Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 27
Les nouveaux membres : 1
Anniversaires aujourd'hui : 9

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Parcourons la « page blanche » de M. BOUDAX ...

Le 2 juin 2013 à  04:25
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

La page blanche, ce désert qui paraît immense et infranchissable peut  faire naître un blocage, une  peur  appelé aussi « syndrome de la page blanche « très  angoissant. Peur  d’avoir perdu les mots, leur chemin, face à une ligne d’horizon qui s’éloigne de plus en plus. Cette peur arrive sans crier gare, brisant l’inspiration et la créativité au moment d’entamer ou de continuer une œuvre. Le gouffre total, le vrai « blanc » sans aspérités, lisse, effrayant, qui peut perdurer longtemps.

Tout comme les écrivaians, les compositeurs et  les peintres y sont confrontés dans leurs arts respectifs. Et je pense également aux comédiens qui, soudain, ne trouvent plus leurs mots sur scène.

Mais la page blanche est aussi synonyme de Liberté et d’évasion. Fenêtre grande ouverte où s’inscrivent, se déroulent puis d’où s’échappent et s’envolent les mots pour franchir l’espace et faire reculer l’horizon d’une façon différente de celle du blocage puisqu’ils permettent de créer mille univers à partir de quelques signes, de quelques notes, de quelques traits. Engendrer le partage "et enfin renaître ". Comme le chante M. Boudax que je viens de découvrir.

 

« Assis devant la page blanche

Ma main tremblant tisse les mots

(…)

Partir loin de tout loin d’ici

Ne plus rester le nez collé à ma fenêtre 
(...)
Pour danser, pour rêver, pour chanter
Et enfin renaître "

 

 

Texte et musique de M.Boudax. Arrangements musicaux réalisés par Ludovic Formentin(studio Maltess 14000 Caen),basse et guitares électriques exécutés par Thierry Houot

Illustration : compo perso

détenteur de copyright inscrit : 00052471


Suite de l'article...

Lectures : 2421    Commentaires : 9     Partager



Un bon moment avec OLIVIER de BENOIST et ses... Droits de l’homme

Le 1 juin 2013 à  04:02
Rubriques : ENTRACTE

ODB comme on l'appelle est un humoriste de bonne famille et le type même du… gendre idéal ! Mais…mais… quand il met en scène et en direct comme  ici les  revendications de la gente masculine à l'égard des femmes, c’est … enfin…ça égratigne et aucune d'entre nous n'est épargnée. Je vous laisse juges, Mesdames. Et rire, comme moi !

 

 Olivier Marie Emmanuel, baron de Benoist de Gentissart, simplement appelé Olivier de Benoist, est un comédien et humoriste français né le 14 juin 1974 à Reims. Marié, trois enfants.

Juriste de formation, il change de voie et se tourne vers le monde du spectacle et se forme alors aux méthodes de  l'Actor's Studio. Etudiant au Studio Pygmalion, Olivier de Benoist enflamme les planches en 2002 à Paris, Avignon, Caen et Bruxelles grâce au spectacle ‘Modèle déposé’ de Benoît Poelvoorde. En 2003 il écrit ‘Né sous X’, un spectacle mis en scène par Simonin. Le succès de la pièce l'encourage à produire une comédie, ‘Loft Sorry’, qui sera présentée au théâtre du Ballon Rouge à Avignon, à la Comédie Gallien à Bordeaux, et pendant le festival de Villeurbanne. Avec ‘Haut débit’, présentée au théâtre de Poche de Nantes, Olivier de Benoist débute une tournée qui le mènera au théâtre de Nesles à Paris, mais aussi à Avignon et au Luxembourg. Deux ans plus tard, il revient avec ‘Très très haut débit’ qui cartonne dans les salles parisiennes. Mélange de comédie et de magie, sa formule insolite séduit : du Petit Palais des glaces au théâtre des Blancs Manteaux, Olivier de Benoist joue les prolongations en 2010 au Point Virgule.

« En réalité, Olivier de Benoist ne fait pas de stand-up, il joue très peu de personnages, mais il réalise son sketch par le simple fait de créer des situations que seul l'auditeur peut percevoir.

Son domaine de prédilection reste les rapports hommes-femmes, quoi qu'il aborde des sujets variés, tels que la politique, la télé-réalité et la magie. Il s'est également prêté à diverses parodies de ses compères humoristes. 

 

Extraits Evene et wikipédia

 

 

Illustration : compo perso avec voilamonavis.fr/ lexpress.fr pour les photos de Olivier de Benoist 

copyright inscrit : 00052471



Suite de l'article...

Lectures : 1889    Commentaires : 3     Partager





SECRET GARDEN à la Lumière de l’Aube

Le 31 mai 2013 à  02:36
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Instant précieux chaque matin renouvelé

L’Aube naissante dénoue ses voiles légers

Marche pieds nus dans la prairie

Pose un collier de perles sur l’herbe attendrie

Effleure du lys le calice aux couleurs jaspées

Danse

         gracieuse

                         avec la toile d’araignée

Les herbes sauvages

                                les graminées

Et puis s’en va d’un pas glissé… dans la rosée…

The@

 

illustration : compo perso et texte sous copyright inscrit : 00052471



Suite de l'article...

Lectures : 2118    Commentaires : 10     Partager



Pierre RAPSAT," vibrant plaidoyer" avec :" Les Rêves sont en nous " (2002)

Le 30 mai 2013 à  03:04
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

Une voix oubliée… Celle de Pierre Rapsat, né Pierre Raepsaet, (Ixelles 28 mai 1948 - Verviers 20 avril 2002), un auteur-compositeur-interprète belge, né d'un père flamand et d'une mère dont les parents étaient des réfugiés asturiens, natifs de Gijón-Miéres, lors de la guerre civile espagnole, ce qui lui a inspiré les chansons Adéu (inspirée d'un village catalan El port de la Selva où il se rendait régulièrement en vacances) et Aurore (inspirée par sa grand-mère maternelle espagnole).

À l'âge de dix ans, ses parents s'installent à Verviers, qui va devenir sa ville d'adoption jusqu'à sa mort en 2002.

Après avoir joué dans différents groupes, il entame une carrière en solo en 1973. Son style puissant, oscillant entre rock et chanson française, est original et plaisant mais ne lui permet guère de percer. Rapsat s'obstine cependant, travaille ses textes et sa musique, sort album sur album.

En 1976, il représente la Belgique au Concours Eurovision de la chanson à La Haye avec Judy & Cie. En 1982, avec 30 000 exemplaires vendus, l'album Lâchez les fauves, est son premier grand succès en Belgique francophone. Infatigable bête de scène, Pierre Rapsat est partout, y compris aux Fêtes de Wallonie. Sa première tournée française est catastrophique jusque son passage à Bordeaux dans le cadre de la fête annuelle de l'école supérieure de commerce qui est programmée alors par Christian Brunet, ce sera son premier triomphe sur une scène française. Le succès se confirme avec Ligne claire et J'aime ça. En 1986, il donne son premier concert à Forest National. Suivra une période moins inspirée, et il faudra attendre 2001 pour que la renommée de Pierre Rapsat dépasse les frontières de la Belgique francophone. Sorti en 2001, l'album « Dazibao », *qui reçoit un accueil très positif en Belgique, mais aussi en France, est celui de la véritable consécration. Pierre Rapsat goûtera fort peu le bonheur de ce succès : atteint d'un cancer, il décède le 20 avril 2002. Il est inhumé à Ensival.

wikipédia

Illustration : compo perso copyright inscrit : 00052471



Suite de l'article...

Lectures : 2026    Commentaires : 16     Partager



GYPSY DANCE par DAVID GARRETT, le plus Rocker des musiciens classiques

Le 29 mai 2013 à  02:15
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Il est beau, il est jeune, il est doué,  il enthousiasme les foules à la façon  dont il interprète la musique classique avec un romantisme moderne et un peu fou comme s’il se jouait des notes et de l’archet. Il s’appelle David Garett.

Ce violoniste allemand (David Bongartz) est né de parents germano-américains à Aix-la-Chapelle le 4 septembre 1980.

Il reçoit les premiers cours de violon par son père. Très vite l'enfant prodige devint élève des conservatoires de Lübeck, puis de Berlin. A l’âge de 10 ans il donne ses premiers concerts officiels sous le nom de sa mère, il joue les “Zigeunerweisen” de Pablo de Sarasate accompagné par l’Orchestre Philharmonique de Hambourg, sous la direction de Gerd Albrecht.

*Illustration compo perso avec photos David Garrette /musicweb-international.com/ tw.kkbox.com/ tvgasm.com

copyright inscrit : 00052471


Suite de l'article...

Lectures : 2229    Commentaires : 10     Partager



LAC de la FORET D’ORIENT…contrée mystérieuse

Le 28 mai 2013 à  02:29
Rubriques : Mots-miroirs

Il est des noms et des lieux comme ceux-ci qui fascinent notre imaginaire. On échafaude alors les plus folles épopées semblables à celles de la forêt de Brocéliande. L’Orient s’apparente à la Lumière, et le chemin vers l’Orient, les voyages,  à une quête de la spiritualité, un parcours initiatique. Il y a bien sûr un rapport avec les Templiers qui y vécurent au Moyen Age… J’ai  lu qu’une légende entourait cette Forêt d’Orient, sorte de château végétal de la Belle au Bois Dormant avec sa Fontaine aux oiseaux…

Quels secrets dorment sous le Lac ? Que raconte la Forêt d'Orient aux randonneurs ?

 

« Dans l'Aube, au cœur de la Champagne, non loin des coteaux et des vignes, sur la route des Templiers, le Lac de la Forêt d'Orient nous offre une quiétude dans un cadre naturel et sauvage, rendez-vous des oiseaux migrateurs et autres grues cendrées, juste pour le plaisir de respirer un peu de sérénité. » écrit le vidéaste René Flinois.

 

C’est une vaste contrée mystérieuse, apprend-ton sur le site  http://www.flowersway.com/guide-voyage/la-foret-d-orient- où l'eau, la terre et la forêt ont donné naissance à un territoire singulier, fruit de la nature et des hommes.

Faune et flore uniques autour des lacs, forêts, vignobles de Champagne.

 

 


 

 

Illustration compo perso :copyright inscrit : 00052471

 



Suite de l'article...

Lectures : 2714    Commentaires : 18     Partager



CATHERINE LE FORESTIER et le Pays du Corps de L’Homme

Le 27 mai 2013 à  03:47
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Discrète, loin des podiums, voici Catherine Le Forestier, sœur aînée de Maxime Le Forestier, née le 9 mai 1946 d'un père anglais et d'une mère française et musicienne. Une voix avec des accents à la Barbara, regard et sourire lumineux. Qui parle ici du corps de l’homme avec sensualité et pudeur.

«  Elle commence à chanter en 1965, en duo avec son frère Maxime qui l'accompagne à la guitare. Ils enregistrent entre autres la Petite Fugue en 1969 dont la musique est inspirée par un morceau de Jean-Sébastien Bach (Prélude et fugue N° 11 en F Maj BWV 856). Elle fait la rencontre de Georges Moustaki dont ils interprètent plusieurs titres. Ce duo se nommait Cat & Maxim.

Tandis que son frère est sous les drapeaux, en 1969, elle sort son premier album solo, L'Amour avec lui. Dans la même veine de libération sexuelle qu'avaient déclenchée les événements de 1968, elle compose et chante Au pays de ton corps, chanson avec laquelle elle remporte le Grand prix du festival de Spa en Belgique et obtient un grand succès.

Elle accompagne Maxime dans un grand voyage qui les amène à partager la vie d'une communauté à San Francisco. Cet épisode inspirera à Maxime son premier grand succès, San Francisco.

 « Fin 1971, »  écrit par ailleurs François Marie Gérard , Catherine part seule pour le Maroc. Séjour prévu de 7 jours… mais il durera 7 ans. Là-bas elle change d'existence, découvre d'autres musiques, s'installe à Marrakech dans une maison avec un bananier et une fontaine au milieu, boit du thé à la menthe en écoutant les musiciens gnaouas, berbères et andalous. Elle change de nom, devient « Aziza » et ne veut plus entendre parler de Catherine Le Forestier.

Elle finira par revenir… et essaiera de retrouver les chemins du succès."

Malgré un très bon accueil de son talent par le public, Catherine a choisi de mettre sa carrière au second plan.

En 2009, on la redécouvre dans la mise en chansons de textes d'Aimé Césaire.

Sources  wikipédia et www.fmgerard.be/vie/chanteurs/leforestierc.html

 

* Illustration : compo perso de copyright inscrit : 00052471 (C.Le Forestier : encyclopedisque.fr)

 



Suite de l'article...

Lectures : 2444    Commentaires : 11     Partager



Pour Toi, Maman, une carte de SAINT-GILLES CROIX de VIE sur la Côte de Lumière…

Le 26 mai 2013 à  04:06
Rubriques : Mots-miroirs

Maman, tu es née non loin de ce charmant petit port de pêche vendéen sur la Côte de Lumière. Le dimanche, Papa t’invitait souvent à déjeuner dans une crêperie. Vous avez vécu de belles années ici tous les deux. Nous, vos enfants,  ne pouvons que vous réunir aujourd’hui avec les souvenirs que chacun de nous porte en lui, Différents. Multiples. Souvenirs de Vie, tout simplement ! Au secret de nos cœurs. Parfumés au Camélia, ta  fleur préférée, Maman. C’est pourquoi je remets ce que j’ai écrit le jour de ton départ, le 15 mars 2012

 

A Toi, notre Dame aux Camélias

 

Cette peau de Toi

Soie et senteur camélia

 

Un air de violon dans la rue

Un air de Hongrie venu

Je dis

Mais Toi tu n’es plus là

Toi tu es partie

Je dis

Toi tu es sortie

De cette vie

Si ténue

 

Le violon et la rue

Se sont tus

Je on te cherche

Un peu perdus

Dans l’odeur des camélias

 

Au revoir chère petite Maman

 

© Thea 15/16 mars 2012

 

Texte et photos  persos  sous copyright inscrit : 00052471



Suite de l'article...

Lectures : 2129    Commentaires : 12     Partager



Une CASCADE, mais de FEU !

Le 25 mai 2013 à  03:31
Rubriques : Mots-miroirs

Une vision magique ! Un phénomène très rare qui se passe dans le Parc National Yosemite en Californie, USA. Sa durée éphémère en fait la beauté !!!

La difficulté de pouvoir obtenir des photos de ce phénomène est très difficile et dépend de  plusieurs facteurs qui doivent être réunis. 
Le parc a été décrété "parc national" en 1890. Il a une superficie de 1200 km carrés et la chute de feu se nomme El Capitan. Elle fait  presque 500 mètres. 
Cette vue spectaculaire de la chute est créée par la réflection des rayons du soleil qui rencontrent la chute d'eau à un angle spécifique. Cette vision rare peut être vu sur une période de 2 semaines seulement, vers la fin du mois de février. Sachez que dans le cas des chutes de Yosemite, il faut satisfaire pas moins de quatre exigences, chacune plus drastique que l'autre :

- la présence d'eau, qui n'est possible qu'au moment de la fonte des neiges, entre février et mars ;

- soleil couchant ;

- pas de brouillard, ce qui est rare à cette période ;

- une position très précise du soleil qui ne donne qu'une fenêtre de quelques minutes pour admirer le spectacle. Pour photographier le tout, les photographes doivent très souvent attendre le moment propice et endurer des années de patience afin de pouvoir capturer ce phénomène. La raison est que cette apparence dépend de quelques phénomènes naturels qui doivent se produire au même moment et aussi avec beaucoup de chance !

 

youtube et omnilogie.fr/O/Les_chutes_de_feu_de_Yosemite

 

illustration : compo perso copyright inscrit : 00052471



Suite de l'article...

Lectures : 2581    Commentaires : 12     Partager



CONDOR « L’OISEAU ETERNEL » à la flûte de Pan

Le 24 mai 2013 à  05:42
Rubriques : Musiques du Monde

Le condor des Andes est l’oiseau le plus grand du monde. C’est en 1834 qu’il a été adopté comme l’un des symboles de la patrie ( la Colombie)  et comme un emblème sur les armoiries du pays. Ce magnifique oiseau habite les sommets les plus élevés de la Cordillère des Andes, principalement en Colombie, au Pérou et au Chili. Son nom scientifique: Vultur griphus. On le surnomme « l’Oiseau éternel ». Il fait preuve d’une force et d’une puissance formidables. C’est l’oiseau qui vole à la plus grande altitude. Il peut voler jusqu’à 300 km en une seule journée. Son plumage est essentiellement noir, aux reflets métallisés, avec un trait blanc sur les ailes et un collier blanc. Les mâles ont une crête charnue rouge sur la tête.

Extrait de http://www.calipas.org/colombie/coups-de-coeur/

 

Illustration : compo perso/ détenteur de copyright inscrit : 00052471



Suite de l'article...

Lectures : 2815    Commentaires : 12     Partager





Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES