Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 17
Les nouveaux membres : 6
Anniversaires aujourd'hui : 8

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Tous à l’Exposition Universelle avec LA MAISON TELLIER

Le 12 mars 2016 à  03:20
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

C’était l’époque des « ladies à crinolines ». L’époque où les amants se vouvoyaient, où l’on demandait délicatement la main de la demoiselle et ensuite un baiser…

La Maison Tellier nous restitue cette époque que l’on disait belle le temps d’une chanson.

Qui sont-ils ?

Cinq faux frères qui se sont rencontrés en 2004 entre Rouen et Le Havre mais dont les vies antérieures devaient sûrement hanter les grands espaces américains. Leurs compositions acoustiques de folk-country évoquent pêle-mêle Neil Young, Calexico, ou 16 Horsepower, dans une ambiance cinématographique rappelant Ennio Morricone.

L'identité sonore du groupe est un mélange de musique anglo-saxonne, de paroles mélancoliques, de références littéraires (comme le suggère le nom du collectif, tiré d'une nouvelle de Maupassant ), de clins d’œil cinématographiques et d'humour noir.

*sources : site La Maison Tellier

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000;htm. Tous droits réservés

crédit photos : cotecaen.fr /proantic.com/fr.wikipedia.org/unjourdeplusaparis.com



Suite de l'article...

Lectures : 1615    Commentaires : 9     Partager



COLIN-MAILLARD par Ch. TRENET (non éditée 1938)

Le 10 mars 2016 à  02:08
Rubriques : Mots-miroirs

Le jeu de Colin-maillard est une variante du jeu de chat.

Le chasseur a les yeux bandés et les chassés tournent autour de lui (sans trop s'éloigner) en évitant de se faire toucher. Si le chasseur réussit à toucher un autre joueur, celui-ci s'immobilise et laisse le chasseur lui toucher le visage. Si le chasseur réussit à reconnaître la personne au toucher, alors celle-ci prend la place du chasseur. Des variantes proposent de jouer avec une clochette ou une baguette.

Précautions : puisque l'un des joueurs a les yeux bandés, il est important de jouer dans un espace sans obstacles, pour que ce joueur ne se fasse pas mal. Au XVIIIe siècle où il est souvent représenté dans des peintures de scènes galantes, on lançait le cri d'alerte « gare le pot au noir » ou « gare le pot à la graisse » lorsque le chasseur risquait de se heurter à un obstacle.

Origine du nom

Le nom du jeu viendrait de Jean Colin-Maillard, un guerrier hutois, ayant combattu le comte de Louvain au Xe siècle et qui eut les yeux crevés au cours d'une bataille, mais continua à se battre, frappant au hasard tout autour de lui.

 

Ce visage aux yeux crevés est représenté sur une sculpture en pierre du portrait du valeureux guerrier Johan Coley Maillard dit « le Grand Maillard » et de sa femme Jeanne de Seille réalisée sur une des cheminées monumentales de l'ancien Château de Landreville (Ardennes), demeure française de sa famille après qu'elle eut quitté la Belgique vers 1350.
© d'après Wikipédia 

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm.Tous droits réservés
Crédit photos : domaine public &/ chateaudelandreville.com/


Suite de l'article...

Lectures : 1591    Commentaires : 14     Partager





Les FEMMES dans les PUBS

Le 8 mars 2016 à  07:02
Rubriques : Mots-miroirs


Le Monde :
"Commençons par une mise au point par le service correction du Monde.fr : le 8 mars n'est pas "la Journée de la femme" ou "la Journée de la Femme". C'est, selon la terminologie de l'ONU, "la Journée internationale de la femme" (célébrée pour la première fois en 1911), ou, dans sa variation plus moderne, le "Journée internationale pour les droits des femmes".

**********

Des pubs sexistes, oui ça existe. Et beaucoup !.

Hier Madame était cantonnée à la cuisine. Et libérée grâce au bienheureux  Moulinex !

Madame était une ménagère accomplie qui cousait et tricotait pour l’Homme et leurs petits  dont elle entretenait le nid à la perfection.

Et  aujourd’hui ? 

Une marque de voiture affiche : On loue aussi aux femmes !

La femme-objet se conjugue à tous les temps, en plus sophistiquée, car Madame travaille, aime les parfums et pratique les soldes « comme les pros du rugby ! » ai-je lu récemment.

Montrer une femme nue ne suffit plus, il faut aller plus loin, simuler l’acte sexuel, choquer le public pour faire parler de soi.

Alors ? Du changement ?

 © thea

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000/htm.Tous droits réservés

Crédit photos : hitek.fr/ lemonde.fr/ toutalego.com/ madame.lefigaro.fr/ affairesdegars.com/ e-marketing.fr



Suite de l'article...

Lectures : 1572    Commentaires : 10     Partager



La DANSE c’est … parler en SILENCE…

Le 7 mars 2016 à  03:05
Rubriques : DANSES DU MONDE

… C'est dire plein de choses, sans dire un mot. Musique: Asaf Avidan "Devil's dance"

( Fanny B·) la vidéaste



Le langage de l’âme et du corps passe par cette manière que nous avons de bouger, de mettre en mouvement notre sensibilité, notre état d’esprit, nos émotions du moment ou celles qui reviennent à la surface après de longs mois, de longues années en veilleuse ou attente. Elles font des ricochets, des méandres, des spirales qui s’élargissent, s’éloignent, se rapprochent, se rejoignent et irriguent nos vaisseaux et notre épiderme. A fleur de peau. C’est alors qu’à notre insu, sans même qu’on s’en aperçoive, naît le besoin, l’envie et la fièvre de danser pour exprimer tout cela sans prononcer une parole.


 

C’est l’Instinct de Vie, tout simplement, qui se manifeste chez tout être vivant (la danse nuptiale des oiseaux, par exemple). Cet Instinct de Vie, dont, nous dit le Dictionnaire des Symboles (Jean Chevallier/Alain Gheerbrant © Robert Laffont, 1969/1982) « qui n’aspire qu’à rejeter toute la dualité du temporel, pour retrouver d’un bond l’unité première où corps et âme, créateur et création, visible et invisible se retrouvent et se soudent,  hors du temps, en une unique extase. La danse clame et célèbre l’identification à l’impérissable ».

Et les auteurs poursuivent avec la danse rituelle de David devant l’Arche, celle des derviches tourneurs, de l’Inde,  des traditions chinoises, égyptiennes et africaines bien entendu. Elles sont multiples, variées,  et nous en connaissons tous plusieurs.

© Thea

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/000000000.htm.Tous droits réservés

Photo : Terpsichore Odessa Auteur Assedo



Suite de l'article...

Lectures : 1652    Commentaires : 7     Partager



SERGE REGGIANI, l’émigrant : Si c’était à recommencer (S. Lebel/ A. Goraguer 1977)

Le 5 mars 2016 à  03:30
Rubriques : Voix de toujours

 

Une autre facon de dire 'Non, je ne regrette rien''. Apres Edith Piaf, Serge Reggiani refait le parcours de sa vie, sans un regret... Sa naissance en Italie le 2 mai 1922, son arrivée d’émigrant en France à Yvetot, en 1930, avec ses parents fuyant le fascisme. Ses débuts au théâtre (Les Enfants Terribles de Cocteau) au cinéma (« Casque d’or avec Simone Signoret etc) dans la chanson où il chante Vian, Michel Legrand etc) Il ne regrette rien de sa vie avec ses espérances, ses amours, ses tourments, ses drames… 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/0000000.htm.Tous droits réservés

 

Crédit photos : users.skynet.be/midilibre.fr/outelaculture.com/cdandlp.com/

 



Suite de l'article...

Lectures : 1447    Commentaires : 9     Partager



MOR BRAZ, embarquement immédiat !

Le 3 mars 2016 à  04:57
Rubriques : CHANTS DE MARINS

Chansons de pirates 17ème et 18ème siècle

morbraz.kazeo.com/

 

Je cite :

 

« Mor Braz : c'est le nom de notre navire. Il signifie "océan", en langue bretonne.

 

 Après moult conquêtes,
les écumeurs des mers du Mor Braz débarquent pour partager leur butin.

De leur coffre au trésor,
ils sortent chansons et mélodies ramenées de leurs voyages, 
des Iles du Nord à la Péninsule Ibérique, entre terres et mers.

Embarquez pour l'Aventure avec l'équipage du Mor Braz ! »

 

Le capitaine : Rohan

Chant, accordéon, mandole, ukulélé, percussions. Marinier devenu pirate. Des fleuves et des canaux d’Europe à la Bretagne. Accompagné de sa mandole et de sa voix, il collecte et compose de nombreuses chansons au gré des rencontres. Richesse d’un répertoire original :concert solo (Légend’eaux) formations (Carynx, les Deux Gabiers etc.)D’aventure en aventure il devient capitaine à bord du Mor Braz !

Le bosco : Vincent.

Chant, bombarde, clarinette, veuze, percussions.

Début dans la Royale, comme sonneur au bagad de Lann-Bihoué. Des eaux de la musique populaire traditionnelle aux  « musiques du monde » il découvre l'univers des fêtes médiévales,  historiques et festivals celtiques et embarque parallèlement à b ord du Mor Braz comme bosco !

Le mousse : Victor

Guitare électrique saturée, mandole

Victor est le plus jeune pirate de la bande, mais il n'est pas trop mal traité pour un mousse. Normal, c'est le fils du capitaine ! En pleine découverte de la vie de forban !

Extraits du site : © morbraz.kazeo.com/

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : Tous droits réservés

crédit photos :morbraz.kazeo.com/‎youtube.com/ he picture shows the Tall Ship Christian Radich under sail. Ulflarsen 11:34, 19 May 2005(domaine public)

thierry-charpentier.over-blog.com



Suite de l'article...

Lectures : 1633    Commentaires : 7     Partager



Prom’nons-nous au JARDIN d’IRIS

Le 1 mars 2016 à  03:42
Rubriques : Mots-miroirs

Iris fiers et beaux dont le nom est musical. Tige élégante, calice précieux,  corolles soyeuses … irisées. J’aime beaucoup cette fleur  raffinée et prestigieuse qui a inspiré les peintres, les poètes, les passeurs de lumière que sont les maîtres verriers. Sauvage, elle  pousse sur les rives de l’Erdre :  jaune, lumineuse, chatoyante et… libre…

 

Mais que nous disent Monsieur Wikipédia et le dictionnaire des Symboles (de Jean Chevalier et Alain Gherrbrant) ? 

Le mot « iris » est un emprunt médiéval au latin irisiridis, lui-même emprunté au grec Iris,Iridos désignant la messagère des dieux, personnification de l'arc-en-ciel. Le terme a d'ailleurs longtemps été employé pour désigner l'arc-en-ciel. On le trouve associé à la fleur à partir du xiiie siècle, en raison de la coloration de ses pétales, aux reflets irisés .

Symboles

Déjà considéré comme sacré par les Égyptiens, l'iris est devenu, sous le nom héraldique de fleur de lys, le symbole de la royauté en France.

L’iris est une fleur du printemps. Au Japon on lui confère un rôle purificateur et protecteur. Les feuilles d’iris (shôbu) sont placées dans les bains (protection du corps contre les maladies et les esprits pervers et sur les toits des maisons  (protection contre les influences pernicieuses du dehors et contre les incendies). Dans le même dessein, la plante elle-même est parfois, cultivée sur la toiture de chaume. Le 5 mai, les Japonais prennent un bain d’iris pour s’assurer toutes ces faveurs pendant l’année.

 

*vidéo avec des photos de Lucy Van Bladel

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm.Tous droits réservés

Compo peso sur fond d’un tableau de Van Gogh « Les iris » Mai 1889  appartenant au domaine  public


Suite de l'article...

Lectures : 1694    Commentaires : 9     Partager



Maajestueuse, LA CATHÉDRALE de MARBRE en PATAGONIE

Le 28 février 2016 à  04:16
Rubriques : VOYAGES

Merveille ! Elle est là, sur la route australe chilienne. Elle, la Cathédrale ! Sur l’un des îlots, sans doute le plus impressionnant, du lac General Carrera. L’ensemble ne repose plus que sur des piliers érodés. Ses voûtes et ses colonnes d’un  bleu cristal surnaturel se mirent dans les eaux turquoises. On y découvre et admire des centaines de formes sculptées dans la roche, une fenêtre, des colonnes, des cavernes… Le calcaire de l’eau a ciselé des crêtes tandis que son clapotis a laissé des vagues dans le marbre multicolore, allant du bleu au blanc en passant par le rose.

 

Le lac General Carrera, s’il est partagé entre le Chili et l’Argentine (où il porte le nom de lago Buenos Aires), est malgré tout le plus grand du pays et le deuxième plus grand du continent après le lac Titicaca. Situé à 350 mètres d’altitude et aux abords de la commune de Chile Chico, il mesure en effet 178 000 hectares (224 000 hectares en tout).

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/Tous droits réservés

Crédit photos : globe-trotting.com/voyageurs-du-net.com/roues-libres.over-blog.org/



Suite de l'article...

Lectures : 1622    Commentaires : 7     Partager



Y aurait-il des HIÉROGLYPHES ÉGYPTIENS en Australie ?

Le 26 février 2016 à  04:48
Rubriques : ENIGMES

Anomalies archéologiques en Australie : 300 gravures représentant des glyphes égyptiens sculptés dans la roche, furent découvert dans les années 1970 sur le site de Gosford,* à Kariong, dans la Nouvelle-Galles du sud en Australie à 70 km au nord de Sydney.
Ils pourraient avoir plus de 5000 ans et recoupent la tradition orale des Premiers habitants de l'Australie, les Aborigènes, affirmant que leur civilisation a fait le tour du globe. Une migration aurait pu avoir lieu il y environ 11 000 ans vers l'Egypte, le Japon, l'Afrique, l'Inde et l'Amérique, apportant sa contribution sociale, religieuse, mystique et technologique à ces contrées reculées. Pour la science, ces glyphes sont des faux. Pourtant des analyses génétiques réalisées par le Projet d'inspection anthropologique de l'Inde ont prouvé que des mutations génétiques étaient partagées entre les Indiens des temps modernes et les Aborigènes. Ils ont identifié 7 peuples, des tribus de Dravidiens du Centre de l'Inde aux Austro-Asiatiques partageant des traits génétiques ne se trouvant que chez le Peuple Premier d'Australie. Des études scientifiques ont montré une similitude certaine avec les Aborigènes sur des crânes découverts en Amérique du Sud sur la terre de Feu. Près de Kimberley (Australie), une peinture représentant un bateau est la plus ancienne trouvée au monde. L'histoire est-elle à ré-écrire ? A vous de juger... !

Source : youtube

Gosford (3 021 habitants) est une ville de Nouvelle-Galles du Sud, située à 75 km au nord de Sydney, sur l'estuaire de la Hawkesbury River et sur la Brisbane Water.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés.

Crédit photos : carte : tide-forecast.com/ koyeba.blogspot.com/ 2012nouvelmorguemondial.over-/

 



Suite de l'article...

Lectures : 1450    Commentaires : 5     Partager



ÉCOLIÈRES, ÉCOLIERS de ces années-là…

Le 24 février 2016 à  04:04
Rubriques : Mots-miroirs

Vidéo néerlandaise mise en ligne par Piet Kamstra. Point n’est besoin de connaître la langue du pays pour comprendre.

 

"Entre l'école et les devoirs des écoliers au Pays-Bas il leur est accordé une heure pour différents jeux(…) .

 

Sur le chemin du retour les enfants jouent le poème de cours "Asseyez-vous, mon Jiminy, arrête-toi !  "

 


Qui se souvient ?

 

Des chansons pour la balle au mur, les rondes… Le jeu du mouchoir, les billes avec les « boulets » et les « marbres »,  saute-mouton et la mythique marelle. Pas d’ipad, de tablettes, de jeux vidéo qui isolent. Nous jouions vraiment ensemble !

Ici, les écoliers garçons et filles sont à égalité dans les jeux. Ce n’était pas le cas dans l’école catholique où j’allais. Je fus « sermonnée » par les religieuses pour avoir « osé » joué aux billes à la récré ! «  Un jeu de garçons, vous n'y pensez-pas ! »  Et, ô scandale ! jouer à saute-mouton ! Ayant toujours partagé les jeux de mes frangins et de leurs copains, je ne comprenais pas cet interdit.



Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm.Tous droits réservés

 

Crédit photos : ecoleaupluriel.be/ecole-notre-dame-argentan-2011.eklablog.com/ epenseurdujour.eklablog.com/fr.pinterest.com



Suite de l'article...

Lectures : 1531    Commentaires : 9     Partager





Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES