Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 33
Les nouveaux membres : 4
Anniversaires aujourd'hui : 5

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


JEAN FERRAT/ HENRI GOUGAUD : La petite fleur qui tombe (1969)

Le 17 mars 2015 à  05:13
Rubriques : Voix de toujours

Jean Ferrat, cinq ans d’absence et sa  mémoire toujours aussi vive en nous, sa flamme toujours aussi brûlante que sa  voix entretient et ranime tout à la fois.

Voici une chanson dont je ne souvenais pas, écrite par Henri Gougaud, né en 1936 à Carcassonne, écrivain, poète, conteur et chanteur français mais aussi occitan.

Cette chanson résonne eau fond de nous comme un tintement d’Espérance. Celle d’ une petite fleur toute simple

 « qui jamais ne fane »

Place de la Liberté ».

Celle dont la voix est d’airain quand on l’écoute bien.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : http://encreviolette.unblog.fr/(1969)/ henrigougaud.info/ michka.blog50.com/


Suite de l'article...

Lectures : 904    Commentaires : 7     Partager



A TOI, MAMAN, cette SOURCE DE VIE de Damien DUBOIS

Le 15 mars 2015 à  06:17
Rubriques : Mots-miroirs

Damien DUBOIS - Album Messages d'Amour - L'absence

 

Maman, notre Dame de Cœur, notre Dame aux Camélias, tu nous a quittés il y  a trois ans aujourd’hui. C’était le 15 mars 2012. C’était hier. Tu avais 99 ans.

Y a-t-il des mots pour dire la manque de Toi, Maman ? Y entrer sur la pointe des pieds, ou rester sur le seuil avec des photos dont on a peur que tu disparaisses et que certains d’entre nous ne peuvent pas regarder. Pas encore. Ton regard, ton sourire, ta voix, tes bons mots et tous les souvenirs de toi ne s’estomperont jamais. Chacun de nous  a les siens. Indélébiles, ils sont gravés pour toujours dans nos cœurs.

Il n’y a  pas grand chose à ajouter, je pense avoir dit l’essentiel.

Tu  ES et RESTE la VIE. Merci pour ta présence dans la nôtre. Et pour tout cet AMOUR que tu nous a donné.

Que  « La Source de la Vie » t’accompagne, te désaltère et te guide, TOI, notre Dame de Cœur et Dame aux  Camélias, à qui nous offrons un bouquet de ta fleur préférée. Avec les pétales de notre AMOUR.

MERCI pour TOUT, MAMAN

 

© Thea et famille qui s’est agrandie depuis

Cet instant musical est  l’œuvre de Damien DUBOIS, compositeur  de « mélodies sensibles, romantiques et féeriques .»

Pour blog  et Illustration  compo perso 2013:  détenteur de copyright inscrit :

Tous droits réservés



Suite de l'article...

Lectures : 715    Commentaires : 12     Partager





Sourire printanier au pied du FUJI YAMA

Le 14 mars 2015 à  05:23
Rubriques : Mots-miroirs

Le printemps au Japon au pied du Fujhi Yama avec une musique relaxante qui vient tout droit du pays du Soleil Levant. Bonne promenade. Bonne rêverie.

 

Haïkus de printemps:

 

Sous un voile de lune

ombre de fleur

ombre de femme! 

 

Le printemps qui s'éloigne

hésite

parmi les derniers cerisiers 

Yosa Buson, 1716-1783

 

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés



Suite de l'article...

Lectures : 668    Commentaires : 10     Partager



Mythique, le JARDIN de PAMPLEMOUSSE

Le 12 mars 2015 à  06:41
Rubriques : VOYAGES

Au coeur de l'île Maurice, le jardin de Pamplemousse est une invitation aux voyages : palmiers, lantaniers, camphriers, arbres éléphants... Le monde aventureux de Pierre Poivre, botaniste du Roy.

Le Jardin de Pamplemousse est un jardin mythique, jardin incontournable pour tout visiteur de l'Ile Maurice. Ce jardin est à l'image des habitants de Maurice, accueillant, luxuriant, basé sur la diversité.
Nous avons appelé ce film, "sur les traces de Pierre Poivre", en l'honneur de ce botaniste qui a contribué à l'implantation du jardin de Pamplemousse lorsque l'Ile de France (XVIIIè), à l'époque, dirigée pour le Roi de France par François Mahé de la Bourdonnais, était le siège de la guerre des épices.
Ce film est donc en deux parties, une histoire liée à ce botaniste, aventurier et découvreur, et une visite en images et en poésie, juste comme ça, pour mettre l'eau à la bouche, tellement les merveilles contenues dans cet univers sublime comporte de curiosités.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : Tous droits réservés

Crédit photos : nénuphars géants /05 01 2003-auteur Toutairanous 2- licence Creative Commons paternité / fotolia/

Rigobert Bonne (1727–1795) Isle de France-domaine public



Suite de l'article...

Lectures : 784    Commentaires : 7     Partager



Que dit LE LANGAGE des FLEURS ?

Le 10 mars 2015 à  07:23
Rubriques : Mots-miroirs

Fleurs, si précieuses et si belles, de la plus modeste à la plus luxueuse

Fleurs, votre langage se pare de mille couleurs des plus tendres aux plus incandescentes

Pastels

Nacrées ou irisées

Immaculées ou flamboyantes…

 

En bouquets vous exprimez toute la palette des sentiments de façon très délicate, chacune de vous étant chargée d’un message particulier que le destinataire saura comprendre ou non…

 

Fleurs, vous avez la parole.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : forum.absolut-photo.com/ florelou.com/

 

 



Suite de l'article...

Lectures : 691    Commentaires : 5     Partager



La Danse de MATISSE (1869/1954)

Le 6 mars 2015 à  05:10
Rubriques : Peintres

Matisse ou le choc des couleurs franches. Ce choc est toujours sensuel et rythmé, ce que l’on redécouvre dans les courbes hallucinantes de ses « Danses ».

 

En 1909, Le riche collectionneur russe, Sergeï Chtchoukine, passionnée d'art moderne, lui commande deux toiles géantes - La Danse et La Musique - pour décorer les paliers d'escalier de sa demeure moscovite.  Matisse raconte qu'il est simplement allé au Moulin de la Galette et qu’il a regardé danser pour ensuite composer La Danse.

La Danse est l’un des tableaux les plus célèbres de Matisse. Il l’a « reproduit » sur différents autres tableaux par la suite, comme élément de « décor ». Il existe deux versions de ce tableau, la première conservée au Museum of Modern Art de New York, et l’autre au musée de l’Ermitage de Saint-Pétersbourg

(wikipédia)

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : matisse-col.spip.ac-rouen.fr (Henri Matisse (20 mai 1933) Photographe : Carl Van Vechten) / rosannadelpiano.perso.sfr.fr/ francetvinfo.fr/

 



Suite de l'article...

Lectures : 960    Commentaires : 9     Partager



Promesses de vie « Les Eaux de Mars » : GEORGES MOUSTAKI

Le 4 mars 2015 à  06:18
Rubriques : Voix de toujours

 

Enfant j’imaginais les gouttes de pluie comme de petites demoiselles transparentes qui virevoltaient partout. L’hiver, je riais sous la capuche de ma pèlerine, sautant  à cloche-pied entre les flaques. Et il m’arrivait de danser sous la pluie d’été dans le verger en face de chez mes grands-parents.

Aujourd’hui je « gambille » encore sur les trottoirs et les pavés  mouillés. Je trouve souvent joli le collier de gouttelettes qui scintille à la rambarde du balcon…  tandis que je suis à l’abri.

Pluie, « promesse de vie », Georges Moustaki la chante si bien ! Cheminons avec lui sous une envolée de parapluies aux coloris gourmands et fruités. Pour attendre le printemps.

thea

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

 



Suite de l'article...

Lectures : 710    Commentaires : 12     Partager



CRY, ballet de ALVIN AILEY, dédié à « toutes les femmes noires du monde »

Le 1 mars 2015 à  03:39
Rubriques : DANSES DU MONDE

Une chorégraphie et une danse d’une grande beauté dans la sobriété.

Alvin Ailey est  né le 5 janvier 1931au Texas, mort le 1er décembre  1989 à New-York. Tombe amoureux de la danse à 12 ans et fonde sa propre compagnie en 1958  qui donne son 1er spectacle le 30 ars 1958, mettant déjà en, avant des techniques extrêmement dynamiques et athlétiques.  Pièce marquante du début de sa carrière : Blues Suute. Chorégraphe réputé et prolifique il crée pas moins de 79 ballets . Sa compagnie, la Alvin Ailey Dance Theatrer devient progressivement l’une des plus importantes compagnies de danse à New-York. Danseurs et chorégraphes afro-américains y sont les plus réputés.

En 1971, Alvin Ailey a créé l'une de ses plus célèbres ballets comme cadeau d'anniversaire pour sa mère. Ailey a dédié à «toutes les femmes noires partout dans le monde -. Surtout nos mères" Le ballet en trois parties, mis en musique populaire et gospel par Alice Coltrane, Laura Nyro et Chuck Griffin, dépeint le voyage d'une femme à travers les affres de l'esclavage à un état extatique de la grâce. Cette vidéo est un extrait de la première partie.

Alvin Ailey a déclaré que l'un des plus riches trésors de l'Amérique était le patrimoine culturel de la communauté afro-américaine - ". Parfois triste, parfois jubilatoire, mais toujours plein d'espoir"

La compagnie transmet aujourd’hui encore la mémoire d’Alvin Ailey, en présentant des chorégraphies de son répertoire ou des nouveaux projets.

D’après wikipédia et youtube

 

J’ai cherché des infos sur la danseuse, Alice Coltrane, mais je suis dirigée sur une harpiste homonyme...

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Photo  alvin ayley fr.globedia.com



Suite de l'article...

Lectures : 509    Commentaires : 6     Partager



"Dans le même Bateau" avec LES DERNIERS TROUVÈRES

Le 26 février 2015 à  03:48
Rubriques : CHANTS DE MARINS

Un chant entraînant, épique et magique.  Une belle composition médiévale sur la musique d’un Chant norvégien datant du XIIIème siècle, paroles Florian Lacour et Roland Deniaud, musique instrumentale : Chant de marin flamand du XIIIe siècle.

De quoi rêver…

Les Derniers Trouvères est un groupe de musique médiévale français, fondé en 1992 par Roland Deniaud et Marie Milliflore. S'inspirant de musiques du répertoire traditionnel médiéval français, certains de leur morceaux sont issus de leur propre production. Leurs paroliers attitrés sont Roland Deniaud et Florian Lacour, et si la plupart des mélodies sont des airs traditionnels, ils reçoivent parfois des composition d'Isline Dhun, ou jouent des production de Roland Deniaud, entre autres.

 

Interprètes :

François Bourcheix : Chant soliste
Roland Deniaud : Mandole, choeur
Juliette Lacroix : Vièle à archet, choeur
Marie Milliflore : Flûte, choeur
Nicolas de Fleury : Davul, choeur
Dahmane Khalfa : Bendir
Cécile Dalmagne, alias Sissi : Choeur

Sur une idée de Florian Lacour et une chanson de Leadbelly "We're all in the same boat"
Ce clip à été tourné dans l'église de Bégny (Ardennes) et sur la jonque chinoise "la Dame de Canton" (Paris 13e)

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

 



Suite de l'article...

Lectures : 700    Commentaires : 9     Partager



Les déboires urbains de PETIT MONSIEUR

Le 24 février 2015 à  04:30
Rubriques : ENTRACTE

Un jour, j’ai découvert Petit Monsieur.
Petit Monsieur  est un cadre à lunettes en costume cravate un peu étriqué avec de belles chaussettes rouges ! Bien sous tous rapport.  Il doit absolument téléphoner, c’est urgent. Seulement voilà : la cabine lui résiste, pas coopérante pour un euro ! Petit Monsieur, bien sûr, n’a pas de téléphone mobile, et pas de pigeon voyageur sous la main ! Petit Monsieur est tenace, coincé mais tenace ! Cabine je t’aurai ! Combiné, je t’aurai ! Numéro j’appellerai ! Mais la cabine résiste de plus en plus et Petit Monsieur se bat contre elle, quitte à adopter des postures ridicules, burlesques. La face je ne la perdrai pas ! A nous deux ma belle !

(Thea)

 « Créée en 1998 par Amandine Barrillon et Ivan Chary, la Compagnie du Petit Monsieur traque l'incongru dans le quotidien et s'amuse de ces petites mésaventures qui transforment Monsieur-tout-le-monde en Clown bien malgré lui.

Petit Monsieur c’est Ivan Chary, Comédien Clown,  dont Thierry Voisin écrit dans Télérama : 
« Des études de droit auraient pu le conduire à devenir ténor du barreau. Mais il a préféré s’exprimer dans la rue, devant un jury populaire, le public. Sans emphase. Sans un mot. Avec agilité et maîtrise du burlesque, il impose en deux spectacles, le Petit Monsieur, un personnage si quotidien, qu’il en devient atypique, herculéen et charmant… »

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : pixandlove.com/macewanata.over-blog.com/annaorlova.blog.lemonde.fr/

 



Suite de l'article...

Lectures : 643    Commentaires : 8     Partager




Page 40 de 227

40

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES