Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 30
Les nouveaux membres : 9
Anniversaires aujourd'hui : 6

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


FRANCIS GOYA nous entraîne avec le Daddy's Bolero (Boléro de papa)

Le 24 juillet 2015 à  04:01
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

 

Qu’il est donc langoureux ce boléro ! Accord sensuel et parfait des corps dont les gestes sont millimétrés avec harmonie.

 

Le boléro est une danse de bal et de théâtre à trois temps, apparue en Espagne au xviiie siècle. En 1780, le maître à danser de Charles III, Sebastián Lorenzo Cerezo, le codifie et lui donne ses lettres de noblesse à la scène, participant ainsi à la naissance de la danse académique espagnole, l'« escuela bolera ».

La vogue du boléro devient telle qu'en 1795, Juan Jacinto Rodríguez de Calderón rédige La Bolerologia o quadro de las escuelas del bayle bolero, tales quales eran en 1794 y 1795, en la corte de España, dans laquelle il fustige la multiplication des écoles de boléro et leur tendance à négliger la bienséance.

L'origine étymologique du boléro reste incertaine : pour certains, le mot fait référence au chapeau ou au gilet que portaient les Andalous ; pour d'autres il désigne le danseur de bolas (boules), mais l'origine la plus vraisemblable paraît être le surnom de « Volero » (le danseur volant) qu'on donnait à Sebastián Cerezo.

© Wikipedia

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com//Tous droits réservés

Crédit photo : Le propre galerie de photos de Francis Goya lui-même, auteur : l’équipe de Francis Goya 02 01 2012( Ce fichier est sous licence Creative Commons Attribution 2.5 Generic licence.)



Suite de l'article...

Lectures : 893    Commentaires : 12     Partager



Vous avez dit INSOLITES ?

Le 22 juillet 2015 à  04:10
Rubriques : VOYAGES

De la forêt tordue en Pologne à la migration des raies dans le Golfe du Mexique, en passant par la Corne du Diable en Orégon,  ou les bureaux en forêt à Madrid, le monde fourmille de lieux et constructions insolites, qu’ils soient l’œuvre de la Nature ou des Hommes, ou encore de la Nature et des Hommes…

Merci à AADI Pleuven le vidéaste qui nous en offre quelques uns avec une petite légende explicative.

Bonne balade !

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédits photos : fr.dreamstime.com/orange8454.eklablog.com/soocurious.com/fr.slideshare.net

 



Suite de l'article...

Lectures : 680    Commentaires : 13     Partager





Ô FEMME, bénie sois-tu par la SAINTE PUB !

Le 20 juillet 2015 à  03:40
Rubriques : ENTRACTE

Mesdames, en dimanche d’été, remerciez l’ABBE SOURY, un saint homme : il veille  à la purification  du sang féminin… Mon Dieu,  que serions-nous sans sa JOUVENCE ? (C’est une solution à base de plantes (Hamamélis, Viburnum, Calamus et Piscidia), inventée en 1745 par deux abbés normands, l’abbé Soury et l’abbé Delarue, qui lui donnèrent alors le nom de « Tisane des deux Abbés ).  Alleluia !


Et maintenant, Mesdames, toutes à la cuisine ! Avec la purée MOUSLINE le si crémeux fromage GERAMONT et les esquimaux GERVAIS pour gâter Monsieur « Georges » qui ne daigne même pas répondre à sa femme, le goujat !  Vous vous distrairez ensuite en  lavant les plats, assiettes et couverts qui, ô  miracle, embelliront vos mains avec PALMOLIVE vaisselle !!! C’est une manucure qui l’affirme…

Surtout, surtout, n’oubliez pas MONSAVON qui vous fera la peau si douce, si douce… que vous serez prêtes pour le grand jeu de la séduction en gaine SCANDALE, collants DIM, et chaussures ERAM ! Ensuite, Mesdames, une fois vantées les formes de l’ARONDE aussi bien carrossée qu’une belle femme,  prenez la route des vacances  après un détour par Montlhéry ! L’AMBRE SOLAIRE vous attend à la plage et… sur le chemin de la SAMARITAINE.


Au retour ce sera avec bonheur que vous retrouverez votre cher aspirateur et la bien-aimée purée MOUSLINE…( à relever avec du beurre car elle est un peu fade, non ?) pour satisfaire la gourmandise de Monsieur et des enfants en chantant dans la cuisine comme Blanche-Neige et les Sept Nains !

L'est pas belle, la vie ?  

Messieurs les Publicitaires, dites-moi : les choses ont-elles vraiment évolué depuis les années 50/70, celles d’avant et celles d’après ? Je n'en suis pas sûre car le corps de la femme est toujours utilisé pour la pub qui crée les comportements, les clichés, et les entretient allègrement sous des prétextes divers. Qu'en dites-vous, Mesdames ? 

Vite, offrez-vous « cinq minutes de pure douceur » avec Perle de lait…

 

© thea

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

 



Suite de l'article...

Lectures : 967    Commentaires : 23     Partager



GÉRARD JAFFRÈS entre Bretagne et Belgique « Petit marin de bois »

Le 18 juillet 2015 à  03:36
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Qu’il est donc touchant ce petit marin de bois…

Quand par amour une fille jette  « son cœur à l’eau » pour un « p’tit marin de bois » qu’arrive-t-il ? Las, il reprend la mer mais sans elle en lui promettant de « revenir bientôt » S’en va en Chine ou à Macao. Mais tout le monde sait que « les marins de bois ne reviennent pas » Insouciante, inconsciente, la belle qui l’aime tant ne désespère pas  de le revoir. Elle n’écoute pas ses parents qui se méfient  car elle est amoureuse et rêve, rêve de ces îles d’où son marin reviendra pour elle. A l’automne, point de marin de bois. Désespoir… On la marie « à un grand marin de fer » et chacun de la  féliciter de sa « chance ! »mais dans son cœur il y a toujours le « petit matin de bois » Et, conclut la chanson :.

« seule la mer, dans ses silences, sait pourquoi certains marins ne reviennent pas. »

D’après les paroles sous copyright, qui peuvent être lues sur fr.lyrics-copy.com/gerard-jaffres/petit-marin-de-bois.htm -

 

Musicien breton né le né le 15 décembre 1956 à Saint-Pol-de-Léon dans le Finistère (France) Gérard Jaffrès commence la guitare à 15 ans en jouant principalement le répertoire Folk breton (Alan Stivell, Tri Yann... ) et la musique Pop (Deep Purple, Led Zeppelin... ) en vogue en cette année 72.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : fr.wikipedia.org/ doudouroudoudou.canalblog.com/ gerard.jaffres.monsite-orange.fr/


Suite de l'article...

Lectures : 797    Commentaires : 10     Partager



À CAEN les VACANCES ? par RAYMOND DEVOS !

Le 16 juillet 2015 à  03:40
Rubriques : ENTRACTE

Célèbre jongleur des mots avec lesquels il joue avec brio, c’est aussi un mime avec  un goût prononcé pour les paradoxes cocasses, le non-sens et la dérision. Un grand Artiste !

 

Une citation de lui : « Qui prête à rire n'est jamais sûr d'être remboursé ! »

 

d’un internaute :

"pour info... ce sketch est,  à l'origine, une conversation entre Raymond et un chauffeur de bus qui l’a reconnu à la sortie de la gare de Caen, alors que M. Devos devait se rendre au théâtre de Caen pour une représentation....comme quoi... tout est possible?."

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/

Tous droits réservés



Suite de l'article...

Lectures : 983    Commentaires : 7     Partager



LA MARSEILLAISE DES COTILLONS 1848, vous connaissez ?

Le 14 juillet 2015 à  03:37
Rubriques : CHANTS de REVOLTE

En février 1848, Paris s’insurge contre le gouvernement Guizot. Surpris, Louis-Philippe abdique et la République est proclamée le 24. C’est le début d’un vaste mouvement qui va toucher toute l’Europe.

La Marseillaise des cotillons en l'an 1848 est un hymne féministe de Louise de Chaumont.

Les révolutionnaires de 1793 avaient exclu les femmes de l'espace public. Le Code civil de 1804 avait institué les femmes mariées en mineures, dépendantes de leurs maris. Les républicains de 1848 les remettent à leur place « naturelle » de mères, gardiennes du foyer. Elles passent du statut de femmes actrices des révolutions populaires, à l'allégorie féminine qui incarne la République : 
la Marianne.

En 1848, la voix des femmes est encore peu entendue. Exclues du champ civique (le suffrage universel acquis sous la IIe République est exclusivement masculin), elles sont, au plan des droits civils, placées sous une tutelle masculine, exercée par le père ou l'époux. C'est contre cette double dépendance, et pour voir enfin consacrée l'égalité juridique entre les sexes, qu'œuvreront les féministes.

 

Il parut en juin 1848 dans le numéro 1 de La République des femmes, journal des cotillons édité à Paris par les Vésuviennes.

Il se chante sur l'air de la Marseillaise[].

Cotillon : (vieilli) jupon des femmes ; ici, synonyme de femme.

©frilouz.free.fr

Ce chant est  interprété par Rosalie Dubois, chanteuse française indépendante née en 1932

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : musicali-daniel-bonin.fr/rilouz.free.fr/


Suite de l'article...

Lectures : 774    Commentaires : 9     Partager



Bzz… Bzz…Quel SOUUUUUUFFFFFLE sur PARIS !!!

Le 13 juillet 2015 à  04:33
Rubriques : ENTRACTE

Humoristique et ludique, ça met des couleurs dans la morosité, ça donne envie de regarder la vie urbaine autrement. Entrons dans cette histoire poétique avec une âme d’enfant… Bzzz bzzz

 

 

 « Dans un Paris gris, un bourdon se repose aux abords d'une voiture électrique. Le véhicule démarre et ne laisse derrière lui qu'un doux chuchotement et un souffle extraordinaire lié à l'accélération. Ce courant d'air provoque l'envol de quelques feuilles mortes et embarque contre son gré le bourdon vers les toits parisiens où deux pigeons somnolent . 
Les 2 oiseaux furieux d'être réveillés se lancent à la poursuite du bourdon, qui tel un pilote chevronné cherche à éviter à tous prix ces 2 adversaires et les nombreux obstacles de la ville. Cette course poursuite entre nos 3 héros crée un tourbillon de pétales de fleur, de feuilles... Un véritable ouragan de couleur se forme au fur et à mesure de leur passage.
La tornade s'amenuise et un Paris calme, comme nous ne l'avons jamais vu, plein de douceurs et de parfums agréables a désormais remplacé la grisaille de la capitale ».

 

© GroupeBlue

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Tous droits réservés



Suite de l'article...

Lectures : 918    Commentaires : 11     Partager



Troublante, la voix de LUC ARBOGAST : Vox Clamantis ("la voix de celui qui crie")

Le 9 juillet 2015 à  04:00
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Une voix médiévale

Une voix cathédrale

Celle de  « L'Homme qui voyage à travers les mondes

Avec pour seul bagage sa liberté »

 

Tel un pèlerin, Luc Arbogast parcourt ici Les Monts d’Arrée et le lac Saint-Michel, en Bretagne. Sa voix se déploie et flamboie dans l’immensité de superbes paysages.

La Bretagne, une région que l'artiste affectionne particulièrement car sa culture reste imprégnée de l'iconographie moyenâgeuse. La chanson "Vox Clamantis" puise d'ailleurs son inspiration dans un poème éponyme, écrit en latin par John Gower et faisant écho de la révolte des paysans anglais de 1381.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : deezer.com/ musique.jeuxactu.com/ play.md/ bretagne.ffrandonnee.fr/

 



Suite de l'article...

Lectures : 749    Commentaires : 15     Partager



RAVEL /DEBUSSY, DE L’EAU et des FEUX

Le 6 juillet 2015 à  02:55
Rubriques : Musique de toujours


De la pointe St Mathieu à L'ile vierge.
La musique de Ravel  (1875-1937) se marie à la voix d’airain de l’Océan où tourbillonne une barque. Puis les flots l’enveloppent et grimpent à l’assaut des phares dont les feux jaillissent de la nuit.

Et les mystérieuses sirènes de Debussy (1862-1905) rient et  s’amusent dans les vagues argentées sous la lune.

 

© thea

 

 

Petit parcours crépusculaire en Bretagne.
De la pointe St Mathieu à L'ile vierge.
Montage effectué à partir d'éléments filmés en Septembre 2009 et 2010 au canon 5D mark II et 7D.
Résolution: 720p
Prise de vue et montage: Stéphane Bidouze
Musiques:
Ravel "une barque sur l'océan"
Debussy "Les sirènes"

 

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : fr.wikipedia.org:  Auteur SorwellCreative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported licence/

youscribe.com/ bretagne.wifeo.com/

 

 

 



Suite de l'article...

Lectures : 612    Commentaires : 6     Partager



Quels secrets dissimulent les VIEUX MURS

Le 3 juillet 2015 à  02:52
Rubriques : Mots-miroirs

Vieux murs parcheminés, boursouflés, morcelés, décolorés par le soleil et les pluies, ravinés par les vents, ennoblis par le lierre, le coquelicot ou la glycine… Recouverts d’illisibles graffitis. Ici et là une date gravée dans la pierre au fronton d’une porte nous révèle un peu de votre histoire.

Vieux murs abandonnés et endormis dans les banlieues des villes, enfouis dans les chemins de campagne ou les sentiers aujourd’hui herbus.

Mémoire de certains vieux murs de mon enfance colonisés par les giroflées sauvages qui poussent dans les fissures contre lequel nous nous adossons. Leurs pétales jaunes, leur odeur entêtante et poivrée me surprennent encore par intermittence.

Vieux murs, je vous découvre, j’écoute votre langage, je devine vos secrets dans vos lézardes, vos alvéoles, vos encoches, les oiseaux m’en sont témoins …

 

© Thea

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos personnelles



Suite de l'article...

Lectures : 671    Commentaires : 16     Partager





Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES