Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 12
Les nouveaux membres : 3
Anniversaires aujourd'hui : 5

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


LE BLUES DE LA FOURMI ! ( clin d'oeil pour sourire)

Le 10 janvier 2014 à  05:12
Rubriques : Clins d'oeil blogueurs

ça n’existe pas, ça n’existe pas"  allez-vous me dire, pastichant Robert Desnos sur une musique de Joseph Kosma

…et pourtant ça existe...

 

La fourmi que je suis quelquefois a comme un coup d’blues. Elle rêve d’être coccinelle pour voler, cigale pour  jouer du saxo, oui oui. Rêve de farniente et tout et  tout. Rêve de parler des escargots, des coléoptères, ou de rien. Oui, rien ! Ni dedans ni autour. Du vrai RIEN ! Avec seulement des pointillés …………………………………………………………………………..

comme ci …………………………………………………………………………............................

ou comme ça ……………………………………………………………………….........................

des rouges.................................................................................................

des bleus....................................................................................................

des verts .......................................................................................................................

des violets..................................................................................................

des bruns ....................................................................................................

des oranges ................................................................................................

des transparents .........................................................................................

que sais-je encore !

Vous y mettrez ce que vous voudrez. Vous avez le champ libre ! Profitez-en ! Au cas où il y aurait une date de péremption !

 

Et voilà c’était ma « minute de blues » sans prétention. Comme d’autres ont leur minute de folie.  Pour vous faire sourire.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit :

Tous droits réservés



Suite de l'article...

Lectures : 992    Commentaires : 11     Partager



EAU, AQUA, par MYTHOS

Le 9 janvier 2014 à  04:31
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Eau, source de vie, thème éternel… Qu'elle soit douce ou impétueuse, chuchotement de source ou cascade et torrent. Qu'elle soit rivière, fleuve, lac ou océan, elle est LA VIE.

 

 

Mythos était un groupe allemand formé  à Berlin par le chanteur et multi-instrumentiste Stephan Kaske, le bassiste et le batteur Harold Weiße Thomas Hildebrand en 1969. Tous les décrocheurs du secondaire, les musiciens autodidactes sortent leur premier album éponyme en 1971. Influencé par Pink Floyd , Ash Ra Tempel et Hawkwind l'album s'appuie sur la science-fiction et des thèmes écologiques particulièrement notables sur la voie de clôture "Encyclopédie Terrae".

La libération a vu le soutien du groupe de la famille , Colisée en tournée et Humble Pie lors de son exposition de Berlin 1971 , mais au bout de trois ans, le groupe se sépare.

Kaske alors recruté Axel Brauer à la batterie et Michael Krantz à la basse. Le groupe a écrit et joué en direct pour deux ans, mais n'a pas réussi à enregistrer et se séparer. Sur son propre Kaske signé, comme Mythos, à Chorus cosmique, et a enregistré plusieurs bandes sonores télévision et cinéma avant d'enregistrer DreamLab en 1975.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit :

Tous droits réservés



Suite de l'article...

Lectures : 741    Commentaires : 7     Partager





Un BON JOUR en musique et douceur

Le 8 janvier 2014 à  03:22
Rubriques : Mots-miroirs

Que ce MERCREDI soit un BON JOUR aux effluves de café thé ou chocolat

BON  JOUR douceur porcelaine et fleurs aux pistils fragiles

Aux  pétales en ailes de papillons

BON JOUR arpèges câlins et espiègles

Pour oublier les frimas de l’hiver qui toque du doigt aux carreaux

BON JOUR pour goûter aux charmes précieux de l’instant

Et l’émietter autour du cœur croissants et mie de pain

Confiture et marmelade de soleil…

 

© thea  08 janvier 2014

 

Texte et Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit 

Tous droits réservés



Suite de l'article...

Lectures : 605    Commentaires : 11     Partager



PASCAL DANEL, le funambule à moto devenu chanteur : « Comme une enfant »

Le 7 janvier 2014 à  05:43
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Loin des Neiges du Kilimandjaro et de La plage aux romantiques, un Pascal Danel d’une grande sensibilité, plus fragile.

 

Pascal Danel est un chanteur et compositeur français d'origine corse né le 31 mars 1944 dans le 16e arrondissement de Paris. Il grandit à Dijon et joue dans les groupes de rock Les Lakemen's et Les Panthères.

 

Deux énormes tubes

En 1964, il tente sa chance en solo. Son troisième 45 tours, « La Plage aux romantiques » devient un énorme succès en 1966. Il obtient un disque d'or pour les trois millions d'exemplaires vendus. L'année suivante, « Kilimanjaro » (connu aussi sous le titre « Les Neiges du Kilimanjaro ») le surpasse avec son disque de platine, ses cinq millions de ventes et ses 180 versions reprises.

Pascal Danel enchaîne les concerts et les émissions de radio et télévision, et continue d'enregistrer : « Comme un enfant » est n°1 en 1967, mais les disques suivants peinent à retrouver le haut de l'affiche : « Mon ami », « La Neige est en deuil » (1968), « Mamina » (1970), « Ton âme » (1972) et « Je suis un aventurier » (1973). De 1969 à 1974, il a pour guitariste Laurent Voulzy.

 

Retours et honneurs

En 1979, « La Plage aux romantiques » revient dans les hits parades. Son interprète fait un Olympia suivi d'une tournée, et enregistre un nouvel album, Un Homme Fou d'Amour, sorti en 1981. Pascal Danel se tourne ensuite vers la télévision en produisant diverses émissions (Cadence 3 avec Guy Lux, Macadam) et composant les génériques. En 1989, l'émission Succès fous élit ses deux tubes parmi les plus marquants de la variété française.

Loïc Picaud

www.music-story.com › Chanson françaisePascal Danel

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit 

Tous droits réservés



Suite de l'article...

Lectures : 692    Commentaires : 7     Partager



DAME CAPRICORNE/PATCHWORK (Pour le fun)

Le 6 janvier 2014 à  03:53
Rubriques : Mots-miroirs

Musique: Songe Capricorne, composé par Roland Dyens, né à Tunis en 1955.

Joué par: John Gregrowicz, guitariste.

 

 
3 janvier

 

 

Je me présente : Dame Capricorne/patchwork, ascendant Sagittaire. Terre et Feu.

Ceci me va et me convient très bien. Petite chèvre aux sabots impétueux et aventureux sur les rocailles - et les vagues car n’est-elle pas mi-chèvre mi-poisson ou sirène dans la mythologie ? - Eprise de Liberté. Amoureuse, curieuse et gourmande de la VIE.

J’aime tous ces morceaux de vie unis ou imprimés aux coloris à dominante beige, blanc cassé, brun, blanc bleuté, bleu ardoise, indigo, cousus et recousus, assemblés au gré du temps et des courants : ils  forment la trame de mon existence, l’harmonie dans la diversité des chemins empruntés. C’est vraiment un TOUT dans la durée. Ce qui confirme aujourd’hui ce que j’ai toujours pensé et dit.

Tableau unique signé A.M.M je crois, réalisé sur demande par l’amie de l'une de mes filles qui me l’offrit il y a une douzaine d’années.

J’ai agrandi quelques détails mais d’autres peuvent m’interpeller.

© thea

 

texte et illustration compo (photo personnelle) © http://www.copyrightdepot.com

Tous droits réservés

détails : 1) chèvre 2) sirène ou poisson /3  écailles /4) avant d’une barque ?



Suite de l'article...

Lectures : 1133    Commentaires : 4     Partager



« Le Tendre », de l’émouvant GÉRARD BERLINER

Le 5 janvier 2014 à  03:45
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Un timbre de voix très particulier, une émotion à fleur de cœur et de peau, beaucoup de sensibilité et de tendresse.

" Gérard Berliner, né le 05 janvier 1956- décédé 13 octobre 2010, des suites d'une crise cardiaque avait gardé en lui des exigences d’absolu, des forces fragiles. Homme solide et tendre, il semblait avoir construit ses remparts à l’aplomb d’une faille ."(gouttedeau.blog.lemonde.fr/.../gerard-berliner

Boudé par la  télé et la radio, Gérard Berliner, l’enfant de Ménilmontant est né Raymond Berliner d’un père d’origine russe qui  chante le folklore de son pays en s’accompagnant au piano. Gérard se passionne donc très tôt pour la musique et la chanson. Enfant, il découvre le répertoire de Charles Aznavour et lui voue une saine admiration. 

 

Dès l'âge de 13 ans, Gérard Berliner fréquente l'école du spectacle et entame une carrière de comédien à travers plusieurs petits rôles au cinéma et au théâtre. Très vite il va suivre les cours d'art dramatique de Claude Viriot. 

Mais la chanson, son autre passion, pointe déjà le bout de son nez et c'est en 1974 qu'il sort le tube 'Pour toi je veux vivre'. Il commence par faire ses premières tournées avec les Martin Circus et Georgette Plana sur le podium d'Europe 1. 
Conquis par ces premières expériences scéniques, il fait de la figuration sur les plateaux de télévision de Maritie et Gilbert Carpentier afin de rencontrer des auteurs et des compositeurs. En 1978 Serge Lama le repère et lui propose d'emblée de partager avec Marie Paule Belle les premières parties de sa tournée française. Il doit néanmoins attendre quatre années pour qu'un auteur, Frank Thomas, lui propose le texte intitulé 'Louise' en 1982. Malgré le succès de « Louise » (plus d'un million et demi d'exemplaires) il a connu la galère des années noires.

 

 

La collaboration se poursuit et plusieurs albums paraissent : 'Voleur de maman', 'Je porte ma vie', 'La Mémoire profane'. En tant qu'auteur-compositeur il signe 'De toi à moi' et 'Le Vertige des fleurs'. En 1994, il sort 'Chien de voyou', produit par Charles Aznavour. Vient ensuite la collaboration avec Jean-Loup Dabadie pour l'album 'Heureux' orchestré par Catherine Lara.
Se prenant de passion pour Victor Hugo, il décide de raconter sa vie à travers des textes du grand poète et monte le spectacle théâtral et musical 'Mon Alter Hugo', nommé aux Molières en 2006 dans la catégorie du meilleur spectacle musical. »
Sources EVENE et diverses

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright. Tous droits réservés. 



Suite de l'article...

Lectures : 954    Commentaires : 16     Partager



Spectacle en OMBRES CHINOISES

Le 4 janvier 2014 à  04:50
Rubriques : ENTRACTE

 

Beau numéro de groupe chez Britain's got talent qui récolte une ovation au passage.
Le groupe se nomme Attraction

 

 

La Chine est réputée pour être le berceau du théâtre d'ombres. En effet, les documents les plus anciens attestant de cette forme de spectacle nous viennent de ce pays. Dans l'ouvrage Ombres et Silhouettes d'Hetty Paërl, Jack Botermans et Pieter van Delft, on cite un document datant de 121 avant Jésus Christ et d'autres du XIe siècle. D'autres sources (Les théâtres d'ombres de Denis Bordat, Théâtres d'ombres de Stathis Damianakos) vont dans le même sens.

 

Ce théâtre a franchi les frontières : Chine, Cambodge, Thaïlande, Malaisie, Java, Bali), le Karaghiosis en Grèce et le Karagöz en Turquie, et dans une plus faible mesure en Europe occidentale ou en Amérique du Nord au Québec.

La Chine est réputée pour être le berceau du théâtre d'ombres. En effet, les documents les plus anciens attestant de cette forme de spectacle nous viennent de ce pays. Dans l'ouvrage Ombres et Silhouettes d'Hetty Paërl, Jack Botermans et Pieter van Delft, on cite un document datant de 121 avant Jésus Christ et d'autres du XIe siècle. D'autres sources (Les théâtres d'ombres de Denis Bordat, Théâtres d'ombres de Stathis Damianakos) vont dans le même sens. 

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit 

Tous droits réservés

Merci à :  ombres-et-silhouettes.wifeo.com/ fr.wikipedia.org/ toutpourlesfemmes.com


Suite de l'article...

Lectures : 842    Commentaires : 10     Partager



ROBERTO BENZI, enfant musicien et chef d’orchestre « à l’oreille absolue »

Le 3 janvier 2014 à  04:47
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

D'aucuns se souviennent de ce bel angelot bouclé aux joues rondes, petit musicien prodige, chouchou de toute l'Europe au début des années 50 : Roberto Benzi. C’est un chef d'orchestre franco-italien. La vidéo est extraite de « Prélude à la gloire » (1949) film de Georges Lacombe.

Né de parents italiens le 12 décembre 1937 à Marseille (France) où son père enseignait le solfège. Ses aptitudes musicales, en particulier l'oreille absolue, se manifestent très tôt ; on commence à lui apprendre le solfège dès l'âge de trois ans et il travaille le piano à quatre ans; André Cluytens lui donne ses premières leçons de direction d'orchestre à Paris alors qu'il n'a pas encore dix ans. En 1948 il débute comme chef d'orchestre en France et poursuivra définitivement dans cette voie.

Pour la première fois après la seconde guerre mondiale, l’Opéra de Vienne est à ce moment en tournée à Paris dans ce même Théâtre pour y présenter des opéras de Mozart dirigés par les célèbres Maestri Karl Boehm et Josef Krips. Roberto Benzi a 11 ans et travaille depuis deux ans la direction d’orchestre avec André Cluytens.

Voici ce que Joseph Krips écrit de lui le 18 mars 1949, après avoir assisté à une répétition de Roberto Benzi ( © www.robertobenzi.com/temoin_krips.html‎)

« Roberto Benzi n’est pas un enfant prodige. Il m’apparaît plutôt comme une véritable incarnation de la musique. Il ne dirige pas, ne fait pas de la musique : il est la musique même. De sa gracile apparence, la musique émane au point de parvenir, à travers sa direction d’orchestre, à son entière révélation ! Ce que fait cet enfant est fascinant et envoûtant. Tout chez cet enfant va de soi. Le sens de ce garçon quant à la distribution sonore – que la plupart des chefs n’atteignent qu’en leur maturité – est d’ores et déjà évident ici de la façon la plus étonnante. L’enfant entend la moindre fausse note et reprend les musiciens comme n’en sont capables que des chefs de haute expérience. Que Dieu protège le jeune Roberto et le garde en sa santé. S’il persiste ainsi dans l’entendement de son art, le niveau que peut atteindre Roberto Benzi semble incommensurable. »

Illustration : compo perso détenteur de copyright.Tous droits réservés

 

Photos :  bernard-luc.com/ robertobenzi.com/ starducine.com/ tipsimages.it/classiquenews.com/ woodbrass.com



Suite de l'article...

Lectures : 4717    Commentaires : 12     Partager



FRANÇOIS FELDMAN & « Les Violons Tziganes » dédiés à son père

Le 2 janvier 2014 à  05:57
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

Une voix oubliée…

François Feldman est un chanteur français né le 23 mai 1958. Russe par son père et belge par sa mère. Une fille Joy, avec Caroline Gardel (son nom d'artiste était Fanny Gardel).

Que devient ce chanteur » à l’écart des  circuits traditionnels » ? Depuis 1993 et son album Indigo, François Feldman connaît une certaine traversée du désert : malgré la sortie de trois albums, il reste absent des médias et ses ventes sont devenues plus confidentielles. Il continue cependant sa carrière artistique en donnant des galas à travers la France. Aujourd'hui, François Feldman réside dans le sud-est de la France à côté de Cannes et continue ses tournées musicales à travers la France.

Voici « Les violons tziganes », une chanson dédiée à son père et extraite de son Dernier album : "Des larmes et de l’amour" 2004

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright © Tous droits réservés

Merci à antidotes.over-blog.com/

 



Suite de l'article...

Lectures : 766    Commentaires : 14     Partager



Tendre et déchirant « Le P’tit Bonheur » de FÉLIX LECLERC

Le 1 janvier 2014 à  04:03
Rubriques : Voix de toujours

Après une enfance heureuse au milieu de dix frères et soeurs, Félix Leclerc (1914-1988) part suivre ses études classiques à Ottawa en 1928. Ce premier déchirement et les longs moments de solitude au pensionnat ont contribué à développer l'esprit rêveur et créateur du jeune homme. Entre 1934 et 1950, Leclerc s'éparpille dans différents domaines de création culturelle. Il s'impose surtout à la radio où il met à profit ses talents d'écrivain dans des radioromans et des contes lus à la radio qu'il publiera plus tard : Adagio (1943), Allegro et Andante (1944). Il commence à se produire comme chansonnier à la fin des années 40 mais il n'a encore qu'un public restreint. Ses chansons de la nature n'intéressent pas les citadins qui veulent à tout prix se dissocier de l'image du colon canadien. En 1950, Jacques Normand fait entendre à l 'imprésario français Jacques Canetti un enregistrement de la chanson Le train du Nord. Il est accueilli en roi à son retour au Québec : la chanson québécoise venait de gagner ses premières lettres de noblesse grâce à lui. En 1951, on le considère déjà comme un grand de la chanson et il suscite l'admiration de jeunes lièvres tels que Jacques Brel et Georges Brassens. Il enregistrera encore quelques albums mais dès les années 70, le poids des années commence à se faire sentir et des problèmes de santé le retiennent dans sa retraite paisible à l'île d'Orléans.

 

EVENE

Illustration : compo perso détenteur de copyright

Tous droits réservés

Photos : chartsinfrance.net/ friendship-first.com/ pierdelune.com/ memoirechante.wordpress.com/ rcinet.ca/ carnetjpr.com



Suite de l'article...

Lectures : 2257    Commentaires : 10     Partager




Page 64 de 227

64

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES