Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 29
Les nouveaux membres : 11
Anniversaires aujourd'hui : 10

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


EDDIE CONSTANTINE (1917/1993) - Cigarettes, whisky et p'tites pépées

Le 30 janvier 2011 à  05:19
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

Large sourire, cheveux gominés et trois pièces immaculés, Eddie Constantine a ravi toute une génération par la séduisante désinvolture affichée dans ses films de série B. Fils et petit-fils de chanteurs d'opéra, émigrés de Russie, il reçoit très tôt une formation musicale. Né le 29 octobre 1917, près d'Hollywood - ville de tous les espoirs déçus et des gloires éternelles, Eddie Constantine se fait un nom en devenant un crooner américain dans les années 40, mais sa carrière patine. Ni une ni deux, il s'expatrie en France et entame cette fois sa vie professionnelle dans les films de série B, où son accent américain apporte un certain exotisme.

 



Suite de l'article...

Lectures : 2728    Commentaires : 6     Partager



Tous au MUSEE GREVIN !

Le 29 janvier 2011 à  05:31
Rubriques : Mots-miroirs

Ce musée a été créé à l'initiative d'Arthur Meyer en 1882, soit presque 50 ans après le Musée Tussaud de Londres, ouvert par une Strasbourgeoise mariée à un anglais.

Ce type de musée répondait à un véritable besoin du public qui désirait pouvoir identifier les personnages de l'actualité, à une époque où la photographie n’était pas encore utilisée dans la presse. Alfred Grévin (1827-1892) dessinateur humoristique, créateur de costumes de théâtre et sculpteur, semblait être la personne idéale pour donner corps aux personnages.

On vient ici voir les reproductions de cire de personnages célèbres de l'Histoire mais aussi de notre temps. Certains y rentrent même de leur vivant car chaque année c'est environ 4-6 nouvelles personnalités marquant l'actualité française et étrangère qui sont ainsi statufiées.

Il s'agit donc d'un lieu bien particulier à Paris, où l'on découvre également un Palais des Mirages, installé à Grévin en 1906 après l'Exposition universelle au Trocadéro, et un cabinet fantastique.

Après plusieurs mois de travaux en 2001, le musée a rouvert ses portes avec une collection de personnages de cire enrichie de près de 80 personnages et de nouveaux univers : brasserie, studio de danse, défilé de mode... ainsi que d'un parcours
découverte pour les enfants.

Géré et animé par la Compagnie des Alpes, il est cependant encore loin de la puissance du Groupe Madame Tussaud qui possède un musée à Londres, mais aussi New York, Las Vegas, Amsterdam et
Hong-Kong.

www.cityvox.fr/visiter_paris/musee-grevin.../



Suite de l'article...

Lectures : 3615    Commentaires : 10     Partager





« Les Filles de Lorient » par MARC ROBINE (1950/2003) l’Homme au Chapeau

Le 28 janvier 2011 à  05:38
Rubriques : CHANTS DE MARINS

Chanteur oublié des médias, avec « des chansons d’errance, d’amour et d’aventures qui  étaient des jalons d’itinéraire griffonnés en hâte sur un coin de bar, une banquette d’aéroport ou le couvercle d’un étui de guitare, comme « des feuillets épars d’un carnet de route jamais tenu à jour, jamais daté, jamais classé, jamais relié ». Un fragment de mémoire, porté par le regard attentif et tranquille d’un spectateur de passage dont les mots aimaient à se frotter à toutes sortes de musiques, et dont la soif s’étanchait à toutes sortes de rencontres. Un spectateur en éternel transit, curieux de la marche du monde et de l’histoire quotidienne de ceux qu’il croisait en chemin – pour quelques heures ou des pans entiers de vie. « 

sicavouschante.over-blog.com/article-marc-robine blog de Fred Hidalgo

 



Suite de l'article...

Lectures : 3534    Commentaires : 14     Partager



FREDGRI: bien dans ses bulles !

Le 28 janvier 2011 à  10:45
Rubriques : Peintres

Fredgri ou Frédéric Grivaud, est un grand garçon simple, discret et rempli d’humour. Il est né en 1969, dans un milieu modeste, et vit à Dijon. Il s'oriente d'abord  vers le métier de dessinateur-projeteur en architecture, puis entre en 1990  aux Beaux-Arts d'Épinal. Diplômé de cette école, il s'est perfectionné jusqu'à  récemment en PAO et infographie et travaille entre autres à l'illustration de  sites  internet. Actif dès 1988 dans le fanzinat, notamment celui spécialisé en  comics, il y publie illustrations, bandes dessinées, articles et   nouvelles.

Chez Semic, depuis 1999, il a également écrit du  rédactionnel,  réalisé des couvertures de périodiques et publie des  bandes dessinées avec divers scénaristes.

A la fin 99 sort son  premier album scénarisé par Alex  Nikolavitch: Alcheringa.

Depuis  2002, en parallèle de ses dessins il est  rédacteur pour Sceneario.com et développe depuis bientôt 3 ans une activité de  coloriste en plus d’illustrateur.

On retrouve donc le trait de  Fred Grivaud  sur des couvertures, des pin-up, des dépliants, des  affiches et même sur des  sites Web.

 

Le Festival de BD d’Angoulême se tient du 27 au 30 janvier.  Fredgri a réalisé, pour une belle opération Sceneario.com, un sous bock qui devrait être trouvable au Latitude Pub dès le Jeudi 27 Janvier. « Nous sommes dix dessinateurs à avoir répondu présents (Olivier Peru, Andrea Mutti, Caza, Margerin, Bellamy, Alexe, Cholet, Boiscommun et Thouard). »

 

Vous pouvez le retrouver sur son blog :  http://fredgrigri.blogspot.com/

 



Suite de l'article...

Lectures : 2589    Commentaires : 13     Partager



CHEVAL & LIBERTE

Le 28 janvier 2011 à  02:40
Rubriques : Mots-miroirs

Je dédie cette vidéo à Chloé, ma petite fille de 9 ans, qui aime tant les chevaux et les rejoint tous les mercredis. N'est-ce pas Chloé ?



Suite de l'article...

Lectures : 2293    Commentaires : 10     Partager



OLIVIER KER OURIO, harmoniciste, dont "l'orgue de poche caresse la mélodie "

Le 27 janvier 2011 à  05:00
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

« Son orgue de poche caresse la mélodie avec une sonorité lyrique et intime. Tantôt sa respiration se fait brise légère, tantôt elle enfle tel l'alizé gorgé de pluie, annonciateur des cyclones tropicaux: une musique vivante et spontanée, où l'énergie et l'urgence côtoient la tendresse »

 Etabli à Paris depuis 1992, après une enfance passée à l'île de la Réunion, Olivier Ker Ourio ( né en 1964 à Paris) est aujourd'hui reconnu comme l'un des meilleurs harmonicistes chromatiques de jazz de la planète.

Descendant d'une famille bretonne installée sur l'île de la Réunion depuis 1728, Olivier Ker Ourio a choisi avec une intrépidité tranquille un instrument qui n'existe que très peu dans le jazz : l'harmonica chromatique. Il est souvent décrit comme le brillant successeur de Toots Thielemans qui s’illustre comme lui à l’harmonica chromatique (très peu utilisé dans le jazz). Il a réarrangé le répertoire de l’emblématique chanteur et interprète un mélange unique de jazz et de maloya.



Suite de l'article...

Lectures : 2528    Commentaires : 7     Partager



TRI YANN : SOLEIL NOIR

Le 25 janvier 2011 à  06:11
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

1978, Bretagne: Super tanker Amoco Cadiz (Standard Oil) - 234 000 tonnes de pétrole sur les côtes et dans la mer. Tri Yann a consacré une chanson à cette marée noire.

 

Tri Yann est un groupe nantais de musique bretonne qui, à l'origine,réinterprétait des chansons traditionnelles, puis a créé un répertoire original. C'est le groupe français ayant la plus grande longévité(40 ans de carrière).


Le groupe est formé le
27 décembre 1970 par trois personnes : Jean-Louis Jossic, Jean Chocun et Jean-Paul Corbineau puis Bernard Baudriller en 1971, ce qui en fait le plus ancien groupe musical encore en activité en France sans jamais avoir cessé de tourner. Le nom d'origine (Tri Yann an Naoned) signifie « les trois Jean de Nantes », les trois membres fondateurs du groupe ayant "Jean" dans leur prénom.


Tri Yann an Naoned
est né dans le sillage du mouvement de modernisation et de promotion de la musique bretonne et celtique, initié (à partir de 1966) par
Alan Stivell.


Tri Yann est l'un des groupes de
musique celtique les plus connus en France ; il a participé à la diffusion d'airs traditionnels comme La jument de Michao (aussi connu sous le nom Le loup, le renard et la belette), Les filles des Forges ou Dans les prisons de Nantes.

wikipédia



Suite de l'article...

Lectures : 2553    Commentaires : 7     Partager



OUMAR LY, et ses portraits de brousse à Podor (Sénégal)

Le 25 janvier 2011 à  05:44
Rubriques : PHOTOGRAPHIES

« Une natte de paille tressée, un homme les bras tendus déployant son large boubou, ou encore le blanc de la portière de la 2CV du photographe qui composent les mises en scène bricolées par Oumar LY lors de ses déplacements dans les villages. Il commence par faire de simples clichés d’identité. Puis, les villageois de cette région du nord Sénégal, qui découvrent en ce début des années 60 la photographie, l’invitent à venir réaliser les portraits de famille.
La "natte" permet, ainsi, d’isoler ce qui paraît ingérable dans le cadre : l’extérieur insignifiant et superflu. Instinctivement, donc, à la manière de certaines représentations de Madone de la Renaissance, le photographe rompt la perspective faisant se tenir le sujet principal devant un fond tendu entre le paysage et l’objectif.
Les modestes accessoires, un tabouret, un seau de plastique ou le grain d’un mur de pisé, finissent d’accomplir le portrait de la famille et du village tout entier. On les imagine, plusieurs derrière le photographe, venus au spectacle de la séance de photographie
. »

(youtube)




Suite de l'article...

Lectures : 4465    Commentaires : 18     Partager



DEMIS ROUSSOS - Rain And Tears (Live In Bratislava)

Le 24 janvier 2011 à  05:30
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Demis Roussos, de son vrai nom Artemios Venturis Roussos, voit le jour le 15 juin 1946 à Alexandrie, de parents grecs. Dans sa jeunesse, il apprend le solfège, la guitare, la trompette. Il est aussi soliste dans le chœur de l'église grecque byzantine d'Alexandrie.


En 1966, Demis Roussos rencontre Vangelis. Une rencontre essentielle dans sa carrière puisqu'ils créent ensemble le groupe qui va les révéler, Aphrodite’s Child. A la même époque, ils décide d'aller à Londres, capitale musicale à l'époque. Finalement, ils atterrissent à Paris pendant les avènements de 1968 et les grèves générales.


Légèrement frustrés par le climat français de l'époque, ils se rendent tout de même chez le label Phonogram, où ils réussissent à signer un contrat de six ans avec les Aphrodite’s Child. Ils peuvent enregistrer le tube Rain and Tears (1969), composé par Vangelis et interprété par Demis.


Quelques semaines plus tard, le disque est numéro un au hit parade. Les propositions de concerts s'enchaînent. Demis Roussos devient alors un chanteur international.


En 2009, il sort l'album Demis qui évoque autant les tubes légendaires de son premier groupe non moins légendaire Aphrodite's Child que le revival soul-rock britannique d'aujourd'hui.

 

www.concerts.fr/Biographie/demis-roussos



Suite de l'article...

Lectures : 4726    Commentaires : 14     Partager



J.B MAUNIER & CLEMENCE : Concerto pour deux voix de St PREUX (2005)

Le 24 janvier 2011 à  03:32
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Clémence, c’est Clémence Saint-Preux, fille du compositeur.


Jean-Baptiste Maunier, c’est le jeune soliste Pierre Morhange du film "
Les Choristes"


Honneur aux demoiselles ...

Clémence,
ou Clémence Saint-Preux, est une chanteuse
française née le 29 novembre 1988 à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine. Fille du compositeur Saint-Preux et d'une mère auteur et peintre, Clémence évolue dès son plus jeune âge dans un univers artistique. C'est donc naturellement qu'elle se tourne très tôt vers la musique et le chant, apprend le piano et la guitare et prend des cours de danse et de comédie. À 12 ans, la jeune fille rencontre Johnny Hallyday. Séduit par sa voix, il enregistre avec elle la chanson On a tous besoin d’amour qui connaît un grand succès en France (atteignant la quatrième place du Top 50 en novembre 2001). Il faut cependant attendre 2005 pour revoir Clémence sur le devant de la scène.

Cette année-là, elle interprète en duo avec Jean-Baptiste Maunier, alors fraîchement auréolé du succès des Choristes, le single Concerto pour deux voix. Le titre, qui se rapproche plus de l'exercice vocal par son absence de paroles, est une adaptation de Concerto pour une voix, composé par Saint-Preux en 1969. Le succès est une fois encore au rendez-vous et, à la fin de 2005, Clémence sort un premier single en solo, Sans défense, suivi l'année suivante de La vie comme elle vient.

Un double album Français/Anglais intitulé " Mes jours " et " Bewitching " est annoncé

wikipédia



Suite de l'article...

Lectures : 5854    Commentaires : 8     Partager





Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES