Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 18
Les nouveaux membres : 7
Anniversaires aujourd'hui : 6

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


GRIBOUILLE ( voix oubliée) un DIAMANT BRUT de la chanson (1941/1968)

Le 11 aout 2013 à  04:36
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

J’éprouve  une tendresse particulière pour cette jeune artiste d’une sensibilité et d’une fragilité très rares. A une époque où on « matraquait » d'autres talents bien plus commerciaux, bien plus "bling-bling-toc ». D’elle il nous reste de rares pépites.

Gribouille, c’est une sorte d’étoile filante qui a volé en éclats avant d’avoir pu briller de tous ses feux. Une écorchée vive éblouissante et désespérée, partie à 27 ans sans être sortie de sa chrysalide. Dans ses textes on retrouve son mal de vivre, et surtout  cette mélancolie infinie qui lui vient de son enfance passée de pension en pension et d’une adolescence faite d'errances, de peurs, elle qui craint tant la solitude. Une jeune femme pétrie de tendresse, de révolte  et d’effroi qui repose près d’un rosier blanc.
© thea 

 

Gribouille est le nom d'artiste de Marie-France Gaite (Lyon, 17 juillet 1941 - Paris,18 janvier 1968), chanteuse française. Elle commence à se produire très jeune à Lyon, à seize ans, avant de monter à Paris où elle vit de dessins à la craie, sur le trottoir. Une présentatrice de télévision la prend sous son aile, elle chante au Bœuf sur le toit et dans plusieurs autres cabarets. On la compare à Barbara. Jean Cocteau la repère et fait son portrait.

Elle enregistre des chansons de Michel Breuzard, puis, collaborant avec des compositeurs comme Charles Dumont, Gérard Bourgeois, Jacques Debronckart, Georges Chelon, elle écrit dans les années 1960 ses textes les plus connus : Mathias, Grenoble, Elle t'attend, On n'a pas le droit, Ostende. Son apparence androgyne et sa voix grave ainsi que ses chansons personnelles et ambiguës lui gagnent le public lesbien.

En 1966, elle chante à Bobino en première partie de François Deguelt. En 1968, celle qui chantait Mourir demain décède d'un excès de barbituriques et d'alcool.

Elle est inhumée au cimetière de Bagneux (92), dans la 96è division.

 

Source : wikipédia

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

 



Suite de l'article...

Lectures : 2078    Commentaires : 10     Partager



Deux châteaux en un, ça vous dit ? Visitons LE CHÂTEAU de BRÉZÉ

Le 10 aout 2013 à  02:57

Le Château de Brézé (49) vu en 170° par Yan Harris & sa caméra GOPRO Hero2 embarquée.

Entrelacs de galeries creusées dans le tuffeau pour cette immense forteresse souterraine qu’est le Château de Brézé, un château du xvie siècle situé sur la commune éponyme, dans le département du Maine-et-Loire, dix kilomètres au sud de Saumur.

Dans cet ensemble «  troglodytique » plus de mille personnes auraient vécu au XVIIIe siècle.  Ses douves asséchées sont les plus profondes d'Europe (18 mètres). La pierre de la construction a été tirée du creusement des douves.

Les terres sont celles des seigneurs de Brézé depuis le xie siècle. Les premiers seigneurs de Brézé firent de nombreuses donations à l'Abbaye de Fontevraud toute proche.

Parmi ces seigneurs de Brézé, on connaît Louis de Brézé qui épousera Diane de Saint Vallier connue sous le nom de Diane de Poitiers.

 

Le château  se visite sur un parcours d'environ un kilomètre. Vous découvrirez tour à tour l'ancienne demeure seigneuriale et ses écuries, d'immenses pressoirs et des caves à vins, une magnanerie, un moulin, une glacière, un fournil, un réseau défensif, un chemin de ronde, un pont-levis... En surface, l'actuel château, datant de 1550, a bénéficié d'une restauration dans le style néo-renaissance au XIXe siècle. A l'intérieur, découvrez notamment les appartements de Pierre Dreux de Brézé et la chambre de Richelieu. A admirer aussi, le pigeonnier géant, composé de 3700 boulins, le plus important d'Anjou. Une suggestion, terminer votre visite par la dégustation des vins du château.

Le château fait l'objet d'un classement au titre des Monuments historiques depuis le 6 mars 1979

Xikipédia et enpaysdelaloire.com/Idees-d-activites/...chateaux/Au-chateau-de-Breze

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Photos : château de Brézé,auteurs ManuD/ et Manfred Heyde/ fichiers sous licence Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported , 2.5 Générique , 2.0 Générique et 1.0 Générique licence.

Et © monumental.over-blog.net


Suite de l'article...

Lectures : 1749    Commentaires : 12     Partager





Feuilletons, écoutons, savourons LES MILLE ET UNE NUITS …

Le 8 aout 2013 à  06:32
Rubriques : Musiques du Monde

Qui ne connaît Shéhérazade ? Et tous ces personnages fabuleux qui peuplent ce recueil  de contes populaires et anonymes. D’origines arabe, persane et indienne, il est constitué de nombreux contes enchâssés et de personnages mis en miroir les uns par rapport aux autres.

 

L'origine exacte des contes présents dans les Mille et Une Nuits, avant recueil, est difficile à déterminer du fait de leur transmission par oral et de l'absence de sources écrites. Les contes se sont probablement propagés de l'Inde à l'Iran, puis au monde arabe. Figés à l'écrit au XIIIe siècle seulement, les contes sont donc le résultat de la fusion de nombreuses versions orales. Un texte arabe de 987 mentionne l'existence d'un livre persan intitulé Les Mille Contes. Si certains indices indiquent une influence persane, d'autres pourraient faire remonter l'origine des Mille et Une Nuits jusqu'à l'Inde du IIIe siècle. Certains contes semblent aussi proprement arabes.

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

 

Photo filigrane : livre appartenant à la  Bibliothèque nationale de Paris,années 1300 /auteur inconnu domaine public

Tableau : Lewis, John Frederick 1857 domaine public



Suite de l'article...

Lectures : 1953    Commentaires : 8     Partager



ROTHÉNEUF : le VISIONNAIRE et ses rochers sculptés

Le 7 aout 2013 à  09:07
Rubriques : FIGURES LEGENDAIRES

A 5 kilomètres de St-Malo,  il est une œuvre gigantesque à ciel ouvert, érodée par les vents et les embruns. Un univers de 500 mètres carrés,  peuplé de personnages d’un autre temps, sorte de gargouilles médiévales  et d’êtres fantasmagoriques de cathédrales, façonnées par les mains d’un seul homme : l’Abbé Adolphe Fouré (né en 1839 à Saint-Thual (Ille-et-Vilaine) et décédé en 1910 à Rothéneuf). A  55 ans, une attaque cérébrale le laisse sourd et muet. Retiré à Rothéneuf, l’Ermite, comme on l’appelait, a sculpté, pendant 15 ans, et à même le granit, plus de 300 personnages.

De l’art brut.

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

 

photos : abbé Fouré rochersrotheneuf.wordpress.com

-utilisateur: FanoflesageCe fichier est sous licence Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported licence.

: Auteur Papier K Ce fichier est sous licence Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported , 2.5 Générique , 2.0 Générique et 1.0 

Auteur jxandreani http://www.flickr.com/photos/jxa/ Ce fichier est sous licence Creative Commons Attribution 2.0 Generic licence.

 



Suite de l'article...

Lectures : 1967    Commentaires : 16     Partager



Merveilleuse ROSE DES SABLES !!!

Le 6 aout 2013 à  05:20
Rubriques : Mots-miroirs

 

cette vidéo est réalisé par le telecentre de bechni
adresse: telecentre bechni nouiel 4222 kebili
adresse mail: telecentrebechni@gmail.com

 

 

La rose des sables m’a toujours fascinée. Ces pétales de roses nées d’une  roche évaporitique et formées par la cristallisation lenticulaire de minéraux solubles, sont une véritable merveille de la nature.

La formation des roses des sables provient de l'évaporation d'eau infiltrée. Ces cristallisations sont très souvent rencontrées dans les terrains tendres (sableargile), principalement dans les déserts.

Le principal minéral concerné par ce processus est le gypse ; mais des roses des sables peuvent aussi être composées d'autres minéraux, comme la barite.

Les roses des sables peuvent parfois atteindre de très grandes proportions et peuvent dépasser la centaine de kilogrammes.

D’après wikipédia

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

 

Photos :

- Tunisie, auteur Didier Descouens- Ce fichier est sous licence Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Unported , 2.5 Générique 

- Allemagne : Lichtbildner: Sven Teschke Ce fichier est sous licence Creative Commons Attribution-Share Alike 2.0 Allemagne licence.

- Mexique : Auteur  Robin Müller. Ce fichier est sous licence Creative Commons Attribution-Share Alike 3.0 Allemagne licence.



Suite de l'article...

Lectures : 3134    Commentaires : 12     Partager



Ah ! La GOURMANDISE selon CHARLES AZNAVOUR…

Le 4 aout 2013 à  01:48
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Goûteuse

Savoureuse

Délicieuse

C’est la friandise du…  péché mignon

Sensualité précieuse

Déclinée en chanson

© thea

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Photo filigrane : tableau de G. Courbet(1819/1877) la Femme dans les vagues, 1868



Suite de l'article...

Lectures : 2131    Commentaires : 10     Partager



Parfums de femmes, par Marie-France RIVIERE, artiste peintre

Le 3 aout 2013 à  03:44
Rubriques : Peintres

Voici un Diaporama de 27 portraits de femmes réalisés par l'artiste peintre française qui expose son art sur www.griviere.com/expo2000 (près de 800 œuvres - dessins et peintures - portraits, nus, silhouettes, paysages, fleurs, dessins d'actualité et satiriques.)
Vivaldi, "Les 4 saisons", "l'été". Orchestre "I Virtuosi Di Roma", Renatto Fasano, 1955.


Je découvre Marie-France RIVIERE artiste peintre contemporaine dont les portraits féminins sont lumineux, délicats, poétiques, à la fois romantiques et très modernes. Un bouquet de jeunes femmes en fleurs d’une grande finesse et d’une grande élégance. Des femmes rêvées… au teint  de porcelaine et de satin.

 

 

 

Marie-France RIVIERE , artiste peintre française, fille de la Gascogne ensoleillée, porte en elle l'amour de la beauté qu'elle exprime dans sa passion du dessin. Elle semble née, un crayon talentueux à la main... Quand elle était enfant, le flamboyant vieux Maître vénitien Mario Cavaglieri, ami respecté, lui conseilla de ne jamais lâcher ses crayons.

Etudes d'histoire de l'Art en Virginie ( USA), études de dessin avec le célèbre Maitre Mac Avoy (Académie Julian. Paris), diplômée d'Arts Graphiques ( E.S.A.M, Paris), elle expose d'abord à Auch, Neuilly, Monaco, Genève, Mexico. Dès 1990, elle expose au Salon des Indépendants au Grand Palais à Paris.

D’après : http://www.griviere.com/expo2000/mfr40fr.html

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

photo : M.F. Rivière ©griviere.com



Suite de l'article...

Lectures : 2771    Commentaires : 7     Partager



Symphonie florale, végétale, minérale, rythmée par l'eau : les JARDINS des FONTAINES PÉTRIFIANTES

Le 1 aout 2013 à  11:43
Rubriques : ARCHEOLOGIE

Harmonie de l'eau, des fleurs, du bois et de la roche. Gerbes d’écumes et cascades. Un paradis botanique.

 

Il y a plus de 40000 ans, alors que s'établit le paysage actuel de la vallée de l'Isère, commence la singulière histoire du TUF de la Sône. Le destin de ce petit village a été déterminé par la présence de cette roche qui borde la rivière de ses hautes falaises. Cette pierre calcaire, que l'on appelle TUF ou travertin selon les régions, de couleur blanche à beige, doit son existence au phénomène naturel très particulier de la pétrification. L'eau de ces sources, exceptionnellement calcaire, donne naissance à une imposante carapace de TUF. Les fougères et les mousses qui colonisent celle-ci sont pétrifiées lentement, formant alors la structure de cette pierre légère et poreuse. Ces tufières (lieu où se forme le TUF) sont les plus importantes de la région. En effet, l'activité de ces sources pétrifiantes se développe sur près de deux kilomètres le long de l'Isère. La présence de ce matériau fort apprécié contribue à la célébrité de la Sone. Dès le Moyen -Age des carrières de TUF s'ouvrent au pied des falaises. Des blocs sont découpés et utilisés pour la construction locale ou transportés par radeaux sur l'Isère et le Rhône pour des destinations plus ou moins lointaines (Beaucaire). Puis les usines succèdent aux carrières et canalisent de nombreuses sources pour bénéficier de cette énergie providentielle. La formation de la roche est ainsi artificiellement arrêtée. L'adaptation des industries aux nouvelles technologies permet à l'eau de couler à nouveau librement. Elle reprend alors son merveilleux travail et dessine à sa guise cette singulière architecture soulignée aujourd'hui par d'innombrables petits bassins, appelés gours, et cascatelles

youtube


Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Photos wikipedia et futura-sciences.com



Suite de l'article...

Lectures : 1887    Commentaires : 12     Partager



Avec LES VOIX de DAÏA, écoutons « La voix de la terre »

Le 31 juillet 2013 à  03:44
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Faisons silence, écoutons-là, elle tente de percer le chaos depuis des millénaires. Son chuchotement est un cri d’alarme et il est immense…

 

BIOGRAPHIE LES VOIX DE DAIA :
Le groupe Les Voix De Daïa est né par hasard lors d'un cours de chant. Vivian Roost pianotait quelques notes d'un morceau de Tchaïkovski et l'une de ses élèves, Céline, fredonne quelques mots sur cette mélodie. Vivian Roost comprend aussitôt qu'il y a moyen de créer une oeuvre nouvelle. En collaboration avec Michel Eli, il se met à l'écriture de onze chansons. Les musiques, choisies dans le répertoire des grands compositeurs comme Chopin, Mozart et Beethoven sont réorchestrées pour les mettre au goût du jour. Il ne reste qu'a trouver les voix pour porter toute la beauté de ces chansons.

 

www.stars-celebrites.com/...VOIX-DE-DAIA/biographie-les-voix-de-dai.

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

 



Suite de l'article...

Lectures : 3881    Commentaires : 10     Partager



Cette « Infinie Tendresse » de MICHEL PEPE

Le 30 juillet 2013 à  03:28
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

 

 

music: Michel Pépé - Infinie Tendresse
Album Elixir d'Amour 
Video edited by Andreea Petcu

 

 

La tendresse est  violette

La tendresse est rose

La tendresse est camélia

La tendresse est iris

La tendresse est tournesol

La tendresse est framboise

La tendresse est caramel

La tendresse est  vanille

 

Pistils et pétales de tendresse

Festonnés d’infinies caresses

Perles parfumées de douceurs

Pierres diamantées au cœur

Flacons de magique liqueur

Précieuses gouttes de bonheur

© thea

 

Texte & Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2



Suite de l'article...

Lectures : 2086    Commentaires : 11     Partager




Page 76 de 226

76

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES