Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 12
Les nouveaux membres : 8
Anniversaires aujourd'hui : 12

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Quand LA MAGIE DE L’ÉGYPTE naît DU SABLE au TOUQUET…

Le 30 avril 2014 à  03:34
Rubriques : Sculpteurs

Musique de Maurice Jarre (le désert)

 

Le Touquet 2007 :

 

Magie des jeux de lumière et de soleil sur ces œuvres géantes mais éphémères qui prennent un relief doré et comme patiné par le temps.

 

Les lumières, le soir, en font un spectacle féerique.

 

Mais d’où vient ce sable ?

 

Je l’ai appris sur le site : www.pas-de-calais.com/pdf.../espace.../sculptures-sable-le-Touquet

 

« Les sculptures sont faites d’un sable spécial que nous appelons du Sable de Sculpture. Ce sable provient d’une carrière en Belgique, du Mont Saint Guibert plus précisément, à une trentaine de kilomètres de Bruxelles en direction des Ardennes.

La raison pour laquelle nous n’utilisons pas le sable local de la plage est simple : les marées ont eu, au fil du temps, un effet d’érosion sur le sable de la plage. De ce fait, les grains de sable de plage sont devenus complètement ronds, comparables à des billes. Bien que ce soit confortable à nos pieds pendant une promenade, les billes ne se laissent pas empiler et par conséquent, ce sable est inutilisable pour des sculptures qui mesurent plusieurs mètres de haut ».

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/ Tous droits réservés

Photos : pixelistes.com/ lalibre.be/( sablière de Mont-Saint-Guibert) ilyatoo.com/ article.wn.com/ brionautes.com/



Suite de l'article...

Lectures : 1314    Commentaires : 9     Partager



Savoureux, LES FRÈRES JACQUES dans « La violoncelliste » (1956)

Le 29 avril 2014 à  04:11
Rubriques : ENTRACTE

Les Frères Jacques, quatre compères aux costumes extravagants et colorés au répertoire tantôt humoristique, tantôt paillard, toujours un rien grinçant mais poétique.

« La violoncelliste » est un morceau d’anthologie qui n’a pas pris une ride et qui est peut-être moins connu que la » Marie-Josèphe », « La confiture »,  « La baleine », « L’entrecôte » ou « La queue du chat »… C’est croustillant.

 

Composition du groupe :

 André Bellec (1914-2008), le fondateur et Georges Bellec, son frère, (1918-2012), le « comique » nés à Saint-Nazaire.

François Soubeyran (1919-2002), Dieulefit, Drôme. Le plus grand (en taille) et le poète

Paul Tourenne (né à Paris en 1923), le premier ténor, le photographe ; il tenait les rôles de fille au besoin

Le cinquième membre du groupe, le pianiste :

Pierre Philippe (1909-1995) qui les accompagnera pendant vingt ans, jusqu'en décembre 1965

puis Hubert Degex (né en 1929) à leurs côtés de décembre 1965 à 1982

Jean-Denis Malclès (1912-2002), décorateur de théâtre, créateur de leurs fameux costumes

 

Quatuor vocal de l’après-guerre, les Frères Jacques apparaissent comme l’un des groupes les plus atypiques dans le paysage de la chanson française, grâce à leurs spectacles combinant chorégraphies, théâtre et mime.

Les quatre larrons, qui aiment à “faire le Jacques”, trouvent rapidement leur nom de scène et débutent au cabaret dès 1946 dans une parodie mélodramatique intitulée ‘L’Entrecôte’. La recette de leur prestation, fondée sur une mise en scène pleine d’humour, des costumes extravagants et colorés et des chansons tantôt paillardes, tantôt fantaisistes, leur vaut un succès immédiat. Accompagnés du pianiste Pierre Philippe, ils enregistrent leur premier 78 tours deux ans plus tard, mais ce n’est qu’à partir de leur rencontre avec l’agent artistique Jacques Canetti que leur notoriété dépasse les limites de la sphère parisienne. Dès lors, ils interprètent les poèmes de grands écrivains tels que Jacques Prévert ou Boris Vian, et enchaînent les tournées à l’étranger, colportant leur univers à la fois grinçant et empreint de tendresse. Consacrés par le Grand prix du Disque en 1950 et 1958, les Frères Jacques laissent à la postérité l’image de clowns attachants aux multiples talents.

D’après Wikipédia et EVENE

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/Tous droits réservés

 

Partition : lilot-parts.com/ open.spotify.com/ vimeo.com/ chansons-net.com/



Suite de l'article...

Lectures : 1907    Commentaires : 12     Partager





BOURVIL-le-Tendre : « Le petit bal perdu »

Le 26 avril 2014 à  03:38
Rubriques : Voix de toujours

« …et c’était bien

Et c’était bien… « 

 

Tendresse

Douceur

Beaucoup d’amour dans la voix et le regard de Bourvil l’incontournable qui chante si simplement cette nostalgie d’un « petit bal perdu » avec une grande délicatesse. Sa couleur sépia lui confère un charme particulier.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : www.purepeople.com/le-bal.fr/



Suite de l'article...

Lectures : 888    Commentaires : 10     Partager



CYD CLARISSE/RICARDO MONTALBAN, Fantastic Duo

Le 25 avril 2014 à  04:12
Rubriques : ENTRACTE

« Plus belle paire de jambes d’Hollywood », « étoile vivante de l’âge d’or de l’usine à rêves »,  Cyd Charisse (1921-2008) restera  l’inséparable partenaire de Fred Astaire et de Gene Kelly.

J’ai choisi une vidéo différente des mythiques que nous connaissons : avec Ricardo Montalban.

 

Toute jeune, Cyd Clarisse étudie la danse classique. Eminemment douée, elle intègre le prestigieux Ballet russe de Monte-Carlo.

A 22 ans, elle fait ses débuts au cinéma dans ‘Something to Shoot About’, puis dans ‘Mission to Moscou’ de Michael Curtiz.

En 1945 elle tourne pour la première fois avec Fred Astaire, dans ‘Ziegfried Follies’ de Vincente Minelli et  en 1948 elle  signe un contrat avec la MGM. Quatre ans plus tard, elle crève l’écran dans ‘Chantons sous la pluie’, dans une scène d’anthologie : coiffure à la Louise Brooks, body et fume-cigarettes, elle séduit Gene Kelly. Cette seule apparition la propulse au rang de star. Dès lors, sa carrière s’emballe, elle enchaîne les films…

Malgré le succès, Cyd Charisse souffre de ce duo imposé constamment par les studios, alternant tour à tour Fred Astaire ou Gene Kelly, qui empêche d’exprimer sa créativité et la met dans l’ombre de chacun de ses partenaires masculins. Après avoir joué dans des films dont ‘Quinze jours ailleurs’ aux côtés de Kirk Douglas en 1962, Cyd Charisse quitte les Etats-Unis pour l’Europe où elle se produit dans les cabarets, retrouvant l’esprit et le plaisir de la danse à sa source. Récompensée en 2000 par le Prix Njinski des mains de Caroline de Monaco pour l’ensemble de sa carrière, Cyd Clarisse laisse, de sa retraite, briller son étoile sur le Walk of Fame de Los Angeles. En 2008, Cyd Charisse décède d’une crise cardiaque, réduisant encore le nombre d’étoiles vivantes de l’âge d’or de l’usine à rêves.

D’après Evene

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés



Suite de l'article...

Lectures : 929    Commentaires : 12     Partager



GERALD ET LES AUTRES, masseurs des gens de la rue

Le 24 avril 2014 à  04:21
Rubriques : Libres propos

Dans cette vidéo Gérard Piquemal du Québec, fondateur de cette initiative, nous explique leur action.http://www.kineconcept.com


À propos

Les thérapeutes bénévoles du Spa de la Rue offrent aux plus démunis des soins en massothérapie, ostéopathie, naturopathie, soins de pieds et plus...

 

Description

Toi mon ami(e) de la rue, toi le marginal, le va-nu-pieds, le mal chaussés, l'exclus de notre société. Toi le « sans » ; sans emploi, sans revenu, sans famille, sans logement, sans droits..... Toi qui souffre et qui couche à la dure, viens, je te convie au "SPA de la Rue".

Facebook

 

A Nantes : Extrait d’un article signé Véronique ESCOLANO, Ouest-France du 19 ou 20 avril 2014.

 

« Il y a deux mois, Gérald  Briouze, professionnel et formateur en massage « bien-être »  propose des massages thaïe habillés  dans l’arrière-salle du foyer Clairefontaine à Nantes, un port d’ancrage sur le Quai de la Fosse où gens de la rue, SDF ou relogés, personnes isolées, se retrouvent pour prendre un café, manger à pas cher, jouer aux cartes…

 

Gérald a créé l’association Spa de la rue France, sur un modèle québecois .Il a réuni une dizaine de thérapeutes bénévoles pour « masser ceux qui en ont plus besoin que nous ». Gratuitement bien sûr ; Dans les foyers, mais aussi à l’accueil de jour des Restos du cœur. Après Nantes, une deuxiè-me antenne, à Pau, vient déjà de voir le jour. »

spadelaruefrance@gmail.com

 

© crédit photo et article : Ouest-France


Suite de l'article...

Lectures : 999    Commentaires : 16     Partager



Henri TACHAN, l’inclassable, nous entraîne avec : « Le violon »

Le 23 avril 2014 à  04:39
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

Henri Tachan, de son vrai nom Henri Tachdjian, né le 2 septembre 1939 à Moulins (Allier), est un auteur-compositeur-interprète français. Pensionnat catholique puis lycée à Paris. Ecole hôtelière à Thonon-les-Bains et serveur au Ritz à Paris. En 1962, il part pour le Québec. Après son travail de serveur il récite des poèmes « Chez Clairette » (Claire Oddéra), au 1124 rue de la Montagne à Montréal. De passage, Jacques Brel l'encourage à se lancer dans la chanson. De retour en France, il sort son premier album chez Barclay en 1965 qui obtient le Grand Prix de l'Académie du disque. Dans le même temps, il fait le lever de rideau de Juliette Gréco à l'Olympia. En 1968, il fait la première partie d'Isabelle Aubret et de Félix Leclerc à Bobino puis celle de Pierre Perret en 1970 et de Georges Brassens en 1972, toujours dans la même salle.

Entre temps, il représente la France au Festival de Sopot 1969 avec la chanson « La table habituelle », et termine 2e. En 1974, il chante à la Pizza du Marais pour son ouverture. En 1975, il passe deux semaines au Théâtre de la Ville et un soir à l'Olympia en tête d'affiche. Puis, en 1978, il reste à l'Olympia. En 1999, il passe six semaines au Théâtre de Dix Heures à Paris.

Moins médiatique que les autres chanteurs de son époque, Henri Tachan n'en est pas moins un fin lettré qui, comme Léo Ferré et tant d'autres, flirte avec Verlaine, Rimbaud et Baudelaire. Son goût musical pour Beethoven ou Schubert se ressent dans les sonorités de ses musiques

Henri Tachan puise dans le spectacle de la société et de nos comportements la matière de ses chansons, finalement bien avant la nouvelle génération de chanteurs, il écrit des "chansons-réalité" en utilisant l'humour ou un ton plus grave.

Wikipédia

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : Ivry Gitlis : fipradio.fr/ aa-org.com / H. Tachan : parolesmania.com/ antiwarsongs.org



Suite de l'article...

Lectures : 1073    Commentaires : 6     Partager



Un besoin de SILENCE

Le 22 avril 2014 à  08:57
Rubriques : Mots-miroirs

Musique: 'Silence' de Shannon Hurley


C’est ce que j’éprouve en ce moment après une période d’intenses activités et avant celle qui s’annonce.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/ Tous droits réservés

Crédit photos : Marseille > Centre-ville de Marseille > Notre-Dame-de-la-Garde > Statues routard.com/ mbd89.over-blog.com/

Auguste Préault : le Silence :photo de 9jules9/ licence Creative Commons Paternité 3.0 (non transposée).

 



Suite de l'article...

Lectures : 973    Commentaires : 6     Partager



« Où s’en vont mourir les rêves ? » chante EVA, une Voix oubliée

Le 19 avril 2014 à  04:20
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

Avec une voix grave comme la nuit, envoûtante et sensuelle, au timbre inimitable, Eva occupe une place particulière dans la chanson française.

 

Eva, est une chanteuse allemande née à Berlin le 27 mai 1943. Mère lituanienne, père d’origine russe qu’elle n’a jamais connu. Blessure d’enfance. Très slave dans sa voix germanique, « Eva sait aimer, mais elle sait aussi détester avec fougue, comme tous les êtres écorchés. »

Son interprétation de Libelei  lui vaudra d’être censurée et interdite d’antenne en 1964 sa voix étant jugée d’une « sensualité trop évocatrice »…

 

Elle a notamment interprété des chansons de Barbara, d’Anne Sylvestre et plus récemment de Marlene Dietrich, partagé la scène de Georges Brassens, de Serge Reggiani et de Michel Sardou. Elle a chanté un peu partout en Europe, en Afrique et au Québec, où elle demeure depuis plusieurs années. Elle donne encore des spectacles intimes à l’occasion, mêlant son répertoire à celui de Marlene Dietrich, à qui elle rendait hommage sur son disque A Marlène

Wikipédia et site http://www.ledevoir.com/non-classe/162799/eva-l-attachante-enchantee

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/

Tous droits réservés



Suite de l'article...

Lectures : 2619    Commentaires : 16     Partager



Chatoyantes, les COULEURS de l’INSTANT de YANNI

Le 17 avril 2014 à  04:47
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Colliers d’instants

Instants diamant

Tendres filaments

Bleus roses fuchsias ou blancs

Délicats ou transparents

Qu’une lueur irisée surprend

Entrelace caresse et suspend

Du levant au couchant

 

© Thea

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/

Tous droits réservés

 



Suite de l'article...

Lectures : 949    Commentaires : 12     Partager



Volent et dansent « Les Oiseaux » de WIM MERTENS

Le 16 avril 2014 à  03:48
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Quand la musique du compositeur belge  prend son envol avec les oiseaux, l’une déploie ses notes, les autres déploient leurs ailes.

Et voici que se déploient des images mi-opéra mi-ballet dans une palette de couleurs gracieuses et légères que je vous offre pour le plaisir.

 

Wim Mertens est un compositeur belge de musique, né le 14 mai 1953 à Neerpelt en Belgique.

Il étudie les sciences politiques et sociales à l'université de Louvain (KUL). Plus tard, il se prend de passion pour les compositeurs américains, parmi lesquels Steve Reich et Philip Glass.

En 1978, il entre comme producteur à l’ancienne BRT (télévision belge flamande : actuelle VRT).

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/

Tous droits réservés

Crédit photos : grooves-inc.com

 



Suite de l'article...

Lectures : 1029    Commentaires : 9     Partager




Page 1 de 2

1

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES