Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 30
Les nouveaux membres : 11
Anniversaires aujourd'hui : 10

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Une pincée de REVE avec le CIRQUE … INVISIBLE !

Le 4 septembre 2012 à  05:34
Rubriques : ENTRACTE

Elle, c’est Victoria Chaplin, (née le 19 mai 1951,  fille de l’acteur Charlie Chaplin et d’Oona O’Neill. Actrice américaine et costumière)  femme acrobate et caméléon. La poésie et la grâce.

Lui, c'est Jean-Baptiste Thierrée, (né à Paris en 1937, fils d’ouvrier, et apprenti imprimeur, souffleur à la Porte Saint-Martin, puis comédien) clown, illusionniste, magicien et blagueur. Le rire et la dérision.

Inventivité et créativité en toute liberté.

Oui, ils ne sont que deux en scène ! Inclassables, merveilleux, en apesanteur dans la simplicité et le bonheur de broder le quotidien avec du rêve.

Espiègles, longtemps méconnus des grandes scènes dont on se demande pourquoi elles ne leur ont pas ouvert les bras plus tôt ??? 

Oui, ils sont deux et ils créent des mondes merveilleux, inconnus, invisibles, dans leurs costumes pailletés ou graciles (dessinés par Victoria). Oui, entre leurs mains tout s’allège et se métamorphose ! Oui, ils ont gardé le don d’enfance ! Oui, il faut les applaudir et les encourager ! Oui, nous avons besoin de rêveurs  comme eux !

Victoria et Jean-Baptiste nous émerveillent. Ils inventent soir après soir un monde nouveau sur scène. Dignes personnages de Lewis Caroll, ils se transforment en cycliste, lapin géant, cafetière, dragon. Deux et multipes à l’infini

Inspiré des articles de :

©  Le Monde./ © Le Nouvel Observateur  © Télérama ©http://www.spectacles.fr/le-cirque-invisible/infos-pratiques

Photos 1 : © resonance-online.com
et illustrations persos(collage-maison et compositions)



Suite de l'article...

Lectures : 3647    Commentaires : 20     Partager



DENIS CODFERT nous offre « la clé des songes »…

Le 3 septembre 2012 à  04:58
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Je n’ai pas trouvé de véritable biographie sur cet artiste. Un lien renvoie à Facebook où il est dit qu’il est batteur professionnel, professeur et musicien de scène. J’ai cru comprendre « qu’il avait 32 ans, qu’il était de Dijon et aurait  débuté sur scène à 6 ans avec son papa guitariste. Puis à l’âge de 17 ans il fonde le groupe de rock progressif Mille et Un avec son frère compositeur.Fortement imprégné par la musique de Pink Floyd, Led Zeppelin, le rock progressif et le hard rock, Denis se construira une identité musicale en participant à une multitude de groupes. Premier participation au sein de MAGNESIS" 
© www.magnesis.net/denis.htm

 

Vidéo : deniscodfert Drums, keys, composition, arrangements by Denis Codfert:

 



Suite de l'article...

Lectures : 3342    Commentaires : 26     Partager





Les VIOLONS BARBARES, voix et musiques des terres lointaines

Le 2 septembre 2012 à  05:26
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Violons barbabares est un groupe de musiques du monde, originaire de France, mêlant les sonorités balkaniques ( Bulgarie) et orientales (Mongolie). Il se compose de :

Dimitar Gougov – Bulgarie, gadulka, chant
Dandarvaanchig Enkhjargal Mongolie- morin khoor, chant diphonique
Fabien Guyot –France  percussions, chant.

Des mélodies  qui emballent le public, l’envoûtent, l’électrisent car « En offrant une musique énergique, ce trio inédit nous embarque instantanément vers des terres lointaines aux paysages sauvages » écrit à leur propos le Centre Culturel de Woluwe Saint-Pierre à Bruxelles  qui poursuit :

« Dimitar Gougov (Bulgarie) et « Epi » Dandarvaantchig Enkhjargal (Mongolie), issus des peuples « barbares », réunissent leurs instruments – la gadulka et le morin khoor – dans une rencontre acoustique inédite qui franchit les frontières stylistiques.



Suite de l'article...

Lectures : 3528    Commentaires : 23     Partager



« Nuages » (1940) par DJANGO REINHARDT (1910-1953) « le doux fauve »

Le 1 septembre 2012 à  05:06
Rubriques : Musique de toujours

"Django mort, c’est un de ces doux fauves qui meurent en cage. Il a vécu comme on rêve de vivre : en roulotte". Jean Cocteau.

 

Né dans une famille manouche de Belgique. Vie nomade et fulgurante. Météoriste à la croisée des musiques du jazz et des musiques tziganes, il a parcouru la France, l’Italie et l’Afrique du Nord. Enfant des « fortifs » ( à l’emplacement du périphérique parisien actuel, Porte de Choisy, puis Porte d’Italie) dans cette "Zone" où s’amoncelle la misère parisienne. Dès sa prime enfance   Django se passionne pour la musique : dispositions étonnantes pour le banjo, la guitare, le violon. Enfant virtuose. Sa légende se répand dans les milieux musicaux.Dès 12 ans  il cachetonne dans les bars, les bals et les demeures du gratin parisien.



Suite de l'article...

Lectures : 3778    Commentaires : 11     Partager



Avec GERARD DELAHAYE, 1 + 1 = 3 !

Le 31 aout 2012 à  06:50
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Une chanson de Gérard Delahaye pour les petits, mise en images par Olivier Greuzard : le vieux professeur est affolé par les chiffres et les additions !

Bio :

"Né à Morlaix  en 1948, Gérard Delahaye (de son vrai nom Guillou) abandonne en 1968 sa vocation de professeur d'allemand, pour se lancer dans une carrière de musicien. Son public est alors très jeune. Il participe même à la création d'émissions de télévision pour enfants, sur FR3. Depuis 1970, c'est au rythme d'un album tous les deux ans, en moyenne, qu'il œuvre pour l'ouverture culturelle de la Bretagne. En 1977, il sort son premier album pour les enfants, Le Crabe Vert.

 

(Vidéo Ajoutée par GerardDelahaye le  2 juil. 2009 )

 



Suite de l'article...

Lectures : 4332    Commentaires : 15     Partager



PLUME SERGENT-MAJOR, ENCRE VIOLETTE ET CAHIERS

Le 30 aout 2012 à  06:33
Rubriques : Mots-miroirs

Souvenirs de classe en CP :

 

Le dit de Cécile

 

« A l'école des grandes, je peine sur mes pages d’écriture. Je m'applique à faire des o bien ronds, des f, des g, des j, des p qui ne dépassent pas les lignes. Des pleins et des déliés. Des majuscules et des minuscules. Mais les lettres dansent et s’échappent des lignes ; l’encre violette se délaie et gicle partout. Lettres mal formées, jambages tordus, devoirs mal présentés, mauvaise écriture, les griefs ne manquent pas. "De vrais torchons !" disent les bonnes sœurs.  On me punit, je pleure en silence. Mes larmes s’étalent sur les pages de cahier et dissolvent l’encre. Les sœurs m'obligent à tout recommencer pendant la récréation. Ma main tremble sur le porte-plume en bois dont je ronge le bout, par dépit. «Ne t’en fais pas, me répète Maman, la belle écriture, c’est la science des sots ! " ça ne me console pas et, pour avoir rapporté les propos d’Irène à ma maîtresse d’école, je dois rester en retenue. »

 © Thea 2006 /Ed. La Part Commune ( extrait) mais rédigé en 1983 soit 23 ans avant publication ! Vous avez dit tenace ?

*Illustrations persos

Et Serge LAMA les chante aussi…



Suite de l'article...

Lectures : 5358    Commentaires : 29     Partager



BATEAU-BLOG prépare la Rentrée

Le 29 aout 2012 à  06:35
Rubriques : Mots-miroirs

Ajoutée par comptinesmaternelle le  6 nov. 2009

"Dans mon cartable
y'a des livres et des cahiers
une gomme introuvable
et des crayons cassés..."

………………………………..

… et bateau-blog joue avec les vagues comme un gamin ! Va à la pêche aux trésors : crayons de couleurs, gomme, crayon rigolo et trousse étoilée dans un cartable tout bleu tout bleu… ces trois derniers objets d’écolier en provenance du continent coloriage et décorés à mon idée !

 



Suite de l'article...

Lectures : 4502    Commentaires : 22     Partager



Flamboyant, Le Corsaire opus 21 de BERLIOZ (1803/1869)

Le 28 aout 2012 à  05:05
Rubriques : Musique de toujours

Ce compositeur, écrivain et critique français est né à la Côte Saint-André dans l'Isère. Il est l'auteur de la Symphonie fantastique.

Il est considéré comme l'un des plus grands représentants du romantisme européen, bien qu'il récusât le terme de "romantique" qui ne signifiait rien à ses yeux. Il se définissait en fait comme un compositeur classique. Sa musique eut la réputation de ne pas respercter les lois de l'harmonie, accusation qui ne résiste pas à l'étude approfondie de ses partitions. Non seulement il respecte les fondements de l'harmonie datant du du 16ème siècle (règles régissant les mouvements contraires et conjoints) mais il s'affranchit parfois des règles supplémentaires apparues plus tardivement et esthétiquement discutables (règles de modulation cadentielle entre autres).

d'après wikipédia
* seconde illustration, composition personnelle



Suite de l'article...

Lectures : 3178    Commentaires : 15     Partager



Du BLEU, du BLEU avec ANNE SYLVESTRE !

Le 27 aout 2012 à  06:05
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

Chanteuse, auteur, compositrice française née le 20 juin 1934 dans le 6ème arrondissement de Lyon. S'installe avec sa famille à Paris. Etudes de lettres qu'elle délaisse pour se lancer dans la chanson.
Débute dans les années 1950. Se produit en première partie avec Gilbert Bécaud à l'Olympia. Se lance en 1964 dans la chanson pour enfants avec "les fabulettes". Proche de Brassens et  de Brel. Fonde sa propre maison de disques en 1973. Enregistrements d'albums, fait l'Olympia et le Bataclan. Tournées en Europe et au Québec.
En 2007 a fêté ses 50 ans de chansons.

D'après Evène

*Illustrations : compositions personnelles



Suite de l'article...

Lectures : 3788    Commentaires : 18     Partager



Bel OISEAU DE FEU dans le ciel des Andes

Le 26 aout 2012 à  05:00
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Musique:Serge Jorjet - Auteur-Compositeur
Montage-Vidéo : Serge Jorjet
Nathmusique-Production-France

"Selon Hérodote ou Plutarque, cet Oiseau mythique, le Phénix ou l’Oiseau de Feu est d’origine éthiopienne et de splendeur sans égale, doué d’une extraordinaire longévité. Il a le pouvoir, après s’être consumé sur un bûcher, de renaître de ses cendres.

Dans l’Egypte ancienne, il est le symbole des révolutions solaires : il est associé à la ville d’Héliopolis. Il se pourrait toutefois que cette cité du soleil ne soit pas originellement celle d’Egypte, mais la Terre solaire primaire primordiale, la Syrie d’Homère.

Le phénix, disent les Arabes, ne peut se poser ailleurs que sur la montagne de Qâf qui est le pôle, le centre du monde.

Les Taoïstes désignent le phénix sous le nom d’oiseau de cinabre (tanniso) le cinabre étant le sulfure rouge du mercure.

Chez les chrétiens, il sera, à partir d’Origène, considéré comme un oiseau sacré et le symbole d’une irréfragable volonté de survie, ainsi que la résurrection de la vie sur la mort."

Texte d’après le Dictionnaire des Symboles de J. Chevalier et Alain Gheerbrant,
© Edit. Robert Laffont 1969 et 1982

Quant à Serge Joliet, le compositeur de cette musique qui n’a rien à voir avec celle d d'Igor Stravinsky, je n’ai rien trouvé à son sujet. J’aime particulièrement l’originalité de ce morceau d’inspiration amérindienne.

Illustrations : compositions personnelles



Suite de l'article...

Lectures : 3720    Commentaires : 12     Partager





Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES