Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 34
Les nouveaux membres : 5
Anniversaires aujourd'hui : 10

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Survol du beau pays d’IRLANDE

Le 28 mars 2012 à  06:34
Rubriques : Mots-miroirs

Les symboles nationaux irlandais sont:

  • Shamrock : le trèfle à trois feuilles (cf fête nationale irlandaise).Le trèfle à trois feuilles représente la Sainte Trinité, il a été utilisé par saint Patrick pour expliquer la Sainte Trinité aux Irlandais ne connaissant pas le catholicisme. C'est pour cela que le trèfle à trois feuilles est associé à la fête nationale irlandaise : la fête de Saint Patrick.
  • les harpes (elles servent à jouer de la musique traditionnelle Irlandaise), notamment la harpe dite de Brian Boru.
  • les farfadets irlandais appelés leprechauns.
  • la bière stout comme la Guinness et d'autres moins connues Caffrey's, Murphy's ou Beamish.
  • Il existe aussi d'autre symboles moins connus comme :
  • la tourbe.
  • l'âne
  • la croix de Saint Brigid.

Mais le trèfle reste le plus connu

Wikipédia



Suite de l'article...

Lectures : 6513    Commentaires : 9     Partager



Y'S Foutent Bien De Notre Gueule ! dixit COLUCHE (1944/1986)

Le 27 mars 2012 à  05:15
Rubriques : ENTRACTE

Ben, c'est « l’histoire d’un mec » toujours d’actu et plus que jamais en cette période... Un mec qui disait :

« Quand vous voyez un flic dans la rue, c’est qu’y a pas de danger. S’il y avait du danger, le flic serait pas là. »

«  La différence qu’il y a entre les oiseaux et les hommes politiques, c’est que de temps en temps les oiseaux s’arrêtent de voler ! »

Et encore :

Tout le monde sait que « nous on a des frontières et que ça arrête le Nucléaire"  venu d’ailleurs..

Tout le monde sait que «  la guerre c’est fait pour  l’hygiène du monde… »

Tout le monde sait qu’on nous parle toujours des "problèmes de la Sécu mais que … le Ministre de la Santé n’est même pas médecin… »

Etc etc etc…

 



Suite de l'article...

Lectures : 6034    Commentaires : 12     Partager





DINA SHUBIN, une Femme qui peint les Femmes

Le 26 mars 2012 à  05:47
Rubriques : Peintres

Je découvre avec plaisir une artiste qui sait peindre les Femmes. Femmes charnelles pétries dans les éléments mais Femmes soyeuses. Femmes amphores et calices, Femmes gracieuses, pareilles aux déesses des fresques antiques. Femmes romantiques. Qu'elles peignent leur chevelure, composent des bouquets,  jouent de la harpe, du piano ou violon, les Femmes sont belles.
La peau des Femmes sent le souffle du vent et la chaleur du soleil. Dina les façonne comme des flammes. Toute la  peinture de Dina Shubin baigne dans la musique et le parfum des fleurs. Peinture symbolique aux tons ocres, dorés et chauds avec une pointe de couleur pastelle. 

 

 Mais qui est Dina Shubin ? Diplômée de l’Institut de Moscou, Faculté des Arts en 1990, elle a émigré au Canada en 1999. Son travail a été déjà exposé à Art Expo à Séoul, Tokyo et New York et dans les galeries d'art à Moscou, Tel Aviv, et à Miami, en Floride. Il  figure dans des collections privées en Russie, Norvège, Allemagne, Israël, Canada, Etats-Unis.

L’objectif de Dina est d'exprimer le caractère divin de la femme. Elle a absorbé le meilleur des toiles des grands maîtres et su y développer sa propre vision.. Sa combinaison  abstraite de la vie n’est  pas sans  rappeler Klimt. Les poses statiques pleines de force intérieure proviennent des icônes anciennes, la forme allongée et plus spirituelle que les chiffres réels se rapportent à des créations de Modigliani; ses visages font penser au style de Giotto.

extraits de : www.crescenthill.com/gallery/dina_shubin/biography

(traduction que j'ai un peu remise en forme) 



Suite de l'article...

Lectures : 5318    Commentaires : 8     Partager



Douce mélodie composée par MANOS LOIZOS

Le 25 mars 2012 à  06:06
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Comment je t’aime

 

Mélodie

Vieux rose et sépia

Amour harmonie

Réverbère et fleurs sauvages

Ancrage


Oiseaux de passage

Enigme de la vie

Fragile instant

Entrelacé au présent

Qui s’en vient qui s’en va

Sans revenir sur ses pas

 

© Thea 25 mars 2012



Suite de l'article...

Lectures : 4030    Commentaires : 8     Partager



Un TEMPS d’HORLOGE et puis…

Le 24 mars 2012 à  07:03
Rubriques : Mots-miroirs

… la pendule du papet qui remonte les rouages du temps grâce à ses mains délicatement respctueuses.

L’histoire de la mesure du temps remonte aux premières civilisations (
Égypte, Chine). La mesure du temps a rapidement été une de ses préoccupations importantes, notamment pour organiser la vie sociale, religieuse et économique des sociétés. Les phénomènes périodiques du milieu où l'homme vivait - comme le déplacement quotidien de l'ombre, le retour des saisons ou le cycle lunaire - ont servi de premières références.

Mais avec le temps, il s'est inspiré de phénomènes physiques, dont il avait remarqué le caractère périodique, pour concevoir et mettre au point des dispositifs de mesure du temps de plus en plus précis. L'application du balancier aux horloges mécaniques en est un exemple ; celles-ci permirent aux hommes de connaître l'heure à tout moment et en tout lieu.

wikipédia



Suite de l'article...

Lectures : 5366    Commentaires : 12     Partager



CHRYSALIDE fragile et mystérieuse de Julien BOULIER

Le 23 mars 2012 à  06:05
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

« Comme le ver à soie, tu as tissé un cocon autour de toi. Qui peut te sauver ? Brise ton cocon et sors-en tel un magnifique papillon, telle une âme libre."
Swami Vivekananda(1863-1902) l'un des plus influents chefs spirituels de la philosophie Vedanta.



Suite de l'article...

Lectures : 5244    Commentaires : 14     Partager



PIA MOUSTAKI, qui chante Saint Malo, a refusé d’être “la fille de…”

Le 22 mars 2012 à  05:58
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Pia a connu un premier duo père-fille avec Elle est elle. En quittant Paris pour s’installer à Saint-Malo, la  fille de Georges, née en 1956 de son union avec Yannick, en 1954, seule femme qu'il ait épousée alors qu’il n'était pas encore Georges Moustaki, a décidé de tirer un trait sur sa carrière musicale. « C'était difficile de se faire une place dans le milieu. » D'autant que Pia ne s'est jamais servi de son père comme tremplin : « Au contraire, il m'est souvent arrivé d'utiliser des pseudos, pour être plus tranquille. » Mais il y a plus de dix ans, elle rachète un ancien PMU. Son premier geste ?   « Remplacer le calendrier des réunions hippiques par un piano… »

Son retour au chant, ce sont ses clients du café qui vont l'y pousser. « J'ai commencé par des reprises au piano. Puis quelques compositions. » Il y a deux ans, Pia ferme l'endroit et décide de se consacrer de nouveau entièrement à la musique. Elle compose des chansons plutôt piquantes, inspirées par ses rencontres, comme autant de portraits tendres et acidulés. De temps en temps, elle reçoit quelques encouragements de son père. Une attention qui la touche.



Suite de l'article...

Lectures : 9943    Commentaires : 13     Partager



MARI BOINE, le chant ancestral du peuple Lapon

Le 21 mars 2012 à  07:08
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Mari Boine Persen est une chanteuse norvégienne d'origine saami, née le 8 novembre 1956 au Finnmark, Norvège. Sa musique associe le chant traditionnel des Saami, le joik, avec des sons et des mélodies électro-acoustiques.

Née en Laponie, au nord de la Norvège, Mari a reçu de ses parents une éducation chrétienne très stricte qui bannissait toute tradition saami, y compris le chant traditionnel, en raison de ses liens avec le chamanisme. À l'âge de 20 ans, et alors que Mari se destinait à devenir une Norvégienne modèle, une manifestation contre la construction d'une centrale électrique en territoire lapon lui fait soudain prendre conscience de son identité ethnique saami, que son éducation avait refoulée. Dès lors, bien décidée à retrouver ses racines culturelles, Mari commence à écrire ses textes et à les chanter. S'inspirant du groupe saami Daednugadde Nuorat et du chanteur Ailohas, la chanteuse part à la recherche des chants traditionnels de son peuple



Suite de l'article...

Lectures : 5693    Commentaires : 12     Partager



Original, les Eucalyptus-Totems de MARRAKECH

Le 20 mars 2012 à  07:03
Rubriques : Mots-miroirs

Dans une rue de Marrakech certains eucalyptus sont morts et, plutôt que de les couper, leurs troncs ont été sculptés pour en faire de bien beaux totems : notes de musique, fourmi, silhouettes,  motifs, visages, mains qui se rejoignent…

« Eucalyptus, ce très bel arbre au tronc droit, lisse, grisâtre,  porte des rameaux dressés. Croissance rapide, odeur aromatique éloignent les insectes. Il possède des pouvoirs médicinaux.

Signification : amour des voyages, protection.

Origines

Le mot « eucalyptus » vient du grec « eu » (c’est-à-dire « bon ») et le mot « kalypto » signifie « couvrir », car les pétales et les sépales de cette espèce sont soudés. Cet arbre vient d’Australie, de Tasmanie et de Malaisie. Il a été introduit en France en 1828. On le trouve dans les régions méditerranéennes, en particulier en Corse, mais aussi dans d’autres lieux plus septentrionaux. »

www.futura-sciences.com/fr/definition



Suite de l'article...

Lectures : 4801    Commentaires : 10     Partager



« Le langage de l’amour ! » par ERNESTO CORTAZAR

Le 19 mars 2012 à  06:35
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Le langage de l’amour


Eclosion
Sous les lèvres adolescentes du Printemps
Floraison  
Epanouissement sous les baisers
Passionnés
De l'Eté
Au soyeux pourpoint

Amour parfume et colorie
Toute vie

Il est sacré…

© Thea 19 mars 2012

 

Ernesto Cortazar (1940-2004), était un compositeur mexicain classique contemporaine et pianiste. Son père était un compositeur accompli respecté dans son domaine et a été nommé président de la Société des Auteurs et Compositeurs du Mexique. Orphelin à l'âge de 13 ans, Cortazar a continué ses études en assistant à une académie de musique et a ensuite étudié avec Maestro Gustavo César Carreon, l’un des artistes les plus reconnus au Mexique dans le domaine de création musicale.  Carreon lui donna sa première occasion de composer une pièce pour piano intitulée «River of Dreams» qui est devenu un hit en Amérique latine et en Espagne, remportant plus tard le prix de la meilleure musique de fond pour une latine American Film au Festival de Carthagène.

 



Suite de l'article...

Lectures : 5420    Commentaires : 10     Partager





Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES