Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 29
Les nouveaux membres : 11
Anniversaires aujourd'hui : 10

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Pour Toi, Maman, une carte de SAINT-GILLES CROIX de VIE sur la Côte de Lumière…

Le 25 mai 2014 à  05:31
Rubriques : Mots-miroirs

 

Maman, tu naquis en 1913 non loin de ce charmant petit port de pêche vendéen sur la Côte de Lumière. Le dimanche, Papa t’invitait souvent à déjeuner dans une crêperie. Vous avez vécu de belles années ici tous les deux. Nous, vos enfants,  ne pouvons que vous réunir aujourd’hui avec les souvenirs que chacun de nous porte en lui, Différents. Multiples. Souvenirs de Vie, tout simplement ! Au secret de nos cœurs. Parfumés au Camélia, ta  fleur préférée Maman. C’est pourquoi je remets ce que j’ai écrit le jour de ton départ, le 15 mars 2012

 

A Toi, notre Dame aux Camélias

 

Cette peau de Toi

Soie et senteur camélia

 

Un air de violon dans la rue

Un air de Hongrie venu

Je dis

Mais Toi tu n’es plus là

Toi tu es partie

Je dis

Toi tu es sortie

De cette vie

Si ténue

 

Le violon et la rue

Se sont tus

Je on te cherche

Un peu perdus

Dans l’odeur des camélias

 

Au revoir chère petite Maman

 

© Thea 15/16 mars 2012

 

Texte et photos  persos  sous copyright inscrit : 00052471

 



Suite de l'article...

Lectures : 1028    Commentaires : 8     Partager



Il était une fois QUATRE INDIVIDUS

Le 24 mai 2014 à  04:03
Rubriques : Libres propos

Une petite fable très juste qui parle d'elle-même sur la solidarité.

 

 

« Il était une fois quatre individus, qu'on appelait
Tout le monde - Quelqu'un - Chacun - et Personne.
Il y avait un important travail à faire,
Et on a demandé à Tout le monde de le faire.
Tout le monde était persuadé que Quelqu'un le ferait.
Chacun pouvait l'avoir fait mais en réalité Personne ne le fit,
Quelqu'un se fâcha, car c'était le travail de Tout le monde !
Tout le monde pensa que Chacun pouvait le faire
Et Personne ne doutait que Quelqu'un le ferait
En fin de compte, Tout le monde fit des reproches à Chacun
Parce que Personne n'avait fait ce que Quelqu'un aurait pu faire.
Sans vouloir le reprocher à Tout le monde,
Il serait bon que Chacun
Fasse ce qu'il doit sans avoir l'espoir
Que Quelqu'un le fasse à sa place
Car l'expérience montre que,
Là où on attend Quelqu'un,
Généralement, on ne trouve Personne ! »

 

© youtube

© édit.Ariane

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

 



Suite de l'article...

Lectures : 1060    Commentaires : 7     Partager





Qui a inspiré QUASIMODO, le bossu de Notre-Dame de Paris ?

Le 23 mai 2014 à  05:18
Rubriques : Des AUTEURS, des MOTS

Nous connaissons tous  Quasimodo, le bossu sonneur de cloches du roman de Victor Hugo, "Notre-Dame de Paris." Abandonné à l’âge de 4 ans par ses parents à cause de ses déformations physiques, il est recueilli par le prêtre Claude Frollo le dimanche de Quasimodo, d’où son nomEnyière dévoué à son protecteur,  il devient le sonneur des cloches de Notre-Dame (ce qui le rend sourd), et s'aventure peu au-dehors à cause de son apparence physique : la foule n'apprécie pas la vue de ce bossu borgne et boiteux.

À 20 ans, il tombe amoureux de la danseuse gitane Esméralda qui préfère l'officier de la garde Phœbus. Pourtant, c'est le sonneur de cloches qui tente de la sauver après un revers de fortune.

Ici se situe la séquence du film de 1956 avec Anthony Quinn.

D’après wikipédia

 

Un archiviste britannique, Adrian Glew, pense avoir découvert l'homme qui a inspiré le bossu sonneur de cloches. L’Express du 16/08/2010 lui consacre un article signé d’Antoine Bouthier.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : babelio.com/parisinfo.com/

Première page du manuscrit de Notre-Dame de Paris de Victor Hugo (1831). Reproduction issue de l'Encyclopédie Autodidactique Quillet, Tome 3, 1960. Original à la Bibliothèque Nationale.7)



Suite de l'article...

Lectures : 1356    Commentaires : 7     Partager



Une vision de PARIS au MOYEN ÂGE (vers 1550)

Le 21 mai 2014 à  03:26
Rubriques : ARCHEOLOGIE

Grez Productions a réalisé un DVD pour une promenade dans le coeur de Paris, sur l'île de la Cité et ses alentours comme elle se présentait en 1550, avant les grandes transformations de la Renaissance. 

Une vision de Paris presque intégralement disparue.
L'histoire des monuments et des lieux est retracée et commentée dans la version intégrale du DVD. 
On peut admirer pour la première fois des images vidéo de l'île de la Cité comme elle était au terme du Moyen Age
Promenade dans les rues restituées en images de synthèse originales et inédites.
Reconstitution artistique des lieux et des monuments à la fin du XVI siècle sur la base d'une riche documentation historique et iconographique
Les monuments les plus importants, mise en évidence des transformations subies, les monuments aujourd'hui disparus
L'histoire des lieux, les centres d'activité commerciale, administrative et religieuse
La Seine, les ponts, le marché de l'Orberie, L' Hôtel Dieu, le Châtelet et le Petit Châtelet, L'Evêché, le Terrain, le port de la Bûcherie, Notre-Dame et la rue Neuve Notre-Dame, La Sainte-Chapelle et le trésor des Chartes, Le Palais de la Cité et la Conciergerie, Le verger du roi, le moulin de la monnaie, Le gibet de Montfaucon, la Place de grève, Saint-Jacques de la boucherie, etc.

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservésCrédit photos : gallica.bnf.fr/Anneau_portail_de_la_Vierge_Notre-Dame_de_Paris/histoire-//Roger Viollet-Mairie de Paris. [20/02/2014]paris.fr/artezia.net/Ch de Pisan : :Catégorie:Image provenant d'un manuscrit médiéval

 



Suite de l'article...

Lectures : 1425    Commentaires : 13     Partager



BON JOUR ! C’est mon souhait le meilleur

Le 20 mai 2014 à  04:05
Rubriques : Mots-miroirs

quelques notes perlées

quelques brindilles étoilées

quelques mots immaculés

pour vous inviter

à vivre une douce et belle journée

nimbée

de luminosité

 

© Thea

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

 



Suite de l'article...

Lectures : 1159    Commentaires : 10     Partager



ABRACADABULLES : Féerie des Bulles irisées

Le 19 mai 2014 à  03:39
Rubriques : Mots-miroirs

A-bra-ca-da-bulles ! Petits et grands, ouvrez vos quinquets, nous entrons  dans un monde magique ! Celui des sculptures de bulles de savon !

" Un show tout public qui étonne et ravit les spectateurs. Les bulles sautent, volent, rebondissent, jouent avec les couleurs, emprisonnent fumée et objets, se transforment en volcan, spoutnik et ampoules. Le savon est sculpté pour devenir oeuvre d'art et hypnotise le public. Ce spectacle est également présenté sous forme de close-up, de table en table pour l'animation de vos réunions. "
 http://www.spectacle-bullesdesavon.fr

 

La consultation du site m’apprend plusieurs choses :

« La troupe "le Sourire de Pierrot" a ses attaches dans l'Aisne, à mi-chemin entre Reims et Laon et aux frontière de la Marne, de l'Aisne et des Ardennes. Elle se déplace dans cependant dans toute la France.

Véronique et Denys, les 2 artistes, vous proposent une grande variété de divertissements.

Outre les ballons on y rencontre des marionnettes, des colombes dressées, un chien comédien (dans un spectacle burlesque où le chien joue seulement son rôle de chien !) des Fontaines Dansantes, son et lumière aquatique, féerique (une fontaine lumineuse de 400 jets d'eau est animée au son de la musique). »

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés


Suite de l'article...

Lectures : 1108    Commentaires : 8     Partager



Homme de cœur, LINO VENTURA lance un appel à l’ORTF (1965)

Le 18 mai 2014 à  06:09
Rubriques : TERRE CITOYENNE

En décembre 1965, le visage de Lino Ventura apparaît sur les écrans de l'ORTF. Il ne s'agit pas d'un film cette fois même si le comédien joue sans doute ce soir-là le rôle de sa vie. Il est là pour lancer un appel émouvant, celui d'un père. Un appel entendu par de nombreux Français et notamment par ses amis du métier. Jean Gabin et Jeanne Moreau relayent le message dès qu'ils le peuvent. Georges Brassens donne un concert au Théâtre des Champs Elysées...Deux millions de francs sont récoltés. L'association Perce-Neige est née de cet élan de solidarité. www.perce-neige.org

 

Article du Figaro Magazine, 21 décembre 2012

 

Père d’une petite fille handicapée mentale, Lino Ventura fonde Perce-Neige en 1966, à une époque où des milliers de familles sont laissées pour compte, seules face à l’avenir incertain de leurs enfants. L’association, qui s’est battue pour la naissance de la Loi Veil d’orientation et de prise en charge des enfants et adolescents handicapés (1975) est reconnue d’utilité publique en 1976 et commence à développer le concept des Maisons Perce-Neige. « Aujourd’hui la création, la gestion et l’animation de ces établissements adaptés constituent notre principale mission, explique Christophe Lasserre-Ventura, petit-fils du célèbre comédien et actuel président de Perce-Neige. Il en existe désormais une trentaine en France destinée à l’accueil des personnes handicapées mentales, polyhandicapées et  autistes ». Afin de poursuivre son action Perce-Neige a besoin de la générosité de tous.

Perce-Neige : 102 bis bd Saint-Denis, 92415 Courbevoie Cedex – tél : 01 47 17 19 30 - . www.perce-neige.org

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : aquidonner.com/danilos.allmyblog.com/http://www.cinetom.fr/

 

 



Suite de l'article...

Lectures : 3432    Commentaires : 14     Partager



Fil d’Ariane, le violon de JEAN-MARC VIGNOLI nous emmène « au cœur de l’arbre »

Le 16 mai 2014 à  03:38
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Quelle découverte ! Un violoniste sur mesure qui improvise selon le lieu, les personnes, l’instant présent. Dont « la musique naît du silence et retourne au silence», sa quintessence, sa densité. Il l’accompagne de son archet sur les cordes de son instrument devenu écoute et silence à son tour. En douceur et fluidité. Qui accorde ses vibrations à celles de la nature et de son auditoire. Voilà le fil d’Ariane, ténu et solide, du violoniste.
© Thea

Le premier album de Jean Marc Vignoli sort  sous le Label Zen Production.

 "Le Violon Intérieur" est une improvisation sur un chemin forestier qui vous mènera à la recherche intérieure. En voici un extrait : « Au cœur de l’Arbre » (Je remercie Stéphane Martin de  www.musique-relaxation.net)

 

Jean-Marc Vignoli est né le 21 novembre 1963.

 

Après une double formation de musicien et d'ingénieur et une vingtaine d'années passées dans l'industrie, Jean-Marc VIGNOLI a (re)découvert le chemin de sa musique intérieure.
Ce qui l'enchante, c'est capter les ambiances et les exprimer en musique, invitant ainsi chaque personne présente à s'y relier. Alors, il partage ses harmonies partout où il peut transporter son violon : dans les entreprises et les séminaires, dans les galeries de peinture et les musées, dans les montagnes et dans l'immensité des déserts.

 

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : maxresdefault.jpg youtube.com/terre-du-ciel.org/



Suite de l'article...

Lectures : 1523    Commentaires : 8     Partager



LUC ARBOGAST, "L'Homme qui voyage à travers les mondes"

Le 14 mai 2014 à  04:53
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Une voix médiévale

Une voix cathédrale

 

Celle de  « L'Homme qui voyage à travers les mondes
Avec pour seul bagage sa liberté »

 

 

Quand on voit et entend Luc Arbogast pour la première fois, on reste sans voix tant la sienne, surprend. Cette voix de contre-ténor, plutôt haute-contre, est en décalage avec son physique de bûcheron et ses tatouages quand il va dans les aigus. La pureté de cette voix la rend intemporelle et sexuellement indéfinissable.

 

 

Luc Arbogast, né en 1975 à La Rochelle, est un musicien chanteur contre-ténor fortement inspiré par la musique médiévale. 
Il  est né d'un père militaire d'origine strasbourgeoise et d'une mère femme au foyer d'origine Allemande. Il passe son enfance dans le petit hameau des « Égaux de Landrais » dans la circonscription d'Aigrefeuille d'Aunis au sud-est de La Rochelle.

 

 

Après ses études secondaires il devient apprenti cordonnier. Depuis l’âge de 17 ans, il joue et chante dans la rue après avoir craché du feu et fait la statue, à La Rochelle, à Strasbourg, dans les festivals médiévaux, partout. 
Luc Arbogast chante et joue une musique inspirée de la France médiévale et surtout de la tradition paysanne où se chevauchent mélancolie et spiritualité. Muni d'un bouzouki, de grelots et d'un Laúd, ce musicien autodidacte manie le clair-obscur avec ferveur et beaucoup de sincérité. Il s'inspire parfois des Cantigas de Santa María et de Lieder de Walter von der Vogelweide, de Hildegard von Bingen, ou de Guillaume de Machault1

 

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : lexilogos.com/ herodote.net/jpdubs.hautetfort.com/ ateliersuzu.canalblog.com/

 



Suite de l'article...

Lectures : 998    Commentaires : 10     Partager



L’Amour et « Les Lilas » de GEORGES BRASSENS

Le 13 mai 2014 à  03:12
Rubriques : Voix de toujours

Ses jolies grappes de fleurs délicieusement parfumées, couleur lilas ou blanc, rose, rouge, mauve, pourpre… selon les variétés, embaument le printemps, d’avril à juin. Ses multiples fleurettes dessinent une nuée vaporeuse et délicate. Le lilas est un signe de renaissance.

Dans le langage des fleurs, le lilas blanc représente l’innocence, la jeunesse, la pureté. Le lilas mauve, c’est l’inquiétude amoureuse de la personne aimée. S’il est rose, c’est l’amour naissant, Dans l’herbier du zodiaque le lilas avec ses petites fleurs rejoint le monde des Gémeaux avec muguet et le gypsophile.les premiers pas vers le tourmenté et languissant chemin de la passion. (www.sylvie-tribut-astrologue.com)

 

« Étymologie : "Lilas" vient de l'arabe lîlak, lui-même issu du persan nîlak, qui signifie bleuté (dérivé de l'adjectif nil = bleu). Son nom scientifique, Syringa, lui a été donné par Linné. Il correspond au latin syringa, roseau et évoque la tige creuse des pousses de lilas. 
Origine : Europe centrale et Orient. De nombreux et très beaux cultivars ont été créés par l'horticulteur Victor Lemoine (1823 - 1911). Le terme Lilas français désigne les cultivars en général. »

www.lesarbres.fr/lilas

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/Tous droits réservés

Crédit photos : "Les lilas, temps gris", Claude Monet 1872./ 1887 Poster par Vincent van Gogh/ Auguste Renoir Bouquet de Lilas : picturalissime.com/

 



Suite de l'article...

Lectures : 884    Commentaires : 6     Partager





Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES