté les humbles et les « petits » aussi.

Il aurait eu 100 ans ce samedi 30 juin.

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm.Tous droits réservés

Crédit photos : Getty Images/Encyclopédisque/enghien-le-saviez-vous.eklablog.com /Lullupops.com /



Suite de l'article...

Lectures : 140    Commentaires : 9     Partager



La DANSE c’est … parler en SILENCE…

Le 27 juin à  05:08
Rubriques : DANSES DU MONDE

C'est dire plein de choses, sans dire un mot. Musique: Asaf Avidan "Devil's dance"

( Fanny B·) la vidéaste


Le langage de l’âme et du corps passe par cette manière que nous avons de bouger, de mettre en mouvement notre sensibilité, notre état d’esprit, nos émotions du moment ou celles qui reviennent à la surface après de longs mois, de longues années en veilleuse ou attente. Elles font des ricochets, des méandres, des spirales qui s’élargissent, s’éloignent, se rapprochent, se rejoignent et irriguent nos vaisseaux et notre épiderme. A fleur de peau. C’est alors qu’à notre insu, sans même qu’on s’en aperçoive, naît le besoin, l’envie et la fièvre de danser pour exprimer tout cela sans prononcer une parole.

 

C’est l’Instinct de Vie, tout simplement, qui se manifeste chez tout être vivant (la danse nuptiale des oiseaux, par exemple). Cet Instinct de Vie, dont, nous dit le Dictionnaire des Symboles (Jean Chevallier/Alain Gheerbrant © Robert Laffont, 1969/1982) « qui n’aspire qu’à rejeter toute la dualité du temporel, pour retrouver d’un bond l’unité première où corps et âme, créateur et création, visible et invisible se retrouvent et se soudent, hors du temps, en une unique extase. La danse clame et célèbre l’identification à l’impérissable ».

Et les auteurs poursuivent avec la danse rituelle de David devant l’Arche, celle des derviches tourneurs, de l’Inde, des traditions chinoises, égyptiennes et africaines bien entendu. Elles sont multiples, variées, et nous en connaissons tous plusieurs.

© Thea

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/000000000.htm.Tous droits réservés

Photo : Terpsichore Odessa Auteur Assedo



Suite de l'article...

Lectures : 131    Commentaires : 4     Partager



MOR BRAZ, (Océan) embarquement immédiat !

Le 24 juin à  04:18
Rubriques : CHANTS DE MARINS

Chansons de pirates 17ème et 18ème siècle

morbraz.kazeo.com/

 

Je cite :

 

« Mor Braz : c'est le nom de notre navire. Il signifie "océan", en langue bretonne.

 

 Après moult conquêtes,
les écumeurs des mers du Mor Braz débarquent pour partager leur butin.

De leur coffre au trésor,
ils sortent chansons et mélodies ramenées de leurs voyages, 
des Iles du Nord à la Péninsule Ibérique, entre terres et mers.

Embarquez pour l'Aventure avec l'équipage du Mor Braz ! »

 

Le capitaine : Rohan

Chant, accordéon, mandole, ukulélé, percussions. Marinier devenu pirate. Des fleuves et des canaux d’Europe à la Bretagne. Accompagné de sa mandole et de sa voix, il collecte et compose de nombreuses chansons au gré des rencontres. Richesse d’un répertoire original :concert solo (Légend’eaux) formations (Carynx, les Deux Gabiers etc.)D’aventure en aventure il devient capitaine à bord du Mor Braz !

Le bosco : Vincent.

Chant, bombarde, clarinette, veuze, percussions.

Début dans la Royale, comme sonneur au bagad de Lann-Bihoué. Des eaux de la musique populaire traditionnelle aux « musiques du monde » il découvre l'univers des fêtes médiévales, historiques et festivals celtiques et embarque parallèlement à bord du Mor Braz comme bosco !

Le mousse : Victor

Guitare électrique saturée, mandole

Victor est le plus jeune pirate de la bande, mais il n'est pas trop mal traité pour un mousse. Normal, c'est le fils du capitaine ! En pleine découverte de la vie de forban !

Extraits du site : © morbraz.kazeo.com/‎

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : Tous droits réservés

crédit photos :morbraz.kazeo.com/‎youtube.com/ he picture shows the Tall Ship Christian Radich under sail. Ulflarsen 11:34, 19 May 2005(domaine public)

thierry-charpentier.over-blog.com



Suite de l'article...

Lectures : 133    Commentaires : 9     Partager



« Couleurs d'Armor », un voyage, une balade

Le 20 juin à  03:13
Rubriques : VOYAGES

Pour le fun, une vidéo que je trouve très originale car c’est, comme le précisent ses créateurs, « un véritable court-métrage ». Mais je leur laisse la parole :

 

 

« Tout d'abord, cette vidéo est une invitation à découvrir notre site, Couleurs d'Armor (www.couleurs-armor.fr). Elle donne un aperçu de son esprit et de son contenu, reprenant d'ailleurs certains de ses éléments dont la présentation a été réadaptée. Essentiellement composée de séquences en accéléré (time-lapse) sur des échelles de temps variées, son montage a fait l'objet d'un travail long et minutieux : toutes les séquences ont été choisies et recalculées pour un défilement en osmose avec notre musique. Leur succession se veut porteuse de sens et de symbolique. Cela donne au final un véritable court-métrage et une réalisation à part entière de Couleurs d'Armor. N'oubliez pas d'allumer vos enceintes ! Nous espérons que vous apprécierez. »

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00000000 Tous droits réservés

 Crédit photos : internet et carte : Victor Levasseur (1800–1870)   carte de 1852 Carte Levasseur du département des Côtes-d'Armor, anciennement Côtes du Nord

 



Suite de l'article...

Lectures : 140    Commentaires : 8     Partager



Du canal de Nantes à Brest et du Barrage de Guerlédan avec les BOULINERIEN

Le 13 juin à  04:42
Rubriques : CHANTS DE MARINS

Paroles et musique : www.sonerien-du.com
Interprètes : les boulinerien.free.fr
Musique seconde partie : Urzhia-Kan : http://www.youtube.com/user/UrzhiaKan
musiques de Urzhia-Kan en téléchargement gratuit pour un usage non-commercial : http://www.jamendo.com/en/artist/Urzh...

Sur la chanson "Les Mariniers" par André Monnet : de superbes photos d'époque, collectées auprès d'anciens mariniers par Philippe Lamotte, sur la vie à bord des péniches sur le Canal de Nantes à Brest

Qui sont les Boulinerien (prononcez Boulinérienne) ?

Le groupe est constitué de 17 chanteurs et 5 musiciens.

Des forbans, anarchiques et solidaires, qui chantent pour leur plaisir . . . et le vôtre !

Cette chorale de Plozévet de voix fortes et chaudes des Boulinerien fut créée en 1993. Elle est sensationnelle et en surprendra plus d'un. A n'en pas douter, cette bande de joyeux drilles est capable de vous livrer une bordée de chants de marins propre à soulever les coeurs. Il faut dire qu'avec les " Boulis " ça chauffe toujours, voilà une bande de copains, des amateurs, dont la motivation principale était, et demeure, le plaisir d'être ensemble et de chanter ensemble.

Etymologie de bouliner.
Sens propre : serrer le vent au plus près.
Sens figuré : serrer les jeunes filles au plus près

Extraits de filetsbleus.free.fr/program/bouli.htm

Chants de marins - Boulinerien - Accueil | Facebook

https://fr-fr.facebook.com/boulinerien/

 

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit :

Tous droits réservés

Photos : pnich.com/ fluvialnet.com/ bigouden.tv/ filetsbleus.free.fr/ User Pilot'22 on fr.wikipedia/ licence Creative Commons Paternité –

Canal de nantes à brest : auteur : Tux-Man licence Creative Commons CC0 don universel au domaine public



Suite de l'article...

Lectures : 208    Commentaires : 6     Partager



De la Suisse au Tassili, Maximilien Bruggmann, photographe (1934-2016)

Le 10 juin à  04:51
Rubriques : PHOTOGRAPHIES

vidéo faite en 2009 pa Alex Décotte


Mon chemin a croisé celui de deux « arpenteurs »du désert, comme Maximilien Bruggmann, un passionné d’archéologie et un sculpteur allemand de renommée mondiale, établi près de Bordeaux. Le parcours de ce photographe Suisse m’intéressait. Je lui ai consacré un article en 2015 et, ayant décidé de le remettre, j’ai effectué quelques recherches et appris son décès en août 2016. C’est donc un nouvel article que je vous propose

© Thea.

A 23 ans, Maximilien Bruggmann, jeune graphiste Suisse, part à la conquête du monde avec peu de moyens et il n’a pas cessé de le parcourir depuis ! Avec humanité, tendresse et respect pour les peuples rencontrés. Captant des "instants d'éternité", notant, engrangeant et archivant. Œil et Mémoire du monde.

 

Il a dit :

:

«Qu’est-ce qu’une bonne photo? Un moment retenu, important, spécial. Pour moi, c’est aussi

lorsqu’elle est imprimée dans un livre. C’est l’aboutissement.»

 

et celles-ci que j’aime tout particulièrement :

«J’aime les arbres vivants, mais j’aime aussi les arbres morts. Il n’y a plus de feuilles, il n’y a plus rien et pourtant une espèce de force s’en dégage et cette force est à nu.»

 

« Ce qui m’a le plus marqué dans mes voyages? Le désert. Il n’y a rien, on voit tout, c’est le silence absolu. La vérité du désert, c’est ce silence.»

à lire sur http://www.wellness-et-sante.ch/pdf_ws37/ws37_Invite1.pdf

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

 



Suite de l'article...

Lectures : 231    Commentaires : 14     Partager




Page 1 de 232

1

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2018 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES