Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 34
Les nouveaux membres : 5
Anniversaires aujourd'hui : 10

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


OEIL MYSTERE avec DENIS CODFERT

Le 6 octobre 2012 à  05:03
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Vidéo mise en ligne par  denis codfert (compo, son, instru, arrangement) le  8 déc. 2011

Comme je l’ai déjà précisé à propos de Denis Codfert, je n’ai pas trouvé de véritable biographie à son sujet. Un lien renvoie à Facebook où il est dit qu’il est batteur professionnel, professeur et musicien de scène. J’ai cru comprendre qu’il était de Dijon et aurait  débuté sur scène à 6 ans avec son papa guitariste. Puis à l’âge de 17 ans il fonde le groupe de rock progressif Mille et Un avec son frère compositeur .Fortement imprégné par la musique de Pink Floyd, Led Zeppelin, le rock progressif et le hard rock, Denis se construira une identité musicale en participant à une multitude de groupes. Premier participation au sein de MAGNESIS. « © www.magnesis.net/denis.htm

Les photos sont sous droit d’auteur, n'ai pu les utiliser.

 

Oeil-cratère

Oeil-forêt

Œil-joyau

Œil-univers

Œil-cosmique


Œil-mystère

 



Suite de l'article...

Lectures : 3208    Commentaires : 13     Partager



Harpe pour DANSE d’AUTOMNE de BERNARD ANDRES

Le 6 octobre 2012 à  03:04
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

« Harpiste et compositeur français, Bernard Andrès est né à Belfort dans la région alsacienne en 1941. Il débute ses études musicales à 5 ans par le piano, instrument qu’il continuera à pratiquer tout au long de sa vie. C’est à l’âge de 8 ans qu’il commence à composer. Il découvrira la harpe à 19 ans dans le salon d’une ami et débute l’étude de cet instrument aux Conservatoires de Besançon et Strasbourg pour ensuite entrer dans la classe de Jacqueline Borot au Conservatoire de Paris. Il étudiera également avec Micheline Kahn. Tout au long de sa carrière, Bernard Andrès occupe le poste de harpe solo dans différents orchestres, à la Musique de l’Armée de l’Air, l’Orchestre Symphonique de l’Ile de France et encore à l’Orchestre Philarmonique de Radio-France. Mais il fut également un professeur qui influença toute une génération de harpistes en France. Autodidacte dans l’art de la composition, la qualité de son œuvre lui permet de remporter de nombreux prix lors de différents concours.

 



Suite de l'article...

Lectures : 4463    Commentaires : 13     Partager





« La Liberté », une chanson peu connue de BARBARA (1961)

Le 4 octobre 2012 à  04:56
Rubriques : Voix de toujours

Liberté, liberté
Qu'as-tu fait, liberté,
Pour ceux-là qui voulaient te défendre,
 (…)

… quelque chose manquait,
Qu'ils ne pouvaient expliquer,
Et c'était toi, liberté des beaux jours »



Suite de l'article...

Lectures : 3930    Commentaires : 9     Partager



PHARES, Gardiens et Guides de LUMIERE…

Le 3 octobre 2012 à  04:26
Rubriques : Mots-miroirs

"Il est tant de beauté dans tout ce qui commence."
Rainer Maria Rilke


Tant de beauté dans cette Baie de Morlaix... dans la Lumière des Phares de la Lande, de l'Ile Noire et de l'Ile Louët. (Himalia29)



Suite de l'article...

Lectures : 4160    Commentaires : 24     Partager



Ah, « Les mots d’amour » avec DEBOUT sur le ZINC !

Le 3 octobre 2012 à  03:22
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Debout sur le Zinc

Formation métissée où la musique règne en partage, Debout sur le Zinc est un groupe généreux qui prodigue depuis plus de dix ans bonne humeur et convivialité.

Formé de Christophe Bastien (guitare, grecht, chant), Romain Sassigneux (clarinette, guitare, chant), d'Olivier Sulpice (banjo, mandole, choeur), de Momo Ermolieff (batterie, choeur) , William Lofti (contrebasse) , Fred Triska (accordéon) et de Simon Mimoun (vilon, alto, trompette, chant), Debout sur le zinc démarre en 1996 suite à l'union de deux formations avortées. 

Ces petits frères des Ogres de Barback font faire à leurs chansons poético-réalistes de joyeuses pirouettes musicales. Sur des rythmes virevoltants, sous influence klezmer, tsigane, irlandaise ou encore rockabilly, ce septet fait reprendre à tue-tête ses refrains entraînants pris dans le tourbillon de leurs nombreux instruments. Mélange est le maître mot de ces sept musiciens... Un mélange de musette, de rythmes tsiganes et de rock, le tout agrémenté de textes accrocheurs portés par les trois chanteurs du groupe ; un mélange acoustique mais aussi un mélange visuel pour des concerts hauts en couleur.

La discographie du groupe commence en 1999 avec Debout sur le zinc. Suivi de L'homme à tue-tête (Mai 2001), Des singes et des moutons (Mai 2004, Wagram), Les Promesses (2006 Wagram) et de l'opus Récréations (2007 Wagram). En 2010 paraît un album live intitulé De Scy De Lla. Alors que paraît La fuite en avant l'année suivante, le groupe entame une longue tournée hexagonale qui passe notamment par le Zénith de Paris le 28 janvier 2011.

© Cityvox



©http://www.concerts.fr/Biographie/debout-sur-le-zinc

clip réalisé par Mathilde Philippon-Aginski,Céline Eudier et Elodie Bouédec

Illustrations personnelles



Suite de l'article...

Lectures : 3977    Commentaires : 7     Partager



Mystérieuse FEMME-PAON

Le 1 octobre 2012 à  05:44
Rubriques : Mots-miroirs

Femme solaire

Femme-feu

Femme transmutation

Femme- métamorphoses

Femme mystérieuse

Femme victorieuse

Femme fertile

Femme cosmique

Femme déesse

Femme prêtresse

Femme immortelle

 

© Thea 1er octobre 2012

musique de la vidéo : Sur Menuet de Jean-Philippe Rameau ...A la harpe Lily Laskine

Illustrations : compo avec masque personnel



Suite de l'article...

Lectures : 4107    Commentaires : 17     Partager



Quand JONATHAN le GOELAND se pose à Quiberon…

Le 1 octobre 2012 à  05:31
Rubriques : Mots-miroirs

« Exigez la liberté comme un droit, soyez ce que vous voulez être, et le Paradis n'est pas un lieu où tu peux te rendre, non le Paradis, c'est la perfection en toute chose»

Tel est le message que Richard Bach a souhaité faire passer en écrivant ce livre.

Nous connaissons tous l’histoire de Jonathan, ce goéland singulier qui refuse de voler pour se nourrir mais uniquement pour le plaisir de voler… Son auteur, ancien pilote de l’armée de l’air américaine, l’a publié en 1970 aux Etats-Unis. Il a  été traduit en français par Pierre Clostermann qui l’a aussi préfacé et publié en France en 1973 chez Flammarion. Il est régulièrement réédité, y compris en livre de poche.

L’histoire de ce jeune goéland que l’amour du vol entraîne dans une quête d’absolu est comparable au Petit Prince de Saint-Exupéry  et à The Sboww Goose de Paul Gallico, tous trois écrits par des aviateurs.

Un film et un ballet ont été tirés de ce livre.

(d’après Wikipédia)

La chanson de Polnareff « Tous les bateaux, tous les oiseaux » accompagne joliment la vidéo.

 

Illustration : composition sur photo perso

 



Suite de l'article...

Lectures : 4221    Commentaires : 17     Partager



Bateau-blog… AU FIL DU TEMPS…

Le 28 septembre 2012 à  03:31
Rubriques : Mots-miroirs

Il reste à quai ou navigue entre ciel et mer, un peu de terre et de racines dans ses cales… Il vit l’instant au présent et s’y abandonne, en mouvement  ou immobile comme aujourd’hui.

Il reprendra ses voyages lointains dès que le temps le permettra et vous offre quelques images en partage dans l’immédiat. Au présent...  

© Thea 28 septembre 2012

 

« "Il n'y a de permanent que le changement" Bouddha

Vidéo : Images :
http://www.flickr.com/photos/eternels_instants/
Musique : Moonlight Sonata - Ludwig Van Beethoven

 

Illustration : composition personnelle



Suite de l'article...

Lectures : 3913    Commentaires : 14     Partager



Tendre, « Mon châtaignier », de JEAN FERRAT

Le 26 septembre 2012 à  05:35

 À nul autre que cet arbre s’appliquent ces mots de Jean Giono :« C'est fort un arbre ; ça a mis des cents ans à repousser le poids du ciel avec une branche toute tordue. »

 

J'ai comme des envies de châtaignes grillées ou cuites sans la bogue et consommées avec du lait chaud… de flambées dans une cheminée… de courses et de jeux dans les châtaigneraies qui longeaient les routes de ma petite enfance, à la lisière de la Loire-Atlantique, jadis Loire-Inférieure, et de l’Ille-et-Vilaine… de couronnes, corsages, ceintures, jupes et tuniques faites de feuilles de châtaigniers épinglées ensemble avec des aiguilles de pin… Princesses et chevaliers. Tendres souvenirs pourpres et ors, fauves et bruns, et ce goût farineux du fruit légèrement sucré sur la langue…

 

« Le châtaignier, arbre fruitier et arbre forestier, est le compagnon de l’homme à qui il a fourni une nourriture saine et abondante dont son non nom « d’arbre à pain » notamment dans les régions  pauvres comme les Cévennes. On le retrouve aussi en Bretagne .Il couvre, nous dit-ton, 1,5% de la forêt française ».

Étymologie : du grec "castanea" de Castanis, ville antique de la province du Pont (actuellement Turquie).
Origine : Asie Mineure, introduit dans les Cévennes par les Romains. Premières traces à la fin de l’ère tertiaire, il y a environ 8 millions d’années.
Espèces : châtaigniers japonais et chinois.
Habitat : essence de lumière ou de demi-ombre. Les jeunes châtaigniers préfèrent l'ombre. Il craint le grand froid et n'apprécie pas les terrains calcaires. Il se contente de sols pauvres, acides ou sableux. Il se plaît en Bretagne ou dans le Massif central. Il couvre 1,5% de la forêt française

Dans la mythologie grecque, la châtaigne était le "gland de Zeus".
.Chez les Celtes, le châtaignier était considéré comme le gardien des hommes et des bêtes jusqu'à l'année nouvelle.
Ses racines noueuses en ont fait un symbole de virilité. La châtaigne est longtemps passée pour un aphrodisiaque.
Enfin, symbole du purgatoire et du passage dans le pays des morts l'arbre creux symbolise un lieu de passage vers l'au-delà. On dépose encore dans de nombreuses régions de France et d'Espagne, des châtaignes dans les cercueils. »

 D’après : © http://www.clementfaugier.fr/fr/v4/v4_chataignier.aspx

Et ©http://www.lesarbres.fr/chataignier.html



Suite de l'article...

Lectures : 6582    Commentaires : 19     Partager



Sanctuaires de SECRET GARDEN

Le 25 septembre 2012 à  06:07
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Minérales, sablonneuses ou végétales, les Cathédrales de Secret Garden nous font rêver. Flèches de sanctuaires baroques émergeant au-dessus des nuages ou s’arc-boutant aux flancs des montagnes. Nefs et croisées d’ogives, couleurs brumeuses des rosaces et des vitraux. Immenses, avec leurs cryptes et horloges où le Temps semble suspendu sur les notes de la musique enchanteresse et onirique de Secret Garden.

© Thea 25/09/2012

 

 

Secret Garden, un duo irlando-norvégien qui joue de la musique instrumentale.La violoniste Fionnuala Sherry est irlandaise et le compositeur et pianiste Rolf Løvland est norvégien. Les Secret Garden ont vendu 3 millions d'albums .Ils  ont gagné le Concours Eurovision de la chanson pour la Norvège en 1995 avec la composition "Nocturne". Ce fut l'unique fois dans l'histoire du concours, qu'un morceau quasi instrumental gagna bien qu'il y eût aussi quelques notes chantées afin de respecter les critères

 



Suite de l'article...

Lectures : 3518    Commentaires : 9     Partager





Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES