Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 12
Les nouveaux membres : 8
Anniversaires aujourd'hui : 12

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Beau, L’ÉTÉ INDIEN par Paul MAURIAT et son orchestre

Le 29 septembre 2014 à  03:36
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Paul Mauriat, né le 4 mars 1925 à Marseille et mort le 3 novembre 2006 à Perpignan, est un chef d'orchestre français spécialisé dans la musique de variétés.

Il travaillera souvent en étroite collaboration avec Raymond Lefèvre, voire Franck Pourcel.

Il est connu pour son « chef-d'œuvre » d'orchestrateur de 1968, L'amour est bleu (Love Is Blue), composé par André Popp, version instrumentale qui fut numéro un au box-office américain, reprise de la chanson initialement défendue par Vicky Leandros (avec des paroles de Pierre Cour) au Concours Eurovision de la chanson 1967; mais aussi pour sa composition Chariot célèbre outre-Atlantique en 1963 sous le titre I Will Follow Him et qui fut chantée par Petula Clark. Il est le seul musicien français à avoir réussi ce tour de force deux fois de suite.

Paul Mauriat est le seul artiste français à ce jour à avoir été classé no 1 des ventes aux États-Unis pendant 5 semaines.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/Tous droits réservés

Crédit photos : lessignets.com/ publicdomainpictures.net/ petitpipouille.over-blog.com/

 



Suite de l'article...

Lectures : 478    Commentaires : 8     Partager



DAVID GARRETT, le plus Rocker des musiciens classiques : GYPSY DANCE

Le 25 septembre 2014 à  04:01
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Il est beau, il est jeune, il est doué,  il enthousiasme les foules à la façon  dont il interprète la musique classique avec un romantisme moderne et un peu fou comme s’il se jouait des notes et de l’archet. Il s’appelle David Garett.

Ce violoniste allemand (David Bongartz) est né de parents germano-américains à Aix-la-Chapelle le 4 septembre 1980.

Il reçoit les premiers cours de violon par son père. Très vite l'enfant prodige devint élève des conservatoires de Lübeck, puis de Berlin. A l’âge de 10 ans il donne ses premiers concerts officiels sous le nom de sa mère, il joue les “Zigeunerweisen” de Pablo de Sarasate accompagné par l’Orchestre Philharmonique de Hambourg, sous la direction de Gerd Albrecht.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés.

Crédit  photos David Garrette /musicweb-international.com/ tw.kkbox.com/ tvgasm.com

 



Suite de l'article...

Lectures : 356    Commentaires : 3     Partager





ARPÈGES pour un AUTOMNE face au Mont-Blanc

Le 24 septembre 2014 à  05:05
Rubriques : Mots-miroirs

Sur un titre de l'album '"Arpèges d'automne" , Cette suite médiévale composée par Steph Martin accompagne la nature des Arcs. Face au Mont Blanc, les arbres, la montagne et la tranquillité relaxante de l'Automne.

 

Comment puis-je oublier ces dix-sept automnes en Haute-Savoie ?  Samoëns,  le Mont Salève, et puis le Mont Blanc  tant de fois admiré, la Mer de Glace… les sentiers de forêts agrippés à la montagne, le chuchotement des sources et le rebondissement des torrents, les cascades de Sixt Fer à Cheval qui jaillissent des falaises…

Non, je n’ai pas oublié.  Il me vient quelquefois une pointe de nostalgie à l’automne quand l’air se fait un peu vaporeux, un peu roux. Ça sent l’humus, la mousse et les champignons.  Je me retrouve alors là-bas avec le rire des enfants et leurs jeux au milieu des feuilles qui jonchaient la cour… Je retrouve les chats  qui détalaient comme des fous autour du noyer…. Je revois les grandes tablées  du soir avec les amis autour d’une raclette ou d’une fondue savoyarde.  Et je  me dis que le  bonheur est  fragile
© Thea.

 

 

Cette promenade automnale vous est proposée par Steph Martin.
Si ces sonorités vous inspirent , vous pouvez écouter d'autres morceaux sur: http://www.musique-relaxation.net

 

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : ledauphine.com/



Suite de l'article...

Lectures : 456    Commentaires : 7     Partager



Flamboyante ELISABETH ELEANOR SIDDAL dite LIZZIE, muse, poétesse et peintre

Le 22 septembre 2014 à  04:17
Rubriques : Peintres

Le vidéaste a choisi de parler de la Muse.
Nous parlerons une autre fois de la femme poète et peintre.

William Michael Rossetti, son beau-frère, l'a décrite comme "la plus belle créature avec un air entre la dignité et la douceur avec quelque chose qui dépassait modeste respect de soi et participait de réserve dédaigneuse; haut, finement formé avec un col haut et traits réguliers mais un peu hors du commun, les yeux unsparkling bleu-vert, de grandes paupières parfaites, teint brillant et une richesse lourde somptueux de cheveux d'or cuivré. "

© http://www.poemhunter.com/elizabeth-eleanor-siddal/

 

Elizabeth Eleanor Siddal née Siddall dite "Lizzie" (1829 -- 1862) modèle peinte et dessinée par les artistes préraphaélites, mais aussi elle-même poétesse et artiste-peintre anglaise. D'une beauté sensuelle, dotée d'une chevelure flamboyante, mais de constitution délicate, à la fois intense et dépressive, elle fut le modèle de John Everett Millais et de Dante Gabriel Rossetti dont elle hanta les toiles pendant dix ans. Christina, la sœur de Rossetti écrivit ce sonnet en 1856 :

« Un visage ressort de toutes ses toiles

Une figure identique est assise, marche ou se penche

Il se repaît des traits de son visage jour et nuit

Non telle qu'elle est, mais telle qu'elle remplit ses rêves »

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : vk.com/ knerger.de/


Suite de l'article...

Lectures : 418    Commentaires : 2     Partager



Mystérieuse, la FEMME-PAON

Le 20 septembre 2014 à  05:15
Rubriques : Mots-miroirs

Femme solaire

Femme-feu

Femme transmutation

Femme- métamorphoses

Femme mystérieuse

Femme victorieuse

Femme fertile

Femme cosmique

Femme déesse

Femme prêtresse

Femme immortelle

 

© Thea

 

musique de la vidéo : Sur Menuet de Jean-Philippe Rameau ...A la harpe Lily Laskine

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Illustrations : compo avec photo personnelle et collage 



Suite de l'article...

Lectures : 351    Commentaires : 6     Partager



Humour, tendresse : LA CIGOGNE & les BEBES

Le 9 septembre 2014 à  03:55
Rubriques : ENTRACTE

Une séquence pleine de fraîcheur avec une fillette sûre de son fait qui entreprend de convaincre un médecin gynécologue sur la provenance des bébés… Vidéo tirée de The Cosby Show une série télévisée américaine  créée par Bill Cosby.

Bill Cosby, de son vrai nom William Henry Cosby Jr., est un acteur, producteur, scénariste, compositeur et réalisateur américain né le 12 juillet 1937 à Philadelphie, en Pennsylvanie.

 

Je n’ai pas trouvé le nom de la pétillante jeune actrice pleine de naturel. Vraiment dommage.

 

Cosby Show ou Les Huxtable au Québec (The Cosby Show) est une série télévisée américaine en 201 épisodes de 24 minutes, créée par Bill Cosby et diffusée entre le 20 septembre 1984 et le 30 avril 1992 sur le réseau NBC.

En Europe francophone, les premiers épisodes étaient diffusés sous le nom de Papa Bonheur, la diffusion a ensuite continué sous le titre original Cosby Show. En France, la série a été diffusée à partir du 15 avril 1988 sur M6 et rediffusée partiellement en 2006 sur France 3 et W9.

Cette sitcom met en scène le quotidien des Huxtable, une famille afro-américaine aisée vivant à Brooklyn, New York. Le père, Heathcliff, un médecin gynécologue, et sa femme Claire, avocate, vivent avec leurs enfants dans un foyer un peu agité mais heureux.

 

 

Wikipédia

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : mentalfloss.com/womansday.com/listal.com/appelezmoimadame.fr

 



Suite de l'article...

Lectures : 537    Commentaires : 6     Partager



Sur les traces de l’ESPRIT ZEN : le Sumie

Le 7 septembre 2014 à  05:42
Rubriques : Peintres

Aperçu des sumi-e de Grégory CORTECERO, Patrick CAEL et Jean-Marc MOSCHETTI de l'institut international de sumi-e et de peinture chinoise.

 

 

Le sumi-e, signifiant « peinture à l’encre »ou suiboku-ga « image à l’eau et à l’encre » est un mouvement de la peinture japonaise originaire de Chine et dominant à l’époque de Muromachi.
Ce courant se caractérise par l’usage du lavis à l’encre noire, de la prédominance du paysage comme sujet. Il est inspiré et imprégné de la pensée du bouddhisme zen.
Le lavis est une technique consistant à n'utiliser qu'une seule couleur (à l'aquarelle ou à l'encre de Chine). Les nuances et intensités proviennent du dosage de la dilution. Cette technique originaire de Chine du VI°siècle est réputée par les paysages de la  dynastie Song. Elle apparaît au Japon aux alentours du VIIIe siècle, grâce à l'influence du zen, dans la recherche de la pureté du trait et du dépouillement, ainsi qu'aux grands Maîtres comme Josetsu, Shubun ou Sesshu.

 

 

Le vide laissé par le relâchement du pinceau crée la puissance de l’œuvre.

Comme la calligraphie, cette technique ne permet pas de reprise, pas de retour en arrière.

 

aikidomontluconasptt.hautetfort.com/archive

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

 

crédit photos : domaine public.



Suite de l'article...

Lectures : 453    Commentaires : 2     Partager



Majestueux, le Ballet des MONARQUES

Le 5 septembre 2014 à  04:04
Rubriques : Mots-miroirs

 

Le Monarque est de couleur orange veiné et bordé de noir, l'apex et la bordure sont ornés de taches blanches. La femelle du Monarque est d'une couleur plus marron. C'est un grand papillon dont l'envergure est de 8,6 à 12,4 cm et le poids de 0.5 grammes.

(wikipédia)

Les papillons monarques sont des insectes fabuleux. Nous savons à peu près tous que ceux-ci effectuent, un voyage de migration de l'Amérique du Nord jusqu'au Mexique lorsque l'hiver approche, pour aller se réfugier pour se procréer dans les forêts de Michoacán, au Mexique.
Sa couleur, sa beauté, son pouvoir polénisateur et son facteur d'équilibre écologique sont prépondérants chez le monarque.
Celui-ci résiste très bien au conditions climatiques. A titre de comparaison, alors que les papillons ont une durée de vie normale de 24 jours, les papillons monarques eux vivent jusqu'à neuf mois, c'est-à-dire, douze fois plus que les autres

www.mexique-fr.com/monarcas.php

 

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

crédit photos libres de droits et sciencesetavenir.fr/intellego.fr/



Suite de l'article...

Lectures : 443    Commentaires : 6     Partager



BUVARDONS un peu… avec le ... « Papier brouillard »

Le 4 septembre 2014 à  05:57
Rubriques : Mots-miroirs

De « papier brouillard » ( j’aime beaucoup ce nom, je le trouve très poétique) il est devenu papier buvard, puis buvard tout simplement.

Sur le site de Didierbuvards.com dont une partie de la collection figure sur la vidéo, je trouve cette précision que je me permets de citer ici :

« À priori, l'apparition des premiers buvards remonteraient à la fin du XIXème siècle. Le papier buvard serait né suite à d'une erreur, celle d'un ouvrier qui aurait omis de mettre de la colle lors de la conception de la pâte à papier. Les propriétés absorbantes du support ainsi créé auraient été immédiatement repérées et très vite appréciées par les utilisateurs du premier objet manufacturé jetable : la plume d’écriture. Le buvard était en effet très utile pour « éponger » l'excès d'encre déposé lors de l'écriture à la plume. »

Ce rectangle, souvent rose, si je ne me trompe, nous a accompagnés de page en page, de cahier en cahier  d’année en année tout au long de notre scolarité. Placé sous le poignet, ou en sous-main, il évitait de salir ou de corner les pages blanches. Découpé en collerettes autour des godets en  porcelaine des encriers, il protégeait nos pupitres et, pour le bureau, on se servait d’un tampon en bois recouvert  d’un  buvard pour sécher l’encre.
 © Thea 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés, y compris texte.

Crédit photos : lhebdoduvendredi.com/blogdesbobinessenmelent.blogspot.com/forum-auto.com/regis.iglesias.over-blog.com/maggy-t-art.over-blog.com/chris59132.canalblog.com/

belcaire-pyrenees.com/

 



Suite de l'article...

Lectures : 622    Commentaires : 12     Partager



Ensemble LES MARINS d’IROISE et GWENNYN : « La fille de Recouvrance »

Le 2 septembre 2014 à  04:38
Rubriques : CHANTS DE MARINS

 

Des histoires d’écumeurs des mers plein le havresac, des filles comme celle de Recouvrance, il y en a. Dans tous les ports

 

Une voix de femme enlacée aux voix d’hommes, le temps d’une escale.

Gwennyn, née le 27 juin 1974 à Rennes, est une auteure-compositrice-interprète française d'expression bretonne et occasionnellement française et anglaise… Elle se produit régulièrement à l'étranger (Allemagne, Espagne, Portugal, etc.). Elle est devenue l'une des ambassadrices de la chanson bretonne contemporaine et de la musique pop-rock celtique.

D’après Wikipédia

 

Les  Marins d'Iroise ont, depuis 1992, affirmé leur foi et leur savoir-faire. Soutenue également par Jean-Guy Le Floc'h et Armor Lux, le groupe vocal est maintenant assurément de ceux qui comptent.

Le groupe des Marins d'Iroise est donc né en 1992, très exactement, lors d'une première fête brestoise des « Vieux Gréements », devenue fameuse et incontournable au fil des différentes éditions. Pour continuer le voyage, ces gars de Brest, anciens de l'arsenal pour beaucoup, au pied marin pour tous, font revivre une tradition qui n'a rien de passéiste. Ils chantent pour que les gens sachent qu'un bateau, ça vient ou revient d'ailleurs, que ça repartira bientôt à l'autre bout du monde, vers des rivages plus sucrés, des soleils plus purs ou des eaux si froides que la neige s'y pose. 

Parfois, des bateaux n'ont pas la régularité ni la puissance de la mer. Ils ne reviennent jamais. C'est de cette incertitude que naît la force des chants de marins, et rares sont les lieux où tragédie et dérision se mêlent avec autant de vigueur, et d'espièglerie.

D’après un article de  Frank Darcel

 www.cheyenne-prod.com/artiste_spectacle

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : celticmusiconline.com /chartsinfrance.net/marine-marchande.net/lumieres.d.iroise.free.fr/ 



Suite de l'article...

Lectures : 796    Commentaires : 9     Partager




Page 1 de 1

1

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES