Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 7
Les nouveaux membres : 10
Anniversaires aujourd'hui : 6

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Vous cherchez un appart' ? Voyez LES FRERES ENNEMIS !

Le 6 octobre 2011 à  05:08
Rubriques : ENTRACTE

Vous vous souvenez d'eux ?

Les Frères ennemis
était un duo d'
humoristes en vogue dans les années 1960-1970 en France. Il était composé de :



Suite de l'article...

Lectures : 5203    Commentaires : 9     Partager



AUGUSTE SANDER (1876/1964) photographe des » Hommes du XXème siècle »

Le 5 octobre 2011 à  04:51
Rubriques : PHOTOGRAPHIES

Depuis plusieurs années je suis attirée par l'une de ses photographies en noir et blanc dans la salle d'attente d'un cabinet médical. Elle m'est devenue si familière que j'ai l'impression de connaître ce couple qui pose assis de chaque côté d'une table de café. Epoque : les années 20/30 à cause du chapeau cloche de la femme qui est de race blanche,me semble-t-il, engoncée dans son manteau. L'homme, plus jeune, métissé sûrement, a les yeux clairs : il est en maillot de corps et porte une casquette. Si dissemblables dans leur habillement et leur attitude qu'ils m'intriguent. Ce couple est un couple sans en être un.

J'ai voulu en savoir davantage sur le photographe et voici ce que j'ai trouvé :

Tout comme son père, le jeune August Sander, né en Rhenanie, commence à travailler dans une mine de fer dès l’âge de treize ans. Sur place, il rencontre un photographe professionnel qui suscite son intérêt. En 1892, l’un de ses oncles l’aide à se payer son premier équipement photographique et il aménage sa propre chambre noire. Après quelques années de pratique en tant qu’amateur, August Sander parcourt l’Allemagne en tant que photographe industriel. Très vite, il se fait remarquer : en 1904, il obtient une médaille à l’exposition de Paris



Suite de l'article...

Lectures : 5435    Commentaires : 18     Partager





Avec LE SITAR, magie de la musique Indienne

Le 4 octobre 2011 à  05:02

Le sitar est un instrument de musique indien à cordes pincées. C'est un luth à manche long, symbole de la musique indienne, créé d'après la légende par Amir Kushro, au XIVe siècle. Cette simple version à trois cordes dérivée du tambur perse, devait recevoir au fil des siècles des aménagements. Au XVIIIe siècle une quatrième corde fut ajoutée, puis au XIXe siècle, les tarafs, cordes sympathiques, et la forme imposante, pour jouer dans les durbar, les cours royales.

Il est le principal instrument du Khyal, musique hindoustanie classique de l'Inde du Nord.





Suite de l'article...

Lectures : 1110    Commentaires : 9     Partager



J.M. William TURNER (1775/1851) « peintre de la lumière »

Le 3 octobre 2011 à  04:34
Rubriques : Peintres

Elu amant et confident de la lumière par la lumière elle-même" dira un critique dont j'ignore le nom. (Info relevée sur youtube.)
Wiliam Turner est un

Peintre anglais, particulièrement célèbre pour son traitement dynamique des effets lumineux naturels dans les paysages et les marines. Son œuvre eut une influence directe sur le développement de l' impressionnisme.

Sa première période (1800-1820) est marquée par des scènes mythologiques et historiques pittoresques, dans lesquelles les couleurs sont tamisées tandis que les détails et les contours sont mis en évidence. Il subit alors l'influence du peintre paysagiste français du XVIIe siècle, Claude le Lorrain. L'utilisation que fait celui-ci des variations atmosphériques apparaît dans Lever du soleil à travers la vapeur (1807, National Gallery, Londres) et son traitement des formes architecturales est manifeste dans la Fondation de Carthage par Didon (1815, National Gallery). Il tint également des carnets de voyages et produisit des séries de gravures, dont le Liber Studiorum (1807-1819), resté inachevé, qui proposait une classification des types de paysages.


Vidéo sur "Clair de Lune "de Debussy"



 

 

 

 



Suite de l'article...

Lectures : 7592    Commentaires : 16     Partager



LES MARINS d'IROISE:- Les roses d'Ouessant

Le 2 octobre 2011 à  05:33
Rubriques : CHANTS DE MARINS

Le groupe des Marins d'Iroise est né en 1992 très exactement, lors d'une première fête brestoise des « Vieux Gréements », devenue fameuse et incontournable au fil des différentes éditions. Pour continuer le voyage, ces gars de Brest, anciens de l'arsenal pour beaucoup, au pied marin pour tous, font revivre une tradition qui n'a rien de passéiste.
C'est d'ailleurs Christophe Miossec, le plus brestois des artistes de la chanson française qui est aujourd'hui le parrain des MARINS D'IROISE.
L'album est réalisé par Jon Kelly, producteur de McCartney ou Kate Bush, et du très remarqué Bretonne de Nolwenn. Parmi les titres sur l'album : « Santiano », « Amsterdam », « Allons à Messine », « Le 31 du Mois d'Aout », « My Bonnie Lies Over The Ocean » ou encore « Jean François de Nantes »

youtube



Suite de l'article...

Lectures : 7380    Commentaires : 19     Partager



NICOLAS de ANGELIS joue MOZART

Le 1 octobre 2011 à  06:46
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Pétales et papillons

Guitare et symphonie

Arabesque fleuries

En corolles et festons

 Thea




Suite de l'article...

Lectures : 4131    Commentaires : 18     Partager



Vous souvenez-vous de JEAN-CLAUDE ANNOUX ?

Le 1 octobre 2011 à  04:23
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

Il y a sept ans, le 2 octobre 2004,à Martigues, nous quittait Jean-Claude Annoux né Jean-Claude Bournizien le 15 mai 1939 à Beauvais. Il a été incinéré à Luynes. C’est un auteur-compositeur-interprète français. Il fut Grand Prix de l'Académie Charles-Cros et auteur de Aux jeunes loups en 1965 et des Touristes.

Après avoir écrit des chansons pour Marcel Amont, Philippe Clay et Richard Anthony, il enregistre lui-même ses propres compositions dès 1963. Une année plus tard, c'est la consécration avec son titre le plus célèbre Aux jeunes loups. Grâce à cette chanson, il remporte le Prix de l'académie Charles Cros en 1965. D'autre succès suivent dont Vive la mariée, Trois roses rouges ou bien encore Plus heureux que le roi. Jean-Claude Annoux est victime d'un accident de voiture et ses projets musicaux sont suspendus.En 1993, après avoir écrit un livre au titre évocateur "Gare au Show Biz",il compose et écrit une chanson éponyme qui deviendra un Clip vidéo. Il quitte sa chère Butte Montmartre, avec son Epouse Nicole,et s'installe en Vicomté de Turenne, (Corrèze)...il collabore à Radio Vicomté,dirigée par Daniel Fender, il anime une chronique hebdomadaire , caustique et indépendante. Au Centre Culturel de Brive la Gaillarde ,il crée un Atelier de Chansons ouvert aux jeunes talents.



Suite de l'article...

Lectures : 6382    Commentaires : 13     Partager



Rire et passer en coup de VAMPS !

Le 29 septembre 2011 à  04:49
Rubriques : ENTRACTE

Les Vamps est un duo comique français composé de Nicole Avezard (qui joue le rôle de Lucienne) et Dominique de Lacoste (Gisèle). Elles incarnent, grimées, deux vieilles dames particulièrement caricaturales.

Nous les connaissons, leurs sketches nous ont faire rire… Aujourd’hui je vous laisse un moment avec Lucienne et Gisèle dont la langue est parfois  bien aiguisée !!



Suite de l'article...

Lectures : 8686    Commentaires : 22     Partager



Et "Vogue l'âme sur les vagues "...

Le 28 septembre 2011 à  09:55
Rubriques : Musique de toujours

laisser la vague après la vague cicatriser les blessures de l’âme et lui redonner sa candeur originelle, peut-être…

musique et images de Nelly H.H. que nous remercions



Suite de l'article...

Lectures : 2981    Commentaires : 12     Partager



100 ans, 160 films, PAULETTE DUBOST, pétillante soubrette, a tiré sa révérence !

Le 27 septembre 2011 à  09:48
Rubriques : ENTRACTE

Visage rond, œil espiègle, voix acidulée, Paulette Dubost aura été la grande « seconde » du cinéma français


"Paulette Dubost, née Paulette Marie Emma Deplanque le 8 octobre 1910 à Paris et décédée le 21 septembre 2011 à Longjumeau, est une actrice française.

Ses parents sont respectivement ingénieur du Gaz et chanteuse d'Opéra Comique.

Dès l'âge de 7 ans, Paulette intègre l'Opéra de Paris comme petit rat. Alors qu'elle a 14 ans, elle est remarquée par le financier Alexandre Stavisky qui tombe amoureux d'elle. À 17 ans, elle passe à l'opérette et va jouer pendant deux ans Les Aventures du roi Pausole aux Bouffes-Parisiens avec Simone Simon, Edwige Feuillère, Viviane Romance... Avant de passer au cinéma, elle sera encore sur les planches dans Bonsoir aux Folies-Wagram et Mon amant à la Potinière.

Son regard malicieux et sa voix acidulée sont vite remarqués, et dès 1930 elle commence à jouer pour le cinéma avec Marc Allégret. Au total, elle a joué dans environ 160 films, notamment de Jacques Tourneur, Jean Renoir (La Règle du jeu), André Cayatte, Gilles Grangier, Max Ophüls... Après la guerre, elle a aussi participé à des téléfilms et à des séries télévisées.

 



Suite de l'article...

Lectures : 4582    Commentaires : 11     Partager




Page 140 de 223

140

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES