Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 6
Les nouveaux membres : 10
Anniversaires aujourd'hui : 6

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Beau MASQUE, dis-moi...

Le 28 aout 2011 à  07:14
Rubriques : Peintres

Sombres ou féériques
ailés ou nervurés
simples ou ornementés
ils préservent le mystère du regard



Suite de l'article...

Lectures : 3115    Commentaires : 12     Partager



Mystère et Beauté des VIEUX MURS

Le 27 aout 2011 à  08:02
Rubriques : Mots-miroirs

Vieux murs parcheminés, boursouflés, morcelés, décolorés par le soleil et les pluies, ravinés par les vents, ennoblis par le lierre ou la glycine… Recouverts d’illisibles graffitis. Ici et là une date gravée dans la pierre au fronton d’une porte nous révèle un peu de votre histoire.

Vieux murs abandonnés, orgueilleux ou humbles, endormis dans les banlieues des villes, enfouis dans les chemins de campagne ou les sentiers aujourd’hui herbus.

Mémoire de certains vieux murs de mon enfance colonisés par les giroflées sauvages qui poussent dans les fissures de celui contre lequel nous nous adossons. Leurs pétales jaunes et bruns, leur odeur entêtante et poivrée me surprennent encore par intermittence après toutes ces années.

Vieux murs, je vous découvre, j’écoute votre langage, je devine vos secrets dans vos lézardes, vos alvéoles, vos encoches, mais …

 

© Thea 27 août 2011 (extraits)

 



Suite de l'article...

Lectures : 4048    Commentaires : 28     Partager





LES MUSIQUES DU MONDE aux ESCALES DE SAINT-NAZAIRE.(5 et 6 août 2011)

Le 26 aout 2011 à  01:13

Sans thématique géographique, contrairement aux précédentes, cette vingtième édition a prouvé que l'éclectisme paie.  25 concerts pour un voyage sans frontières. A guichets fermés, le deuxième jour, le festival a connu une fréquentation record avec 40 000 entrées payantes.

Le vendredi 5 août, le bagad de Saint-Nazaire et Gwanas d’Agadir présent aient sur scène une création originale, afin de perpétuer le dialogue entre les deux cultures.

 

 



Suite de l'article...

Lectures : 3532    Commentaires : 12     Partager



Etat civil / Nom : TACHAN/ Prénom : Henri/profession : chanteur inclassable

Le 25 aout 2011 à  04:29
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

Henri Tachan, de son vrai nom Henri Tachdjian, né le 2 septembre 1939 à Moulins (Allier), est un auteur-compositeur-interprète français. Pensionnat catholique puis lycée à Paris. Ecole hôtelière à Thonon-les-Bains et serveur au Ritz à Paris. En 1962, il part pour le Québec. Après son travail de serveur il récite des poèmes « Chez Clairette » (Claire Oddéra), au 1124 rue de la Montagne à Montréal. De passage, Jacques Brel l'encourage à se lancer dans la chanson. De retour en France, il sort son premier album chez Barclay en 1965 qui obtient le Grand Prix de l'Académie du disque. Dans le même temps, il fait le lever de rideau de Juliette Gréco à l'Olympia. En 1968, il fait la première partie d'Isabelle Aubret et de Félix Leclerc à Bobino puis celle de Pierre Perret en 1970 et de Georges Brassens en 1972, toujours dans la même salle



Suite de l'article...

Lectures : 2827    Commentaires : 14     Partager



Quelques Gouttes de Rosée

Le 24 aout 2011 à  01:30
Rubriques : Mots-miroirs

Offrez-moi une rivière de perles de rosée

et je serai  princesse reine ou fée

au pays de bruyère et de marjolaine

de biches et  de fontaines

 

J’aurai au doigt un diamant

et sur mes lèvres une goutte de sang

que l’épine à la rose aura laissée

tel un immortel baiser

 

Thea  24 août 2011



Suite de l'article...

Lectures : 3802    Commentaires : 12     Partager



FEODOR CHALIAPINE chante LES YEUX NOIRS

Le 23 aout 2011 à  12:42
Rubriques : Voix de toujours

Je connaissais -de réputation et pour avoir entendu ces enregistrements - ce chanteur d’opéra russe, célèbre pour son interprétation de Boris Goudonov, puis un ami m'en a beaucoup parlé il y a quelques années : ses parents, russes également,  le recevaient souvent à dîner chez eux à Paris dans les années 30. C’était un colosse, un personnage fascinant, haut en couleurs et bon vivant.



Suite de l'article...

Lectures : 7295    Commentaires : 16     Partager



LA CITE BUVARD avec la Cie TANDEM à PLUMES

Le 22 aout 2011 à  04:40
Rubriques : ENTRACTE

Spectacle de marionnettes, de masque en musique live à voir en famille à partir de 5 ans

La Cité Buvard est une ville pas comme les autres… Ici le sol est en papier buvard !... D'un simple coup de tête, une pensée, un chagrin peut être absorbé, évaporé hop ... oublié !

Mais dans cette histoire, il y a un point noir... C'est Amédée. Amédée Têtepercée. Elle veut garder tous ses souvenirs, alors elle les emberlificote dans ses chignons. Jusqu'au jour où... la voilà engloutie dans le dédale souterrain de la Cité Buvard.
Dans sa chute, ses instants de vie se volatilisent ; à la recherche de sa mémoire, elle rencontrera des personnages étonnants, elle percera des secrets et affrontera ses peurs.

www.tandemaplumes.fr/lacitebuvard

 



Suite de l'article...

Lectures : 3339    Commentaires : 16     Partager



L’ALBATROS, Prince des Océans

Le 21 aout 2011 à  05:17
Rubriques : Musique d'aujourd'hui


        a
aa    a
Mythique

 aa
Majestueux et fantastique

Il  a fait  rêver  des générations de navigateurs et  de voyageurs. aa

Il a inspiré Baudelaire aa le  poète maudit.aaa

Il inspire les musiciens aa

Suivons son vol rapide et  précis, porté par les vents et les courants, chorégraphie en arabesques d’un véritable Prince des Océans.aaaa

aa  aaaa                   a     aa

 
hhh   h  hhhh h hhh 




 



Suite de l'article...

Lectures : 2959    Commentaires : 21     Partager



M. RAOUL RUIZ cinéaste inclassable et mystérieux (II)

Le 20 aout 2011 à  05:34
Rubriques : ENTRACTE

Pourquoi cet artiste est-il si méconnu ?

 (…) Il n’a pas eu de son vivant la reconnaissance qu’il méritait. Célébré par les revues ultra cinéphiles, Positif et Les Cahiers du cinéma, il n’a par exemple jamais reçu de prix à Cannes, et le seul César qu’il ait jamais obtenu a distingué son court métrage Colloque de chiens, en 1979.

Ce qui a manqué à Ruiz, c’est un succès populaire pour un de ses films les plus accessibles : Généalogies d’un crime, avec Catherine Deneuve en psy qui se penche sur les tendances criminelles de son propre neveu ou Trois vies et une seule mort, avec un savoureux Marcello Mastroianni dans un triple rôle, qui lui permet de jouer les anges gardiens pour sa fille Chiara. Des films où son goût du cinéma de genre (polar et fantastique) se mariait efficacement avec son plaisir de conteur.

 



Suite de l'article...

Lectures : 677    Commentaires : 6     Partager



Au revoir M. RAOUL RUIZ (1941/2011), cinéaste, esprit encyclopédique, homme érudit

Le 20 aout 2011 à  12:43
Rubriques : ENTRACTE

Le Figaro.fr 20 08 2011

«  Il avait à la fois l'imagination somptueusement baroque et ludique du monde latino-américain qui l'avait vu naître (le 25 juillet 1941 au Chili), et un esprit encyclopédique d'une vaste érudition, qui s'intéressait aussi bien à la science qu'à la philosophie et à la littérature. Sa curiosité intellectuelle était infinie, tout comme sa passion de vivre. Cela faisait de lui une figure à la fois marginale, hors norme, à l'écart de la culture mainstream, en même temps qu'un virtuose reconnu, un des maîtres du cinéma de notre époque».

sur EVENE :

Féru de poésie, de littérature et de cinéma depuis sa plus tendre enfance, Raoul Ruiz suit des études de droit et de théologie, et se consacre à l'écriture d'une dizaine de pièces de théâtre. Avec son premier long métrage, 'Très tristes tigres', il remporte le Léopard d'or à Locarno en 1969. Conseiller cinématographique d'Allende, le militant socialiste se voit contraint de quitter le Chili à la suite du coup d'Etat de Pinochet pour s'installer à Paris. Il tourne alors en 1974 'Dialogue d'exilés', et enchaîne avec 'La Vocation suspendue' en 1977, et 'L' Hypothèse du tableau volé' l'année suivante. Les années 80 font place à davantage de légèreté avec des récits d'aventure comme 'Les Trois Couronnes du matelot', 'La Ville des pirates' et 'L' Oeil qui ment'. La notoriété est pour de bon au rendez-vous avec 'Trois vies et une seule mort', avec Marcello Mastroianni, film présenté en compétition à Cannes en 1996



Suite de l'article...

Lectures : 3232    Commentaires : 15     Partager




Page 144 de 223

144

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES