Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 22
Les nouveaux membres : 7
Anniversaires aujourd'hui : 4

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


DANIELLE DARRIEUX, DD comme on l’appellait  : 100 ans et plus de 100 films !

Le 20 octobre 2017 à  05:32
Rubriques : ENTRACTE

La coqueluche de Paris ! Elle le fut pendant plus d’un demi-siècle pour le public. Une longue carrière commencée à 14 ans, au début du cinéma parlant. Elle a traversé les époques avec la même légèreté. Actrice et chanteuse. Belle, élégante, mais détestant le glamour. Femme mûre et grand-mère, elle ne perd rien de son charme, de sa fraîcheur et de son espièglerie… Elle nous laisse de beaux souvenirs.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm. Tous droits réservés

Crédit photos : Encinematheque /Le Parisien//Magazine MON Film



Suite de l'article...

Lectures : 473    Commentaires : 4     Partager



UN GRAMOPHONE M’A DIT 

Le 18 octobre 2017 à  05:05
Rubriques : Mots-miroirs

Chanson folklorique russe "Oh, vous, steppe ...», interprétée par un des joueurs du psaltérion, ensembles fonctionnant Yegor Strelnikova

 

 

Un gramophone m’a dit :

 

Écoute ma voix

Écoute la voix

De la steppe par ma voix

Écoute la voix

De la Volga

Et celle de la Neva

Par ma voix

Écoute l’écho du pas des chevaux

Et danse parmi les bouleaux

Une rose rouge entre les dents

Écoute les chants de transhumance

Par ma voix

Écoute les dans le silence

Et tu te souviendras

 

J’écoute et je me souviens.

 

© Thea

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

Crédit photos : persos/



Suite de l'article...

Lectures : 454    Commentaires : 5     Partager





Élégant et talentueux JEAN ROCHEFORT

Le 11 octobre 2017 à  06:09
Rubriques : ENTRACTE
Son père, originaire de Dinan,  le voulait comptable, il a pris des cours de théâtre à Nantes où il a débuté au théâtre Graslin.
Dandy, lord, humoriste, facétieux, tous les qualificatifs lui conviennent. Un acteur à métamorphoses, toujours juste dans ses "jeux de rôles".

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm Tous droits réservés

Crédit photos : Télé Star : /Le Parisien /twitter.com /

 




Suite de l'article...

Lectures : 406    Commentaires : 10     Partager



Hisse et ho ! « Dans le même bateau » que les DERNIERS TROUVERES !

Le 8 octobre 2017 à  05:17
Rubriques : CHANTS DE MARINS

Voici un groupe très dynamique que j’apprécie beaucoup. Je les remets en ligne car ce sont des gens joyeux, remplis

d’enthousiasme et dont l’humour sain est digne de celui de leurs ancêtres médiévaux des XII et XIIIème siècles qui allaient de

pays en pays, de villages en villages. Qui se produisaient sur les parvis des cathédrales, à la cour des rois et des seigneurs, sur

les places publiques et dans les tavernes.

Oui, embarquons avec eux !

« Les Derniers Trouvères est un groupe de musique médiévale français, fondé en 1992 par Roland Deniaud et Marie Milliflore. S'inspirant de musiques du répertoire traditionnel médiéval français, certains de leur morceaux sont issus de leur propre production. Leurs paroliers attitrés sont Roland Deniaud et Florian Lacour[], et si la plupart des mélodies sont des airs traditionnels, ils reçoivent parfois des composition d'Isline Dhun, ou jouent des production de Roland Deniaud, entre autres... »

source wikipédia

 

Ce clip à été tourné dans l'église de Bégny (Ardennes) et sur la jonque chinoise "la Dame de Canton" (Paris 13e)

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Tous droits réservés

Bateau norvégien : Bayeux Tapestry, Bayeux / Personal picture taken by user Urban, February 2005_-Un exemplaire de la licence est inclus dans la section intitulée GNU Free Documentation License



Suite de l'article...

Lectures : 260    Commentaires : 7     Partager



YVES JAMAIT à fleur de plume avec « Des mains de Femme ».

Le 5 octobre 2017 à  04:34
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Une voix éraillée, des mots sortis des entrailles pour dire la vie quotidienne. Celle qui fait grincer les dents et verser une larme mais qui fait aussi danser et s’amuser dans les bals populaires. Valses nostalgiques, clins d’œil d’une java… Yves Jamait ne renie rien de ses origines, et y puise au contraire le goût des rencontres.

 

Yves Jamait, né le 28 octobre 1961, est un auteur compositeur interprète qui est arrivé sous le feux des projecteurs sur le tard. Cuisinier à Dijon en 1975, découvre la guitare en 1977, mais surtout travaille dans divers domaines (cuisinier, manœuvre dans le BTP, animalier en laboratoire pharmaceutique, infographiste). Guitare, accordéon et textes à fleur de peau, Jamait a souvent été cantonné au rôle de "casquetté de la chanson française »(wikipédia)

 

Dominique Parravano écrit :
"Artiste majuscule, Yves Jamait, sorte de Gaston Montehus des temps modernes, n’a jamais dévié d’une trajectoire oblique qui a forgé sa singularité, imperméable aux conventions et formatages d’un milieu du show business, dans lequel « il est passé par hasard » comme parachuté pour notre plus grand bonheur avant de s’y installer, on l’espère pour longtemps, avec son chant de sève et de convictions, son écriture au cordeau, chantant comme personne les éclopés de la vie, l’âpreté du quotidien, les jours décolorés, le rêve de l’être aimée.
Car, c’est en homme libre qu’il trace sa route dans la chanson française, à l’image du coquelicot, fleur rebelle et indomptable qui peuple les terrains vagues, et qui ornait la pochette de son deuxième album."...
"Avec, à chaque fois,  le même engagement, la même émotion et énergie à faire de la musique.
Une musique qui touche droit au cœur."
Dominique Parravano © http://www.lechantdesbeauxhumains.ch/lcdbh_yvesjamait.html

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm. Tous droits réservés

Crédit photos : critikator.blogspot.com /L'Yonne Républicaine /

 



Suite de l'article...

Lectures : 504    Commentaires : 4     Partager



MANUEL de FALLA : Incandescente, la Danse Rituelle du Feu !

Le 30 septembre 2017 à  03:57
Rubriques : DANSES DU MONDE

Né à Cadix, en 1876 et mort en 1946, en Argentine, Manuel de Falla fut un des principaux représentants de l’école espagnole moderne. Lié à Claude Debussy, Maurice Ravel et Paul Dukas, il enchaîna les réussites musicales et passa de nombreuses années à Grenade. Effrayé par la barbarie de la guerre civile, n’ayant pu empêcher le meurtre de Frederico Garcia Lorca, le grand compositeur quitta l’Espagne pour l’Argentine. Il y mourut en 1946 sans avoir pu

terminer sa cantate scénique l’Atlantide, à laquelle il avait consacré vingt ans de sa vie

Manuel de Falla a composé L’Amour sorcier en 1914 – 1915 pour répondre à la

commande d’une célèbre danseuse de flamenco Pastora Imperio qui lui avait demandé

une « gitanerie musicale ». Ce ballet-pantomime fut révisé pour orchestre

symphonique et mezzo-soprano en 1916. En 1925, L’Amour sorcier est transformé en

ballet, certaines parties chantées sont supprimées et d’autres remplacées par des parties

instrumentales.

wikipédia

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit :

http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm Tous droits réservés

Crédit Photos : fanpop.com/ http://willemsconsultants.hautetfort.com/tag/flamenco



Suite de l'article...

Lectures : 433    Commentaires : 3     Partager



Au revoir Madame Gisèle CASADESUS

Le 26 septembre 2017 à  04:34
Rubriques : ENTRACTE

Belle, intelligente, élégante et discrète, mais aussi très pétillante et enthousiaste, telle était Gisèle Casadesus. Elle a enchanté et honoré sa « maison », la Comédie-Française, où elle est entrée à vingt ans.

 

« Mon mari me manque, et me manquera toujours a-t-elle dit à 100 ans »

 

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm.Tous droits réservés

Crédit photos : gettyimages.ae /Purepeople.com  La Croix



Suite de l'article...

Lectures : 486    Commentaires : 3     Partager



TURLUTUTU CHAPEAU POINTU

Le 21 septembre 2017 à  03:48
Rubriques : Libres propos

C’est ce que j’ai envie d’écrire et de dire quelquefois pour exorciser, par exemple le tracassin du quotidien qui grignote, cric crac, toute votre énergie. Pour oublier l’employée de la poste qui fait la tête et marmonne à son guichet et à qui vous dites, avec un sourire ironique, après avoir signé le recommandé : « Merci pour votre gentillesse » alors qu’elle tripote son crayon  puis tourne les talons.

Ah, et puis y a aussi  le gymkhana entre palissades, travaux, lignes de transports déviées, stations déplacées et pas forcément annoncées sur le site Internet qui vous indique gentiment que vous pouvez consulter votre Smartphone… à tout moment de la journée. Troisième Oeil, troisième Oreille. Ouais, et quand on n’en a pas ? On est quoi ? Siphonné ? Arriéré ? Rangé des voitures ? Plus coté à l’Argus ? HS ?

Les cars régionaux ? Infos contradictoires.

Allô ! Allô ! Numéro vert. Une voix monocorde vous conseille :

Horaires : touche 1

Trajets : touche 2

Tarifs : touche 3

Trafic : touche 4

Besoin d’aide pour bien voyager : touche 5 ou 8, j’ai oublié !!

Perdu ? Revenir au menu, touche *..

Puis «  toutes les lignes de votre correspondant blablabli blablabla, veuillez renouveler votre appel. » Et ça recommence : « Pour les horaires : touche 1 »…. Si jamais voix humaine se manifeste c’est langage de sourds : « Madame, on ne sait pas si les travaux de voirie seront bien terminés le 27 » Point barre. Allô ! Allô ! AAAAAllllôôô ! Zut, y’a plus personne au bout du fil.

Conclusion ? Je crie « Turlututu chapeau pointu ! » à tue-tête pour ne pas me la prendre, la tête ! Et j’ai choisi Annie Cordy et son « Hurluberlu » comme interprète, pour rire tout simplement. Et tourner faire un pied de nez à cette journée !

Ciao !

© Thea

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htmTous droits réservés

Crédit photos : persos

 



Suite de l'article...

Lectures : 418    Commentaires : 9     Partager



Allez, on joue à cabanes perchées ?

Le 17 septembre 2017 à  04:29
Rubriques : Mots-miroirs

Enfants, nous avons tous construit des cabanes rustiques -et pas toujours dans les arbres! - pour rêver et jouer aux naufragés « verts » des forêts vierges imaginaires… Intrépides Tarzans et Janes,  couronnés et vêtus de feuilles de châtaigniers cousues avec des aiguilles de pins ! On guerroyait parfois. On bouquinait, on faisait des parties de jeux des 7 familles, de nain jaune ou de Monopoly. On goûtait, on s’installait jusqu’à la nuit avec quelques provisions : chocolat et biscuits, gourdes remplies d’eau et de coco. Nous aurions bien voulu dormir dans ces cabanes  haut perchées…

Celles ci, entre Sarlat et Bergerac, au cœur du Périgord, sont sophistiquées. Autre époque, autres rêves de « grands » !!!

© thea

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm.Tous droits réservés

crédit photos : montages de photos persos & cabanes du net



Suite de l'article...

Lectures : 351    Commentaires : 6     Partager



DASHDOR BATTULGA, peintre mongol en Bretagne

Le 14 septembre 2017 à  04:14
Rubriques : Peintres

Je découvre ce peintre dont la minutie, la précision et la finesse du trait sont le fruit d’une longue et stricte et patiente discipline.

Je n’ai pas ajouté d’oeuvres de cet artiste car elles sont sous droits réservés et propriété intellectuelle.

 

Né le 6 décembre 1974 à Oulan Bator, Battulga Dashdor a très tôt manifesté un goût et des

dispositions pour les beaux arts. Il a étudié l’art traditionnel mongol avec divers professeurs aux

méthodes rigoureuses et suivi une formation complémentaire en art religieux.

En 1997, il obtient le Diplôme de l’Académie des Beaux Arts de Oulan Bator.

Ses compétences reconnues en art bouddhiste l’ont amené à restaurer les piliers et les plafonds des temples de Erdene Zuu et Amar Bayasgalant. Il est également peintre de tangkas.

Il travaille aussi les métaux précieux et pratique la sculpture et la lithographie.

Enseignant patient et compétent, il sait développer avec beaucoup de doigté les qualités

artistiques de ses élèves.

 

Battulga vit en France depuis 2004.

Il réside à Rennes depuis 2006.

En Bretagne, il expose et anime des stages de peinture traditionnelle mongole,

notamment avec l’association Encres de Chine de Rennes.

Il travaille la sculpture et la lithographie avec Marc Louise.

Il est l’auteur du livre : « Le voyage d’un peintre mongol en Bretagne »

(Ed. Ouest-France – 2008)

Il a exposé en Mongolie et en France particulièrement en Bretagne ( Rennes, Angers

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/00000000.htm.Tous droits réservés

Illustration : compo avec tangka tradition

  •  



Suite de l'article...

Lectures : 434    Commentaires : 6     Partager




Page 6 de 231

6

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2018 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES