Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 33
Les nouveaux membres : 3
Anniversaires aujourd'hui : 6

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Bienvenue à TIMEO, petit Prince d’Octobre…

Le 30 octobre 2012 à  05:52
Rubriques : Mots-miroirs

EDITION SPECIALE !
TIMEO

Conception-Réalisation : Myriam et Stéphane

Mise en scène et Assistants : Le personnel de la Polyclinique de St-Herblain (44)

Co-Production – Distribution -  Promotion : Myriam et Stéphane

Acteur principal : TIMÉO, prénom d’origine grecque qui signifie « Honorer Dieu »

Poids : 2, 470 kilos. Taille : 47, 5 cm.

Bouille ronde, cheveux noirs, épais.

Première : Samedi 20 octobre 2012 début de l’après-midi.

Signes particuliers : Né 1 mois ½ plus tôt que prévu. Ne sait pas encore bien téter, est nourri en alternance avec biberon et sonde.
Lieu :
en service de néona .

Costume : amusant bonnet jaune  et blanc ( tiens, tiens... les couleurs de la layette que j'ai tricotée à sa maman, avec de l'écru et de l'anis ) et grenouillère (je suppose) avec un superbe Snoopy ! La classe !

Fans : Chloé, Maxime et Léa

 

Bienvenue en ce monde, mon Petit Prince ! On t'aime...

 

© Mamie Thea 30 octobre 2012

* Illustration : compo perso sur une page du Petit Prince, éd.Galimard 1946

 



Suite de l'article...

Lectures : 4077    Commentaires : 16     Partager



IMMENSE CITE SOUTERRAINE au BRESIL…

Le 29 octobre 2012 à  06:24
Rubriques : ENIGMES

Une équipe de scientifiques a découvert au Brésil une ville souterraine creusée par des fourmis. On y trouve des autoroutes, des sentiers, des jardins...
Cette ville a été fabriquée pour abriter une des plus grandes colonies de fourmis dans le monde, mais on ne sait pas pourquoi le site a finalement été abandonné. Pour parvenir à cette découverte, les scientifiques ont déversé dix tonnes de béton dans les galeries. Il a fallu pas moins de dix jours pour remplir le dédale de couloirs étalés sur une superficie de 46m2.
Après un mois, les scientifiques, dirigés par le professeur Luis Forgi, ont commencé à creuser et l'incroyable ville est alors apparue. Décrit comme "l'équivalent pour les fourmis de la Grande Muraille de Chine pour les humains", la construction de ce "superorganisme" a certainement été une tâche herculéenne.


Suite de l'article...

Lectures : 4537    Commentaires : 19     Partager





J’aime LES PETITS RIENS, ces "éclairs de vie" de J.L. AUBERT

Le 28 octobre 2012 à  06:52
Rubriques : Mots-miroirs

Ils sont présent dans notre vie, ils l’embellissent, ils demeurent longtemps longtemps… et l’embaument.

Quelques uns des miens, dans le désordre :

La citrouille d’Halloween - époque oblige !- , une bougie orange avec un sourire narquois, cadeau d’une grande amie si douce, presque une sœur-  qui n’est plus depuis 2003. De même que la petite coccinelle « demoiselle, bête à bon dieu » qui me vient d’elle et squatta mon porte-monnaie. Un pins l’a remplacée depuis le 15 mars, celui que ma Maman épinglait au revers de sa veste quelquefois, plus discret que sa médaille de Mère de famille nombreuse (sourires et tendresse).

Et puis cette étoile de mer séchée, ramassée  sur la plage lors d’une balade avec l’un de mes enfants…Cette pâquerette  cueillie et offerte il y a 33 ans par un autre et soigneusement collée sur un coin de feuillet de mon « livre blanc »… où voisinent les premiers dessins malhabiles de chacun d’eux, leurs petits poèmes touchants. Cette carte postale sépia représentant un char d’assaut comme celui dans lequel mon Papa combattit lors de la seconde guerre mondiale. Il me l’avait rapportée du front je crois. Offerts par mon mari au début de notre mariage, ce peigne de poche dans son étui noir brodé au point de croix, et un miroir rond,avec un joli manche, pour le sac à main. Cette édition de 1946 du Petit Prince, qu’un ami très cher a feuilleté des centaines de fois, annoté, dont il a souligné des passages. J’entends encore sa voix les lire avec netteté.

La liste est infinie. Je ne puis en faire l’inventaire mais ce sont ces « petits riens « plus précieux que tout,  ces fragments de vie intime qui nous ont marqué et nous marquent encore, n’est-ce pas ? J’en ai beaucoup perdus, la vie fait une sélection naturelle, et j’en regrette quelques uns mais bon... d'autres les remplacent.

© Thea 28 octobre 2012

 Je trouve que la chanson de Jean-Louis Aubert exprime bien ces « petits riens » justement, que j’ai illustrés avec quatre de « mes éclairs de vie ».

 



Suite de l'article...

Lectures : 2813    Commentaires : 13     Partager



EQUILIBRIUM de PAUL MOTTRAM : merveilles musicales !

Le 27 octobre 2012 à  05:17
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Qui est Paul Mottram ?

Il a suivi une formation classique en tant que violoniste, pianiste et compositeur au Royal College of Music, Université de Cambridge et de la Guildhall School of Music and Drama. Avec goûts musicaux éclectiques et une oreille aiguë d'analyse, il a rapidement développé les compétences et la polyvalence nécessaires pour écrire de la musique exceptionnelle pour le cinéma et la télévision. Frais sorti de l'université, il a ramassé une expérience de travail utile en tant que chef d'orchestre sur des films comme Chaplin , Shirley Valentine et Rain Man avant de se spécialiser en tant que compositeur

Travaillant d'abord dans le monde de la publicité, il a écrit la musique pour des publicités telles que Pizza Hut , Tetley , Renault , Hitachi et JVC . A partir de ces petites toiles, mais exigeante, Paul s'installe à composer de la musique pour la radio ( dans les rouges , Babblewick hall et Rigor Mortis ) puis la télévision avec le documentaire usurper le coup? série des gens comme nous .



Suite de l'article...

Lectures : 3600    Commentaires : 11     Partager



TURLUTUTU CHAPEAU POINTU, pied de nez et Cie…

Le 26 octobre 2012 à  05:10
Rubriques : Mots-miroirs

C’est ce que j’ai envie d’écrire et de faire aujourd’hui pour exorciser, par exemple le tracassin du quotidien qui grignote crac crac crac toute votre énergie. Pour oublier l’employée de la poste qui fait la tête et marmonne à son guichet et à qui vous dites, avec un sourire ironique, après avoir signé le recommandé : « Merci pour votre gentillesse » alors qu’elle tripote son crayon  puis tourne les talons.

Ah,  et puis y’a aussi  le gymkhana entre palissades, travaux, lignes de transports déviées, stations déplacées et pas forcément annoncées sur le site Internet qui vous indique gentiment que vous pouvez  consulter votre  Smartphone… à tout moment de la journée.  Troisième Oeil, troisième Oreille. Ouais, et quand on n’en a pas ? On est quoi ? Siphonné ? Arriéré ? Rangé des voitures ?  Plus coté à l’Argus ? HS ?

Les cars régionaux ? Infos contradictoires.

Allô ! Allô ! Numéro vert. Une voix monocorde vous conseille :

Horaires : touche 1

Trajets : touche 2

Tarifs : touche 3

Trafic :  touche 4

Besoin d’aide pour bien voyager : touche 5 ou 8, j’ai oublié !!

Perdu ? Revenir au menu, touche *..

Puis «  toutes les lignes de votre correspondant  blablabli blablabla, veuillez renouveler votre appel. » Et ça recommence : « Pour les horaires : touche 1 »…. Si jamais voix humaine se manifeste c’est langage de sourds : « Madame, on ne sait pas si les travaux de voirie seront bien terminés le 27 » Point barre. Allô ! Allô ! AAAAAllllôôô ! Zut,  y’a plus personne au bout du fil. 

Conclusion  de ce vendredi ? Je crie « Turlututu chapeau pointu ! » à tue-tête chez moi pour ne pas me la prendre, la tête !  Et j’ai choisi Annie Cordy et son « Hurluberlu »  , pour rire tout simplement. Et faire un sacré pied de nez  à cette journée ! 

Ciao !

© Thea 26 octobre 2012

- Illustrations personnelles avec, en fond, la "toile d'araignée "des trajets urbains  ...



Suite de l'article...

Lectures : 6974    Commentaires : 45     Partager



Une VIE de CHATEAU !

Le 25 octobre 2012 à  05:45
Rubriques : Mots-miroirs

J’ai vécu dans la « banlieue » de cette ville « royale ». J’ai visité ce château plusieurs fois. Il est vraiment superbe et j’ai un peu perfectionné mes connaissances en Histoire.

Blois. Château de la Loire .Construit à partir du 10ème siècle Moyen Âge.
13ème Gothique.1498 et 1503 Flamboyant...
Un site à voir................www.chateauxloire.com



Suite de l'article...

Lectures : 3843    Commentaires : 20     Partager



Ca bourlingue avec SOLDAT LOUIS dans : C’est un Pays !

Le 24 octobre 2012 à  05:38
Rubriques : CHANTS DE MARINS

Ils chantent la mer, les amours flibustières et la Bretagne. Encore et encore… Je vous ai déjà parlé d’eux.

Soldat Louis est un groupe de rock originaire de Lorient qui mélange la musique traditionnelle de Bretagne avec les instruments classiques du rock - guitare électrique ainsi qu'acoustique, batterie, basse etc. - la cornemuse écossaise (biniou braz en breton) et la bombarde en ce qui concerne la musique traditionnelle. Les deux membres fondateurs, toujours présents au sein du groupe aujourd'hui, sont Renaud Detressan (alias Gary Wicknam) et Serge Danet (alias Soldat Louis).

C'est en 1988 que l'on entend pour la première fois le "tube" venu de Bretagne : Du Rhum, Des Femmes. Ce tube se retrouve propulsé à la deuxième place du Top 50 et le 45 tours se vend à 750.000 exemplaires.(…)

Depuis ils ont bourlingué avec des textes plus délicats ("Pavillon Noir"), nostalgiques ("Encore Un Rhum"), humoristique ("Martiniquaise"), ou encore langoureux ("T'es Mon Secret"). D'autres textes font également preuve d'un certain engagement politique, très identitaire, et légèrement anarchiste.

www.greatsong.net/SOLDAT-LOUIS

*illustration : compo avec photos persos etc



Suite de l'article...

Lectures : 3466    Commentaires : 7     Partager



HIPPOLYTE BAILLOT, sculpteur inspiré (1967)

Le 23 octobre 2012 à  06:22
Rubriques : Sculpteurs

Je ne sais rien de cet artiste, n’ai trouvé ni biographie ni photos… Nous n’avons que ce document de l’INA, daté du 1er avril 1967, où il explique en toute simplicité son travail de sculpteur original, animalier,  et travaillant seul, loin des influences de l’époque.

Document intéressant.

Qu’est -il devenu ? Une trace de lui nous est offerte grâce aux archives de la Télévision.

 


 "Dans une grange, près de Chassenon en Charente vit et travaille Hippolyte BAILLOT, artiste et sculpteur. Interview de ce personnage sur ses débuts, sa situation isolée et ses sculptures. Présentation de son atelier où il nous montre ses essais de sculpture sur ardoise. Il évoque son évolution et sa diversité : sculptures en bois représentant des animaux et recouvertes de Pierre, de topaze ou de métaux précieux comme l'or. Exemple d'une tête de bélier. L'artiste s'inspire souvent de l'art d'Asie Mineure ancien pour ses créations dans la simplicité et son rapprochement à la nature."

D’après youtube

* illustration perso inspirée de son univers



Suite de l'article...

Lectures : 2976    Commentaires : 13     Partager



UN MATIN D’OCTOBRE, simplement

Le 22 octobre 2012 à  06:42
Rubriques : Mots-miroirs

Matin vaporeux

Ramures d’argent

 

Un ange dormeur

Déplie ses ailes sous la couette

Et pose un œil interrogateur

Sur le jour amidonné de gel

 

© Thea 22 octobre 2012

 



Suite de l'article...

Lectures : 1849    Commentaires : 9     Partager



« Sur un Fil Blanc » avec LES ENFANTS TERRIBLES ( voix oubliées)

Le 21 octobre 2012 à  06:28
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

Ah, que de souvenirs avec "Les enfants terribles "(1966/1975) ! :
Alain Feral, auteur-compositeur-guitariste, sa femme Luce, les frères et sœurs Gilles et France Pommier et le solitaire Jacques Mouton. Le groupe est né en 1966. Il a  produit jusqu’en 1969 quatre Ep précurseurs de chansons folk-rock, aux vocaux riches et enflammés, soutenus de guitares acoustiques et percussions, parfois d’arrangements électriques psychédéliques (les titres de 68 et 69) et à forte charge poétique. En 1971, Barclay sort "C’est la vie", un album, qui comme la tradition le veut alors, est une réunion des Eps, sauf que cette fois, les titres sont tous réenregistrés et réarrangés. Tout y est plus léger, plus acoustique, les guitares électriques délaissant les rythmiques pour les arabesques. La tonalité "chanson française" s’inspire des cousins britanniques, de l’Incredible String Band notamment. Que de temps il aura fallu pour voir la réédition de ce chef d’oeuvre qui dormait dans les coffres de Barclay-Universal-Vivendi ! "C’est la vie" n’a pas pris une seule ride : "J’ai peur de vivre" et ses vocaux exaltés, "Sur un fil blanc", chanson légère comme le "clown blanc sur son fil blanc" qu’elle raconte(…)"Quand mon arbre", la plus poétiquement aboutie, pas loin des meilleurs Brel et magnifique intro de guitare, et puis "Hissez", chef d’oeuvre des Enfants Terribles, histoire d’une "horloge perdue au fond de l’eau", d’un bateau "coulé par une baleine chaussée de sabots", fausse chanson de marin aux rythmiques flamboyantes de guitares à douze cordes et backing vocaux déchaînés....

D’après un article signé François Branchon © Sefronia 13-01-2001

Source : SEFRONIA

Consulter le site pour de plus amples renseignements :

http://www.e-torpedo.net/article.php3?id_article=2078



Suite de l'article...

Lectures : 4803    Commentaires : 7     Partager




Page 103 de 225

103

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES