Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 8
Les nouveaux membres : 6
Anniversaires aujourd'hui : 11

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


GÉRARD BERLINER émouvant avec « Le Tendre »

Le 23 juin 2013 à  04:40
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Un timbre de voix très particulier, une émotion à fleur de cœur et de peau, beaucoup de sensibilité et de tendresse. Qui ne laissent pas indifférent. Des portraits de personnnages avec des histoires de vie prises à la source. Qui ressemblent à des proches, des voisins... Sortes de croquis ou de fusains aux traits précis. Des hommes comme " Le Tendre "  il y en a dans nos souvenirs.
 

« Gérard Berliner, né le 05 janvier 1956- décédé 13 octobre 2010, des suites d'une crise cardiaque avait gardé en lui des exigences d’absolu, des forces fragiles. Homme solide et tendre, il semblait avoir construit ses remparts à l’aplomb d’une faille (gouttedeau.blog.lemonde.fr/.../gerard-berliner

Boudé par la  télé et la radio, Gérard Berliner, l’enfant de Ménilmontant,  enregistre son premier 45 tours à quinze ans et demi et, malgré le succès de « Louise » en 1982  (plus d'un million et demi d'exemplaires.), que lui écrivit le parolier Frank Thomas, il a connu la galère des années noires.


Dès l'âge de 13 ans, Gérard Berliner fréquente l'école du spectacle et entame une carrière de comédien à travers plusieurs petits rôles au cinéma et au théâtre. Très vite il va suivre les cours d'art dramatique de Claude Viriot. 

Mais la chanson, son autre passion, pointe déjà le bout de son nez et c'est en 1974 qu'il sort le tube 'Pour toi je veux vivre'. Il commence par faire ses premières tournées avec les Martin Circus et Georgette Plana sur le podium d'Europe 1. 
Conquis par ces premières expériences scéniques, il fait de la figuration sur les plateaux de télévision de Maritie et Gilbert Carpentier afin de rencontrer des auteurs et des compositeurs. En 1978 Serge Lama le repère et lui propose d'emblée de partager avec Marie Paule Belle les premières parties de sa tournée française. Il doit néanmoins attendre quatre années pour qu'un auteur, Frank Thomas, lui propose le texte intitulé 'Louise' en 1982. La collaboration se poursuit et plusieurs albums paraissent : 'Voleur de maman', 'Je porte ma vie', 'La Mémoire profane'. En tant qu'auteur-compositeur il signe 'De toi à moi' et 'Le Vertige des fleurs'. En 1994, il sort 'Chien de voyou', produit par Charles Aznavour. Vient ensuite la collaboration avec Jean-Loup Dabadie pour l'album 'Heureux' orchestré par Catherine Lara.
Se prenant de passion pour Victor Hugo, il décide de raconter sa vie à travers des textes du grand poète et monte le spectacle théâtral et musical 'Mon Alter Hugo', nommé aux Molières en 2006 dans la catégorie du meilleur spectacle musical. »
Source EVENE


Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2



Suite de l'article...

Lectures : 1742    Commentaires : 9     Partager



MORT SHUMAN nous prédit « Un été de porcelaine »

Le 22 juin 2013 à  03:08
Rubriques : Voix d'aujourd'hui, Voix de toujours

Une chanson très romantique de Mort Shuman. Sur des paroles de Michel Lang.  Tendre et  délicate.  Il flotte comme un parfum suranné de roses thé, de rideaux à peine effleurés, de soie et de satin sur les marches d’un bel escalier d’une demeure victorienne… (Thea)

 

 

Né à New York City, New York le 12 novembre 1936
Décédé à Londres, Angleterre le 03 novembre 1991. Interprète, auteur et compositeur, Mort Shuman - Mortimer de son prénom - écrit tout d'abord des musiques avec son ami Doc Pomus qui de son côté, se penche sur les textes des chansons. Remarqués par de grandes vedettes, ils sont à l'origine de certains tubes d'Elvis Presley, dont le titre 'Surrender'. C'est en Angleterre que Mort Shuman poursuit la composition de ses chansons. Après avoir tissé quelques liens avec Jacques Brel, il décide de s'installer à Paris. 'Le Lac majeur' est l'une de ses chansons les plus connues. Plébiscité, sollicité, il multiplie les enregistrements en studio. Mais l'homme, très discret, préfère composer dans l'ombre et apparaît très peu sur scène. Il tourne en 1976 dans deux films 'La Petite Fille au bout du chemin' de Nicolas Gessner et 'Rue haute' d'André Ernotte. Connu pour avoir écrit des standards de la pop comme 'Save the Last Dance for Me' ou 'Teenager in Love', il a aussi travaillé pour Janis Joplin, Andy Williams et The Smale Faces. Mort Shuman est un personnage reconnu et estimé dans le milieu musical.

 

 

source  EVENE

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

 



Suite de l'article...

Lectures : 2789    Commentaires : 19     Partager





Multiples et infinies SPIRALES…

Le 21 juin 2013 à  05:00
Rubriques : Mots-miroirs

De l'infiniment petit à... l'infiniment grand, la spirale se décline depuis notre milieu naturel et quotidien : escargot, volubilis, hampes des tiges de la vigne, etc...jusqu'aux profondeurs de la galaxie Elle est riche de symbolisme. « Elle évoque l'évolution d'une force, d'un état. C'est un motif ouvert et optimiste. Il est très facile de partir d'une extrémité et d'atteindre l'autre. » nous apprend le dictionnaire des symboles .

« Elle manifeste l'apparition du mouvement circulaire sortant du point originel; ce mouvement, elle l'entretient et le prolonge à l'infini : c'est le type de lignes sans fin qui relient incessamment les 2 extrémités du devenir... (la spirale est et symbolise) émanation, extension, développement, continuité cyclique mais en progrès, rotation créationnelle. » (G. de Champeaux)

La spirale hélicoïdale se rattache symbolisme cosmique de la lune, au symbolisme érotique de la vulve et au symbolisme aquatique de la coquille, au symbolisme de la fertilité. Elle représente les rythmes répétés de la vie, le caractère cyclique de l'évolution. La spirale est un symbole de fécondité, aquatique et lunaire. C'est un symbole cosmique. Elle est dans toutes les cultures. La spirale symbolise le voyage de l'âme après la mort, le long des chemins qu'elle ne connaît pas.

Le symbolisme de la spirale plane diffère peu. Elle s'apparente plus au labyrinthe, évolution à partir du centre, involution, retour au centre. La spirale double c'est les 2 sens de ce mouvement, la naissance et la mort, la mort initiatique et la renaissance en un être transformé. La double spirale c'est aussi le double enroulement des serpents du caducée ou la double hélice autour du bâton brahmanique. La double spirale à enroulement opposé est symbole des changements lunaires et du tonnerre.

De par sa signification d'involution et d'évolution la spirale rejoint le symbolisme de la roue. »

D'après "le dictionnaire des symboles", Jean Chevalier et Alain Gheerbrant

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2 avec une spirale en noir et blanc dite hypnotique … au milieu de l'illustration. REGARDEZ BIEN !

 



Suite de l'article...

Lectures : 2162    Commentaires : 13     Partager



Un petit voyage dans le temps ? Suivons ENNIO MORICCONE jusqu’à BODIE, ville fantôme…

Le 20 juin 2013 à  03:26
Rubriques : VOYAGES

Que disent les carcasses de voitures rouillées, les camions abandonnés, les roues de chariot immobilisées, les rues et les maisons vides depuis un siècle qui semblent vivantes mais nous livrent des meubles en piteux état avec, ici un bout de drap, là  une casserole sur le feu, ou encore une table prête à recevoir des convives... Tout se dégrade peu à peu et un climat étrange  plane au milieu de la poussière. Oui, que disent ces murs, ces fenêtres aveugles, ces tôles, ces moteurs, ces outils, ces bars,  ces planchers, ces lits, ces tissus, ces objets quotidiens ? Familles de mineurs et de  commerçants, pêcheurs, entrepreneurs, prostituées…  que reste-t-il encore de la population qui  vécut ici ?

Remontons le temps. Celui de " Il était une fois dans l'Ouest" ou "Le train sifflera trois fois"...

Nous sommes à l'époque des prospecteurs, des pépites d'or et des desperados. A BODIE.

BODIE est avant tout l'histoire d'un lieu sauvage isolé de tout, à 2 550 mètres d’altitude en Californie, sur le versant oriental de la Sierra Nevada, dans le comté de Mono, à environ 120 km au sud-est du Lake Tahoe.  Nous sommes à la fin des années 1850.  Depuis une dizaine d'années la Californie connaît une croissance démographique fulgurante. San Francisco accueille des milliers de migrants chercheurs d'or et des aventuriers du monde entier affluent dans la région, tous en quête de fortune. Ils bravent  des conditions climatiques extrêmes pour suivre d'infimes filons du précieux métal.

Malgré cela, une ville sort de terre, baptisée BODIE en hommage à William Smith BODEY, le prospecteur qui découvrit la première pépite dans ce lieu. On a d'abord cru que cette différence orthographique était due à un peintre de panneaux analphabète mais cette faute est en fait volontaire, les habitants de la ville s'étant assurés ainsi d'une prononciation correcte.

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2avec photos de Bodie libres de droits

 



Suite de l'article...

Lectures : 1687    Commentaires : 17     Partager



Douce AMBIANCE FLORALE…

Le 19 juin 2013 à  04:05
Rubriques : Mots-miroirs


   a
aa

h Un florilège de parfums, de couleurs, de sons… de lumière douce et feutrée, de pétales flottant ♣♣ ♣ dans une coupe ou s‘épanouissant à l’encolure d’un vase raffiné ou rustique. Selon l’heure, le jour, la saison. Sur une nappe, un guéridon, un buffet. En compagnie d’un livre à peine feuilleté  ou lu et relu,  de mots glissés près d’un verre ou d’une assiette, d’une partition dont les notes s’égrènent dans nos mémoires ou surgissent à l’improviste à la flamme d’une bougie odorante… par la grâce musicale de Paolo Pavan, un artiste italien né en 1970 dont le morceau  What's Up' accompagne cette vidéo.
 a

aa  a
 h  h
   h     h

Merci Annémeraude
the@ 

 

Illustration : compo perso avec collages/ détenteur de copyright inscrit : 00052471-2



Suite de l'article...

Lectures : 1999    Commentaires : 9     Partager



« Le Petit Cheval Blanc » de Paul FORT par G. BRASSENS et N. MOUSKOURI

Le 18 juin 2013 à  01:10
Rubriques : Voix de toujours

Ce duo, qui  date de 1972, met en chanson une célèbre  complainte de Paul Fort, déjà interprétée par Brassens en solo... C’est une chanson douce, tendre et bouleversante qui émeut les petits et les grands. Elle est belle. Tout simplement.

 

Jules Jean Paul Fort, né à Reims (Marne) le 1er février 1872 et mort le 20 avril 1960 à Montlhéry (Essonne), est un poète et dramaturge français. Il est l'auteur d'une œuvre poétique abondante, réunie dans les Ballades françaises, mêlée de symbolisme, de simplicité et de lyrisme, utilisant le plus souvent le verset.

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Photo Nana Mouskouri :musicme.com


Suite de l'article...

Lectures : 3070    Commentaires : 12     Partager



ODE aux BEAUTES SAUVAGES !

Le 17 juin 2013 à  03:02
Rubriques : Mots-miroirs

Minuscules ou immenses, ailées, rampantes ou quadrupèdes, elles embellissent la Nature et notre vie dont les pages se feuillettent comme un livre d’images. La vraie Vie est là.  Elle sourd et se faufile et coule et ruisselle, et cascade de multiples façons du plus humble brin d’herbe aux plus hautes cimes des montagnes en passant par la terre, le soleil, la pluie et tout ce qui en fait son prix.

Voici quelques beautés émouvantes, attendrissantes, en osmose avec la race humaine, notre unique race.

 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2



Suite de l'article...

Lectures : 2655    Commentaires : 16     Partager



« Papa, ô papa », : JEAN-CLAUDE DARNAL, une voix oubliée

Le 16 juin 2013 à  03:17
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues
Je pense à mon père qui n'est plus. Il nous manque mais je n'ai pas  les mots aujourd'hui pour en parler; je lui dédie cette chanson tendre qui, en quelques paroles simples, évoque le parcours de la vie. Et nous touche.

Jean-Claude Darnal (1929/2011) est un auteur-compositeur-interprète qui a écrit de nombreuses chansons pour de nombreux artistes :Edith Piaf, Juliette, Gréco, Petula Clark, les frères Jacques, les Compagnons de la Chanson, Catherine Sauvage, Annie Cordy... 
Il chante d'abord ses chansons avec un ami, s'accompagnant à la guitare et faisant la quête autour de St Germain des Prés. Puis il entreprend en 1954 un tour du monde en auto-stop qui se limitera finalement à un tour de l'Ardiatique.  Appprenant  par hasard que certaines de ses chansons rencontrent le succès en France, il rentre à Paris.Premières chansons éditées, il se produit sur scène en "supplément de programme" dans un concert de Georges Brassens, au théâtre des Trois Baudets et à l'Olympia.
Il fait ensuite plusiurs tournées en France, au Québec,aux Etats-Unis, en Inde et en Afrique. 
Il écrit et interprète ss chansons personelles  : Le Tour du monde, Papa ô papa, le Soudard, Toi qui disais... 
De 1966 à 1970 il est présentateur d'émissions télévisisées  pour les enfants  aux côtés de Pierre Tchernia.
Il est aussi l'auteur de plusieurs livres, pièces de théâtre, comédies musicales, dramatiques radiophoniques et télévisées.

d'après Wikipédia 

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

 


Suite de l'article...

Lectures : 3022    Commentaires : 14     Partager



PAROLIERS ET COMPOSITEURS, GENS DE L’OMBRE…

Le 15 juin 2013 à  03:38
Rubriques : Voix de toujours

Si nous connaissons tous les interprètes, ici les  Compagnons de la Chanson,  qu’en est-il des  paroliers et compositeurs ? J’ai voulu savoir qui étaient ceux de « L’ Arlequin de Tolède » par exemple, ces  plumes et notes de l’ombre que le public ne connaît pas.

Parolier :  André Jacques Brun, dit Jean Dréjac, né à Grenoble le 3 juin 1921 et mort à Paris le 11 août 2003,  auteur-compositeur-interprète français.

Il fut notamment secrétaire adjoint de la SACEM de 1967 à 1969, avant d'en être alternativement administrateur et vice-président du conseil d'administration entre 1977 et 2002.

Auteur également de « Ah ! le petit vin blanc ! », «  Sous le ciel de Paris »

De nombreux interprètes de la nouvelle génération ont continué à reprendre ses chansons : RenaudPatrick BruelJulietteMario Pelchat,Brigitte FontaineEnrico Macias reprend Sous le ciel de Paris sur l'album L'Hymne à la mômeJean-Louis AubertBernard Lavilliers et Florent Pagny ont repris chacun à leur manière L’Homme à la moto dans des émissions de télévision. 

 

Compositeur (et parolier également) : Hubert Giraud, né le 28 février 1920 à Marseille.

Hubert Giraud perd son père lorsqu'il a cinq ans et ce douloureux événement le rend asthmatique. Dans un but thérapeutique, le médecin lui conseille la pratique d’un instrument à vent et le jeune Hubert opte pour l’harmonica.

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

Les compagnons :youtube.com/Giraud songbird.me



Suite de l'article...

Lectures : 2736    Commentaires : 18     Partager



AH, MON BEAU CHÂTEAU !

Le 14 juin 2013 à  03:16
Rubriques : Mots-miroirs


Douze années passées, de 5 à 17 ans, dans une petite ville médiévale de l’Ouest : Guérande. J’ai guerroyé toute mon enfance avec mes frangins et leurs copains,  grimpé sur les remparts au-dessus des douves ! Contemplé « mes domaines » du haut d’imprenables donjons. Parcouru les ruelles au galop de chevaux imaginaires, prêté serments et engagé des tournois… Délivré des chevaliers, inventé des citadelles à conquérir et gagné moult batailles en terres lointaines au péril de ma vie… bien entendu.

Aujourd’hui je vis non loin du château des Ducs de Bretagne (XIIIème/XVIème siècle) et je suis toujours aussi passionnée par cette époque !!

 (dans la vidéo on aperçoit furtivement la Porte St Michel de Guérande- après 1minute40 - . Dommage que le vidééaste n'ait pas noté le nom des châteaux)

Illustration : compo perso détenteur de copyright inscrit : 00052471-2

 



Suite de l'article...

Lectures : 2922    Commentaires : 11     Partager




Page 80 de 226

80

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES