Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 37
Les nouveaux membres : 5
Anniversaires aujourd'hui : 9

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Indonésie : L'ENFER des PORTEURS de SOUFRE

Le 24 février 2014 à  03:35
Rubriques : VOYAGES

Un sujet grave que je ne pensais pas mettre puisque j’ai visionné l’autre jour cet impressionnant  volcan présenté comme le « Volcan aux flammes bleues » d’une façon disons plus… touristique. En cherchant un article pour l’étayer j’ai appris le travail de ces hommes qui descendent, très jeunes, vers 12/13 ans dans les entrailles de ce volcan et dont la vie est écourtée car à 40 ans leurs corps et tous leurs organes sont usés. J’ai donc trouvé une vidéo qui leur est consacrée : oui, il y a des esclaves de nos jours, nous le savons ( mines de diamant etc)  mais j’ai voulu parler de quelques uns d’entre eux dont je ne soupçonnais pas l’existence : ceux de ce volcan acide et dangereux. L'Enfer ! Et des touristes en mal de sensations les regardent, les croisent…les filment… Comment peuvent-ils le faire ? Dans quel monde aveugle vivons-nous ?
© Thea 

Le Kawah Ijen, également orthographié Kawah Idjen en français, est un volcan d'Indonésie situé dans l'est de l'île de Java, faisant partie du volcan Ijen. Son nom signifie « cratère Vert » en javanais. Son cratère sommital contient une solfatare d'où est extrait du minerai de soufre ; il abrite un lac acide réputé pour être le plus acide de la planète.

En Indonésie, des hommes collectent le soufre au coeur d'un volcan dans une atmosphère suffocante puis le transportent sur vingt kilomètres. Incursion dans un âge que l'on croyait révolu : descente dans le cratère du Kawah Ijen en pleine nuit puis rencontre avec les porteurs de soufre du Kawah Ijen. Ces mineurs portent des charges entre 70 et 100kg qu'ils remontent du cratère dans de simples paniers en osier, ils amènent leur chargement à une usine de traitement qui se trouve à 6km de distance du lieu d'extraction.

Youtube

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit :

Tous droits réservés

Crédit Photos

1) Vue du cratère du Kawah Ijen et de son lac acide avec à gauche la brèche par laquelle se déverse le lac./

2)Porteurs de soufre (.juillet 2005, auteur Justin Blethrow/GNU Free Documentation License version 1.2 o

3) Carte de 1921 du cratère du Kawah Ijen avec la solfatare en jaune. Original uploader was Geoethno at de.wikipedia/ BILD-BY.


Suite de l'article...

Lectures : 734    Commentaires : 16     Partager



C’est NOUS les CHAUSSETTES ORPHELINES !

Le 23 février 2014 à  03:49
Rubriques : TERRE CITOYENNE

Nous les coton, laine, soie, synthétique ou les métissées et/ou ex labellisées. Nous les sans étiquette. Nous les orphelines ! Nous qui nous trouvons moches, défraîchies ! Nous les oubliées au fond d’un panier à linge ou d’un sac pour vêtements usagés. Tout juste bonnes à servir de chiffons à reluire pour jolies bottines, jolis escarpins, jolies ballerines ou pire, essuyer la graisse des machines, et encore !

Séparées de nos âmes-sœurs nous n’avons plus envie de lutter et regardons avec envie nos copines qui vont par deux, toute fières. Et reconnues, et chouchoutées, et exposées.

Nous qui sympathisons au hasard des rencontres ! L’unie avec la rayée, la fleurie et toujours élégante avec la grande en maille épaisse ou bien la rigolote avec la sérieuse qui se pavane en bordure festonnée et fil de soie.

 © thea

Et puis… et puis… les chaussettes seulettes ont désormais une seconde vie ! Ceci grâce à l'Association des Chaussettes Orphelines sur l’initiative de sa créatrice, Márcia de Carvalho, styliste brésilienne. L’Association récupère des chaussettes pour les recycler sous forme de vêtements, et Márcia de Carvalho reçoit dans son atelier des femmes de tous horizons, principalement du quartier de la Goutte d'or à Paris, pour donner naissance à des créations originales. Alliant travail social et créativité.

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : Tous droits réservés

Crédit photo : © lesvoixdejeanne.com/

 



Suite de l'article...

Lectures : 838    Commentaires : 37     Partager





« Exil » de RALPH THAMAR, « l’une des plus belles voix masculines des Antilles… »

Le 21 février 2014 à  04:30
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Extrait du passage de Ralph THAMAR, lors du concert des 40 ans du groupe Malavoi au Zenith de Paris, le 1er Décembre 2012.

Diffusion: France Ô (26/01/13)
Production: Aztec Musique & Los Production
Réalisation: Arnaud LEGOFF

 

Ralph Thamar est un chanteur, compositeur et arrangeur français, né en 1952 à Fort-de-France en Martinique

 

Jeunesse

D’une famille de musiciens, il est élevé dans le quartier de Crozanville et commence à pratiquer son art dès l’âge de 14 ans. Il exercera le métier d’employé de banque tout en participant à divers groupes et orchestres.

Parcours

De 1973 à 1978, il acquiert une expérience de chanteur auprès du pianiste et compositeur Marius Cultier. Il commence à se faire connaître, en tant que chanteur, au sein du groupe Malavoi. En 1988, l’Association française du Karib d’Or lui décerne un prix du même nom. Il entame alors sa carrière solo.

Son premier album solo est conçu avec l’apport des musiciens Manu Katché (batterie), Jean-Yves d’Angelo (clavier), Georges Decimus, Michel Alibo, Edith Lefel, Patrick St Eloi. Il revisite, par son éclectisme, le panel de sonorités qu’offre la musique caribéenne : Zouk, samba, soca, mazurka, biguine, reggae, quadrille, boléro. En 1992, il recevra, de la SACEM, le prix du succès, dans la catégorie Antilles-Guyane. En 1999 paraît La Marseillaise noire auquel participent Manu Dibango et Mario Canonge.

Après 14 années en France, il retourne en Martinique.

En 2006, il se produit dans la salle parisienne du New Morning.

Il s’est produit à l’échelon international (Europe, Etats Unis, Colombie, Côte d’Ivoire, Sénégal, Haïti) et aux côtés de stars telles que : Oscar D Leon, Célia Cruz, Tito Puente, Dee Dee Bridgewater, Eddy Mitchel, Bernard Lavilliers, Youssou N'Dour.

 

Discographie : Douze albums dont le premier, Exil, en 1987, La Marseillaise noire en 1998 et des concerts en métropole jusqu’en 2013.

 

Extraits Wikipédia

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit :

Tous droits réservés

Crédit photos : antilles-mizik.com/ cdandlp.com/

 



Suite de l'article...

Lectures : 943    Commentaires : 8     Partager



Et si LES COULEURS… (sur une musique de J.M. Jarre)

Le 20 février 2014 à  05:52
Rubriques : Mots-miroirs

Oui, si nous les regardions autrement ?

Et si l’endroit des choses n’en était que l’envers ?

Si le « négatif » des photos révélait la vérité ?

Nous verrions les bleus, les mauves, les verts, les jaunes, les rouges onduler, se déployer, s’épanouir, se multiplier, s’estomper et renaître ailleurs, en pointillés, en corolles et transparencefestonner les escaliers et les porches, encapuchonner  les toits et les arbres

Leurs jeux sont  réels, il suffit de les voir !

Les couleurs  éclatent sous nos yeux de toute leur beauté…

…et la beauté est à notre portée, tissage métissé, écharpe de soie, lin, laine ou coton,
broderies de feuillages

rivages

montagnes

océans

animaux

coloriages…

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit :

Tous droits réservés



Suite de l'article...

Lectures : 683    Commentaires : 17     Partager



Les 100 ANS de CHARLOT, le « petit vagabond de Londres ».

Le 19 février 2014 à  04:42
Rubriques : ENTRACTE

Charlot fête ses cent ans depuis le 7 février.

Je relève le témoignage émouvant d’un journaliste, François Forestier, dans Ciné Télé Obs.

« Depuis ce 7 février, Charlot ne nous a plus quittés. Il se promène dans nos rêves, sur une route poussiéreuse, il hausse les épaules devant le maître d’hôtel inquisiteur, il passe entre les jambes des policiers penauds, il regarde, avec d’autres immigrants, la statue de la Liberté, il court derrière le camion qui emporte le petit Kid, il mange des savates dans une cabane d’Alaska, et surtout, surtout ! il fait danser les petits pains comme un magicien de la dèche, un chaman de la poisse noire. Charlot fait rire et pleurer en même temps ; Jamais les larmes n’ont eu meilleur goût ».

Et le journaliste termine par « le dernier tour de piste de Charles Spencer Chaplin, en 1975, invité à Paris. Il avait 86 ans et parlait lentement. Il était invité partout, à l’Hôtel de Ville, à l’Opéra, à la Cinémathèque. Fatigué, il répondait de bonne grâce aux  questions que je lui posais, ému par les petites fleurs qu’un ami avait rapportées pour moi, fleurs cueillies entre les pavés de Kennington, non loin du centre de Londres. C’est là qu’il avait connu la misère, enfant, avec sa mère folle. Juste avant de le quitter, je lui demandai s’il était toujours le petit vagabond, au fond de lui-même ; Il se leva, mit le doigt sous le nez en guise de moustache, et fit quelques pas, de sa démarche chaloupée et moqueuse. Puis il se rassit. Je suis parti avec le souvenir de Charlot au cœur pour toujours. »

 

J’ai choisi LIMELIGHT, un film de 1952  qui a marqué la jeune ado que j’étais.

Le dernier film américain de Charles Chaplin raconte l'histoire d'un vieux chanteur de music-hall (Calvero) à la retraite qui veut à tout prix aider une jeune danseuse de ballet (Thérèse Ambrouse, dite Terry, jouée par Claire Bloom) à apprendre à évoluer et à danser en public sans difficultés. Le duo entre Chaplin et le légendaire Buster Keaton( , comme deux clowns vieillissants et oubliés)  constitue l'apogée du film.

Dans ce film, le personnage de Calvero n'est pas sans rappeler celui de Charlot. C'est ainsi que Chaplin fait ici ses adieux à son personnage fétiche.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : Tous droits réservés

 

Crédit photos : indieplex.org/laviereveedunefee.wordpress.com/est-ensemble.fr/parismatch.com/tower.com/authentichistory.com/ www.flickr.com

 

 



Suite de l'article...

Lectures : 731    Commentaires : 17     Partager



TOPOGRAPHIE des LARMES de ROSE-LYNN FISHER : stupéfiant !

Le 18 février 2014 à  06:49
Rubriques : PHOTOGRAPHIES

Personnellement je suis fascinée par cette « Topographie des larmes » en noir et blanc présentée ici :

Photos : une artiste dresse la topographie des larmes - Fluctuat

fluctuat.premiere.fr › Actu société



ou 

https://nuage1962.wordpress.com/2013/12/15/


(je pense qu'il est nécessaire  de copier le(les) liens(s) dans google) mais ça vaut le coup !

 

Les larmes de tristesse sont-elles différentes des larmes de joie ? L'artiste Rose-Lynn Fisher a choisi de les faire sécher et de les prendre en photo avec son microscope pour tenter de trouver la réponse.

 

C’est véritablement une sorte d’atlas de paysages en vues aériennes émotionnelles de ce que révèlent nos larmes : joie, tristesse, surprise, chagrin ou tout simplement en épluchant des oignons.

Bon voyage au pays  de cet infiniment petit agrandi au microscope que nous portons en nous !

 

Aucune véritable biographie de cette artiste américaine.

Aucune vidéo, seulement des liens dont ceux ci-dessous sur lesquels on peut lire les motivations de cette artiste. Aucune photo non plus, elles sont sous copyright.

 

Rose-Lynn Fisher  est un photographe, peintre et artiste numérique. Elle est représentée dans de nombreuses collections publiques à travers le monde et a reçu de nombreuses bourses et résidences.

http://colophon.com/gallery/womenofthebook/bio.html

ou :avec Google traduction  :

 http://sciencebookaday.wordpress.com/2014/02/18/science-book-a-day-interviews-rose-lynn-fisher/

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit :

Tous droits réservés

Crédit Photos : (couleur) rétine humaine : espace-svt.ac-rennes.fr

Poils cillaires : encyclopedie-universelle.com

 



Suite de l'article...

Lectures : 1108    Commentaires : 12     Partager



« Tzigane » de RAVEL sous l’archet du violoniste JOSHUA BELL

Le 17 février 2014 à  04:02
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Joshua Bell, né le 9 décembre 1967 à Bloomington (Indiana), est un violoniste américain de musique classique.

Il étudie le violon à la Jacobs School of Music de l’université de l'Indiana (dont il sort diplômé en 1989) et termine ses études académiques à la Bloomington High School North.

En 1981 il débute comme soliste accompagné par l’orchestre de Philadelphie .

En 1985, Joshua Bell fait ses débuts au Carnegie Hall avec le Saint Louis Symphony Orchestra. Depuis cette date, Bell se produit à travers le monde en soliste, en formation de musique de chambre ou avec les plus grands orchestres  ainsi qu’en musique de chambre.

Il joue sur un Stradivarius Gibson. Son archet, du XVIIIe siècle, est l’œuvre de l’archetier français François Tourte.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit :

Tous droits réservés

Crédit photos : M.  Ravel : motsaiques2.blogspot.com

Joshua Belle : pinterest.com/ pinterest.com

 



Suite de l'article...

Lectures : 824    Commentaires : 6     Partager



Evasion en ISLANDE, sous le SOLEIL de MINUIT !!

Le 16 février 2014 à  04:11
Rubriques : VOYAGES

 

Perchée aux confins du cercle polaire, position unique au coeur de l'Atlantique Nord et passerelle naturelle reliant l'Europe aux Etats-unis, l'Islande affiche fièrement ses 103.000 km². Sa position particulière sur la dorsale médio atlantique lui confère une activité volcanique géothermique qui lui permet de chauffer ses 800 sources d'eaux chaudes naturelles. Terre de feu et de glace, l'Islande offre des phénomènes géologiques extraordinaires : geysers, fjords aux eaux cristallines, glaciers, champs de lave, vertigineuses chutes d'eau ou immenses plateaux désertiques…

 

 

http://islande.rootstravel.com/voyage/islande/islande.asp

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit :

Tous droits réservés

 carte  : servicevoyages.be/



Suite de l'article...

Lectures : 859    Commentaires : 12     Partager



BALLET d’ENCRE sur une musique de VIVALDI !

Le 15 février 2014 à  04:10
Rubriques : Mots-miroirs

Pour le fun, tout simplement !

 ♥ ♣ ♦          ♥♥♣♥♥        
          ♥♥                  ♥ ♣ ♦       ♥♥       ♥♥  

                                        ♥♥♣♥♥                                              ♥♥  

 

geysers
flammes
visages
pluies d'atomes
bulles
spirales
fleurs
paysages oniriques
fantasmagories 
chorégraphie liquide


Montage audiovisuel réalisé par Louison Costes du Collectif Glucose pour l'exposition INKORAMA au Café A, organisé par Boys with Vaginas.
La vidéo met en scène le comportement de l'encre dans différents liquides, comme du lait, de l'huile, de l'eau de javel, du vinaigre d'alcool ou encore du blanc d'oeuf. Elle réagit différemment en fonction de la densité du liquide dans lequel elle se trouve, et la synchronisation sur la musique de Vivaldi crée une sorte de ballet.

Conception, réalisation et montage : Louison Costes
Musique : Vivaldi - les 4 saisons (allegro non molto - hiver)


 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : Tous droits réservés

 



Suite de l'article...

Lectures : 780    Commentaires : 8     Partager



ROMEO ET JULIETTE « La Danse des Chevaliers » de PROKOFIEV

Le 14 février 2014 à  06:09
Rubriques : DANSES DU MONDE

Teatro Alla Scala 2000 Roméo et Juliette: Angel Alessandra Ferri et Corello

 

Prokofiev composa la musique de son célèbre ballet Romeo et Juliette en 1935, mais celui-ci ne fut représenté pour la première fois qu’en 1938 – entre temps, le ballet avait notamment été jugé indansable par la troupe du Bolchoï, à cause des rythmes compliqués de la musique… Dans l’attente d’une première représentation, Prokofiev a transformé la musique en deux suites orchestrales – qui ont ensuite été reprises dans le ballet, donc. Nous vous proposons aujourd’hui l’un des airs les plus connus de Romeo et Juliette, tiré de la deuxième suite orchestrale. Cet air est connu sous le nom de la Danse des chevaliers, ou encore de Montaigus et Capulets.

http://www.lamusiqueclassique.com/2011/03/serguei-profoviev-romeo-et-juliette-danse-des-chevaliers/

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit :

Tous droits réservés

crédit photos : xoomer.virgilio.it/ Prokofiev : col-grunewald-guebwiller.ac-/tableau de Francesco Hayez,1823/partition : free-scores.com

 



Suite de l'article...

Lectures : 5684    Commentaires : 10     Partager





Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES