Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 36
Les nouveaux membres : 5
Anniversaires aujourd'hui : 9

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Magie de ROYAL de LUXE avec La Petite Géante, El Xolo et El Campesino...(1)

Le 3 juin 2011 à  05:12
Rubriques : ENTRACTE

 ... ou comment « ramener ses rêves et ses souvenirs dans son port d’attache : la ville de Nantes. » en l’an de grâce deux mille onze.

Trois jours durant (27/28/29 mai) la Ville de Nantes s’est transformée en un immense livre de conte en images avec l’épisode d’une histoire née au Mexique : un cadeau coloré, chaud, vivant et merveilleux.



Suite de l'article...

Lectures : 4744    Commentaires : 18     Partager



Les Estampes de HIROSHIGE WOODBLOCK (1797/1858)

Le 2 juin 2011 à  07:08
Rubriques : Peintres

Une estampe est l’empreinte réalisée à l’encre sur un support souple à partir d’une matrice. C’est donc une image imprimée sur papier. Le monde de l’estampe est tant celui des techniques d’impression que celui de l’art. Grâce à elle, les hommes ont pu multiplier et diffuser des images.

Très vite, les artistes ont saisi les avantages de ce moyen d’expression majeur et s’en sont servi pour réaliser des œuvres d’art à part entière. L’estampe se distingue donc de la peinture et du dessin du fait qu’elle est imprimée et peut donc exister à plusieurs exemplaires. Son support privilégié étant le papier, elle fait partie des arts graphiques.

Elle est souvent synonyme de gravure, car une plaque de bois ou de métal est gravée pour obtenir la matrice d’impression. Le mot estampe est toutefois plus générique que celui de gravure, car il comprend aussi les images imprimées par report ou par contact, sans qu’il n’y ait de gravure à proprement parler.

www.estampes.ch/ref/definit



Suite de l'article...

Lectures : 3251    Commentaires : 10     Partager





RICET BARRIER, parti sans bruit, le 20 mai 2011

Le 2 juin 2011 à  12:33
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

Ricet Barrier, né Maurice-Pierre Barrier, le 25 août 1932 à Romilly-sur-Seine,  nous a quittés le 20 mai 2011 à Sainte-Christine, ignoré par le tohu-bohu médiatique, perdu dans les turbulences de l’actualité.

Chanteur et fantaisiste français, l’œil malicieux, la gouaille à fleur de  moustache et la moustache frétillante, sans cynisme ni méchanceté, il a fait son chemin, oublié des émissions télévisées, alors que sa dernière apparition sur scène remonte à 2010 sur la scène du Chat Huant, à Sadirac en Gironde ...

Qui ne connaît pas : « La Servante du château. », « Isabelle, v’la l’printemps », « Stanislas » etc ??

J’ai choisi « Y’a plus d’sous » qui date de 1977 et s’avère incontestablement d’actualité. Les gouvernements passent, les problèmes restent.



Suite de l'article...

Lectures : 792    Commentaires : 6     Partager



L'INSOUTENABLE LEGERETE DU PAPIER par IARA PRINCIPE

Le 1 juin 2011 à  05:07
Rubriques : Peintres

Gaufré, tuyauté, le papier se balance avec les mots imprimés, les images, les  couleurs. Il ondule, se gondole caracole, tourbillonne, virevolte, se plisse et s’entortille avec malice. Ce fantasque a sa vie propre, tour à tour aile, pétale, colonne et flamme. Il se métamorphose en plantes aquatiques, en fleurs immatérielles, se met en boule, devient biscuit ou berlingot. C’est un papier magique et futé.


thea



Suite de l'article...

Lectures : 2517    Commentaires : 12     Partager



LA PAIMPOLAISE de Théodore Botrel

Le 31 mai 2011 à  04:57
Rubriques : CHANSONS POPULAIRES

Jean-Baptiste-Théodore-Marie Botrel est un auteur-compositeur-interprète français né le 14 septembre 1868 à Dinan, mort le 26 juillet 1925 à Pont-Aven en Bretagne où il est inhumé. Il est l'auteur de La Paimpolaise. Il vécut à Saint-Méen-le-Grand au Parson, chez sa grand-mère Fanchon jusqu'à l'âge de sept ans, puis rejoignit ses parents à Paris. Originaire du pays gallo (la partie de la Bretagne où l'on parle le Gallo, une langue romane), il n'apprit le breton que sur le tard, et la quasi-totalité de son œuvre est en français. Vers l'âge de 16 ans, il fait partie d'une troupe de théâtre amateur où il fait jouer sa première pièce Le Poignard. Il commence à écrire quelques chansons et sort sa première imprimée Le petit biniou à dix-huit ans. Elle n'eut aucun succès, un autre Biniou étant déjà sorti quelques années auparavant.



Suite de l'article...

Lectures : 5314    Commentaires : 21     Partager



Ces PERLES, MAMAN...

Le 30 mai 2011 à  04:24
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

A Toi, ma chère petite Maman, que je n’ai pu aller voir hier.

Je t'offre ce collier de perles d’eau transparentes, fines et légères. Ce sont des perles qui scintilleront dans tes yeux et sur ton coeur.

Tu as 98 ans ½ et tu ne les fais pas ! Tu as donné la Vie à 10 enfants dont je suis l’aînée et nous ne sommes plus que 7 aujourd'hui.

Ecoute la petite musique de nos "Je t'aime " qui caresse doucement les perles.

Merci d’être ce que tu es. 
 

Thea



Suite de l'article...

Lectures : 3445    Commentaires : 15     Partager



La beauté des REGARDS avec Musique Bond

Le 29 mai 2011 à  06:09
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Les yeux sont des paysages où passent des éclats de douceur, de bonheur et d’amour. Où passent des nuages, des pluies, des orages et des marées. Ils peuvent changer avec le temps, la couleur du ciel, de l’eau, des arbres et des pierres en montagne.  Ce sont des joyaux vivants.

 

thea



Suite de l'article...

Lectures : 3489    Commentaires : 5     Partager



DANYEL GERARD : Butterfly

Le 28 mai 2011 à  05:54
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

Danyel Gérard, de son vrai nom Gérard Daniel Kherlakian, est né à Paris le 7 mars 1939, d'un père arménien et d'une mère corse née aux Antilles . Il a passé son enfance au Brésil.

Il est, avec Danny Boy (Claude Piron), l'un des tout premiers chanteurs de rock français : il a commencé sa carrière en septembre 1958.

Il se fait détrôner en 1960 par Johnny Hallyday alors qu'il part pour la guerre d'Algérie. C'est en 1962 qu'il est consacré roi du twist avec Petit Gonzales, La leçon de twist et Le Marsupilami. Danyel Gérard part en tournée avec les Fantômes, les Danger's et les Champions. Il enregistre en duo avec ces derniers un 45 tours qui frappe fort en 1963 (Je). Ce disque est d'ailleurs le premier disque de la firme disque AZ. Il enchaîne alors tube sur tube : América, Memphis Tennessee, D'accord d'accord, Il pleut dans ma maison, Comme tu es jeune. Il écrit en 1964 Les vendanges de l'amour pour Marie Laforêt et Fais-la rire pour Hervé Vilard en 1966.



Suite de l'article...

Lectures : 4457    Commentaires : 23     Partager



Ah, l’ECOLE des ANNEES 50 !

Le 27 mai 2011 à  05:46
Rubriques : Mots-miroirs

Dans les années 50, tout était en noir et blanc. Comme le  tableau noir et la craie. Nos blouses à manches longues en toute saison étaient noires ou bleu marine pour les filles.  Interdiction de mettre des  pantalons : nous étions toujours en jupes et chaussettes l’hiver. Interdiction de venir pieds nus dans ses sandales, l’été, nous devions porter des  socquettes.

Poêle à bois, rond,  qui fumait au milieu de la classe de 40 élèves ! A tour de rôle chacune le vidait le soir, le nettoyait et l’allumait le lendemain matin. Congé le jeudi, mais la matinée était consacrée aux travaux manuels, uniquement de la couture ou du tricot dans les écoles de filles. Ménage de la classe tous les samedis. Le plancher arrosé avec un entonnoir, balais en genêt. Poussière. Odeur de l’encaustique. Papier journal et vinaigre pour faire les vitres.

Souvenirs des pleins et  des déliés à l’encre violette et au porte-plume. Grincement du crayon d’ardoise sur  l’ardoise.

Souvenirs des pages de cahier trouées à force de gommer et punition pendant la récréation : le tour de la cour avec le cahier accroché dans le dos. Moqueries des autres camarades qui nous entouraient.

A cette époque, on nous distribuait, à la récréation du matin, un verre de lait avec des morceaux de sucre. C'était une campagne nationale contre le rachitisme, je crois.

J’allais à l’école des sœurs. Il y aurait beaucoup à dire des écoles religieuses de ces années-là ! Je l’ai écrit ailleurs.


Thea



Suite de l'article...

Lectures : 11741    Commentaires : 33     Partager



JEAN-MARC STAEHLE et « Les Sons de Lumière »

Le 27 mai 2011 à  09:28
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

des gouttes de lumière

des sons lumineux

une harmonie plénière

cristalline et printanière

un univers  radieux

bourgeonnant et fruité

où butine déjà l’été

au vol si léger...

 

thea

 

(vidéo mise en ligne par Jean-Marc Staehle le compositeur - 20 ans de succès - "l'Ermite" extraite de son nouveau Best Of : "Les Sons de Lumière.)



Suite de l'article...

Lectures : 2586    Commentaires : 6     Partager





Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES