Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 32
Les nouveaux membres : 3
Anniversaires aujourd'hui : 6

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


LIBERTE de PAUL ELUARD

Le 4 novembre 2010 à  06:07
Rubriques : Mots-miroirs

Eluard :

"En composant les premières strophes [...], je pensais révéler pour conclure le nom de la femme que j'aimais [ Nusch ], à qui ce poème était destiné. Mais je me suis vite aperçu que le seul mot que j'avais en tête était le mot liberté. [...] Aussi la femme que j'aimais incarnait un désir plus grand qu'elle. Je la confondais avec mon aspiration la plus sublime." Paul Eluard,

 

 



Suite de l'article...

Lectures : 4127    Commentaires : 18     Partager



LINDA DE SUZA, l’ETRANGERE, une voix oubliée

Le 4 novembre 2010 à  07:58
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

Linda de Suza (de son vrai nom Teolinda Joaquina de Sousa Lança, née le 22 février 1948 à Beringel, Beja région d'Alentejo au Portugal, est une très célèbre chanteuse lusophone et francophone d'origine portugaise vivant en France.



Suite de l'article...

Lectures : 4331    Commentaires : 24     Partager





FRANCOIS FELDMAN (voix oubliée) & LES VIOLONS TZIGANES

Le 3 novembre 2010 à  06:48
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

François Feldman est un chanteur français né le 23 mai 1958. Russe par son père et belge par sa mère. Une fille Joy, avec Caroline Gardel (son nom d'artiste était Fanny Gardel).

Que devient ce chanteur "à l’écart des  circuits traditionnels " ? Depuis 1993 et son album Indigo, François Feldman connaît une certaine traversée du désert : malgré la sortie de trois albums, il reste absent des médias et ses ventes sont devenues plus confidentielles. Il continue cependant sa carrière artistique en donnant des galas à travers la France. Aujourd'hui, François Feldman réside dans le sud-est de la France à côté de Cannes et continue ses tournées musicales à travers la France.

Voici « Les violons tziganes », une chanson  très touchante dédiée à son père et extraite de son Dernier album : "Des larmes et de l’amour" 2004



Suite de l'article...

Lectures : 3409    Commentaires : 13     Partager



SUPERBES, LES CHEVAUX EN BOIS FLOTTE DE HEATER JANSH !

Le 2 novembre 2010 à  07:13
Rubriques : Mots-miroirs

On connaît les cadres, les pieds de lampes, les meubles en bois flottés, mais moins les sculptures telles que les chevaux de Heather Jansh, artiste anglaise, installée dans le hameau de Olchard dans le Devon prés de Newton Abbot. Passionnée par ces animaux, elle  a créé  depuis 1970 une centaine de sculptures de chevaux, en bois flotté. Je les trouve vraiment belles.

Le bois flotté est du bois qui a été drossé sur la côte (océanique ou de toute autre étendue d'eau) par l'action du vent, des courants ou des marées.(wikipédia)

Petite fille j’en ramassais sur les plages, avec du sable et des galets, je  les  rapportais à la maison. Comme mes parents ne voulaient pas que je conserve mon précieux butin, j’en dissimulais un peu dans une pochette placée sous mon oreiller. Talismans, gardiens de mon sommeil.



Suite de l'article...

Lectures : 6719    Commentaires : 15     Partager



AH, BERTHE SYLVA ET LES ROSES BLANCHES (1926) !!

Le 1 novembre 2010 à  07:34
Rubriques : Voix de toujours
Toute une époque !

Pour Théfie, une amie amicalienne.

 

Auteur : Charles Louis POTHIER . Compositeur : Léon RAITER. Interprète : Berthe Sylva.

 

Si Damia fut la « tragédienne de la chanson » et « la femme en noir », Berthe Sylva restera comme « la femme meurtrie » de la chanson française de la première moitié du XXe siècle. Diva au passé nébuleux, on se rappelle surtout de ses chansons tragiques comme « Les roses blanches », « L'enfant de la misère » ou « Fleur de misère » en oubliant qu'elle donna aussi de sa voix sur des sujets plus guillerets. Héritière malgré elle d'une légende noircie dont elle se serait sûrement passé, Berthe Sylva reste une chanteuse incontournable des Années Folles : rien de moins que l'égale d'une Fréhel



Suite de l'article...

Lectures : 6438    Commentaires : 20     Partager



JACQUOT DE NANTES ( JACQUES DEMY) par AGNES VARDA

Le 1 novembre 2010 à  11:57
Rubriques : ENTRACTE

Jacquot de Nantes est un film français réalisé par Agnès Varda, en 1990, en hommage à son mari, Jacques DEMY.

Synopsis : Evocation de l'enfance de Jacques Demy entre 1939 et 1949 à Nantes où, élevé dans un garage, il rêvait de devenir cinéaste tandis que son père le  rêvait... garagiste....



Suite de l'article...

Lectures : 2808    Commentaires : 10     Partager



JACQUES DEMY tournait « LOLA » IL Y A CINQUANTE ANS à NANTES

Le 31 octobre 2010 à  06:48
Rubriques : ENTRACTE

En 1960, sortait  LOLA sur les écrans français. Il  signait là son premier long-métrage qui célébrait, à sa manière, l'imaginaire d'une ville portuaire "le rêve d'une ville".(…)


LOLA

avec Anouk Aimée, Marc Michel, Jacques Harden,

musique de Michel Legrand.

Tournage du 7 juin au 7 juillet 1960 : rue du Calvaire, place de la Petite Hollande, passage Pommeraye, les cafés le long du quai de la Fosse, place Graslin et le restaurant la Cigale, place Royale, rue de l’Abreuvoir (détruite).

Synopsis :
Nantes, 1960. Lola, chanteuse de cabaret, élève un garçon dont le père, Michel, est parti depuis sept ans. Elle l’attend, elle chante, elle danse et aime éventuellement les marins qui passent.

Roland Cassard, ami d’enfance retrouvé par hasard, devient très amoureux d’elle. Mais elle attend Michel. Les personnages se rencontrent, se retrouvent, passent et disparaissent dans les rues de Nantes

 

 





Suite de l'article...

Lectures : 2747    Commentaires : 11     Partager



« ALLEZ SAVOIR POURQUOI » AVEC LES COMPAGNONS DE LA CHANSON

Le 30 octobre 2010 à  06:06
Rubriques : Voix de toujours

Romance des amoureux de Paris

Romance des faubourgs

Entre un titi

Et sa Mimi

Romance de toujours


Pour Tiffany et sa maman



Suite de l'article...

Lectures : 2164    Commentaires : 15     Partager



BOURVIL & SA 2 CV DANS « LE TRACASSIN OU LES PLAISIRS DE LA VILLE »

Le 30 octobre 2010 à  11:08
Rubriques : Mots-miroirs

"Le tracassin ou les plaisirs de la ville "

Réalisation : Alex Joffé

Sortie le 20 décembre 1961

 

Synopsis :

André Loriot est un modeste employé d'une fabrique de pilules anti-stress aux Laboratoires de Psychochimie qui,  grâce a son slogan "La bonne humeur c'est la santé" vend avec succès des pilules de détente. Il va lui en falloir une bonne dose pour vivre cette journée : contraventions, embouteillages, brouille avec sa fiancée et finalement, perte de son travail.

 



Suite de l'article...

Lectures : 3898    Commentaires : 14     Partager



SECRET GARDEN : HEART STRING

Le 29 octobre 2010 à  06:09
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Un jour, une nuit dans la ville

une ville sous la pluie


Dans les flaques

flic flac

l’oeil des réverbères

clignote et se perd

 

Feuilleté d’eau

un oiseau

écrit des rondeaux

dans le caniveau...



Suite de l'article...

Lectures : 1352    Commentaires : 9     Partager




Page 182 de 225

182

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES