Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 35
Les nouveaux membres : 8
Anniversaires aujourd'hui : 8

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Les paysages lumineux de MARC-AURELE-FORTIN, peintre Québécois

Le 28 juillet 2013 à  03:50
Rubriques : Peintres

 "J'ai voulu créer une école du paysage canadien complètement détachée de l'école européenne. Il n'y a pas d'école typique canadienne où l'on ne sent aucune influence. J'ai été le premier à me dégager de cette emprise."

Ormes démesurés, verdure omniprésente, aquarelles lyriques aux arbres troués, estampes, gravures, technique innovante, il aura peint et transformé des paysages toute sa vie, nous apprend Wikipédia et autres sites dont ceux qui lui sont  consacrés et exposent ses œuvres.

« Ses nombreuses productions, ses expériences de différentes techniques et sa vision personnelle de la nature en font un pionnier de l'art moderne au Québec. »  (http://www.balcondart.com/biographies/fortin.htm)

 

Marc-Aurèle Fortin (14 mars 1888 à Sainte-RoseQuébec - 2 mars 1970 à MacamicQuébec) est un peintre québécois. Son œuvre est entièrement consacrée au paysage (surtout rural), et démontre son goût pour la nature somptueuse et généreuse.

Après avoir étudié les rudiments de la peinture avec deux peintres québécois, Ludger Larose et Edmond Dyonnet, Marc-Aurèle Fortin se rend à l’Art Institute of Chicago pour parfaire son art. Il revient au Québec en 1912. Au cours des six années suivantes, se dessine chez l'artiste un style nouveau, une transformation du paysage.

En 1918, il aborde pour la première fois la technique de l'aquarelle. En 1920, apparaissent ses aquarelles lyriques aux arbres troués. Sa maîtrise de l'aquarelle ne le satisfait pas, il l'abandonne temporairement. De 1922 à 1927, il peint des ormes démesurés où se dissimulent d'humbles demeures. En 1929, il expose à Chicago aux États-Unis, une autre exposition suivra l'année d'après à Pretoria en Afrique du Sud. En 1935, il se rend en France et dans le nord de l'Italie, où il exposera régulièrement.

Il revient au pays après 1935 et son style s'est transformé. À la poésie et la naïveté, succède la puissance des tons intenses et vibrants.

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Photo Ste Rose, Québec : photo prise le Octobre 13st, 2005 (17:08) par Yann Grossel/



Suite de l'article...

Lectures : 2468    Commentaires : 20     Partager



Au revoir Mme BERNADETTE LAFONT, La Fiancée du pirate, « éternelle jeune femme, libre dans ses propos comme dans sa vie. »

Le 27 juillet 2013 à  03:18
Rubriques : ENTRACTE

On  aimait sa bonne humeur, son sourire, son franc-parler gouailleur et son charme. J’aime tous les visages de sa vie.

Bernadette Lafont  a tiré sa révérence ce 25 juillet  après  avoir été hospitalisée lundi suite à un malaise dans le Gard.

Dernier film tourné : Paulette (2012) de Jérôme Enrico
Elle s'apprêtait à tourner dans Les vacances du petit Nicolas

Au Festival de Figeac, il y a quelques jours, elle aurait dû jouer Colette, face à Michel Fau, en Marguerite Moreno, dans un spectacle nourri de la correspondance des deux femmes. Mais elle avait eu un premier malaise.

Je me souviens d’elle dans « La Fiancée du pirate »(1969) de Nelly Kaplan,  l’un des films que j’ai le plus apprécié.

Synopsis : Une jolie vagabonde se venge des humiliations subies par elle et sa mère en séduisant tous les notables d'un village.

« Nelly Kaplan s'attaque à la xénophobie, à l'hypocrisie, à l'injustice. Ce film où nous rions de si bon cœur est plus grave que nous ne pensions. Guignol aux champs, soit. Mais qui jouerait du Maupassant corrigé par Lautréamont

Enfin, les acteurs plus vrais que nature et les dialogues aux réparties cinglantes en font une satire à la verve comique irrésistible.

De Bernadette Lafont, au style si particulier, jouant sur les sentiments ambigus, Nelly Kaplan dira  en 2002 : « Elle dégageait le rayonnement et l'incandescence dont j'avais besoin pour le film. Elle m'est tout de suite apparue comme la vraie sorcière du XXIe siècle

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Photos : purepeople.com/: parismatch.com/wikipédia



Suite de l'article...

Lectures : 1714    Commentaires : 11     Partager





Ho Hisse ! A bord de la Frégate l’ETOILE du ROY jusqu’à Ostende !

Le 26 juillet 2013 à  04:06
Rubriques : VOYAGES

La frégate ETOILE DU ROY (ex GRAND TURK) filmée à Ostende ( le 24-05-2013) au cours du rassemblement annuel de vieux bateaux OSTENDE A L'ANCRE (Oostende voor anker 2013).MUSIQUE: MUSICFILLINGSTATION.DE

Vidéo de ventfou1

 

S'imaginer "corsaire" du Roi...
Rêver sur ce trois-mâts carré...
Filer en vaisseau flibustier...
Ho hisse-ho... Allez ! Gabier...
Morlaix derrière... Malo devant !
Larguez les voiles de l'Etoile du Roy ! (youtube)

 

 

L’Étoile du Roy est un trois-mâts carré, reproduction assez proche d'une frégate britannique de la Bataille de Trafalgar. Initialement baptisé Grand Turk il a été construit en 1996, en Turquie pour le besoin d'un film et apparaît dans la série télévisée britannique Hornblower. Cette réplique fut baptisée Grand Turk dans la série télévisée britannique Hornblower où elle apparaît aux côtés de l’Étoile de France. Son pont ouvert est garni de canons lisses en carton

Il a participé aux célébrations du 200e anniversaire de la bataille de Trafalgar.

 

En 2010, il est acquis par Étoile Marine Croisières, entreprise de Bob Escoffier. Il a été dès lors rebaptisé l’Étoile du Roy.
Sa figure de proue initiale représentait un Turc en habits du XVIIIème siècle. Une nouvelle figure de proue a été posée le 7 juillet 2012, elle représente une femme corsaire avec derrière elle une hermine blanche à queue noire, symbole de Saint Malo et de la Bretagne. 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

 

Photo L’Etoile du Roy/11 Janvier 2008/ Auteur : Ben Salter du Pays de Galles/ Ce fichier est sous licence Creative Commons Attribution 2.0 Generic licence.
En arrière-plan, une partie de l'illustration -inspirée de l'Etoile du Roy, faite par Lydie Itasse ©Lydie Itasse/Hubelywebconcept  pour la couverture d'un livre sur Julienne David, corsaire nantaise. 

 



Suite de l'article...

Lectures : 2632    Commentaires : 16     Partager



Les souvenirs imaginaires de JULES VERNE par Lionel Metz, vidéo-plasticien

Le 25 juillet 2013 à  04:54
Rubriques : Des AUTEURS, des MOTS
Un film d'animation de Lionel Metz, vidéo-plasticien, fait en 2005.Inspiré très librement de l'imaginaire et du fantastique de l'oeuvre de Jules Verne.
Musique originale créée en 2010 par Gabriel Louche, créateur sonore.

La majorité des manuscrits de Jules Verne est conservée à la Médiathèque de Nantes.
Mes personnages  préférés : Philéas Fog, Michel Strogoff et le capitaine Némo. 

Jules Verne, né le 8 février 1828 à Nantes en France  (au 4 rue Olivier-de-Clisson dans le quartier de l'île Feydeau, au domicile de sa grand-mère maternelle, Sophie Marie Adelaïde-Julienne Allotte de la Fuÿe) et mort le 24 mars 1905 à Amiens en France, est un écrivain français dont une grande partie des œuvres est consacrée à des romans d'aventures et de science-fiction (ou d'anticipation).

En 1863 paraît chez l'éditeur Pierre-Jules Hetzel (1814-1886) son premier romanCinq semaines en ballon qui connaît un immense succès, au-delà des frontières françaises. Lié à l'éditeur par un contrat de vingt ans, Jules Verne travaillera en fait pendant quarante ans à ses Voyages extraordinaires qui compteront 62 romans et18 nouvelles et paraîtront pour une partie d'entre eux dans le Magasin d'éducation et de récréation destiné à la jeunesse. Richement documentés, les romans de Jules Verne se situent aussi bien dans le présent technologique de la deuxième moitié duxixe siècle (Les Enfants du capitaine Grant (1868), Le Tour du monde en quatre-vingts jours (1873), Michel Strogoff (1876), L'Étoile du sud (1884), etc.) que dans un monde imaginaire (De la Terre à la Lune (1865), Vingt mille lieues sous les mers(1870), Robur le conquérant (1886), etc.)

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Crédit photos  personnelles : livre illustré par Didier Graffet en 2003.

Jules Verne enfant et capitaine Némo (décembre 2005)  de l'artiste nantaise, Elisabeth Cibot artiste sculpteur née en 1960 à Nantes.

La "porte" avec l'inscription: Jules Verne est en fait l'un des portails situés en contrebas du Musée Jules Verne. Je ne sais qui en est l’auteur.



 


Suite de l'article...

Lectures : 2246    Commentaires : 24     Partager



Quelques FILMS ROMANTIQUES…

Le 24 juillet 2013 à  03:07
Rubriques : ENTRACTE

Un peu de romantisme et de légèreté.

Un joli retour en arrière sur les  années adolescentes

Ou les années jeunesse

Un  coin de rêve brodé sur le cœur

La dernière séance 

Au fond des salles obscures du ciné…

 

Une mise en ligne de sujet sans prétention en ce jour d’été

Où les idées - et les mots !- se dissolvent en bulles de chaleur

 

© thea

 

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Photos :

Pour qui sonne le glas : Gary Cooper et Ingrid Bergman Wikipédia

Autant  en emporte le vent :  Clark Gable et Vivien Leigh / mediafilm.ca 

Le Titanic : Leonardo DiCaprio et Kate Winsle/ uneportesurdeuxcontinents.com Titanic



Suite de l'article...

Lectures : 1774    Commentaires : 8     Partager



« Bouffons de société » de JEAN-MARIE VIVIER, un artisan de la chanson « dégagé de tout »

Le 23 juillet 2013 à  03:36
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

J’ai découvert il y a déjà un moment cette chanson  « Bouffons de société » dont le thème, les saltimbanques, et l’interprétation me plaisent beaucoup. Je la remets en ligne. Avec enthousiasme.

Une voix de grand large. Puissante et ample. Une voix dont les accents et les paroles vous prennent  aux tripes et ne vous lâchent pas. J’ai déjà  mis plusieurs fois cet auteur compositeur interprète né en 1942, ce grand « gamin » de Coutances  qui, après des études classiques, est entré dans l’enseignement. Parallèlement il fait des tournées avec des amis et à partir de 1966, il décide de continuer seul.

 

En 1969, il fait la connaissance de Jehan JONAS qui lui écrira de nombreuses chansons pendant une douzaine d'années. Lors d'un spectacle à Nantes, le 24 Avril 1970, il rencontre Félix LECLERC et sur les conseils de celui-ci abandonne l'enseignement ; ensuite il fait une tournée de trois semaines en Suisse avec Félix. La même année, il est choisi pour interpréter le rôle de UBU ROI au Centre Dramatique de Lausanne. En 1978, première tournée au Québec et parution d'un disque chez Polydor-Canada. En 1987, il rencontre Yannick MATHIAS. Ensemble ils écrivent les textes et les musiques de nombreuses chansons. A partir de 1988, il entre dans les manuels scolaires allemands avec ses chansons "Monsieur Petit" et "Vieillir"; d'autres suivront. En 1990, Jean-Marie VIVIER monte un spectacle en hommage à Félix LECLERC, spectacle qu'il présentera une dizaine de fois dans plusieurs pays. 

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

photos: grimaces et misères des saltimbanques F. Pelez 1888

Les saltimbanques de Gustave Doré : 1874

Polichinelle : de Maurice Sand : 1860



Suite de l'article...

Lectures : 2138    Commentaires : 13     Partager



SERGE JORJET, musicien magicien, nous emmène AU PAYS DES RÊVES…

Le 22 juillet 2013 à  02:07
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Dans ce Pays

J’ai rencontré une licorne blanche

Des notes en cascades et tourbillons

Une lune en médaillon

Au cou de l’horizon

 

Est-ce un oiseau ou un ange ?

Une aile invisible frôle nos fronts

 

© thea

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

 

Nous avons fait sa connaissance hier, et je pousse aujoud'hui la porte  de son univers.



Suite de l'article...

Lectures : 1843    Commentaires : 6     Partager



Qui est SERGE JORJET ?

Le 21 juillet 2013 à  02:34
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Avec sa moustache à la Jean Ferrat, cet  auteur compositeur  autodidacte, comme il se définit lui-même, ne vit pas de sa Musique, il en fait «  pour se faire plaisir et nous faire plaisir ». Ici il  nous introduit dans son home studio où il nous offre un véritable concert après nous avoir expliqué avec simplicité jusqu’où l’emmène sa passion pour la musique, sans bling-bling, sans paillettes, avec du matériel de récup’ souvent hors d’usage ! Son univers est multiple, on voyage de l’Afrique à l’Amérique du Nord en passant par le Pays des Rêves, celui de la Flûte de la Liberté, Mon île à moi, Aurore et Envies d’ailleurs…  Son âme est mélodieuse, sensible et tendre. C’est magique ! C’est de la belle ouvrage ! Ca mérite nos encouragements et c’est impressionnant. Bravo l’artiste ! Et mille fois merci pour tous ces partages musicaux. Passionnément.

 

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2



Suite de l'article...

Lectures : 2824    Commentaires : 12     Partager



Un voyage des sens avec le THÉ À LA MENTHE

Le 20 juillet 2013 à  04:34
Rubriques : VOYAGES

 «  Il faut trois conditions pour faire le  thé : le temps, les braises et les amis. »

 

(Proverbe Touareg)

 

La cérémonie du thé au Sahara est un espace de retrouvailles qui allie un ensemble de plaisirs : la vue, l’odorat, l’ouïe, le goût, mais aussi et surtout l’esprit. C’est  une  tradition, un art, une philosophie, étroitement liés aux coutumes d’hospitalité dans la halte du voyageur qu’est l’oasis.

A la différence de la cuisine, faite par les  femmes, le thé est traditionnellement une affaire d’homme : préparé par le chef de famille, il est servi à l’invité et ne se refuse pas. Le cérémonial du thé est fondamentalement  basé sur la recherche de l’équilibre dans un milieu hostile, la consultation, la contemplation et la bienséance envers les voyageurs. Etancher la soif d’une caravane sillonnant le désert avec cette boisson est le summum de la bienveillance.

Bien plus qu’une boisson, le thé à la menthe ravit tous les sens. Papilles et narines s’enivrent de son parfum, tandis que la musique du liquide moussant, versé de haut, charme l’ouïe ; la beauté du geste et la couleur chatoyante du sirop ambré complètent ce voyage des sens pour le plaisir des yeux.

En plus d’être délicieux et rafraîchissant, le thé à la menthe a bien des vertus : digestives, tonifiantes, car il réunit les propriétés digestives et tonifiantes de la menthe et celles du thé vert riche en antioxydant. A consommer sans hésitations !

(sources diverses dont Wikipédia)

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Photo femme servant le thé :  : voyage meharee sahara maroc - Uniktour - Maroc voyages

uniktour.com

 

 



Suite de l'article...

Lectures : 1890    Commentaires : 16     Partager



Richesse des MARIONNETTES SICILIENNES

Le 19 juillet 2013 à  03:35
Rubriques : ENTRACTE

Chatoyantes, typiques,  les  marionnettes siciliennes exercent une grande fascination sur le public, populaire d’abord, international ensuite. Sorte de grande fresque s'apparentant à la Bande dessinée et au vitrail, elles passionnent encore les foules. Mais comment est né le théâtre de marionnettes sicilien Opera dei Pupi ?

C’est une forme théâtrale dont les protagonistes sont les chevaliers du Moyen Âge représentés par des marionnettes particulières, appelées Pupi. Les dialogues des marionnettistes s'inspiraient principalement de la poésie italienne de la Renaissance, de textes hagiographiques ou de l'histoire de brigands célèbres.

Originellement proclamé en 2001, l'Opera dei Puppi est inscrit en 2008 sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l'UNESCO.

Il est typique de la tradition sicilienne des cuntastorie (en italien: cantastorie), et fut un genre de spectacle qui eut un succès considérable dans la Sicile du xixe siècle. Pour beaucoup, il faut chercher son origine dans Don Quichotte.

Richement décorées et finement ciselées avec une structure en bois, les marionnettes avaient des véritables cuirasses et les techniques de manipulations variaient selon l’appartenance à l'école de Palerme ou de Catane.

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Photo marionnettes : 03.06.2006 Travail personnel  /auteur : Clemensfranz /

licence Creative Commons paternité – partage à l’identique 3.0 (non transposée)

Photo personnage Rinaldo : Immagine creata da Rinina25 & Twice25 / Luogo: Tiglieto (Genova) /Données: 17/1/06)

Ce fichier est sous licence Creative Commons Attribution-Share Alike 2.5 Generic licence.

 



Suite de l'article...

Lectures : 2184    Commentaires : 15     Partager





Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES