Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 22
Les nouveaux membres : 9
Anniversaires aujourd'hui : 12

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Fringante sexagénaire… la DS de chez Citroën

Le 29 mai 2015 à  02:14
Rubriques : Libres propos

Ses courbes, sa ligne renversante l’ont rendue célèbre. Mais pas que…

J’avoue que j’ai une prédilection pour cette voiture. Mon mari travaillait chez Citroën et de simple mécano il devint rapidement représentant pour la marque. Le concessionnaire du garage nous prêta une DS blanche pour notre mariage ! Des collègues la fleurirent et l’apprêtèrent pour le grand Jour. Quelle belle surprise et quelle fierté de se laisser conduire dans une telle voiture !  Que d'émouvants souvenirs...

 

Historique

 

Il y a soixante ans, Citroën commercialisait la DS, voiture emblématique des "Trente Glorieuses" en France. Pour fêter cet anniversaire, des passionnés d'automobiles se retrouvent dimanche dans le centre de Paris pour rendre hommage à cette berline.

 

Elle incarne à elle-seule la réussite industrielle de la France des "Trente Glorieuses". La DS fête ses soixante ans en 2015, et c'est comme si le temps n'avait pas de prise sur la berline de Citroën.

 

Elégante, cette voiture aux formes dessinées par le styliste Flaminio Bertoni et l'ingénieur André Lefèbvre était aussi un concentré de technologie, avec notamment une centrale hydropneumatique qui commandait les suspensions, la boîte de vitesses et les freins : une révolution pour l'époque.

 

Dès sa commercialisation en 1955, la DS devait connaître un succès foudroyant. Stars du cinéma, responsables politiques, citoyens des classes moyennes et supérieures : tous succombèrent à son charme et à ses couleurs audacieuses.

 

La légende raconte même que la DS sauva la vie du général de Gaulle lors de l'attentat du Petit-Clamart, dont il fut la cible en 1962.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : forum-auto.com/ emonde.fr/ boursier.com/



Suite de l'article...

Lectures : 718    Commentaires : 17     Partager



CHRISTIAN DECAMPS « Ah, si tous les Ormes… »

Le 26 mai 2015 à  03:36
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Une voix qui arrache et déchire mais sait aussi se faire tendre comme dans ce texte à écouter attentivement.( Au passage je remercie Micheline et Daniel qui me l’ont fait découvrir).

Christian Décamps nous l’a offert ce dimanche 24 mai en ouverture du Concert pour le Népal à la Cité des Congrès à Nantes.

Il partageait la scène avec Try Yann, le guitariste Jeremy Spencer (ex-Fleetwood Mac), les musiciens de la trilogie Excalibur.  Tant d’artistes réunis pour une seule soirée sous la houlette d’Alan Simon ! Maître d’œuvre et passeur. Tous se sont produits sans être payés, tout comme les techniciens.

Un spectacle d’un enthousiasme généreux « porté par la foule » venue partager la musique et les mots. Une véritable communion s’est vite établie avec des chants repris en chœur.

 

Ouest-France titre ce 25 mai :

« Gros succès ce soir pour le concert de soutien au Népal, avec entres autres les groupes Tri Yann et Excalibur. L'intégralité des recettes ira à l'association Celtic Népal.

« C’était un pari un peu fou de monter un tel spectacle en moins de deux semaines ! explique Alan Simon, auteur-compositeur nantais, très ému, sur la scène de la Cité des congrès. Mais il fallait agir dans l'urgence. »

Hier soir, ils étaient près d’un millier de spectateurs, venus de Belgique, Lyon, Paris ou Brest, à avoir  « fait le déplacement. »

 

Mais nous vous invitons à faire silence pour entrer dans La Belle Forêt de France…

 

Des paroles simples qui disent des choses vraies et toujours d’actualité sous couvert de « fable bucolique », sans agressivité ni colère. C’est justement ce qui fait toute sa force. Ah, si tous les «ormes » étaient  « frênes »… comme la Forêt de France serait belle !!

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Photos  C.Decamps : vimeo.com/ ouest-france.fr

 



Suite de l'article...

Lectures : 653    Commentaires : 8     Partager





RAY VENTURA, Tout va très bien, Mme la Marquise

Le 23 mai 2015 à  03:40
Rubriques : Mots-miroirs

Chanson satirique et… prophétique qui est sortie à la montée du nazisme. Actualité oblige,

tout va très bien... Interprétée ici par l’orchestre de  Ray Ventura et ses collégiens.

 

Raymond Ventura, dit Ray Ventura (Paris,16 avril 1908 - Palma de Majorque, Espagne, 29 mars 1979), est un chef d'orchestre et éditeur de musique français. Il était l'oncle du chanteur et guitariste Sacha Distel. Il joue un rôle non négligeable pour la promotion du jazz en France au cours des années 1930

 

Source Wikipédia.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

© http://blog.amicalien.com/Thea

 

 

Crédit photos : forum-auto.com/

 



Suite de l'article...

Lectures : 554    Commentaires : 13     Partager



Labyrinthe avec PHILIP GLASS

Le 21 mai 2015 à  04:39
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Le Labyrinthe

Origines

 

Le terme labyrinthe provient de la mythologie grecque, où il désigne la série complexe de galeries construites par Dédale pour enfermer le Minotaure. De nombreuses autres cultures et civilisations ont cependant utilisé ce motif, depuis les temps préhistoriques jusqu'au Moyen Âge, où les labyrinthes se retrouvent dans les églises.
L’essence même du labyrinthe est de circonscrire dans le plus petit espace possible l’enchevêtrement le plus complexe de sentiers et de retarder ainsi l’arrivée du voyageur au centre qu’il veut atteindre. Le labyrinthe fait place à l’idée d’épreuves, de difficultés rencontrées dans le cheminement. C’est aussi une figuration des épreuves initiatiques discriminatoires préalables au cheminement vers le centre caché. 
Le labyrinthe permet l'accès à une finalité grâce à un voyage initiatique, et l'interdit à ceux qui n'en ont pas les "qualités" requises.

 

Extrait de © onirym.online.fr/v3/symbolique_labyrinthe.php

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos :  «?NAMA Tablette 1287?» par Marsyas (2005). Sous licence CC BY 2.5 via Wikimedia Commons/http://commons.wikimedia.org/wiki/File:NAMA_Tablette_1287.jpg#/media/File:NAMA_Tablette_1287.jpg/  Mosaïque romaine de Rhétier eprésentant le labyrinthe, Thésée et le Minotaure./ labyrinthus.com/ Chartres/ ausonemusique.eklablog.com

 



Suite de l'article...

Lectures : 522    Commentaires : 5     Partager



Chatoyantes, les COULEURS de l’INSTANT de YANNI

Le 19 mai 2015 à  05:12
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Colliers d’instants

Instants diamant

Tendres filaments

Bleus roses fuchsias ou blancs

Délicats ou transparents

Qu’une lueur irisée surprend

Entrelace caresse et suspend

Du levant au couchant

 

© Thea

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés



Suite de l'article...

Lectures : 484    Commentaires : 8     Partager



De la Suisse au Tassili, MAXIMILIEN BRUGGMANN, photographe

Le 16 mai 2015 à  05:42
Rubriques : PHOTOGRAPHIES

 

A 23 ans, Maximilien Bruggmann, jeune graphiste Suisse, part à la conquête du monde avec peu de moyens et il n’a pas cessé de le parcourir depuis ! Avec humanité, tendresse et respect pour les peuples rencontrés. Captant des "instants d'éternité", notant, engrangeant et archivant. Œil et Mémoire du monde.

 

Il dit :

 

«Qu’est-ce qu’une bonne photo? Un moment retenu, important, spécial. Pour moi, c’est aussi

lorsqu’elle est imprimée dans un livre. C’est l’aboutissement.»

 

et celles-ci que j’aime tout particulièrement :

«J’aime les arbres vivants, mais j’aime aussi les arbres morts. Il n’y a plus de feuilles, il n’y a plus rien et pourtant une espèce de force s’en dégage et cette force est à nu

 

« Ce qui m’a le plus marqué dans mes voyages? Le désert. Il n’y a rien, on voit tout, c’est le silence absolu. La vérité du désert, c’est ce silence.»

à lire sur http://www.wellness-et-sante.ch/pdf_ws37/ws37_Invite1.pdf

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

 

 



Suite de l'article...

Lectures : 517    Commentaires : 8     Partager



Ambiance détente avec CAFÉ DEL MARE : Love In Spain (2007)

Le 14 mai 2015 à  05:43
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Love in Spain
-------------------
Love in Spain est extrait du 14e volume (Double CD) du Café Del Mare, 11e plage du second CD, sorti en 2007

 

 

Il y a plus d’un an j’ai découvert  cette musique avec ravissement. Je vous laisse goûter aux sons, aux images, et vous relaxer en douceur.

 

Voici ce que dit Youtube :

 

« Véritable homme du son, Grégory Grimaldi (alias Ypey) est un pianiste classique de formation, fort d'une expérience comme ingénieur du son et arrangeur pour différents paroliers, il invite les âmes sensibles à entrer dans ses rêves les plus doux et les plus sereins. De tendance new age, les onze compositions de ce jeune Calédonien se montrent câlines et ouatées.

En état de lévitation, il laisse libre cours à sa méditation musicale. Il n'y a en effet jamais eu de honte à ce qu'un homme sèche ses larmes dans des feuilles de partition. Au carrefour de l'ambient, de l'ethno et de l'electro, finement entrecoupé d'intermèdes champêtres et marins, le disque prolonge les séances de relaxation.

Ici, on prend le temps de respirer et de se faire du bien aux oreilles. La ville peut s'agiter au dehors, cette mielleuse musique bourdonne encore dans nos oreilles. Ypey, Ypey, Ypey, hourra !"

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit :

Tous droits réservés



Suite de l'article...

Lectures : 380    Commentaires : 15     Partager



Envoûtant flamenco avec GIPSY KINGS

Le 12 mai 2015 à  04:45
Rubriques : DANSES DU MONDE

Une sensualité vive et incandescente comme une flamme...

Biographie de Gipsy Kings

Ambassadeurs français du flamenco, les Gipsy Kings naissent de la rencontre de deux familles de musiciens gitans du sud, les Baliardo, originaires de Montpellier, et les Reyes de Arles, toutes deux cousines des Manitas de Plata. Avant d'être propulsé à l'international, le collectif de guitaristes s'exerce au début des années 70 sous le nom de Los Reyes - en hommage au patriarche décédé José Reyes - en se produisant dans les cafés de Saint-Tropez. La rencontre du groupe avec Brigitte Bardot en 1978 lors d'une fête à sa villa s'avère

déterminante.

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/Tous droits réservés


Suite de l'article...

Lectures : 453    Commentaires : 10     Partager



Une Nuit avec SECRET GARDEN

Le 10 mai 2015 à  04:07
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Une nuit dans les forêts de Norvège peut-être…

Un homme cherche une femme…

L’ombre claire de la femme se faufile entre les arbres sous la lune

Une chouette, un  violon et une voix mystérieuse les guident…

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

 



Suite de l'article...

Lectures : 399    Commentaires : 5     Partager



NINA SIMONE, la petite fille « privée de ses rêves… » chante BREL

Le 8 mai 2015 à  05:04
Rubriques : Voix de toujours

Petite fille, elle ne put entrer à l’Institut l'Institut Curtis pour  être concertiste à cause de la couleur de sa peau.  Je suis touchée par son interprétation de cette chanson de Jacques Brel en 1971. Elle lui confère une tonalité émouvante. Elle se met à nu, avec ses failles, ses manques, ses errances. Sa voix ne ment pas.

 

Ils ont écrit :

Nina Simone « Une chanteuse difficile à classer  aussi à l'aise avec le blues, le gospel que la comédie musicale. (…) une chanteuse "soul" en termes d'émotion (…) une artiste éclectique qui a insufflé des qualités mélancoliques à tout ce qu’elle a chanté. Ces qualités faisaient partie de ses points forts ; paradoxalement, c'est peut-être aussi ce qui l'a empêchée de toucher un public de masse. ~ » Richie Unterberger

©www.deezer.com/fr/artist/744

et :

« De la petite fille privée de ses rêves à la diva icône de la cause noire américaine, la vie de Nina Simone est un roman. Dix ans après sa mort, l’écrivain Gilles Leroy recompose le destin d'une femme blessée par l'Amérique et par les hommes. Il porte un regard tendre et intime sur les errances de l'artiste contrariée et sa quête perpétuelle d’un absolu qui lui échappera toujours… sauf sur scène. » / Nina Simone, le roman (Mercure de France) 2013

©www.tv5.org › InformationTerriennes

et récemment :

« Dans une période où la musique est si souvent commerciale et où les chanteurs sont politiquement corrects, on a besoin d’artistes comme elle : libres et pas lisses »  Yael Naim , Télérama 22/04/2015 ;.Propos recueillis par V.L.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

crédit photos  groovecollector.com/ jpc/



Suite de l'article...

Lectures : 387    Commentaires : 8     Partager




Page 1 de 2

1

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES