Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 34
Les nouveaux membres : 5
Anniversaires aujourd'hui : 10

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


POÉTIQUE, le Mur des JE T’AIME

Le 14 février 2015 à  05:29
Rubriques : Mots-miroirs

chanson Elvis Presley - Can't Help Falling In Love
 

Dans un monde marqué par la violence, dominé par l'individualisme, les murs, comme les frontières, ont généralement pour fonction de diviser, de séparer les peuples, de se protéger de l'autre. Le mur des je t'aime est au contraire, un trait d'union, un lieu de réconciliation, un miroir qui renvoie une image d'amour et de paix.

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : fredericbaron.fr /worldpictures.wordpress.com/



Suite de l'article...

Lectures : 485    Commentaires : 6     Partager



Reine des Glaces, votre CHÂTEAU vous attend…

Le 12 février 2015 à  04:47
Rubriques : Mots-miroirs

L’aventure des Ice Castles a commencé dans le jardin de Brent Christensen quand, pour le plus grand bonheur de ses enfants, il s’était mis en tête de construire un labyrinthe de glace. Le résultat ? Brent ne s’est pas arrêté à cette idée du labyrinthe, mais a créé un véritable château de glace avec ses caves, ses toboggans et d’autres surprises à explorer.

L’idée a fait son chemin, et est devenue une véritable attraction dans plusieurs villes des Etats-Unis où des passionnés comme Brent font vivre cette idée chaque hiver avec des constructions et terrains de jeux tous plus impressionnants les uns que les autres.

 

Et quand on met un environnement comme celui-ci à disposition d’un photographe talentueux comme Sam, je vous invite à admirer ses oeuvres sur :

 © http://positivr.fr/de-feu-et-de-glace-midway-ice-castle/

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

 

Crédit photos :

paperblog.fr/Colorado)highaltitudegardening.blogspot.com/lovebirdsonthego.com//heshoppingduck.com/mrfredoloco.over-blog.fr



Suite de l'article...

Lectures : 376    Commentaires : 11     Partager





LA GRANDE MAGNY, jamais domestiquée : « À SAINT NAZAIRE »(1967)

Le 10 février 2015 à  04:43
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

D’elle  Jean Ferrat  dira : « "Colette Magny, c'était une grande. Elle aurait pu avoir une renommée plus importante, elle avait une grande aura, mais elle avait de grandes exigences, dans ses textes comme dans les musiques. Ce n'était pas de la chansonnette. Elle a choisi une voie originale, à elle, un peu en dehors de la chanson française."

Magny, jamais domestiquée, jamais cataloguée…la Grande Magny, est née 31 octobre 1926 et décédée le 12 juin 1997. La Grande Magny, son timbre blues, allié au jazz et au free-jazz .La Grande Magny qui chante les luttes, l’amour et la liberté. Qui chante les poètes : Rilke, Maïakowski, Aragon, Hugo, Louise Labe, Artaud, Rimbaud. La chanteuse terrienne et organique. Tout à la fois Bessie Smith et Brenda Wooton. Elle aura inventé le blues blanc.

Incendiaire, dans « Melocoton » (1963) « Les gens de la moyenne »(1964) ,« À Saint-Nazaire »(1967)  au milieu des ouvriers en grève ou, douce, des berceuses pour enfants, la voix de la Grande Magny nous bouleverse… Censurée à la radio, boycottée, et ne passe pas dans les médias Colette Magny se produit en concert dans les maisons de la culture, lors de manifestations politiques, de galas de soutien… La télé et la radio la boycottent ? Elle chante partout. Là où ses sœurs et ses frères de combat l’attendent. Avec, pour tout bagage, ses poèmes-révolution qu’elle brandit comme un oriflamme.

« Mais Magny, jamais domestiquée, a gardé son chant libre. L’entendons-nous ? »Télérama 1997.

 

* source Wikipédia et sites Colette Magny

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Photos persos



Suite de l'article...

Lectures : 729    Commentaires : 7     Partager



MAMIE BRANCHÉE…

Le 8 février 2015 à  08:10
Rubriques : Clins d'oeil blogueurs

Sketch des bodin's. Site officiel : http://www.les-bodins.fr/

Les Bodin's est un duo comique créé en 1994 et basée à Abilly, en Touraine du Sud, formé par deux comédiens (également auteurs et metteurs en scène) : Vincent Dubois et Jean-Christian Fraiscinet.

Nous en reparlerons.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos Dessin de Philippe Gelück/fr.board.goodgamestudios.com/lapagedolga.zici.fr/



Suite de l'article...

Lectures : 534    Commentaires : 9     Partager



CORNEILLE, émouvant dans : « Reposez en paix »

Le 4 février 2015 à  03:16
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

 

Une chanson dédiée à sa famille massacrée

 

Corneille, de son vrai nom Cornélius Nyungura, est né le 24 mars 1977 à Fribourg en Allemagne où ses parents, Rwandais, sont présents pour leurs études. En 1984 c'est le retour pour eux sur leur terre natale et Corneille grandit à Kigali où il s'initie à la musique en fondant un groupe qui remporte le prix Découvertes organisé par la télévision nationale. En 1994, pendant la guerre qui ravage le Rwanda, toute la famille de Corneille est massacrée. Il se réfugie chez des amis de ses parents qui le prennent sous leur aile et le ramènent en Allemagne avec eux. Là, Corneille oublie pour quelques temps la musique et se consacre à ses études mais rapidement sa passion prend le dessus et Corneille décide en 1997 de partir tenter sa chance au Canada.

Il fonde un trio (O.N.E) qui rencontre assez rapidement le succès, mais le style musical du groupe n'est pas à son goût et la séparation à lieu en 2001. Corneille se consacre alors, pendant prés de deux ans, à l'écriture de son premier album "Parce Qu'On Vient De Loin" qui rencontre au Canada puis en France un très grand succès notamment grâce au titre qui donne son nom à l'album. En 2005, il revient avec un second album "Marchands De Rêves" dans lequel il confirme tout son talent et livre avec beaucoup d'émotion quinze titres sublimes. En 2006 Corneille épouse sa compagne Sofia de Medeiros, mais cela ne l'empêche pas de continuer à travailler. En 2007, l'album "The Bird Of Cornelius" entièrement en anglais sort également aux Etats-Unis et permet à Corneille d'élargir son public.

 

D’après : http://www.stars-celebrites.com/CORNEILLE/biographie-corneille.htm

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : web-libre.org/chartsinfrance.net/ rue89.nouvelobs.com/ qobuz.com


Suite de l'article...

Lectures : 906    Commentaires : 9     Partager



IMBOLC chez les CELTES… la fête de la Lumière

Le 2 février 2015 à  05:13
Rubriques : Mots-miroirs

 

… soit la Lumière renaissante

ou Lupercales chez les Romains.

 

La Chandeleur tient son nom d'une fête à l'origine latine et païenne : la fête des chandelles (festa candelarum) : Lupercus .Celle-ci était célébrée au cours des Lupercales en l'honneur du dieu Pan et les Romains parcouraient alors la ville en brandissant toute la nuit des flambeaux.

On trouve également une trace de la Chandeleur dans la symbolique celte (Imbolc)  où elle était un hommage rendu au soleil. La crêpe, ronde et dorée, représentait l'astre, et assurait de bonnes récoltes de blé, évitant que le grain ne pourrisse.

Imbolc est une fête religieuse celtique irlandaise, qui était célébrée le 1er février de notre calendrier, soit au début du mois d’anagantios selon le calendrier de Coligny dans la mythologie celtique.  Invocation de la Lumière chez les Celtes à cette occasion: « Louée sois-tu ; gloire à toi, Déesse Mère, en ce jour de fête de la lumière ! » C'est la fête sur laquelle les sources littéraires médiévales sont les plus faibles.

Le sens du nom Imbolc  est « lustration », il s’agit donc d’une purification qui prend place à la fin de l’hiver. En Irlande la célébration de sainte Brigitte à cette date, conduit à penser qu’Imbolc se déroulait sous le patronage de la déesse préchrétienne Brigit[]. Elle pourrait avoir pour fondement un culte lié à la fécondité.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : cernunnos.over-blog.com/pearlsandpentagrams.wordpress.com/

 



Suite de l'article...

Lectures : 887    Commentaires : 10     Partager



EL ATENEO GRAND SPLENDID, à BUENOS AIRES : palais du livre dans un théâtre

Le 29 janvier 2015 à  04:15
Rubriques : Des AUTEURS, des MOTS

Quelle aventure ce doit être de flâner dans cette improbable et fascinante librairie ! Des mots y furent déclamés et aujourd’hui c'est le règne des mots écrits  : 120 000 tomes de livres et plus de 3 000 visiteurs chaque jour. Une belle réussite. Par ici la visite !

 

 

« Les librairies sont des monuments à la littérature imprimée, et Amazon ne peut pas rivaliser avec ça. El Ateneo est un bel exemple. Il est situé sur le site du Grand théâtre Splendid, construit en 1919 par deux architectes espagnols, Rafael Peró et Manuel Torres Armengol pour Max Glucksmann, un imprésario éminent autrichienne. 

Ce théâtre de Buenos Aires est en soi un symbole de la culture en plein essor de la ville au 20ème siècle. Il accueillait des manifestations innombrables de charité, des récitals de tango et des films. Il a montré le premier film sonore dans le pays à la fin des années 1920. Il a également soutenu la carrière de chanteurs légendaires comme Carlos Gardel et Ignacio Corsini. Il fut l'une des premières stations de radio dans la ville.

 

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : italiansbetter2.blogspot.com/ lordeschambres.over-blog.com



Suite de l'article...

Lectures : 885    Commentaires : 5     Partager



DEMIS ROUSSOS, émouvant : « Ainsi soit-il »

Le 27 janvier 2015 à  06:58
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Aujourd’hui demeurent sa chevelue léonine qui, du jais est passée à l’argent puis au blanc.. Mais le regard velouté, mais la voix chaude, mais le sourire carnassier ont  toujours été là. Sont et seront toujours là.

Cet « Ainsi soit-il » est impérissable. Il ressemble à une prière païenne empreinte de sacré : celui de la Vie, celui de l’Amour. Immenses comme l’Océan. Impétueux comme un torrent. Fous comme les rêves. Enflammés. Intemporels et chers aux cœur de tous les hommes. Précieux. Au revoir l’artiste !

(Thea)

Tout au long de sa carrière, Demis Roussos aura vendu quelque 60 millions d’albums.

 

 

Né le 15 juin 1946, et imprégné dès son enfance d'une double culture grecque et arabe, Demis Roussos, de son vrai nom Artemios Ventouris Roussos, n'a cessé tout au long de sa carrière musicale de revendiquer le métissage de ses influences. Il se fait connaître du grand public pour sa collaboration avec le compositeur Vangelis, qui donne lieu au groupe Aphrodite's Child et à l'enregistrement du tube 'Rain and Tears', en 1968. S'ensuivent trois années particulièrement fastes, lors desquelles les albums et les concerts s’enchaînent au gré de tournées mondiales. Malgré tout, Demis Roussos délaisse la pop symphonique d'Aphrodite's Child pour se lancer dans une carrière solo, inaugurée en 1971 avec l'opus 'Fire and Ice'. Imprévisible et toujours en quête d'originalité, le chanteur parvient à renouveler son style au fil de sa discographie, chantée par ailleurs dans des langues toujours différentes. De 'Insight' en 1993, comprenant une surprenante version rap du poème 'Spleen' de Baudelaire, à 'Mon île' en 1997, aux sonorités orientales, en passant par ‘Demis’ en 2009, qui évoque autant son premier groupe Aphrodite’s Child que le revival soul-rock britannique d’aujourd’hui, Demis Roussos apparaît comme un véritable caméléon de la variété internationale.

 

D’après EVENE

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : Tous droits réservés

 



Suite de l'article...

Lectures : 1146    Commentaires : 13     Partager



Le Fol Univers de POETICO MECANO

Le 26 janvier 2015 à  03:01
Rubriques : ENTRACTE

 

Quand un jeune magicien un peu farfelu, haut de forme, frac et pantalon rayé,  rencontre une jeune et sage lavandière en tablier et tente de lui  plaire… il ouvre pour elle sa boîte aux merveilles, remplie de clés,  bielles, rouages, crécelles et mille autres engins fantastiques. Une fleur éclôt au bout d’une tige métallique, un gramophone égrène sa petite musique. Vole, bicyclette !  Emporte-les dans une série  d’aventures burlesques… loin,très loin... 

Il court, il court  le jeune magicien, il est passé par ici, il repassera par là, il court…






Suite de l'article...

Lectures : 1024    Commentaires : 7     Partager



IAN ANDERSON, le flûtiste « fou » de JETHRO TULL, interprète Mozart

Le 23 janvier 2015 à  03:05
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Il ressemble à un faune. Sur les photos des années 1970  il arbore  des « tenues vestimentaires originales » sur scène. Aujourd’hui, il a toujours l’œil aussi vif et impertinent ! Il sautille, déambule, bondit, rebondit, et sa flûte s’emballe. Elle entraîne ses partenaires et le public avec brio.

 

Ian Anderson (né le 10 août 1947 à Dunfermline en Écosse) est un chanteur, compositeur et musicien britannique. Il est la tête du groupe de rock progressif Jethro Tull qu'il a formé fin 1967.

Anderson, en tant que compositeur, est souvent mentionné pour ses chansons sur le thème du christianisme avec des titres comme My God sur l'album Aqualung ou encore l'album The Jethro Tull Christmas Album. Cependant, ses fans sont de différentes origines au niveau religieux, ethnique mais aussi au niveau du mode de vie. Anderson est un flûtiste autodidacte qui fut influencé par Roland Kirk. En plus d'avoir été l'un des principaux musiciens à avoir introduit la flûte dans la musique rock, il est également à l'origine de la technique dite de l'over-blowing (souffler très fort pour obtenir un son plus saturé) Il se faisait remarquer sur scène par ses tenues vestimentaires originales dans les années 1970..

Il est capable de jouer de plusieurs instruments, dont la guitare basse (sur l'album Stormwatch) mais bien d'autres. La gamme d'instruments joués par Anderson que l'on retrouve au gré des albums de Jethro Tull est large : flûte traversière, guitare acoustique et électrique, mandoline, saxophone, orgue Hammond, accordéon, batterie, claviers, trombone, violon, sifflets et divers types de flûtes. Ses compositions musicales présentent une grande variété, allant des racines blues (This Was) à une musique électronique (Walk Into Light), en passant par la musique folk (Minstrel in the Gallery) et le hard rock (Crest Of A Knave).

Anderson possédait 43 fermes à saumon mais s'est séparé d'une grande partie de cette activité à la fin des années 1990. Il a survécu à une thrombose et a donné plusieurs conférences pour sensibiliser le public à cette maladie. Il a fait une tournée avec Jethro Tull en 2010, puis en 2014 alors qu'il se consacrait à sa carrière solo déjà bien entamée, il a annoncé la fin du groupe, préférant continuer à oeuvrer sous son propre nom désormais.

© d’après Wikipédia

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

crédit photos : worldbeatinternational.com/ classicrockhereandnow.com/ tbray.org/ concertblast.com/



Suite de l'article...

Lectures : 1342    Commentaires : 4     Partager





Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES