Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 28
Les nouveaux membres : 5
Anniversaires aujourd'hui : 9

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


L'écolier soldat (68/69) - COLETTE MAGNY

Le 13 juin 2015 à  04:14
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

 

Je n’ai pas trouvé les paroles de L’écolier soldat attribué à Louis SOLER, mais un internaute,  prouvezepierre écrit :

« (…) d'après la déclaration SACEM de Colette MAGNY, les paroles ne sont pas un poème de Louis SOLER mais de Colette MAGNY elle-même ».

Ce texte fut écrit pendant la guerre du Vietnam mais cet écolier-soldat est de toutes les guerres.

 

Colette Magny, La Magny !

D’elle  Jean Ferrat  dira : « "Colette Magny, c'était une grande. Elle aurait pu avoir une renommée plus importante, elle avait une grande aura, mais elle avait de grandes exigences, dans ses textes comme dans les musiques. Ce n'était pas de la chansonnette. Elle a choisi une voie originale, à elle, un peu en dehors de la chanson française."

 

Magny, jamais domestiquée, jamais cataloguée…la Grande Magny, est née 31 octobre 1926 et décédée le 12 juin 1997. La Grande Magny, son timbre blues, allié au jazz et au free-jazz .La Grande Magny qui chante les luttes, l’amour et la liberté. Qui chante les poètes : Rilke, Maïakowski, Aragon, Hugo, Louise Labe, Artaud, Rimbaud. La chanteuse terrienne et organique. Tout à la fois Bessie Smith et Brenda Wooton. Elle aura inventé le blues blanc.

Incendiaire, dans « Melocoton » (1963) « Les gens de la moyenne »(1964) ,« A Saint-Nazaire »(1967)  au milieu des ouvriers en grève ou, douce, des berceuses pour enfants, la voix de la Grande Magny nous bouleverse.. )… Censurée à la radio, boycottée, et ne passe pas dans les médias Colette Magny se produit en concert dans les maisons de la culture, lors de manifestations politiques, de galas de soutien… La télé et la radio la boycottent ? Elle chante partout. Là où ses sœurs et ses frères de combat l’attendent. Avec, pour tout bagage, ses poèmes-révolution qu’elle brandit comme un oriflamme.

« Mais Magny, jamais domestiquée, a gardé son chant libre. L’entendons-nous ? »Télérama 1997.

 * source Wikipédia et sites Colette Magny

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

crédit photos : colette-magny.over-blog.com/ leslecturesdasphodele.wordpress.co/


Suite de l'article...

Lectures : 331    Commentaires : 6     Partager



Enlivrez-vous à BÉCHEREL, VILLAGE aux MOTS DORMANTS

Le 11 juin 2015 à  02:30
Rubriques : Mots-miroirs

« Quand je pense à tous les livres qu’il me reste à lire, j’ai la certitude d’être encore heureux. » écrivait Jules Renard.

 

Edition originale, autographe, envoi, exemplaire de tête, basane, papier Japon…cela vous parle ?

Comme les nerfs, tirés à part, colophons, frontispices…?

Aimez-vous vous enlivrer ? Alors, venez à Bécherel. C’est un … village aux mots dormants pareil à un conte. Je l’ai  découvert il y a une douzaine d’années, hors saison. Je l’ai parcouru et j’ai voyagé  dans les livres, des tonnes de livres de partout et partout !

Ancienne place forte médiévale, Bécherel a connu son apogée aux XVIIe et XVIIIe siècles grâce au commerce du lin et du chanvre. Désertée par la population active dans les années soixante, elle devient dès 1978 « Petite Cité de Caractère de Bretagne » en valorisant son patrimoine architectural exceptionnel.

C’est dans ce cadre chargé d’histoire que l’association Savenn Douar organise à Pâques 1989 la première Fête du Livre. Ecrivains, libraires, éditeurs et amateurs de livres se côtoient avec bonheur. Un public enchanté, des professionnels satisfaits, la fête est un succès. La première pierre de la « Cité du livre » est posée.

Les efforts conjugués de cette association et de la municipalité débouchent bientôt sur l’implantation définitive des premiers bouquinistes.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : primavera.over-blog.org/ annagaloreleblog.blogs-de-voyage.fr/ becherel-autour-du-livre.com/ dubleudansmesnuages.blogspot.com/ yog-lavie.eklablog.com/



Suite de l'article...

Lectures : 311    Commentaires : 10     Partager





Une découverte : BARBARA DESCHAMPS « Les mots »

Le 9 juin 2015 à  04:34
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Je découvre avec bonheur cette artiste qui nous vient du Vaucluse, cette femme que je devine d’une grande modestie. Dans une chanson « Mes illusions », elle nous conte avec humour  ses échecs aux casting. On lui suggère de chanter en anglais, de changer de nom, d’en prendre un plul ceci, plus cela, de venir sans sa guitare…Mais elle fait de la résistance ! Sa voix rappelle celle d’Anne Sylvestre. Et quel beau sourire !

Ici, elle chante « Les mots ». C’est une  belle profession de foi.

D’elle, Michel Kemper écrit sur son site : www.nosenchanteurs.eu/.../barbara-deschamps-vraiment-que-sa-montag...

 

« Durant longtemps, Barbara Deschamps a ignoré qu’elle puisse être chanteuse, qu’elle le soit déjà. Un jour, elle s’est essayé à coucher des mots sur le papier, à les accoupler, à les versifier. Sur les cordes de sa guitare elle a tenté des accords nouveaux, à l’exacte sonorité de ses mots. Ce n’était pas spécialement pour elle, non, qui ne s’imaginait pas alors les défendre sur scène. Simplement les offrir à des qui font profession de chanson. Elle en faisait déjà partie et ne le savait pas. Un célèbre trimestriel de la chanson l’encouragea en ce sens ; il ne fut certainement pas le seul.

Barbara Deschamps est désormais à la hauteur de trois albums, en pas trois ans, et bientôt un quatrième qu’elle peaufine comme elle sait le faire. Et s’est même permis le luxe d’un dévédé l’an passé. Mais les disques ne sont rien sans le talent et le talent, chez elle, est évident. »

Barbara Deschamps confie : 

« J’aime écrire. Ma guitare posée dans mes bras, il me vient tous ces mots qui dépeignent nos sentiments et qui sont bien souvent difficiles à exprimer. J’aime écrire des chansons pleines de poésie pour parler de souffrance, d’amour, de tolérance de plaisir et de rêves. Mes chansons parlent de tout et s’adressent à tous, elles se veulent chargées d’émotions pour laisser une empreinte, et pour que l’on s’en souvienne. Une chanson ne doit pas laisser indifférent… »

Elle a sorti son premier album autoproduit en 2007 sous le titre Dernier regret.

www.zicactu.com/bio/barbara-deschamps-biographie

 

Pour plus d’informations, voir son site :

 Barbara Deschamps, Auteur Compositeur Interprète, Site ...

www.barbaradeschamps.net/

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

crédit photos : locavac-luchon-cure-ski.over-blog.com/ labourniquelle.fr// 20h59.com/ ardeche.com/

 



Suite de l'article...

Lectures : 1255    Commentaires : 10     Partager



JAOUEN ou TABARLY

Le 6 juin 2015 à  01:20
Rubriques : FIGURES LEGENDAIRES

Hommage à Tabarly ,mais aussi à ces marins qui s'appelaient Jaouen, Paul, François ou autres... Leur histoire, leur courage sonrt liés à l'océan et à ses tempêtes.

 

Eric Tabarly est  un navigateur français, né le 24 juillet 1931 à Nantes et mort le13 juin 1998 à la suite d'une chute à la mer1. Officier marinier pilote de l'aéronautique navale, puis officier de marine jusqu’au grade de capitaine de vaisseau2, il se passionne très tôt pour la course au large et remporte plusieurs courses océaniques telles l'Ostar en 1964 et 1976, mettant fin à la domination anglaise dans cette spécialité. Il forme toute une génération de coureurs océaniques et contribue par ses victoires au développement des activités nautiques en Bretagne et en France. Bien qu'amateur de vieilles coques en bois, il joue également un rôle de pionnier dans le développement du multicoques en concevant son trimaran Pen Duick IV (1968), un des tout premiers multicoques de course au large, ouvrant la voie à la suprématie de ce type de bateau sur lesmonocoques.

 

Compléments

Vainqueur de la Transat anglaise en 1964 et 1976/Vainqueur de la Transat Jacques-Vabre avec Yves Parlier(1997)/Vainqueur en temps réel de Sydney-Hobart (1967)Vainqueur de la Fastnet Race (1967)

 

D’après  Wikipédia

 

P.S. Un pont porte son nom à Nantes

Le pont Éric-Tabarly est un pont routier qui permet de franchir la Loire (bras de la Madeleine) à Nantes, en France. Il relie l'île de Nantes au quartier de Malakoff/Pré-Gauchet. Il a été inauguré officiellement le 17 juin 2011, l'ouverture à la circulation a eu lieu le 19

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

 



Suite de l'article...

Lectures : 345    Commentaires : 9     Partager



Au VAL DES NYMPHES je veux aller...

Le 3 juin 2015 à  02:54
Rubriques : Mots-miroirs

Les lieux dit sacrés sont nombreux en France, tels Brocéliande en Bretagne et ici, le Val des Nymphes dans la Drôme, rattaché à la Commune de la Garde Adhémar, une cité médiévale. Tous ces endroits sont magnifiques,  boisés, vivifiés par les eaux souterraines, les torrents, les fontaine. On y vénérait les nymphes, les fées, les ondines et autres déesses très prisées dans l’Antiquité et au Moyen Age. Puis le christianisme a bâti  des chapelles, des oratoires et parfois des églises là où un culte qualifié de païen était rendu. Mais les légendes perdurent et cohabitent  avec les offices religieux.

 

Voici ce que nous en dit la vidéaste :

 

 

A 2 km de la Garde Adhémar, le Val des Nymphes est un de ces lieux mystiques où l'on ne serait pas étonné de rencontrer un de ces êtres qui peuplent la forêt au détour d'un sentier ou caché derrière un grand chêne. 
C'est un havre de paix et de fraîcheur, en raison de l'ombre de grands arbres centenaires et de la présence d'une source permanente à l'eau pure et limpide qui sort de la roche.
Cette source explique la présence de longue date de l'homme sur ce site. Un culte antique aux mères nymphes des eaux y était célébré.
Le lieu conserva son attrait pour les chrétiens qui y bâtirent plusieurs chapelles 
successives. .
Seule est encore conservée l'église Notre Dame du Val des Nymphes, édifiée vers le milieu du XIIème siècle.

 

 

(youtube)

Musique vidéo Deuter - City Oflight - Terra Musica

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : tous droits  réservés


Suite de l'article...

Lectures : 427    Commentaires : 8     Partager



SOVEREIGN OF THE SEAS, le “Souverain des mers”

Le 1 juin 2015 à  02:58
Rubriques : Mots-miroirs

 

Voici deux maquettes : Sovereign of the seas 1637 & Vaisseaux 1er rang Britanique fin du XVIIeme siècle réalisées par Alain Pennaneac'h Saint Gregoire Rennes France. Elles ont nécessité 10 000 heures de travail environ.

 

Précision de l’auteur :

La devise "soli déo gloriam" inscrite sur la poupe est tirée du tableau de Peter Lely (portrait de Peter Peet) la devise de la royauté anglaise "Dieu est mon droit" est gravée sur les bouteilles sous l'emblème de la royaute  difficilement lisible à la 38 eme seconde de la vidéo.

 

Le navire :

 

Le Sovereign of the Seas (« Souverain des mers ») est un navire de ligne en service dans la Royal Navy.

Commandé comme un navire de 90 canons, il est armé à la demande du roi Charles Ier avec 102 canons. Il est renommé Sovereign en 1651, puisRoyal Sovereign en 1685. Peter Pett (en) est l'architecte naval. Il est l'un des plus grands navires de son époque.

Sa poupe est particulièrement décorée.

Il est lancé le 13 octobre 1637 et a servi de 1638 à 1697. Il participe à labataille de Kentish Knock, la bataille du cap Béveziers et la bataille de la Hougue.

L'importance des frais de construction du navire — près de 9 millions de livres actuelles —, a nécessité la création d'une taxe spéciale, la Ship money (en), qui aurait contribué à déclencher la Première Révolution anglaise.

Extrait de Wikipédia et youtube

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : reproduction d’une œuvre originale de Peter Lely &

 reproduction photographique fidèle d'une œuvre d'art originale en deux dimensions


Suite de l'article...

Lectures : 583    Commentaires : 7     Partager



Fringante sexagénaire… la DS de chez Citroën

Le 29 mai 2015 à  02:14
Rubriques : Libres propos

Ses courbes, sa ligne renversante l’ont rendue célèbre. Mais pas que…

J’avoue que j’ai une prédilection pour cette voiture. Mon mari travaillait chez Citroën et de simple mécano il devint rapidement représentant pour la marque. Le concessionnaire du garage nous prêta une DS blanche pour notre mariage ! Des collègues la fleurirent et l’apprêtèrent pour le grand Jour. Quelle belle surprise et quelle fierté de se laisser conduire dans une telle voiture !  Que d'émouvants souvenirs...

 

Historique

 

Il y a soixante ans, Citroën commercialisait la DS, voiture emblématique des "Trente Glorieuses" en France. Pour fêter cet anniversaire, des passionnés d'automobiles se retrouvent dimanche dans le centre de Paris pour rendre hommage à cette berline.

 

Elle incarne à elle-seule la réussite industrielle de la France des "Trente Glorieuses". La DS fête ses soixante ans en 2015, et c'est comme si le temps n'avait pas de prise sur la berline de Citroën.

 

Elégante, cette voiture aux formes dessinées par le styliste Flaminio Bertoni et l'ingénieur André Lefèbvre était aussi un concentré de technologie, avec notamment une centrale hydropneumatique qui commandait les suspensions, la boîte de vitesses et les freins : une révolution pour l'époque.

 

Dès sa commercialisation en 1955, la DS devait connaître un succès foudroyant. Stars du cinéma, responsables politiques, citoyens des classes moyennes et supérieures : tous succombèrent à son charme et à ses couleurs audacieuses.

 

La légende raconte même que la DS sauva la vie du général de Gaulle lors de l'attentat du Petit-Clamart, dont il fut la cible en 1962.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : forum-auto.com/ emonde.fr/ boursier.com/



Suite de l'article...

Lectures : 584    Commentaires : 17     Partager



CHRISTIAN DECAMPS « Ah, si tous les Ormes… »

Le 26 mai 2015 à  03:36
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Une voix qui arrache et déchire mais sait aussi se faire tendre comme dans ce texte à écouter attentivement.( Au passage je remercie Micheline et Daniel qui me l’ont fait découvrir).

Christian Décamps nous l’a offert ce dimanche 24 mai en ouverture du Concert pour le Népal à la Cité des Congrès à Nantes.

Il partageait la scène avec Try Yann, le guitariste Jeremy Spencer (ex-Fleetwood Mac), les musiciens de la trilogie Excalibur.  Tant d’artistes réunis pour une seule soirée sous la houlette d’Alan Simon ! Maître d’œuvre et passeur. Tous se sont produits sans être payés, tout comme les techniciens.

Un spectacle d’un enthousiasme généreux « porté par la foule » venue partager la musique et les mots. Une véritable communion s’est vite établie avec des chants repris en chœur.

 

Ouest-France titre ce 25 mai :

« Gros succès ce soir pour le concert de soutien au Népal, avec entres autres les groupes Tri Yann et Excalibur. L'intégralité des recettes ira à l'association Celtic Népal.

« C’était un pari un peu fou de monter un tel spectacle en moins de deux semaines ! explique Alan Simon, auteur-compositeur nantais, très ému, sur la scène de la Cité des congrès. Mais il fallait agir dans l'urgence. »

Hier soir, ils étaient près d’un millier de spectateurs, venus de Belgique, Lyon, Paris ou Brest, à avoir  « fait le déplacement. »

 

Mais nous vous invitons à faire silence pour entrer dans La Belle Forêt de France…

 

Des paroles simples qui disent des choses vraies et toujours d’actualité sous couvert de « fable bucolique », sans agressivité ni colère. C’est justement ce qui fait toute sa force. Ah, si tous les «ormes » étaient  « frênes »… comme la Forêt de France serait belle !!

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Photos  C.Decamps : vimeo.com/ ouest-france.fr

 



Suite de l'article...

Lectures : 515    Commentaires : 8     Partager



RAY VENTURA, Tout va très bien, Mme la Marquise

Le 23 mai 2015 à  03:40
Rubriques : Mots-miroirs

Chanson satirique et… prophétique qui est sortie à la montée du nazisme. Actualité oblige,

tout va très bien... Interprétée ici par l’orchestre de  Ray Ventura et ses collégiens.

 

Raymond Ventura, dit Ray Ventura (Paris,16 avril 1908 - Palma de Majorque, Espagne, 29 mars 1979), est un chef d'orchestre et éditeur de musique français. Il était l'oncle du chanteur et guitariste Sacha Distel. Il joue un rôle non négligeable pour la promotion du jazz en France au cours des années 1930

 

Source Wikipédia.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

© http://blog.amicalien.com/Thea

 

 

Crédit photos : forum-auto.com/

 



Suite de l'article...

Lectures : 440    Commentaires : 13     Partager



Labyrinthe avec PHILIP GLASS

Le 21 mai 2015 à  04:39
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Le Labyrinthe

Origines

 

Le terme labyrinthe provient de la mythologie grecque, où il désigne la série complexe de galeries construites par Dédale pour enfermer le Minotaure. De nombreuses autres cultures et civilisations ont cependant utilisé ce motif, depuis les temps préhistoriques jusqu'au Moyen Âge, où les labyrinthes se retrouvent dans les églises.
L’essence même du labyrinthe est de circonscrire dans le plus petit espace possible l’enchevêtrement le plus complexe de sentiers et de retarder ainsi l’arrivée du voyageur au centre qu’il veut atteindre. Le labyrinthe fait place à l’idée d’épreuves, de difficultés rencontrées dans le cheminement. C’est aussi une figuration des épreuves initiatiques discriminatoires préalables au cheminement vers le centre caché. 
Le labyrinthe permet l'accès à une finalité grâce à un voyage initiatique, et l'interdit à ceux qui n'en ont pas les "qualités" requises.

 

Extrait de © onirym.online.fr/v3/symbolique_labyrinthe.php

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos :  «?NAMA Tablette 1287?» par Marsyas (2005). Sous licence CC BY 2.5 via Wikimedia Commons/http://commons.wikimedia.org/wiki/File:NAMA_Tablette_1287.jpg#/media/File:NAMA_Tablette_1287.jpg/  Mosaïque romaine de Rhétier eprésentant le labyrinthe, Thésée et le Minotaure./ labyrinthus.com/ Chartres/ ausonemusique.eklablog.com

 



Suite de l'article...

Lectures : 419    Commentaires : 5     Partager





Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES