Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 29
Les nouveaux membres : 11
Anniversaires aujourd'hui : 10

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Escapade à Trousse-chemise avec Charles AZNAVOUR

Le 16 mars à  06:39
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

C’est bientôt l’printemps… allons dans ce petit Bois « … la plus petite forêt domaniale de l'île de Ré.  Mais c'est aussi la plus connue, immortalisée par la chanson de Charles Aznavour » écrit Pierre Tillinac. »

Si ce petit bois ne s'était pas appelé « Trousse-Chemise », et si Charles Aznavour n'en avait pas fait une chanson, ces arbres qui ont poussé au bord de la mer ne seraient pas plus connus que ceux d'à côté. L'endroit ne serait pas non plus signalé par des panneaux routiers plusieurs kilomètres à l'avance, comme le phare des Baleines ou n'importe quel autre lieu supposé valoir le détour ».

Il ajoute : « « Trousse-Chemise »… le mot fait rêver. Jacques Mareuil, qui a écrit en 1962 les paroles chantées par Charles Aznavour, y a vu une invitation à l'amour(…) Ce nom n'a pourtant peut-être rien à voir avec les affaires de cœur. Pour les uns, il renvoie à l'époque où il fallait relever sa chemise pour traverser le gué de Loix à marée basse sans se mouiller. Pour les autres, il serait un hommage rendu à celles et ceux qui avaient montré leurs fesses aux Anglais enfin chassés de l'île. D'autres hypothèses circulent. Quelle est la bonne ? En l'occurrence, on se fiche de la vérité historique : la seule qui compte est celle d'Aznavour.

L'office du tourisme des Portes-en-Ré le confirme : c'est principalement à cause de la chanson que la plupart des touristes ont envie d'aller visiter le petit bois.

Petit, il l'est vraiment. Aznavour n'a pas menti. 25 hectares seulement, et même un peu moins depuis la tempête Xynthia. « C'est la plus petite forêt domaniale de l'île, souligne Philippe Pouvesle, agent forestier de l'ONF chargé du territoire rétais. Elle a été gagnée sur la mer à l'époque où l'Océan apportait encore du sable. La forêt recule et les dunes aussi : 120 mètres en quatre ans ! »

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm

Tous droits réservés

Crédit photos : interlude.fr/claude.dumur.pagesperso-orange.fr/labarbette.skyrock.com/quizz.biz/free-scores.com/encyclopedisque.fr/



Suite de l'article...

Lectures : 329    Commentaires : 1     Partager



COLUCHE (1944/1986) candidat à la présidence et menacé

Le 14 mars à  04:28
Rubriques : ENTRACTE

Que dirait-il aujourd’hui des hommes politiques, tout pain béni pour lui  ? Et pourrait-il seulement le dire ? Il est permis d’en douter !


De plaisanterie au début, cela devint "sérieux" quand il recueillit des voix, aux sondages !

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm.Tous droits réservés

Crédit photos : Starzik /SOS Francophobie /Les Récréations d'Aubépine & Bridget - Canalblog



Suite de l'article...

Lectures : 294    Commentaires : 5     Partager





Gérard JAFFRÈS, du Pays du Léon à la Belgique : Kenavo ! (avec paroles)

Le 11 mars à  05:02
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Non, non, je ne pars pas, j’ai découvert cette chanson dont le titre est l’au revoir breton qui se dit partout, de Nantes à Lorient et Concarneau, de Brest à St Malo.

 

Musicien breton né le né le 15 décembre 1956 à Saint-Pol-de-Léon dans le Finistère (France) Gérard Jaffrès commence la guitare à 15 ans en jouant principalement le répertoire Folk breton (Alan Stivell, Tri Yann... ) et la musique Pop (Deep Purple, Led Zeppelin... ) en vogue en cette année 72.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htmTous droits réservés

Crédit photos :youtube/gerard.jaffres.monsite-orange.fr/



Suite de l'article...

Lectures : 354    Commentaires : 6     Partager



Enigme, LE HOLLANDAIS VOLANT

Le 7 mars à  05:00
Rubriques : ENIGMES

À la fois mythe, légende mais aussi marqueur historique des grandes découvertes maritimes, voici l'histoire du Hollandais volant, le fameux Flying Dutchman, ce capitaine de navire hollandais condamné à errer sur les mers jusqu'à la fin des temps avec son vaisseau fantôme, un navire maudit qui inspirera aussi bien Victor Hugo, que Richard Wagner ou les scénaristes de Pirates des Caraïbes. C'est une histoire extraordinaire qui a traversé les siècles, emblématique de tout un univers qui fascine et effraie à la fois, celui de la mer.

Alors qui est réellement le Hollandais volant ? A-t-il existé ? Comment s'est construite sa légende ? 

Un reportage de Jérôme Laurent, Nedjma Berder et Patrick Meheut
Une production France 3 - Thalassa

youtube

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm Tous droits réservés

crédit photos : sugarhawk - Skyrock.com /Le Cormoran /



Suite de l'article...

Lectures : 450    Commentaires : 4     Partager



FLEURS, quels sont vos secrets ?

Le 5 mars à  04:43
Rubriques : Mots-miroirs

Fleurs, si précieuses et si belles, de la plus modeste à la plus luxueuse

Fleurs, votre langage se pare de mille couleurs des plus tendres aux plus incandescentes

Pastels

Nacrées ou irisées

Immaculées ou flamboyantes…

 

En bouquets vous exprimez toute la palette des sentiments de façon très délicate, chacune de vous étant chargée d’un message particulier que le destinataire saura comprendre ou non…

 

Fleurs, vous avez la parole.

© Thea

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : forum.absolut-photo.com/ florelou.com/



Suite de l'article...

Lectures : 375    Commentaires : 3     Partager



YANG LIPING la « princesse-paon »

Le 2 mars à  03:42
Rubriques : DANSES DU MONDE

Duo de danseurs mi humains mi-oiseaux. Duo d’amoureux. Danse de la séduction. Souplesse et grâce sous le plumage ocellé du paon.

 

« Yang Liping est l'aînée d'une famille d'ethnie Bai de quatre enfants. Dès son plus jeune âge, elle a montré des signes d'intelligence et un goût pour les études. Malheureusement, elle ne pouvait pas finir ses études faute d'argent. Elle devait gagner sa vie pour subvenir aux besoins de ses parents et de ses trois frères et soeurs.

Yang Liping est pourtant, très attachée à son pays natal, cette terre de légendes qui lui a rempli sa vie de rêve en kaleidoscope.(…) Les Bai respectent la nature et aiment la nature. Ce caractère est bien représenté par Yang Liping. A ses yeux , la danse existe partout dans la nature, par exemple, l'agitement des nuages, le balancement des arbres et la course des animaux. Tout cela lui inspire le mouvement des danses. La nature lui a donné de l'intelligence et de la sagesse, et lui a permis de créer beaucoup de mouvements de danse

(…)Yang Liping a dit qu'elle a une passion particulière pour le paon. Cette passion est venue d'une belle légende de l'Ethnie Bai.

Il était une fois un lac d'or, au milieu duquel s'épanouissent plein de fleur de lotus et vivait une princesse de paon. Un jour, à la tombée du jour, à l'heure où l'horizon se maquille en rose, un paon d'une blancheur immaculée se posait au bord du lac. Une petite fille s'avançait vers lui et curieusement, le paon ne s'envolait pas, bien au contraire, il lui faisait la roue. Ce spectacle idyllique enchantait Yang Liping. Dès lors, l'idée lui venait de devenir un paon et de danser sur la scène de la nature.

D’après www.chine-informations.com ›

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm. Tous droits réservés

Crédit photos : pinterest.com/rench.peopledaily.com.cn/rench.china.org.cn/



Suite de l'article...

Lectures : 385    Commentaires : 6     Partager



PENN SARDIN, la révolte des sardinières de Douarnenez (1924)

Le 27 février à  05:35
Rubriques : CHANTS de REVOLTE

Penn sardin, est le nom donné à la population de Douarnenez depuis au moins le XVIII ème siècle. Par extension, il deviendra également celui de la coiffe des femmes de ce port de pêche dont l’importance, au XIXème siècle sert au début du XXème se fera grâce au « petit poisson bleu », la sardine… (wikipédia)

Chanson créée par Mme Claude Michel, une chanteuse méconnue qui parcourt les côtes bretonnes avec son bateau et son accordéon. La chanson, les Penn Sardin, bien qu’écrite sur «  commande » pour commémorer la grève des sardinières, est très belle et se hisse au niveau des plus beaux chants  révolutionnaires. »

Son site : http://claudemicheldiato.free.fr/

©http://www.hisse-et-oh.com/forums/la-taverne/messages/610394-une-chanteuse-meconnue-madame-claude-michel


Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00050000.htm.Tous droits réservés

Crédit photos :La Dépêche /PAPRIK@2F - Hypotheses.org /Blog de Jean-Marie Meilland  /Modélisme naval bois


Suite de l'article...

Lectures : 299    Commentaires : 3     Partager



PNEUMATIQUE, toujours en service (suite) car difficultés pour les commentaires sur le précédent

Le 24 février à  11:32
Rubriques : Libres propos

Le bureau de Poste pneumatique, place de la Bourse à Paris, a été le premier à ouvrir dans la capitale, en 1866. Le réseau s’est construit autour et était le point névralgique du système d’envoi. (Illustration : Figuier/Wikimédia)
L’usine à vapeur pour la compression de l’air et sa raréfaction, à l’Hôtel des Postes de Paris, à la fin du XIXe siècle. (Illustration : Figuier/Wikimédia)

En 1934, le réseau parisien compte plus de 450 km, dessert plus de 130 bureaux – ce qui en fait le réseau le plus grand et dense du monde – et distribue plus de 10 millions de messages par an. En 1945, alors que la Poste pneumatique enregistre plus de 30 millions d’échanges annuels, le réseau commence à être concurrencé par les nouveaux moyens de communication, tout d’abord le téléphone qui s’est largement développé, puis le télécopieur.

Un plan de modernisation mis en place dans les années 1960 ne peut enrayer le déclin de ce moyen de communication révolutionnaire, qui a vu son coût d’exploitation exploser au fil du temps. En juillet 1957, le pneumatique est cinq fois plus cher qu’une lettre ordinaire… Peu à peu, les Parisiens utilisent de moins en moins la poste pneumatique, et ce service public ferme définitivement le 30 mars 1984, à 17 h.



Suite de l'article...

Lectures : 169    Commentaires : 6     Partager



PNEUMATIQUE, toujours en service

Le 24 février à  03:38
Rubriques : Libres propos

De tout temps, l’homme a voulu transporter des objets et des documents dans des tubes. À l’époque des pharaons, déjà, les égyptiens transportaient des messages dans des tubes propulsés par de l’eau. Avant la 2ème guerre mondiale, la totalité des bureaux de poste étaient reliés entre eux par pneumatique.


Qu'il s'agisse d'envois urgents d'échantillons précieux tels que du sang, ou tout simplement monnaie ou documents, ce mode d’expédition est toujours utilisé. Que ce soit dans les centres hospitaliers, les banques ou les supermarchés.


"

Développée à partir de la deuxième moitié du XIXe siècle à Paris, la poste pneumatique a connu un succès important dans la capitale jusqu’à la fin des années 1950. Aujourd’hui totalement oublié, ce moyen de communication est encore utilisé, notamment dans les hôpitaux et dans les banques.

Peu de gens se souviennent encore de ce moyen de communication utilisé à Paris durant les Trente Glorieuses.(...) le pneumatique est pourtant considéré comme l’ancêtre du mail et du SMS.

Une invention écossaise

Inventé par l’ingénieur écossais William Murdoch dans les années 1800, ce système est d’abord déployé à Londres en 1853 avant d’être développé à New York, Berlin puis Paris, à partir de 1866.

Le système est simple : il s’agit d’un réseau de tubes passant dans les égouts de la ville, parcourus par des boîtes cylindriques (appelées curseurs) contenant plis urgents et télégrammes, qui se déplacent par une différence de pression, grâce à l’air produit par une machine à vapeur.

 .../...

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00050000.htm.Tous droits réservés

crédit photos : jean-louis bourgouin/Carte FDC/ Spontex.org



Suite de l'article...

Lectures : 143    Commentaires : 6     Partager



DAVID GARRETT, le plus Rocker des musiciens classiques : GYPSY DANCE

Le 20 février à  04:32
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Il est beau, il est jeune, il est doué, il enthousiasme les foules à la façon dont il interprète la musique classique avec un romantisme moderne et un peu fou comme s’il se jouait des notes et de l’archet. Il s’appelle David Garett.

Ce violoniste allemand (David Bongartz) est né de parents germano-américains à Aix-la-Chapelle le 4 septembre 1980.

Il reçoit les premiers cours de violon par son père. Très vite, l'enfant prodige devint élève des conservatoires de Lübeck, puis de Berlin. A l’âge de 10 ans il donne ses premiers concerts officiels sous le nom de sa mère, il joue les “Zigeunerweisen” de Pablo de Sarasate accompagné par l’Orchestre Philharmonique de Hambourg, sous la direction de Gerd Albrecht.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés.

Crédit photos David Garrette /musicweb-international.com/ tw.kkbox.com/ tvgasm.com

 

 



Suite de l'article...

Lectures : 140    Commentaires : 3     Partager





Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES