Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 27
Les nouveaux membres : 3
Anniversaires aujourd'hui : 7

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Un air de TANGO avec KENNY G.

Le 4 aout 2011 à  05:27
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Kenneth Gorelick, né le 5 juin 1956 à Seattle, plus connu sous son nom de scène Kenny G, est un saxophoniste américain de pop instrumentale et de smooth jazz.


À l'âge de 17 ans, il a commencé à jouer dans l'orchestre
Love Unlimited Orchestra de Barry White. Il a étudié à l'université de Washington. Depuis 1981, il a enregistré plusieurs albums solo et a travaillé avec Whitney Houston, Natalie Cole et Aretha Franklin. Kenny G a réussi à percer avec son quatrième album DuoTones. En 1994, Kenny G a gagné le Grammy Award for Best Instrumental Composition pour son morceau Forever in Love. Il a eu un succès retentissant avec les hits Songbird et Waiting for You.



Suite de l'article...

Lectures : 4070    Commentaires : 11     Partager



SERGIO CECCOTTI, peintre, ENTRE LE ROMAN ET LE CINEMA

Le 4 aout 2011 à  07:53
Rubriques : Peintres

Le monde de Sergio Cecotti est « un rébus, à la fois familier, à la fois indéchiffrable. Nous faisons partie du  rébus ».

Personnellement  je pense que nous en sommes les signes et peut-être les réponses (je dis bien : peut-être). Le monde de Sergio Cecotti est une énigme urbaine, sorte de film muet où « l’objet le plus banal devient mystérieux ».

Chaque toile du peintre raconte une histoire « (…) lui si habile à confondre réel et fiction, joue un rôle dans une œuvre littéraire ! Sa peinture déconcerte et noue des intrigues mettant des individus aux prises avec la ville. Ici un personnage solitaire écrasé par l’immensité urbaine ; là-bas une jolie femme en tenue de soirée fuyant par le rebord d’un immeuble quelque danger inconnu. Individus au bord du vide (…) A la manière d'un cinéaste, le peintre utilise souvent des lieux identifiables pour développer une fiction ou fixer une impression (…)Il s’agit non pas de regarder mais de voir le plus banal objet comme s'il pouvait enfermer une vérité.(…) Car le but est de susciter de troublants échos à travers l’apparence visible des choses. Là où d’autres préféreraient percer la réalité, le peintre nous laisse à l’extérieur comme on se heurterait à une vitre. »

D’après l’Extrait du Communiqué de Presse de l'exposition "Soupçon" (28/05/2009 - 31/07/2009) - Galerie Alain Blondel (Paris, France)

vidéo sur une musique de Renaud Santarelli



Suite de l'article...

Lectures : 5114    Commentaires : 34     Partager





Qui est ALICE GUY-BLACHE (1873/1968) ?

Le 3 aout 2011 à  08:31
Rubriques : ENTRACTE

(suite de la mise en ligne précédente)

Ses films demeurent ignorés, voire attribués à d’autres… et pourtant Alice Guy Blaché  fut la première femme  cinéaste et metteur en scène.

Née le 1er juillet 1873 à Saint-Mandé et morte le 24 mars 1968 à Mahwah, dans le New Jersey, elle est entrée comme secrétaire au Comptoir Général de la Photographie des frères Richard en décembre 1894. En 1895 la société est vendue à un consortium d'investisseurs J.Vallot, H.BesnIer, G. Eiffel et L.Gaumont qui en devient le directeur, et garde à son service Alice Guy qui devient très rapidement Mademoiselle Alice. Elle fut, en 1896, à 23 ans,  la première réalisatrice au monde avec La Fée aux choux, film dans lequel elle associe l'image animée des Frères Lumière et l'art théâtral. Elle crée un nouveau genre : le septième art.(…) Le chronophone : entre 1902 et 1906, Léon Gaumont demande à Mlle Alice de mettre en scène les chanteurs de l'opéra, les chansonniers populaires Dranem, Mayol et bien d'autres dans plus de 400 phonoscènes (l'ancêtre du clip-video) qui associe l'image animée et le son appareil conçu en partenariat par Georges Demenÿ. Il en existe encore 2 exemplaires dans le Monde.(…)



Suite de l'article...

Lectures : 3392    Commentaires : 19     Partager



ALICE GUY BLACHE (1873/1968), première femme cinéaste, premier metteur en scène

Le 3 aout 2011 à  08:03
Rubriques : ENTRACTE

Impossible de mettre l'article, il est refusé. Je ferai un énième essai plus tard pour expliquer qui est cette femme !!!

Vidéo : 
le Piano irrésistible,
film muet français réalisé par Alice Guy, sorti en 1907, 4 mn.



Suite de l'article...

Lectures : 4091    Commentaires : 16     Partager



LES TZIGANES par LEO FERRE

Le 2 aout 2011 à  06:29
Rubriques : Voix de toujours

pour les  filles et les fils aux semelles de vent…

« nos parents anciens
Les Indo-Européens”



Suite de l'article...

Lectures : 3477    Commentaires : 12     Partager



DES JOURNEES POUR QUELQUES MINUTES

Le 1 aout 2011 à  06:52
Rubriques : Mots-miroirs

Le principe est simple : on filme pendant une longue période un événement ou paysage puis on accélère cette vidéo pour la visionner en quelques minutes.
Le résultat est de toute beauté.

 

artistes : Hans Zimmer et Joshua Bell

 

imike59.blogspot.com/.../des-journees-pour-quelques-minutes.



Suite de l'article...

Lectures : 2914    Commentaires : 22     Partager



Majestueux, le Ballet des MONARQUES !!

Le 31 juillet 2011 à  05:48
Rubriques : Mots-miroirs

Le Monarque est de couleur orange veiné et bordé de noir, l'apex et la bordure sont ornés de taches blanches. La femelle du Monarque est d'une couleur plus marron. C'est un grand papillon dont l'envergure est de 8,6 à 12,4 cm et le poids de 0.5 grammes.

(wikipédia)


Les papillons monarques sont des insectes fabuleux. Nous savons à peu près tous que ceux-ci effectuent, par millions, un voyage de migration de l'Amérique du Nord jusqu'au Mexique lorsque l'hiver approche, pour aller se réfugier pour se procréer dans les forêts de Michoacán, au Mexique.
Sa couleur, sa beauté, son pouvoir polénisateur et son facteur d'équilibre écologique sont prépondérants chez le monarque.
Celui-ci résiste très bien au conditions climatiques. A titre de comparaison, alors que les papillons ont une durée de vie normale de 24 jours, les papillons monarques eux vivent jusqu'à neuf mois, c'est-à-dire, douze fois plus que les autres

www.mexique-fr.com/monarcas.php

 



Suite de l'article...

Lectures : 4542    Commentaires : 19     Partager



Le P'TIT DEJ' dominical est servi !

Le 30 juillet 2011 à  07:16
Rubriques : Clins d'oeil blogueurs

Café ? Chocolat ? Thé ? Confiture et Croissants ?



Suite de l'article...

Lectures : 4017    Commentaires : 19     Partager



DEBUSSY, La Cathédrale engloutie ( YS)

Le 29 juillet 2011 à  04:53
Rubriques : Musique de toujours

C'est grâce à sa tante que Claude Debussy découvre la musique et entre ainsi au conservatoire à l'âge de 10 ans. La baronne von Meck, protectrice de Tchaïkovski, l'engage et le fait voyager à Vienne, Venise et Moscou. En 1884, il reçoit le prix de Rome pour sa cantate 'L' Enfant prodigue' et part comme pensionnaire de l'Académie des beaux-arts à la villa Médicis. Il y compose, entre autres, 'La Damoiselle élue'. De retour à Paris, c'est avec 'Le Prélude à l'après-midi d'un faune' tiré d'un poème de Mallarmé qu'il obtient son premier vrai succès. Cependant, ce triomphe ne lui apporte ni notoriété ni aisance et Claude Debussy doit enchaîner leçons de piano et piges pour des critiques musicales. Marqué par les oeuvres de Wagner et de Chopin, il compose des oeuvres vocales, pour orchestre et pour piano. Sa vie se partage entre compositions musicales, concerts et soirées poétiques jusqu'à ce qu'il meure, à 56 ans, des suites d'un cancer.

EVENE

(Réalisation vidéo Attilio Cossu pour France 3 Musiques en mer, Pascal Gallet, piano.)

La mer a beaucoup inspiré Debussy. La cathédrale engloutie fait référence à la ville légendaire d’Ys, censée avoir été construite dans la baie de Douarnenez (Bretagne) puis engloutie par l’océan.



Suite de l'article...

Lectures : 6116    Commentaires : 16     Partager



Quand BRASSENS chante ARAGON...

Le 28 juillet 2011 à  05:45
Rubriques : Voix de toujours

Rien n'est jamais comme avant, rien n'est jamais pareil. Les mots du poète font écho dans nos coeurs et dans notre chair.

"(…)Mon bel amour mon cher amour ma déchirure
Je te porte dans moi comme un oiseau blessé

(…)Le temps d'apprendre à vivre il est déjà trop tard

(…)Ce qu'il faut de sanglots pour un air de guitare
Il n'y a pas d'amour heureux"


Suite de l'article...

Lectures : 5670    Commentaires : 20     Partager




Page 152 de 228

152

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2018 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES