Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 33
Les nouveaux membres : 3
Anniversaires aujourd'hui : 6

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


RIO, c’est aussi ORFEU NEGRO (1959) 

Le 15 aout 2016 à  05:19
Rubriques : ENTRACTE

Le Brésil ce ne sont pas que les JO, c’est aussi ce joyau :  ORFEU NEGRO dont « Matin, fais lever le Soleil ! » superbement chanté ici par Elizeth Cardoso (1920-1990)

Un éblouissement rythmé, une belle histoire d’Amour et de Feu sous le soleil du Brésil, réalisée en 1959 par Marcel Camus. Musique : Antônio Carlos Jobim et Luiz Bonfá. Interprété par des danseurs et des acteurs professionnels ce film fait aussi participer les habitants de la région.

 

L'histoire: A la veille du carnaval de Rio, Euridyce (Marpessa Dawn, 1934-2008)) arrive de la campagne pour y retrouver sa cousine Serafina, afin d'échapper à un homme qui veut la tuer. Elle fait la rencontre d'Orphée (Breno Mello, 1931-2008), conducteur de tramway, mais aussi adulé pour ses qualités de danseur et de guitariste. Sa fiancée, Mira (Lourdes de Oliveira, 1938), est jalouse et ne va pas se laisser faire...

 

Adapté du célèbre mythe d'Orphée chez les Noirs du Brésil, ce film a été mis en scène de main de maître et le spectateur est tenu en haleine du début à la fin. « Des couleurs vives, à dominante rouge, jaune et bleu, une musique au rythme vif et étourdissant où alternent deux sambas, celle du caranaval et celle de la troupe. Une troisième mélodie calme la cadence : celle de la chanson d’Orphée et quelques accents de guitare. »(Marcel Camus)

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htmTous droits réservés.

Crédit photos : cdandlp.com/ ultramagnetique.com./ boston.com/ kalamu.com.



Suite de l'article...

Lectures : 391    Commentaires : 9     Partager



Il est des lieux sacrés comme LE VAL DES NYMPHES

Le 13 aout 2016 à  06:02
Rubriques : Mots-miroirs

Les lieux dits sacrés sont nombreux en France, tels Brocéliande en Bretagne et ici, le Val des Nymphes dans la Drôme, rattaché à la Commune de la Garde Adhémar, une cité médiévale. Tous ces endroits sont magnifiques, boisés, vivifiés par les eaux souterraines, les torrents, les fontaine. On y vénérait les nymphes, les fées, les ondines et autres déesses très prisées dans l’Antiquité et au Moyen Age. Puis le christianisme a bâti des chapelles, des oratoires et parfois des églises là où un culte qualifié de païen était rendu. Mais les légendes perdurent et cohabitent avec les offices religieux.

 

Musique vidéo Deuter - City Oflight - Terra Musica

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00000000.htm. Tous droits réservés.

Crédit photos : persos



Suite de l'article...

Lectures : 225    Commentaires : 5     Partager





Des gourmandises sur l’air de la Traviata de VERDI

Le 11 aout 2016 à  01:40
Rubriques : Clins d'oeil blogueurs

Giuseppe Fortunino Francesco VERDI, compositeur romantique italien, 10 octobre 1813 - 27 janvier 1901. Son œuvre, composée essentiellement d’opéras très populaires de son vivant, connaît encore aujourd’hui un grand succès dans le monde entier. (Rigoletto, La Traviata, Aïda etc…)

Avec une vidéo délicieusement gourmande… pour les petits et les grands, les grands et les petits sans oublier les moyens…


Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

crédit photos : personnelle & caillardedition.com/stumbleupon.com/henry4school.fr/youtube.com/metacafe.com/



Suite de l'article...

Lectures : 261    Commentaires : 10     Partager



Je POKÉMONE, donc je suis ?

Le 9 aout 2016 à  04:15
Rubriques : Libres propos

C’est dans l’air du temps depuis peu.

Ils ont des allures un peu étranges. On les croise dans les rues, les parcs, les jardins publics, les forêts, le nez penché sur leur smartphone. Ils "chassent" les pokémons ! Ces petits êtres fantaisistes et sympathiques aux noms tout aussi imaginaires : Pikachu, Dracaufeu ou Bulbizarre que vous avez forcément entendus dès la fin des années 90. En jeux vidéo, dessins animés, mangas et jeux de cartes. Aujourd’hui, ils se planquent dans un monde réel, apparaissant virtuellement sur les écrans de téléphone et tablette. La frontière entre virtuel et réel s'estompe et se confond.

Les joueurs les traquent. Dans quel but ? Récolter un maximum de Pokémon. 

Ce jeu est rapidement devenu un phénomène de société. Une mode qui ne touche pas simplement les jeunes, contrairement à certains clichés.

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm. Tous droits réservés

Crédit photos :ipreunion.com / lesnumeriques.com /pokemon20.com /

 



Suite de l'article...

Lectures : 334    Commentaires : 21     Partager



IRIS… Déesse de l’Arc-en-Ciel

Le 7 aout 2016 à  07:33
Rubriques : Mots-miroirs

Je suis émerveillée par la variété des formes et des couleurs qu’offrent les fleurs sauvages, dont les iris. Les graines disséminées par le vent et l'eau ont colonisé les milieux les plus variés (marais, roselières, fossés et bords de rivières) qui sont envahies par des espèces avides d'eau (nénuphar, iris des marais)... Leur pousse et leur éclosion en toute liberté embellissent le paysage .


Admirons-les en musique : 'Valse à Tess' de Christian Dalmont(Jamendo)

Vidéaste : Annemeraude que je remercie.

L’Iris : royale, quand cette fleur illumine nos jardins, déploie ses couleurs…irisées, variées , nuancées : blanc, bleu, jaune, violet... Majestueuse... toute en volutes et harmonies. Parure de charme. Plus modeste, quand elle est sauvage, elle s’épanouit avec grâce au bord des cours d’eau. D’une façon ou d’une autre elle magnifie le paysage.

Dans la mythologie grecque, Iris (en grec ancien ?ρις / Îris), fille de Thaumas et de l'Océanide Électre était la messagère des dieux, et principalement d'Héra, comme Hermès était le messager de Zeus. Dans l'Iliade d'Homère, elle est la messagère de tous les dieux éternels[..] Thaumas étant fils de Gaïa (la Terre), Iris, à cause de son origine, doit être considérée comme aussi antique que les plus anciens dieux. Toujours assise auprès du Trône d'Héra, elle est prête à exécuter ses ordres. Elle avait également le soin de l'appartement et du lit de sa maîtresse et elle l'aidait à sa toilette. Lorsque Héra revenait des Enfers dans l'Olympe, c'est Iris qui la purifiait avec des parfums. Héra avait pour elle une affection sans bornes, parce qu'elle ne lui apportait jamais que de bonnes nouvelles.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

crédit photos libres des droits.

 



Suite de l'article...

Lectures : 247    Commentaires : 11     Partager



Les sept ans de BATEAU-BLOG

Le 5 aout 2016 à  04:02
Rubriques : Mots-miroirs

Eh oui, bateau-blog a sept ans ! Et 2097 articles au compteur.

Sept ans. L’âge de raison ! ?

Il a pris la mer en juillet 2009, sans rien connaître des océans, des humeurs et des tempêtes de la Toile. Il a creusé son sillon. Avec ses mots pour unique bagage.

Il a affronté les vents, les courants et les abysses marins.

Il a beaucoup navigué et flirté avec de nombreux ports. Sans attache, comme les marins.

Il est toujours d’un port, il est de tous les ports.

Ses soutes sont pleines à craquer de mots-voyages, mots-paysages, mots-musique qu’il cueille sur les chemins buissonniers youtubiens, nocturnes le plus souvent.

Il vous remercie de l’avoir accompagné, encouragé, nourri et enrichi toutes ces années-là. D’avoir partagé ses rêves.

Comme la voix incandescente de Léo Ferré, qui célèbre ici « La Mémoire et la mer », il est perclus de gerçures, de folies et de blessures, mais il garde au coeur « Cette mémoire des étoiles » qui lui sert de boussole.

 

Bon vent à toi, bateau-blog !

 

© Thea

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm. Tous droits réservés

crédit photos : http://jefka.centerblog.net/ k.a et persos


* On me fait remarquer que Bateaublog- sans trait d'union, je le souligne - est le nom du site d'une compagnie de ferries. Le mien s'appelle en réalité "Ecriture plurielle et passerelle" , bateau-blog étant une sorte de "petit nom" affectueux que j'utilise régulièrement. Je précise aussi que le site de ferries fut créé en 2011, il est donc postérieur à mon blog. Ce n'est pas bien méchant tout ça !



Suite de l'article...

Lectures : 264    Commentaires : 7     Partager



LE VIEUX MANS, pittoresques MAISONS À colombages dans la Cité Plantagenêt

Le 2 aout 2016 à  05:31
Rubriques : Mots-miroirs

Chez nous, on trouve ce type de maisons dans beaucoup de cités médiévales : en Alsace, Normandie, Bretagne, Bourgogne…

Ici nous sommes dans Le Vieux Mans, dont la dénomination Cité Plantagenêt a été proposée et retenue en 2003. C’est le centre médiéval historique de la ville du Mans anciennement Vindunum dont nous parlerons une autre fois

J’ai voulu savoir ce que sont exactement ces maisons dites à pans de bois (expression plus adaptée lorsque la maison est à plusieurs étages). C’est une maison constituée de deux éléments principaux :

Une ossature de bois, constituées de pans de bois. Les pans de bois sont constitués de sablières hautes et basses, de poteaux, de décharges et de tournisses.

Le hourdage, qui forme les murs et qui a un rôle de remplissage et de raidisseur. Il est fait de briques (crues le plus souvent), de moellons ou de matériaux légers comme le torchis ou le plâtre.

Le terme de colombage utilisé couramment pour désigner un ensemble de « pans de bois » vient du mot colombe (n.f.), attesté en 1334 au sens de « jambage de porte », « poutre dans un mur » et poutre dans « solive de charpente », lequel est un doublet du terme « colonne » attesté sous la forme columbe en 1080 ; le /b/ épenthétique est lié à la difficulté de prononciation du groupe /mn/ du latin classique columna, colonne.

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 0000000000.htm. Tous droits réservés

Photos : Dans le domaine public



Suite de l'article...

Lectures : 266    Commentaires : 12     Partager



JACQUES BREL, caustique : "Je suis un soir d’été " 1968

Le 28 juillet 2016 à  09:57
Rubriques : Voix de toujours

Le titre est léger. Il nous fait penser à de paisibles soirées estivales en famille ou entre amis ... Seulement ce soir-là est guindé « sous le lustre à facettes » dans les salons d’une sous-préfecture aux « fenêtres ouvertes » sur des « terrasses brouillées » où s’ennuient des invités repus… dans une ville qui s’ennuie « De n'être pas un port ».

C’est le Brel corrosif que nous connaissons avec sa dent dure et ses coups de griffes.

© Thea

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/Tous droits réservés

crédit photos : modernists.fr/ innervee.net/ClipZik



Suite de l'article...

Lectures : 371    Commentaires : 7     Partager



Moteur, on tourne ! BORIS VIAN nous emmène au « Cinématographe » ! (1954)

Le 26 juillet 2016 à  04:35
Rubriques : Voix de toujours

« Je me demande si je ne suis pas en train de jouer avec les mots »

Boris Vian (1920/1959)

 

Il et difficile de classer Boris Vian, l’atypique A défaut je le mets ici dans la chronique « Voix de toujours » en tant que chanteur compositeur interprète dont « Le Déserteur » une chanson-culte, mais il fut plus que cela ! Un talent aux multiples facettes qui se sont concentrées sur 39 ans ! Et que les jeunes générations découvrent au lycée avec l’étude de « L’Ecume des jours. »

« Ingénieur de formation, Boris Vian débute sa carrière artistique en tant que trompettiste dans les clubs de jazz de Saint-Germain-des-Prés. Malgré le succès et le scandale provoqué par les pastiches de romans noirs américains qu'il écrit sous le pseudonyme de Vernon Sullivan, parmi lesquels 'J'irai cracher sur vos tombes', l'un des best-sellers de l'année 1947, 'Et on tuera tous les affreux' et 'Les Morts ont tous la même peau', les romans qu'il publie sous son véritable nom dans les années d'après-guerre, 'Vercoquin et le plancton', 'L'Ecume des jours' ou encore 'L'Arrache-coeur', ne lui apportent pas la notoriété escomptée. Egalement auteur de pièces de théâtre, de chansons et de poèmes, de critiques musicales, Vian mêle dans ses romans humour et mélancolie à une écriture poétique qui met en valeur son imagination débordante.

Il est également l'auteur de peintures, de dessins et de croquis. Outre son œuvre littéraire il a, pendant quinze ans, milité en faveur du jazz, qu'il a commencé à pratiquer dès 1937 au Hot Club de France. Ses chroniques, parues dans des journaux comme Combat, Jazz-hot, Arts, ont été rassemblées en 1982 : Écrits sur le jazz. Il a aussi créé 48 émissions radiophoniques Jazz in Paris, dont les textes, en anglais et en français étaient destinés à une radio new-yorkaise et dont les manuscrits ont été rassemblés en édition bilingue en 1996

Boris Vian, réputé pessimiste, adorait l'absurde, la fête et le jeu. Il est aussi l'inventeur de systèmes parmi lesquels figure le « peignophone », un instrument de musique composé d'un peigne et d'une feuille de papier à cigarettes dont il jouait au lycée.

Malade du coeur depuis l'adolescence, il succombe à l'âge de 39 ans d'un arrêt cardiaque, lors de la projection de l'adaptation cinématographique de son livre J'irai cracher sur vos tombes laissant derrière lui une oeuvre riche et variée qui reste à ce jour inimitable. »

D’après EVENE et Wikipédia

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 0000000000.htm. Tous droits réservés

clichés : sur le Net, libres de droits.



Suite de l'article...

Lectures : 326    Commentaires : 7     Partager



Savourons ensemble les DOUCEURS de L’ÉTÉ

Le 24 juillet 2016 à  07:15
Rubriques : Mots-miroirs

Merci à la vidéaste Annemeraude


Fol Eté

abandonne ses vêtements

sous la tonnelle

et caresse la rivière

ou le fleuve ou la mer

 

Fol Eté

embarque pour Cythère

et boit à la lèvre pulpeuse

et fraîche et soyeuse

de la lumière

qui ricoche sur sa peau

 

© Thea

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

 



Suite de l'article...

Lectures : 270    Commentaires : 7     Partager




Page 15 de 225

15

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES