Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 19
Les nouveaux membres : 0
Anniversaires aujourd'hui : 2

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


BORIS VIAN Le PACIFISTE & « La Java des bombes atomiques »

Le 4 mars 2011 à  05:29
Rubriques : Voix de toujours

Boris Vian (10 mars 1920/ 23 juin 1959)

Ingénieur de formation, Boris Vian débute sa carrière artistique en tant que trompettiste dans les clubs de jazz de Saint-Germain-des-Prés. Malgré le succès et le scandale provoqué par les pastiches de romans noirs américains qu'il écrit sous le pseudonyme de Vernon Sullivan, parmi lesquels 'J' irai cracher sur vos tombes', l'un des best-sellers de l'année 1947, 'Et on tuera tous les affreux' et 'Les Morts ont tous la même peau', les romans qu'il publie sous son véritable nom dans les années d'après-guerre, 'Vercoquin et le plancton', 'L' Ecume des jours' ou encore 'L' Arrache-coeur', ne lui apportent pas la notoriété escomptée. Egalement auteur de pièces de théâtre, de chansons et de poèmes, de critiques musicales, Vian mêle dans ses romans humour et mélancolie à une écriture poétique qui met en valeur son imagination débordante. Malade du coeur depuis l'adolescence, il succombe à l'âge de 39 ans, laissant derrière lui une oeuvre riche et variée qui reste à ce jour inimitable

 

evene



Suite de l'article...

Lectures : 3724    Commentaires : 9     Partager



On se fait une BALADE en ORIENT ?

Le 3 mars 2011 à  05:05
Rubriques : Mots-miroirs

29 hectares de dépaysement dans « le plus grand jardin de style japonais de la période « Edo » en Europe. Voyage au cœur d’un temple de la culture orientale, cheminement parsemé de lanternes de pierres et de statues autour d’un grand lac qui symbolise le parcours de la vie. De beaux spécimens de plantes d’origine japonaise l’agrémentent, ainsi qu’un superbe  talus d’azalées taillées. »

extrait mag.plantes-et-jardins.com/.../le-parc-oriental-de-maulevrier



Suite de l'article...

Lectures : 3256    Commentaires : 11     Partager





IDIR et sa fille THANINA : « Lettre à ma fille »

Le 2 mars 2011 à  04:57
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Récemment je vous ai parlé de ce chanteur berbère  (avec 'A Vava Inouva' ) né à AÏt Lahcène en 1949. Fils de berger, il débute à Alger puis s’installe à Paris en 1975 où il signe son premier contrat avec Pathé Marconi qui lui produit son premier album 'A Vava Inouva' dont le titre éponyme devient un succès planétaire. Sortie d’un nouvel album en 1979. S’éloigne du show-biz. Retour en France en 1999. Enregistrement 'Identités' notamment aux côtés de Manu Chao et de Zebda et, en 2007, 'La France des couleurs'. Fervent défenseur de la musique kabyle, homme de conviction, discret,  Idir transmet sa richesse culturelle à travers le monde.

(EVENE et Wikipédia)

 

Il interprète ici un texte écrit par Grand Corps malade et mis en musique par sa fille Thanina qui l’accompagne au piano. Un moment intense.



Suite de l'article...

Lectures : 6050    Commentaires : 12     Partager



Les CHAPEAUX de MATTHIEU LAVILLE

Le 2 mars 2011 à  06:24
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Hier encore, j’ignorais l’existence de cet artiste,  et puis j’ai rencontré ses « Chapeaux » sur mes chemins youtubiens de traverse. Ce sont des chapeaux  pleins de malice, d’humour et de légèreté. Ils me plaisent beaucoup.

Mais qui est Matthieu  Laville ?

 

Un jeune auteur compositeur et interprète dont je ne trouve aucune biographie ! Et pourtant il écrit et chante depuis une dizaine d’années. Il se produit en concert aussi. (cf son blog dont l’adresse est indiquée sous la vidéo) 

D’où est-il ? J’ai l’impression qu’il est originaire de et vit en Normandie.

J’ai relevé plusieurs vidéos de ses chansons. Son registre est vaste ! Il y a de l’humour bien sûr, mais aussi de la tendresse, du romantisme, du réalisme quand il parle de certains faits de société actuels, de la rébellion  et… du talent ! Un jeune artiste à suivre !



Suite de l'article...

Lectures : 2809    Commentaires : 10     Partager



JEAN-PIERRE AUGIER, Naissance d’œuvres (2)

Le 1 mars 2011 à  02:10
Rubriques : Sculpteurs

Il est bon d’assister à la naissance d’une (des) œuvre(s) d’un artiste. Le voir travailler dans son atelier, créer, est vraiment intéressant. Suivons le guide !

 Et je vous invite à visiter son site : www.jpaugier.fr/



Suite de l'article...

Lectures : 4833    Commentaires : 3     Partager



JEAN-PIERRE AUGIER ou la seconde vie des matériaux de récupération !

Le 1 mars 2011 à  01:28
Rubriques : Sculpteurs

Jean-Pierre Augier est un sculpteur artiste qui redonne une nouvelle vie aux outils usagés qu’il transforme au gré de son inspiration en personnages ou animaux d’une grande finesse. J’ai découvert cet artiste par hasard et son œuvre, très élégante, m’a touchée. J’ai eu envie de la partager avec vous.


Photo :" La barcarole » qui est   exposée en permanence sur la voie publique du village de Levens (Alpes-Maritimes, France).



Suite de l'article...

Lectures : 4878    Commentaires : 7     Partager



ANNIE GIRARDOT, émouvante dans "Mourir d'aimer" 1971

Le 28 février 2011 à  05:39
Rubriques : ENTRACTE

« C’est une femme qui a été affamée d’affection. Qui a aimé de manière excessive », résume Agnès Grossmann. Cette journaliste a signé une biographie d’Annie Girardot : «  Annie Girardot , Le tourbillon de la vie »  et un émouvant documentaire diffusé ce soir sur France 2.

" Elle voulait vivre et sentir des émotions. » Sur ce point, la star a réussi sa vie. Et quelle vie ! Amours complexes et violentes, carrière en dents de scie, drogue…



Suite de l'article...

Lectures : 3527    Commentaires : 12     Partager



Le dernier message d’ANNIE GIRARDOT qui vient de nous quitter

Le 28 février 2011 à  11:59
Rubriques : ENTRACTE

"Elle est partie paisiblement. Maman et moi étions à ses côtés", a déclaré Lola Vogel, petite-fille d'Annie Girardot.

L'actrice souffrait depuis plusieurs années de la maladie d'Alzheimer, révélée au public par sa famille en 2006 et dont elle était devenue un symbole, après avoir accepté de se faire filmer pour le documentaire "Ainsi va la vie", de Nicolas Baulieu.



Suite de l'article...

Lectures : 4466    Commentaires : 11     Partager



IL court, il court le PETIT POULBOT… sur la butte de Montmartre

Le 27 février 2011 à  05:10
Rubriques : Peintres

Montmartre n’est pas tout-à-fait Paris. C’est le « village », c’est la butte, et puis Montmartre n’a été annexé à la capitale qu’en 1860. Lieu à part, lieu de bohème (« Montmartre en ce temps-là accrochait ses lilas jusque sous nos fenêtres… ») et d’artistes, Montmartre a été aussi le lieu mythique de la Commune de Paris en 1871. C’était surtout autrefois le quartier populaire, prolétaire, où l’on trouvait tous les métiers. C’est ainsi que naquit le gosse de Montmartre, le petit Poulbot, du nom de son créateur Francisque Poulbot.

Le gamin de Montmartre à la mine gouailleuse et aux cheveux emmêlés est l’héritier de Gavroche des Misérables de Victor Hugo. Francisque Poulbot (1879 – 1946) ne s’est pas contenté d’en créer un personnage mythique, il a dénoncé par ses dessins les misères faites au petit peuple des rues de Paris et fonda avec d’autres artistes dans les années 1920 « la République de Montmartre » puis le « Dispensaire des petits poulbots » pour améliorer le sort des enfants déshérités, au lendemain de la première guerre mondiale

voyages.ideoz.fr/le-petit-poulbot-le-personnage-mythique-de-montmartre



Suite de l'article...

Lectures : 6368    Commentaires : 10     Partager



NINO FERRER (1934/1998) : Je voudrais être Noir

Le 26 février 2011 à  05:23
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

Né de parents franco-italiens, Nino Ferrer arrive à Paris en 1947. Dès l'âge de 15 ans, il va se lancer dans le dessin et découvre le jazz. Il suit des études supérieures à la Sorbonne et est passionné d'Histoire. Une fois ses études terminées, Nino Ferrer commence à peindre et jouer de la musique : il compose, écrit, et devient un fervent adepte de jazz. Puis il découvre le rhythm' n'blues avec Otis Redding, Sam Cooke ou Sam & Dave, c'est une révélation musicale qui transforme son écriture. 1965 marque le début de sa carrière. Il réintègre le label Barclay et sort 'Mirza'. Sa notoriété est alors énorme, mais fondée sur un répertoire qui ne lui ressemble pas. Etouffé par sa propre réussite, Nino Ferrer repart en Italie, alors qu'en France ses titres aux textes de plus en plus iconoclastes, voire politisés, mais toujours sur un mode ironique, cynique sortent. Décidé à mener la vie et la carrière qu'il entend, il s'installe dans le Quercy. Mais la musique le tient toujours et sa rencontre avec l'anglais Mickey Finn change beaucoup de choses ; il se plonge alors dans le rock et écrit des textes plus sombres, plus proches de lui. En 1974 avec 'Nino and Radiah' viendra la reconnaissance. Seul un titre du disque aura du succès : c'est 'Le Sud'. Nino Ferrer disparaît de la scène musicale puis s'accorde une parenthèse médiatique de 1994 à 1996. Ensuite, il se repliera dans son cocon familial avant de se suicider au coeur d'un champ de blé.

EVENE



Suite de l'article...

Lectures : 4725    Commentaires : 11     Partager




Page 176 de 235

176

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2018 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES