Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 30
Les nouveaux membres : 9
Anniversaires aujourd'hui : 6

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Dans les pas du ROI ARTHUR…

Le 11 décembre 2013 à  02:35
Rubriques : FIGURES LEGENDAIRES

La légende arthurienne ou cycle arthurien est un ensemble de textes écrits au Moyen Âge autour du roi Arthur, de son entourage et de la quête du Graal. Elle est un thème fort de la matière de Bretagne.

Il n'existe pas une légende arthurienne, mais des légendes arthuriennes. Cela est dû aux nombreux auteurs qui ont assemblé ces traditions au cours des siècles, depuis les premiers moines collecteurs jusqu'aux écrivains qui l'ont enrichie, comme Chrétien de Troyes ou plus récemment Xavier de Langlais. Ainsi le nom des personnages et les circonstances de leur vie (jeunesse, hauts faits, mort) varient d'une époque à l'autre, d'un pays à l'autre. Il existe cependant une unité de lieu : le royaume mythique de Bretagne, qui recouvre les territoires du centre, du sud et de l'ouest de la Grande-Bretagne actuelle ainsi qu'une partie non définie de la Bretagne continentale, et une unité de temps : la fin du Ve siècle et le début du VIe siècle quand les Romains viennent de quitter l'Île de Bretagne, période des grandes invasions qui précédèrent et suivirent la chute de l'empire romain d'Occident. Il ne s'agit donc pas à l'origine de personnages médiévaux, même si leur popularité en France a été portée par des écrivains du Moyen Âge.

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Tous droits réservés

excalibur : Ill. tirée de Le Morte d'Arthur par Sir Thomas Malory, London: Dent, 1894./expositions.bnf.fr/L'Épée Excalibur, ill. d'Howard Pyle, 1902./ Queen Guinevere, by William Morris. 1858 Husband:King Arthur/mythologica.fr/Frederick Sandys  1862/

 



Suite de l'article...

Lectures : 514    Commentaires : 12     Partager



Romantique ARIA de J.S. BACH

Le 10 décembre 2013 à  03:57
Rubriques : Musique de toujours

Dites-moi velours et soie

Dites-moi encrier de porcelaine

Et plume d’oie

Dites-moi frisson de dentelle

Dites-moi  paupières de chérubins

Et longues ailes

De tulle et gaze vaporeux

Dites-moi souper aux chandelles

Finesse du cristal et du vin

Dites-moi promesses belles

En langage violons et violoncelles

Dites-moi miroir beau miroir

Et je serai Dame Vénitienne

Ou Florentine à la chevelure

Entrelacée de nacre perlée

Pour vous plaire

 

© thea 09 12 2013


Texte et  
Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Tous droits réservés

 

 

 



Suite de l'article...

Lectures : 616    Commentaires : 13     Partager





JULIEN DELAUNAY, ou le TEMPS sculpté

Le 9 décembre 2013 à  04:38
Rubriques : Sculpteurs

" Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours
"
a écrit Lamartine dans Le Lac, inspiré du Lac du Bourget.(1820)

En Seine-Maritime, « Chaque instant d’une vie est unique » nous dit Julien Delaunay, artiste sculpteur d’horloges. Qui traque les secondes, les rend perceptibles et met en route leur marche inexorable.

 

Autodidacte, c'est avec de nombreux livres et de nombreuses recherches que Julien Delaunay a réussi à donner corps à sa passion des rouages et des engrenages.
Passionné par la notion de temps, Julien se lance désormais dans la création d'oeuvres d'art et plus particulièrement de pendules.

 

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Tous droits réservés

Photo Julien Delaunay : soundcry.com


Suite de l'article...

Lectures : 637    Commentaires : 9     Partager



PRÉVERT, les enfants, une chanson de saison

Le 8 décembre 2013 à  04:00
Rubriques : Mots-miroirs

Jacques Prévert est un poète et scénariste français, né le 4 février 1900 à Neuilly-sur-Seine, et mort le 11 avril 1977 à Omonville-la-Petite (Manche). Après le succès de son premier recueil de poèmes, Paroles, il devint un poète populaire grâce à son langage familier et ses jeux de mots. Ses poèmes sont depuis lors célèbres dans le monde francophone et massivement appris dans les écoles françaises. Il a également écrit des scénarios pour le cinéma

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Tous droits réservés

Photos : Prévert : evene.lefigaro.



Suite de l'article...

Lectures : 477    Commentaires : 12     Partager



Guerriers acrobates de la troupe LES ETOILES DU CIRQUE DE PÉKIN

Le 7 décembre 2013 à  02:32
Rubriques : ENTRACTE

Les étoiles du cirque de Pékin exécutent un numéro hérité des pratiques guerrières, où l'agilité des combattants leur permet d'échapper à la mort en étant capable à la fois de sauter et de franchir des obstacles toujours plus élevés et toujours plus étroits. C'est un numéro issu du légendaire combat entre le Dragon et l'Empereur Jaune tiré de « La Légende de Mulan. »

Tout de jaunes vêtus, la couleur dévolue à l'Empereur de Chine, nos acrobates/guerriers illustrent l'épisode d'une histoire millénaire et envoûtante dans leurs habits futuristes.

L’Empereur jaune :

L'Empereur Jaune (Huáng Dì)  est selon la tradition chinoise un souverain civilisateur de la haute antiquité qui aurait règné de -2697 à -2598 av. J.-C..Il représentait le souverain idéal pour le courant philosophico-politique huanglao qui eut les faveurs de la cour jusque Han Wudi. À cet égard, de nombreux textes politiques ou techniques furent attribués à lui ou ses assistants, dont les Quatre Livres de Huangdi et le Huangdi Neijing.

Huangdi fait partie des héros civilisateurs de l’antiquité  « On doit à l'Empereur Jaune de nombreuses inventions et transformations ; il a inventé les armes, délimité les champs, inventé les vêtements, fondé des palais et habitations. » Il est considéré comme le père de la civilisation chinoise, particulièrement à partir du XIXe siècle où la définition de la nation chinoise fait l’objet de nombreux débats. Divinisé, il est resté un dieu et un immortel taoïste.

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Tous droits réservés

Photo : aubervilliers.fr/ hellocoton.fr/ culturebox.francetvinfo.fr



Suite de l'article...

Lectures : 611    Commentaires : 11     Partager



NELSON MANDELA, MADIBA « vient d’entrer de plain-pied dans l’Histoire »

Le 6 décembre 2013 à  03:19
Rubriques : FIGURES LEGENDAIRES

 

 « J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre. »
Citation de Nelson Mandela, Un long chemin vers la liberté, 1994

 

"Le grand lion s'est éteint jeudi 5 décembre 2013 dans la soirée. L'âge et les séquelles d'une tuberculose contractée dans les geôles humides de Robben Island ont emporté son dernier souffle. Mais son image, symbole de la lutte contre l'apartheid, est intacte. Un visage souriant et bienveillant, dont l'aspect vieilli aura été préservé des regards indiscrets par la pudeur de celui qu'on appelait Madiba." © Marie de Douhet /www.lepoint.fr › International

 

Nelson Mandela naît le 18 juillet 1918 dans le village de Mvezo, en Afrique du Sud. Il est le fils d'un chef de tribu, membre de la famille royale des Thembus.

Nelson Mandela s'appelle en réalité Rolihlahla, mais une institutrice comme le voulait la coutume et influencée par la langue anglaise lui donne le nom de Nelson.

Il passe son enfance à Qunu, mais son père meurt en 1927. Le régent des Thembus adopte Nelson.

Ses études se poursuivent au collège de Clarkebury puis au lycée de Healdtown, et enfin à l'université pour la population Noire de Fort Hare.

En 1941, une dispute avec son tuteur le fait quitter sa ville pour rejoindre la ville de Johannesburg.

Il s'engage en politique en participant d'abord aux réunions tenues chez Walter Sisulu. Avec les amis qu'il y rencontre, il fonde en 1944 la Ligue des jeunes pour le parti de l'ANC (African National Congress).

L'organisation prône une opposition pacifique et l'abolition des lois d'apartheid. Nelson Mandela accède à la tête de l'ANC du Transvaal en 1952 et ouvre le premier cabinet d'avocats Noirs à Johannesburg.

Pour avoir rédigé une partie d'une "Charte de la liberté", Nelson Mandela est arrêté, mais est acquitté.

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Tous droits réservés

photos : tempsreel.nouvelobs.com / info-afrique.com/prison live2times.com/ lemonde.fr/

 



Suite de l'article...

Lectures : 419    Commentaires : 12     Partager



CLAUDE LÉVEILLÉ, chanteur Québécois, et son émouvant « Frédéric »

Le 5 décembre 2013 à  04:43
Rubriques : Voix de toujours

Un beau visage que le temps a buriné, une belle voix chaude et prenante, une présence et une personnalité très fortes.Des talents artistiques multiples. Il interprète cette chanson à la Fête Nationale de 1976 sur les Plaines alors qu'il est l'un des "Cinq Jean-Baptistes". Il l’a écrite en 1962, au Québec, en s'inspirant de son idole au piano: Frédéric Chopin. En 2004, il est terrassé par un ACV, suivi d'un autre l'automne de la même année, ce qui le paralyse en mettant fin à son grand talent de pianiste, provoquant  un deuil épouvantable pour lui.
Il nous a hélas quittés le matin du 9 juin 2011, victime d'un problème cardio-vasculaire à l'âge de 78 ans, laissant derrière lui plus de 400 chansons.

 

Bio express :

naissance : 16 Octobre 1932 / décès : 9 Juin 2011

Acteur, pianiste et auteur-compositeur-interprète québécois, Claude Léveillée marque sa génération. Considéré comme l’un des grands noms de la chanson québécoise, il lègue plus de 400 chansons, de nombreuses musiques instrumentales et quelques comédies musicales. Il est cofondateur du regroupement Les Bozos, en 1959, l'année où il rencontre Édith Piaf. Elle lui confie l’écriture de plusieurs chansons : ‘Ouragan’, ‘Boulevard du crime’, ‘Les Vieux Pianos’. Il compose ensuite pour plusieurs chanteuses québécoises, dont Julie Arel (’Merci à toi’ en 1976) et Nicole Martin (’Il est en nous l'amour ‘en 1985 ainsi que ‘Mon père et ma mère’ en 1987). Il se produit en France et en Union soviétique (URSS). En tant qu’acteur, il joue notamment, dans La Ligne de démarcation, en 1966, et dans la série Scoop de 1991 à 1994.

EVENE

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Tous droits réservés

Photos C.Léveillée : radio-canada.ca/ fr.canoe.ca/ itunes.apple.com/ fr.canoe.ca/

Chopin : artouest.org/piano : lemonde.fr/

 



Suite de l'article...

Lectures : 690    Commentaires : 8     Partager



La cité fictive et tentaculaire de GILLES TRÉHIN, artiste autiste

Le 4 décembre 2013 à  05:13
Rubriques : Peintres

Ici Gilles TREHIN avec sa compagne, Catherine MOUET. Ils sont indissociables.

 

 A propos de la pensée autiste :

Nous n’avons que des visions partielles et brèves de la beauté du monde. Si nous nous plaçons à l’angle qui convient, nous verrons les couleurs de l’arc-en-ciel dans la glace incolore. Tout orage, toute goutte d’eau contient un arc-en-ciel."

Henry David Thoreau Journal 1837-1861

cité dans “Eloge de pensée autiste » 2012 Benoît Virole. Docteur en psychopathologie (Ph.D), Docteur en sciences du langage(Ph.D)

 « L’autisme, écrit-il dans son introduction, est un mode extrême de connaissance du monde. »

 

Gilles Tréhin est un savant autiste qui vit Cagnes-sur-Mer, près de Nice  dans le sud la France. Né en 1972, c’est un artiste français qui  dispose de capacités exceptionnelles en dessin qu'il exerce depuis l'âge de 5 ans. A cette époque il montre une étonnante maîtrise de la perspective dans les sujets qui l'intéressaient, principalement les avions et les gratte ciel de New York où il habitait alors.

Depuis, il ne dessine pas des villes de mémoire, non, mais une cité imaginaire baptisée Urville (en l'honneur de l'explorateur Dumont d'Urville) dont il a tous les plans dans la tête, dont il a précisé le nombre exact d'habitants (12 057 775 pour 1778,75km2), le nombre de logements (5 229 601), etc. Son livre, également intitulé Urville (Carnot Ed - 2004 - 189 pages.) est basé sur ses écrits sur l'histoire de la ville fictive, la géographie, la culture et l'économie, et comprend plus de 300 dessins de différents quartiers d'Urville, toutes réalisées par lui-même.

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Tous droits réservés

photos : avdmv.com/katiechats.wordpress.com/ autismediffusion.com



Suite de l'article...

Lectures : 687    Commentaires : 24     Partager



JEAN-CLAUDE WELCHE ET PAUL FRICKER, scie musicale et orgue de barbarie

Le 3 décembre 2013 à  03:47
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Extrait de l'émission "Entrez dans la danse" diffusée les 14 et 15 février 2011 sur FR3 Champagne et Picardie, animée par Didier Ohmer. Interprétation de la Valse N° 2 de D. Schostakovitch, à la scie musicale par Jean-Claude Welche, et à l'orgue de barbarie par Paul Fricker.

Je n’ai rien trouvé sur Paul Fricker, le joueur d’orgue de barbarie et je le déplore. Je ne puis donc  parler que de Jean-Claude Welche et de sa scie musicale cet instrument que l’on connaît mal.

"Jouer de la musique, c'est communiquer" affirme ce musicien multi-instrumentiste, ce créateur qui ne cesse de… créer, d’inventer, d’innover. L’interview de cet artiste que l’on peut lire sur le site : http://www.welche-musique.fr/textes/cv.html  nous fait découvrir une personnalité  riche et généreuse.

Jean-Claude WELCHE, né le 24 avril 1964 à Charleroi en Belgique, est établi à Thoiry (Ain) depuis le mois de juillet 2012. Titulaire des Premiers Prix de violon et musique de chambre, obtenus au Conservatoire Royal de Musique de Bruxelles, il enseigne 15 ans le violon et le solfège en Académies de musique en Belgique. Violoniste au sein de différentes formations belges, françaises, il est sollicité régulièrement par divers orchestres.

Deux années de cours de violon baroque, à l'âge adulte, contribuent à le convertir à ce qu'il pressentait déjà : l'importance de privilégier la sensibilité, la spontanéité, le don total de soi, à la virtuosité gratuite, à un perfectionnisme extrême qu'il considère inhibiteur.

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Tous droits réservés

Photos : welche-musique.fr/ sciemusicale.fr/


Suite de l'article...

Lectures : 718    Commentaires : 13     Partager



Fascinante, la Licorne Céleste de MICHEL PEPE

Le 2 décembre 2013 à  03:18
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

La licorne médiévale est symbole de faste et de pureté ainsi que de puissance exprimée par sa corne.
Elle symbolise aussi la révélation divine et la pénétration du divin dans la créature par sa corne unique au milieu du front, flèche spirituelle, rayon solaire, épée de Dieu. Cette corne unique a été comparée à une verge frontale, à un phallus psychique, symbole de la fécondité spirituelle. Elle capte le flux de l'énergie universelle et de ce fait est en accord avec le symbolisme axial de la tente.
Des alchimistes voyaient dans la licorne (qui figure dans maintes planches alchimiques) une image de l'hermaphrodite, alors qu'elle transcende la sexualité.
Au moyen-âge elle était symbole de l'incarnation du verbe de Dieu dans le sein de Marie.
Dans le mythe de la dame à la licorne Bertrand d'Astorg rattache le symbole aux conceptions médiévales de l'amour courtois.
La corne unique levée vers le ciel symbolise la sauvegarde de la virginité alors que son sens phallique en fait un symbole de fécondité.
Dans la Chine ancienne la licorne était l'emblème royal et symbolisait les vertus royales. Lorsque celles-ci se manifestent la licorne apparaît. La licorne est l'animal de bon augure. Elle concourt à la justice royale en frappant les coupables de sa corne. Elle combat contre le soleil (responsable des sècheresses) et l'éclipse. Elle les dévore.
La licorne est une bête fabuleuse d'origine orientale liée au troisième oeil et à l'accès au Nirvana, au retour au centre et à l'unité.

D'après "le dictionnaire des symboles", Jean Chevalier et Alain Gheerbrant

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Tous droits réservés

Photos : michelpepe.com/Licorne constellation : Original uploader was Orthogaffe at fr.wikipedia/ Released under the GNU Free Documentation License.



Suite de l'article...

Lectures : 685    Commentaires : 12     Partager





Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES