Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 8
Les nouveaux membres : 10
Anniversaires aujourd'hui : 6

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


GERALD ET LES AUTRES, masseurs des gens de la rue

Le 24 avril 2014 à  04:21
Rubriques : Libres propos

Dans cette vidéo Gérard Piquemal du Québec, fondateur de cette initiative, nous explique leur action.http://www.kineconcept.com


À propos

Les thérapeutes bénévoles du Spa de la Rue offrent aux plus démunis des soins en massothérapie, ostéopathie, naturopathie, soins de pieds et plus...

 

Description

Toi mon ami(e) de la rue, toi le marginal, le va-nu-pieds, le mal chaussés, l'exclus de notre société. Toi le « sans » ; sans emploi, sans revenu, sans famille, sans logement, sans droits..... Toi qui souffre et qui couche à la dure, viens, je te convie au "SPA de la Rue".

Facebook

 

A Nantes : Extrait d’un article signé Véronique ESCOLANO, Ouest-France du 19 ou 20 avril 2014.

 

« Il y a deux mois, Gérald  Briouze, professionnel et formateur en massage « bien-être »  propose des massages thaïe habillés  dans l’arrière-salle du foyer Clairefontaine à Nantes, un port d’ancrage sur le Quai de la Fosse où gens de la rue, SDF ou relogés, personnes isolées, se retrouvent pour prendre un café, manger à pas cher, jouer aux cartes…

 

Gérald a créé l’association Spa de la rue France, sur un modèle québecois .Il a réuni une dizaine de thérapeutes bénévoles pour « masser ceux qui en ont plus besoin que nous ». Gratuitement bien sûr ; Dans les foyers, mais aussi à l’accueil de jour des Restos du cœur. Après Nantes, une deuxiè-me antenne, à Pau, vient déjà de voir le jour. »

spadelaruefrance@gmail.com

 

© crédit photo et article : Ouest-France


Suite de l'article...

Lectures : 952    Commentaires : 16     Partager



Henri TACHAN, l’inclassable, nous entraîne avec : « Le violon »

Le 23 avril 2014 à  04:39
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

Henri Tachan, de son vrai nom Henri Tachdjian, né le 2 septembre 1939 à Moulins (Allier), est un auteur-compositeur-interprète français. Pensionnat catholique puis lycée à Paris. Ecole hôtelière à Thonon-les-Bains et serveur au Ritz à Paris. En 1962, il part pour le Québec. Après son travail de serveur il récite des poèmes « Chez Clairette » (Claire Oddéra), au 1124 rue de la Montagne à Montréal. De passage, Jacques Brel l'encourage à se lancer dans la chanson. De retour en France, il sort son premier album chez Barclay en 1965 qui obtient le Grand Prix de l'Académie du disque. Dans le même temps, il fait le lever de rideau de Juliette Gréco à l'Olympia. En 1968, il fait la première partie d'Isabelle Aubret et de Félix Leclerc à Bobino puis celle de Pierre Perret en 1970 et de Georges Brassens en 1972, toujours dans la même salle.

Entre temps, il représente la France au Festival de Sopot 1969 avec la chanson « La table habituelle », et termine 2e. En 1974, il chante à la Pizza du Marais pour son ouverture. En 1975, il passe deux semaines au Théâtre de la Ville et un soir à l'Olympia en tête d'affiche. Puis, en 1978, il reste à l'Olympia. En 1999, il passe six semaines au Théâtre de Dix Heures à Paris.

Moins médiatique que les autres chanteurs de son époque, Henri Tachan n'en est pas moins un fin lettré qui, comme Léo Ferré et tant d'autres, flirte avec Verlaine, Rimbaud et Baudelaire. Son goût musical pour Beethoven ou Schubert se ressent dans les sonorités de ses musiques

Henri Tachan puise dans le spectacle de la société et de nos comportements la matière de ses chansons, finalement bien avant la nouvelle génération de chanteurs, il écrit des "chansons-réalité" en utilisant l'humour ou un ton plus grave.

Wikipédia

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : Ivry Gitlis : fipradio.fr/ aa-org.com / H. Tachan : parolesmania.com/ antiwarsongs.org



Suite de l'article...

Lectures : 1029    Commentaires : 6     Partager





Un besoin de SILENCE

Le 22 avril 2014 à  08:57
Rubriques : Mots-miroirs

Musique: 'Silence' de Shannon Hurley


C’est ce que j’éprouve en ce moment après une période d’intenses activités et avant celle qui s’annonce.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/ Tous droits réservés

Crédit photos : Marseille > Centre-ville de Marseille > Notre-Dame-de-la-Garde > Statues routard.com/ mbd89.over-blog.com/

Auguste Préault : le Silence :photo de 9jules9/ licence Creative Commons Paternité 3.0 (non transposée).

 



Suite de l'article...

Lectures : 938    Commentaires : 6     Partager



« Où s’en vont mourir les rêves ? » chante EVA, une Voix oubliée

Le 19 avril 2014 à  04:20
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

Avec une voix grave comme la nuit, envoûtante et sensuelle, au timbre inimitable, Eva occupe une place particulière dans la chanson française.

 

Eva, est une chanteuse allemande née à Berlin le 27 mai 1943. Mère lituanienne, père d’origine russe qu’elle n’a jamais connu. Blessure d’enfance. Très slave dans sa voix germanique, « Eva sait aimer, mais elle sait aussi détester avec fougue, comme tous les êtres écorchés. »

Son interprétation de Libelei  lui vaudra d’être censurée et interdite d’antenne en 1964 sa voix étant jugée d’une « sensualité trop évocatrice »…

 

Elle a notamment interprété des chansons de Barbara, d’Anne Sylvestre et plus récemment de Marlene Dietrich, partagé la scène de Georges Brassens, de Serge Reggiani et de Michel Sardou. Elle a chanté un peu partout en Europe, en Afrique et au Québec, où elle demeure depuis plusieurs années. Elle donne encore des spectacles intimes à l’occasion, mêlant son répertoire à celui de Marlene Dietrich, à qui elle rendait hommage sur son disque A Marlène

Wikipédia et site http://www.ledevoir.com/non-classe/162799/eva-l-attachante-enchantee

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/

Tous droits réservés



Suite de l'article...

Lectures : 2387    Commentaires : 16     Partager



Chatoyantes, les COULEURS de l’INSTANT de YANNI

Le 17 avril 2014 à  04:47
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Colliers d’instants

Instants diamant

Tendres filaments

Bleus roses fuchsias ou blancs

Délicats ou transparents

Qu’une lueur irisée surprend

Entrelace caresse et suspend

Du levant au couchant

 

© Thea

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/

Tous droits réservés

 



Suite de l'article...

Lectures : 906    Commentaires : 12     Partager



Volent et dansent « Les Oiseaux » de WIM MERTENS

Le 16 avril 2014 à  03:48
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Quand la musique du compositeur belge  prend son envol avec les oiseaux, l’une déploie ses notes, les autres déploient leurs ailes.

Et voici que se déploient des images mi-opéra mi-ballet dans une palette de couleurs gracieuses et légères que je vous offre pour le plaisir.

 

Wim Mertens est un compositeur belge de musique, né le 14 mai 1953 à Neerpelt en Belgique.

Il étudie les sciences politiques et sociales à l'université de Louvain (KUL). Plus tard, il se prend de passion pour les compositeurs américains, parmi lesquels Steve Reich et Philip Glass.

En 1978, il entre comme producteur à l’ancienne BRT (télévision belge flamande : actuelle VRT).

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/

Tous droits réservés

Crédit photos : grooves-inc.com

 



Suite de l'article...

Lectures : 978    Commentaires : 9     Partager



Et les ARBRES naissent de la MER…

Le 14 avril 2014 à  05:33
Rubriques : Mots-miroirs

… sous ses longues mains baguées de sel

on voit apparaître le planisphère

d’une forêt

sans feuillage

au dessin abstrait

qui enlace le rivage

 

non ce n’est pas un songe

c’est quelque chose comme une aile

qui s’étend et se prolonge

en bouquets

et lisse un galet

 

c’est le baiser du vent

tout simplement

sur la peau de la plage

 

© Thea

 

Merci au vidéaste 

 

 Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/

Tous droits réservés


Suite de l'article...

Lectures : 747    Commentaires : 6     Partager



Toi, je te nomme RIVIÈRE

Le 11 avril 2014 à  05:40
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Petit remake d’un sujet déjà mis en ligne en décembre dernier car le temps me manque.

Quand c’est apaisant et beau on réécoute avec plaisir. C’est mon souhait le plus cher.

 

Toi,

Je te nomme rivière

Ondine et naïade

Ton corps sent la fougère

Tes doigts pianotent les cascades

Ton visage interroge les miroirs

Et ta voix ô ta voix

Elle chante dans la mousse

Et se fait douce

Comme une soie

A l’encolure des pierres

Dont tu transmets la mémoire

 

© thea 12 12  2013

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit http://www.copyrightdepot.com/

 

Tous droits réservés

 

 



Suite de l'article...

Lectures : 828    Commentaires : 7     Partager



GLYCINE, fleur de conte de fée, au Japon

Le 10 avril 2014 à  04:36
Rubriques : VOYAGES

Les tunnels se suivent mais ne se ressemblent pas. Dans  les jardins de Kawachi Fuji Garden à Kitakyushu, dans le sud du Japon à 4 heures de Tokyo,  il est un tunnel de glycine fleuri, leTunnel Wisteria.

 

Balade diurne et nocturne sous les glycines vignes de 20 espèces différentes dans les coloris pastels (blanc, bleu, pourpre, violet, bleu et rose). C’est pourquoi le “tunnel” est si coloré, gracieux et  frais.

C’est un paysage d’une incroyable et paisible beauté. Cette fleur de conte de fées idyllique qui se trouve dans le tunnel Wisteria commence à s’épanouir largement à la mi-Avril, donc il n’y a pas d’autre meilleur moment que cette période-là pour visiter ce parc. Le jardin est privé, afin qu’il puisse être accessible moyennant un supplément. Le tunnel fait prés de 80 mètres de long et 4620m².

Les promeneurs déambulent sous des cascades et lustres à pendeloques florales qui bruissent doucement sous la caresse du vent. Arc-en-ciel aux lumineuses couleurs, celles de la palette des glycines à la floraison unique.

Quelques pas et le temps semble s’arrêter.  Seul quelques rayons de soleil pénètrent à travers les grappes de fleurs délicieusement odorantes.

C’est un endroit idéal pour une balade romantique.

Avec des emprunts à : http://fr.secondglobe.com/item/le-jardin-botanique-de-kawachi-fuji-au-japon/ et youtube

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit :

Tous droits réservés

Crédit photos : Deutsch: Chinesische Wisteria (Wisteria sinensis) / auch Chinesischer blauregen genannt/ Auteur 3268zauber/Ce fichier est sous licence Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported licence.

thisisthestoryof.wordpress.com/forum.bodybuilding.com/clocktowertenan


Suite de l'article...

Lectures : 599    Commentaires : 12     Partager



Allô "Le 22 à Asnières " de FERNAND RAYNAUD

Le 9 avril 2014 à  04:41
Rubriques : ENTRACTE

"Trèfle de plaisanterie, comme dirait un lapin dans un carré de luzerne "( Fernand Raynaud)

 

Vidéo : 10 février 1966. Sketch de Fernand RAYNAUD "Le 22 à Asnières" en direct devant le public du studio 102. 
Images d'archive INA (Institut National de l'Audiovisuel) http://www.ina.fr

 

 

Biographie

Avec son imperméable trop grand, et ses sketches qui l’ont rendu célèbre, Fernand Raynaud (1926-1973) y met en scène avec une intelligence remarquable,  des personnages naïfs et hilarants qui séduisent  rapidement le public. Ses débuts ne furent pourtant pas faciles.

Né dans une famille ouvrière, il se dispute avec son père lorsqu'il annonce vouloir devenir artiste. Il ne s'agit pourtant pas d'un simple caprice. Fernand Raynaud monte à Paris en 1943 et travaille dur pour commencer sa carrière en tant que mime. C'est l'émission de Jean Nohain, Trente-six Chandelles, qui le projette sur le devant de la scène. Il triomphe dans les années 1960 avec son spectacle 'Fernand Raynaud chaud'. Son fameux pardessus produit à lui seul un effet comique et devient indissociable de son personnage. Pourtant, c'est par la force des choses qu'il choisit ce costume : parce qu'on lui a volé sa valise, il doit se résigner à apparaître ainsi sur scène. Constatant qu'elle fait rire, il décide de conserver cette tenue. Véritable reflet de la France de son temps, ce comique hors pair nous a laissé de célèbres expressions ("c'est étudié pour", "ça eut payé", "le 22 à Asnières").

D’après Evène

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit :

Tous droits réservés

Crédit photos : moutal.eu/qobuz.com/



Suite de l'article...

Lectures : 669    Commentaires : 12     Partager





Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES