Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 3
Les nouveaux membres : 5
Anniversaires aujourd'hui : 9

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Le CHÂTEAU aux quatorze jardins…

Le 2 mai 2015 à  04:43
Rubriques : VOYAGES

Le Château du Rivau, à 10 minutes de Chinon, 45 minutes de Tours, ressemble aux  châteaux que dessinent les enfants avec ses jardins de contes de fée.  

« Mignonne, allons voir si la rose… »  Il y en a 450 variétés,  très parfumées.

 
Cette authentique forteresse médiévale entourée par quatorze jardins enchantés se dresse au milieu des champs, entre Tours et Poitiers.

Château de Pierre de Beauvau, grand chambellan de Charles VII qui logeait à Chinon à l’époque, le château du Rivau a reçu Jeanne d’Arc qui allait chercher des chevaux pour le siège d’Orléans. On y rencontre  Rabelais. En effet,  le potager de Gargantua interpelle les visiteurs grâce aux multiples transformations de Patricia Laigneau, la propriétaire des lieux.

Aujourd’hui le château, les écuries, et le parc de 6ha accueillent parents et enfants pour une promenade ludique dans un royaume alliant féerie, botanique, histoire et art. Laissez vous emporter par la magie des lieux…

© http://www.chateaudurivau.com/fr/index.php

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit. Tous droits réservés http://www.copyrightdepot.com/

crédit photos : chateaudurivau.com/regionfrance.com/Le Potager de Gargantua, Conservatoire de Légumes de la Région Centre chateaudurivau.com/loire-castle-rivau.com/gerbeaud.com/

 



Suite de l'article...

Lectures : 554    Commentaires : 14     Partager



La vie d’Antan avec plus de 230 affiches rétro !

Le 30 avril 2015 à  04:28
Rubriques : Peintres

Une dynamique rétrospective de ces années-là en musique : Dimitri Chostakovitch - Jazz suite n°2 Valse 1 & 2) "Shostakovich: waltz 2 from jazz suite" de Armonie Symphony Orchestra.

 

Merci au vidéaste Francis C. C’est de la belle ouvrage !
 

Vous en souvient-il de quelques unes ? Celles dont nous ont parlé nos parents et grands-parents, les nôtres : gourmandises biscuitées aux chocolats et alcools, produits de beauté et de toilette, parfums, savon, dentifrice en passant  par les parures de ces Dames, corsets, soieries et colifichets. On roule, on pédale, on flirte, on flâne à La Samaritaine. On s’encanaille au Moulin Rouge et aux Folies Bergères, on se distrait à l’Opéra. On découvre le jazz. On rêve d’évasion à bord des paquebots, trains et avions direction les Amériques, Monaco ou Venise et pays exotiques.  À vous le plaisir de la découverte en un peu moins de dix minutes…

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : planete-deco-cadeaux.com/ vintage.perso.sfr.fr/ salefilsdepub.blogspot.com/ tantemono.wordpress.com/


Suite de l'article...

Lectures : 566    Commentaires : 7     Partager





La femme au poncho rouge, MERCEDES SOSA, chante « Luna Tucumana »

Le 28 avril 2015 à  05:42
Rubriques : Voix de toujours

 

Haydée Mercedes Sosa (9 juillet 1935/4 octobre 2009) la  femme au poncho rouge connue sous le nom de Mercedes Sosa, est une chanteuse argentine très populaire dans toute l’Amérique Latine. Elle est appelée La Negra (La Noire) par ses admirateurs. Mercedes Sosa a commencé à chanter très tôt et, dès l'âge de 15 ans, elle a gagné un concours dans une station de radio.

Elle s'est ensuite impliquée dans le mouvement nommé la nueva canción, et a enregistré son premier album Canciones con Fundamento, un recueil de chansons folkloriques argentines. Elle a depuis connu un immense succès. Sa voix, reconnaissable entre toutes, a interprété d'innombrables chansons issues du folklore, ou des compositions plus récentes, parfois écrites spécifiquement pour elle.

Actrice de cinéma dans les années 1970. Lors d'un concert à La Plata en 1979, elle est arrêtée. Elle a dû s'exiler à Paris, puis à Madrid, fuyant le régime dictatorial de son pays, après le coup d'État de Jorge Videla

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : fr.wikipedia.org/lafrancolatina.com/ milema.canalblog.com/



Suite de l'article...

Lectures : 429    Commentaires : 10     Partager



BARBARA navigue dans « Le sommeil, pays de silence, silence, silence »

Le 26 avril 2015 à  03:22
Rubriques : Voix de toujours

A la lisière ténue du moment qui précède le sommeil et le sommeil proprement dit, je me suis souvenue de cette chanson de La Grande Barbara. Peut-être que « de grands oiseaux blancs » vont m’emporter au pays du « rêve et ses merveilles »…  Peut-être qu’ils me conduiront dans ces prairies que j’imaginais  enfant, celles où paissent des troupeaux de cavales blanches.  Ce pays « de silence, silence, silence »… Ce « désert blanc, ce continent »  où s’estompent les soucis, où apparaissent « des milliers d’oiseaux de lune ». Là où rien ne peut nous atteindre.

© The@

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd4/Tous droits réservés

© http://blog.amicalien.com/Thea

crédit photos : persos

 

 

 



Suite de l'article...

Lectures : 485    Commentaires : 7     Partager



Prière à tous les Maîtres de la Terre par YVES DUTEIL

Le 24 avril 2015 à  03:00
Rubriques : Voix d'aujourd'hui


Plus que jamais d'actualité.
Ce qu'il faut d'amour pour que nos enfants et descendants puissent vivre libres

Prière pour les  enfants du monde entier

 

Pour les enfants du monde entier
Qui n´ont plus rien à espérer
Je voudrais faire une prière
À tous les Maîtres de la Terre

À chaque enfant qui disparaît
C´est l´Univers qui tire un trait
Sur un espoir pour l´avenir
De pouvoir nous appartenir

J´ai vu des enfants s´en aller
Sourire aux lèvres et cœur léger
Vers la mort et le paradis
Que des adultes avaient promis

Mais quand ils sautaient sur les mines
C´était Mozart qu´on assassine
Si le bonheur est à ce prix
De quel enfer s´est-il nourri?


Suite de l'article...

Lectures : 408    Commentaires : 3     Partager



Du rythme avec : « MOLIENDO CAFÉ » de HUGO BLANCO

Le 22 avril 2015 à  05:29
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Hugo Blanco (né le 25 Septembre 1940) est un musicien populaire vénézuélien. Il est surtout connu comme l'auteur de " Moliendo Café "et d'autres chansons comme" El Burrito de Belén "(aussi connu comme" El Burrito Sabanero ")," Leche Condensada "," Luces de Caracas "," Sierra Nevada "," Mananita ZULIANA ", et d'autres. "Moliendo Café", écrit en 1958, Hugo Blanco était seulement âgé 18 ans : il est devenu l'un des compositeurs de chanson vénézuéliens  le plus reconnu  dans le monde entier

Wikipédia traduction

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit 

Tous droits réservés

Photos Hugo Blanco : wikipédia/ coveralia.com/

 



Suite de l'article...

Lectures : 462    Commentaires : 4     Partager



Eclosion d’une ILE SOUS LA MER avec TED SCOTTO…

Le 20 avril 2015 à  05:26
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

 

L’île surgit. Spirales d’eau, de lumières bleutées et de palmes turquoise. Ondulations de cités et de silhouettes chimériques qui se dessinent, s’étirent, se dissolvent, se métamorphosent et glissent  à la crête des vagues, au milieu d’elles ou sous leurs rouleaux. Un étrange continent sous-marin prend forme. Quels dieux, quelles sirènes, quels mystères habitent ces lieux aquatiques ?

© thea

L'ILE SOUS LA MER Musique de Ted SCOTTO
Photos / Vidéo Myosotisbleuinuit

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit .Tous droits réservés



Suite de l'article...

Lectures : 675    Commentaires : 4     Partager



Si belles, les CHEVELUREs de FEMMES…

Le 18 avril 2015 à  06:07
Rubriques : Mots-miroirs

Chevelure, atout majeur de la femme. Beauté et sensualité. Qu’elle soit longue et ondulante, courte et impertinente, elle est douce au toucher. Blonde comme l’été, le seigle et le blé. Sombre crinière sauvage ou luisante comme les châtaignes entre les feuilles d’automne. Avec une pointe de mordoré. Rousse, elle crépite et flamboie. De soie argentée ou de nacre, elle adoucit le visage. Ses mèches, sages ou folles, caressent les joues, le front, les sourcils, les oreilles ou le cou. C’est une  vivante  parure.

© thea

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

crédit photos : afrikblog.com/kerdonis.fr/ 



Suite de l'article...

Lectures : 736    Commentaires : 10     Partager



JEAN-ROGER CAUSSIMON, chante OSTENDE, créée en 1975.

Le 16 avril 2015 à  02:53
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

Un voix oubliée… Né le 24 juillet 1918 à Paris où il est mort le 19 octobre 1985 d’un cancer du poumon.

« "Mes chansons c'est ma solitude et mon irréalisable besoin d'amour que je donne à tous. Il n'y a pas un mot, pas un vers qui n'ait sa raison d'être profonde et douloureuse »a-t-il écrit. Un beau credo.

«Le marin de notre éternelle jeunesse » dit de lui Léo Ferré  qui ajoute : « toujours libre, comme un oiseau sans patrie, sans nid, éternel migrateur, farouche (…)  Quand on dit Caussimon, on dit le verbe juste, la césure incassable, et la rime comme un rappel de l'aventure et de l'idée première.(…) Il est toujours là, réédité, réimprimé, et je suis là aussi, pour lui, le regardant dévider sa pelote de chansonnier maudit. Je suis maudit aussi ».

Une voix rauque, un physique tout parcheminé de vieux loup de mer avec un regard lui aussi « vieux comme l’hiver », sous la casquette ou le chapeau. Un artiste à part, comédien, poète, chansonnier, compositeur, un touche à tout que l’on connaît mal ou pas du tout. A 18 ans, le théâtre le prend et ne le lâche plus (1er prix de comédie au Conservatoire de Bordeaux). En 1944, à son retour de captivité, il est engagé par Charles Dullin au Théâtre de la Cité. En même temps, il présente ses poèmes et chansons dans différents cabarets, accompagné de Léo Ferré pour qui il écrira une vingtaine de chansons de 1946 à 1985. Il mène, comme il dit, une double vie, écrivant pour de nombreux interprètes en dehors de Ferré : Catherine Sauvage, Mouloudji, Isabelle Aubret, Julien Clerc, Nougaro,Les Frères Jacques.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : videomix.cz/ randos-jp.skynetblogs.be/youtube


Suite de l'article...

Lectures : 1011    Commentaires : 3     Partager



C’est vrai, « maman elle est pas si bien qu'ça ! » par ANNE SYLVESTRE

Le 13 avril 2015 à  04:55
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

J’aime Anne Sylvestre, j’aime toutes les femmes en elle : celles qu’elle fut, celle qu’elle est devenue. Même enthousiasme, même tendresse, même folie, même humour, comme dans cette chanson qui me plaît énormément. C’est, me semble-t-il,  un dialogue entre :

- d’une part, les celles et ceux qui voient « maman » comme une sainte, une fragile petite chose que l’on doit ménager, qui regrette la silhouette de sa jeunesse, et ne veut plus plaire… etc

- d’autre part   « maman », qui est une femme qui peut encore « faire des étincelles » et « perdre le nord », «  C´est Madeleine et Salomé » »Lavallière et Gabrielle d’Estrée »

« C´est tout, sauf ce que vous croyez
C´est une femme qui naguère
S´est tout simplement oubliée. »

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2



Suite de l'article...

Lectures : 1003    Commentaires : 8     Partager




Page 38 de 227

38

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES