Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 12
Les nouveaux membres : 0
Anniversaires aujourd'hui : 5

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


GYPSY DANCE par DAVID GARRETT, le plus Rocker des musiciens classiques

Le 29 mai 2013 à  02:15
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Il est beau, il est jeune, il est doué,  il enthousiasme les foules à la façon  dont il interprète la musique classique avec un romantisme moderne et un peu fou comme s’il se jouait des notes et de l’archet. Il s’appelle David Garett.

Ce violoniste allemand (David Bongartz) est né de parents germano-américains à Aix-la-Chapelle le 4 septembre 1980.

Il reçoit les premiers cours de violon par son père. Très vite l'enfant prodige devint élève des conservatoires de Lübeck, puis de Berlin. A l’âge de 10 ans il donne ses premiers concerts officiels sous le nom de sa mère, il joue les “Zigeunerweisen” de Pablo de Sarasate accompagné par l’Orchestre Philharmonique de Hambourg, sous la direction de Gerd Albrecht.

*Illustration compo perso avec photos David Garrette /musicweb-international.com/ tw.kkbox.com/ tvgasm.com

copyright inscrit : 00052471


Suite de l'article...

Lectures : 2435    Commentaires : 10     Partager



LAC de la FORET D’ORIENT…contrée mystérieuse

Le 28 mai 2013 à  02:29
Rubriques : Mots-miroirs

Il est des noms et des lieux comme ceux-ci qui fascinent notre imaginaire. On échafaude alors les plus folles épopées semblables à celles de la forêt de Brocéliande. L’Orient s’apparente à la Lumière, et le chemin vers l’Orient, les voyages,  à une quête de la spiritualité, un parcours initiatique. Il y a bien sûr un rapport avec les Templiers qui y vécurent au Moyen Age… J’ai  lu qu’une légende entourait cette Forêt d’Orient, sorte de château végétal de la Belle au Bois Dormant avec sa Fontaine aux oiseaux…

Quels secrets dorment sous le Lac ? Que raconte la Forêt d'Orient aux randonneurs ?

 

« Dans l'Aube, au cœur de la Champagne, non loin des coteaux et des vignes, sur la route des Templiers, le Lac de la Forêt d'Orient nous offre une quiétude dans un cadre naturel et sauvage, rendez-vous des oiseaux migrateurs et autres grues cendrées, juste pour le plaisir de respirer un peu de sérénité. » écrit le vidéaste René Flinois.

 

C’est une vaste contrée mystérieuse, apprend-ton sur le site  http://www.flowersway.com/guide-voyage/la-foret-d-orient- où l'eau, la terre et la forêt ont donné naissance à un territoire singulier, fruit de la nature et des hommes.

Faune et flore uniques autour des lacs, forêts, vignobles de Champagne.

 

 


 

 

Illustration compo perso :copyright inscrit : 00052471

 



Suite de l'article...

Lectures : 3115    Commentaires : 18     Partager





CATHERINE LE FORESTIER et le Pays du Corps de L’Homme

Le 27 mai 2013 à  03:47
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Discrète, loin des podiums, voici Catherine Le Forestier, sœur aînée de Maxime Le Forestier, née le 9 mai 1946 d'un père anglais et d'une mère française et musicienne. Une voix avec des accents à la Barbara, regard et sourire lumineux. Qui parle ici du corps de l’homme avec sensualité et pudeur.

«  Elle commence à chanter en 1965, en duo avec son frère Maxime qui l'accompagne à la guitare. Ils enregistrent entre autres la Petite Fugue en 1969 dont la musique est inspirée par un morceau de Jean-Sébastien Bach (Prélude et fugue N° 11 en F Maj BWV 856). Elle fait la rencontre de Georges Moustaki dont ils interprètent plusieurs titres. Ce duo se nommait Cat & Maxim.

Tandis que son frère est sous les drapeaux, en 1969, elle sort son premier album solo, L'Amour avec lui. Dans la même veine de libération sexuelle qu'avaient déclenchée les événements de 1968, elle compose et chante Au pays de ton corps, chanson avec laquelle elle remporte le Grand prix du festival de Spa en Belgique et obtient un grand succès.

Elle accompagne Maxime dans un grand voyage qui les amène à partager la vie d'une communauté à San Francisco. Cet épisode inspirera à Maxime son premier grand succès, San Francisco.

 « Fin 1971, »  écrit par ailleurs François Marie Gérard , Catherine part seule pour le Maroc. Séjour prévu de 7 jours… mais il durera 7 ans. Là-bas elle change d'existence, découvre d'autres musiques, s'installe à Marrakech dans une maison avec un bananier et une fontaine au milieu, boit du thé à la menthe en écoutant les musiciens gnaouas, berbères et andalous. Elle change de nom, devient « Aziza » et ne veut plus entendre parler de Catherine Le Forestier.

Elle finira par revenir… et essaiera de retrouver les chemins du succès."

Malgré un très bon accueil de son talent par le public, Catherine a choisi de mettre sa carrière au second plan.

En 2009, on la redécouvre dans la mise en chansons de textes d'Aimé Césaire.

Sources  wikipédia et www.fmgerard.be/vie/chanteurs/leforestierc.html

 

* Illustration : compo perso de copyright inscrit : 00052471 (C.Le Forestier : encyclopedisque.fr)

 



Suite de l'article...

Lectures : 2657    Commentaires : 11     Partager



Pour Toi, Maman, une carte de SAINT-GILLES CROIX de VIE sur la Côte de Lumière…

Le 26 mai 2013 à  04:06
Rubriques : Mots-miroirs

Maman, tu es née non loin de ce charmant petit port de pêche vendéen sur la Côte de Lumière. Le dimanche, Papa t’invitait souvent à déjeuner dans une crêperie. Vous avez vécu de belles années ici tous les deux. Nous, vos enfants,  ne pouvons que vous réunir aujourd’hui avec les souvenirs que chacun de nous porte en lui, Différents. Multiples. Souvenirs de Vie, tout simplement ! Au secret de nos cœurs. Parfumés au Camélia, ta  fleur préférée, Maman. C’est pourquoi je remets ce que j’ai écrit le jour de ton départ, le 15 mars 2012

 

A Toi, notre Dame aux Camélias

 

Cette peau de Toi

Soie et senteur camélia

 

Un air de violon dans la rue

Un air de Hongrie venu

Je dis

Mais Toi tu n’es plus là

Toi tu es partie

Je dis

Toi tu es sortie

De cette vie

Si ténue

 

Le violon et la rue

Se sont tus

Je on te cherche

Un peu perdus

Dans l’odeur des camélias

 

Au revoir chère petite Maman

 

© Thea 15/16 mars 2012

 

Texte et photos  persos  sous copyright inscrit : 00052471



Suite de l'article...

Lectures : 2346    Commentaires : 12     Partager



Une CASCADE, mais de FEU !

Le 25 mai 2013 à  03:31
Rubriques : Mots-miroirs

Une vision magique ! Un phénomène très rare qui se passe dans le Parc National Yosemite en Californie, USA. Sa durée éphémère en fait la beauté !!!

La difficulté de pouvoir obtenir des photos de ce phénomène est très difficile et dépend de  plusieurs facteurs qui doivent être réunis. 
Le parc a été décrété "parc national" en 1890. Il a une superficie de 1200 km carrés et la chute de feu se nomme El Capitan. Elle fait  presque 500 mètres. 
Cette vue spectaculaire de la chute est créée par la réflection des rayons du soleil qui rencontrent la chute d'eau à un angle spécifique. Cette vision rare peut être vu sur une période de 2 semaines seulement, vers la fin du mois de février. Sachez que dans le cas des chutes de Yosemite, il faut satisfaire pas moins de quatre exigences, chacune plus drastique que l'autre :

- la présence d'eau, qui n'est possible qu'au moment de la fonte des neiges, entre février et mars ;

- soleil couchant ;

- pas de brouillard, ce qui est rare à cette période ;

- une position très précise du soleil qui ne donne qu'une fenêtre de quelques minutes pour admirer le spectacle. Pour photographier le tout, les photographes doivent très souvent attendre le moment propice et endurer des années de patience afin de pouvoir capturer ce phénomène. La raison est que cette apparence dépend de quelques phénomènes naturels qui doivent se produire au même moment et aussi avec beaucoup de chance !

 

youtube et omnilogie.fr/O/Les_chutes_de_feu_de_Yosemite

 

illustration : compo perso copyright inscrit : 00052471



Suite de l'article...

Lectures : 2835    Commentaires : 12     Partager



CONDOR « L’OISEAU ETERNEL » à la flûte de Pan

Le 24 mai 2013 à  05:42
Rubriques : Musiques du Monde

Le condor des Andes est l’oiseau le plus grand du monde. C’est en 1834 qu’il a été adopté comme l’un des symboles de la patrie ( la Colombie)  et comme un emblème sur les armoiries du pays. Ce magnifique oiseau habite les sommets les plus élevés de la Cordillère des Andes, principalement en Colombie, au Pérou et au Chili. Son nom scientifique: Vultur griphus. On le surnomme « l’Oiseau éternel ». Il fait preuve d’une force et d’une puissance formidables. C’est l’oiseau qui vole à la plus grande altitude. Il peut voler jusqu’à 300 km en une seule journée. Son plumage est essentiellement noir, aux reflets métallisés, avec un trait blanc sur les ailes et un collier blanc. Les mâles ont une crête charnue rouge sur la tête.

Extrait de http://www.calipas.org/colombie/coups-de-coeur/

 

Illustration : compo perso/ détenteur de copyright inscrit : 00052471



Suite de l'article...

Lectures : 3115    Commentaires : 12     Partager



GEORGES MOUSTAKI, "gueule de métèque et de juif errant » nous laisse orphelins…

Le 23 mai 2013 à  05:55
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

J’ai choisi « Le Temps de vivre » , déjà mis en ligne en 2012, pour lui rendre hommage et dire au revoir à ce Grand Monsieur qui nous laisse orphelins.

 

Le chanteur, né à Alexandrie de parents grecs, est mort jeudi matin à Nice. Georges Moustaki avait fêté ses 79 ans le 3 mai dernier.

Il avait quitté la scène il y a quatre ans, le 8 janvier 2009 à Barcelone, quand sur la scène du Palais de la musique il avait été contraint de renoncer à aller au bout de son concert en raison d'une maladie des bronches incurable.

Des rues d’Alexandrie jusqu’aux music-halls de Paris, Joseph Mustacchi a eu "le temps de vivre …" Le parolier de Milord (1958), naguère chanté par Edith Piaf, dont il a été l'amant, avait confié en 2011 dans une interview à La Croix "être devenu plus sensible aux témoignages qui me réchauffent le cœur (...) Ces marques d'humanité m'ont permis de conserver l'envie de me battre. J'ai eu une vie passionnante. Je voudrais qu'elle le reste jusqu'au bout".

L'interprète du Métèque, son plus grand succès, dans les années 70, avait précisé: "J'écris, je peins, je dessine (...) Ce sont autant d'activités que je ne parvenais pas à pratiquer lorsque je désertais mon appartement pour partir en tournée."

D’après Le Monde et http://www.gala.fr/l_

Illustration : compo perso /détenteur de copyright inscrit : 00052471



Suite de l'article...

Lectures : 2391    Commentaires : 16     Partager



Apaisantes, ces Myriades de Lumière de MICHEL PEPE !

Le 23 mai 2013 à  03:14
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Pour Toi maman, à qui nous pensons beaucoup, et qui nous manque tellement, ces petites flammes qui sont l’âme du feu, gouttes vaporeuses, pétales semblables à des vers luisants qui conduisent à des puits et des chemins de clarté intense mais douce que les notes de musique font jaillir, se déployer sous nos yeux et guider nos pas. Myriades d’étoiles qui atteindront ton cœur comme un écho d’Amour venu de nos cœurs.

thea

 

D’origine italienne Michel Pépé, né en 1962 à Paris, est considéré en France comme l'un des compositeurs de musiques de bien-être les plus talentueux. Multi-instrumentiste, il joue du piano, de la guitare, des synthétiseurs et aime y associer les instruments classiques et traditionnels, ainsi que les sons de la nature.

Ses musiques raffinées et mélodieuses sont utilisées dans les domaines de la relaxation, sophrologie, reiki, yoga, etc. Elles servent également de support à de nombreuses émissions télévisées ayant pour sujet la nature, l'exploration, la vie animale

Il donne régulièrement des concerts en France  (Paris, Palais des festivals de Cannes, Toulouse, Avignon, Lyon, Annecy, Grenoble … ainsi qu’à l’étranger : Etats-Unis, Canada, Suisse, Belgique, Nouvelle Calédonie, Tahiti…) Ces concerts sont accompagnés de spectacles audiovisuels féeriques où se mêlent danse sacrée, tai-chi chuan et projections sur grand écran d’images et de vidéos sur la nature et l’architecture sacrée.

D’après : www.plumebleue.ch/pages/artists/Pepe_bio.htm et www.michelpepe.com/qui.htm

*illustration : compo  perso /copyright inscrit : 00052471



Suite de l'article...

Lectures : 2149    Commentaires : 11     Partager



SOLDAT LOUIS demande « C’est quand qu’les cons… »

Le 22 mai 2013 à  03:46
Rubriques : CHANTS DE MARINS

Ils chantent la mer, les amours flibustières et la Bretagne. Encore et encore… Je vous ai déjà parlé d’eux.

Soldat Louis est un groupe de rock originaire de Lorient qui mélange la musique traditionnelle de Bretagne avec les instruments classiques du rock - guitare électrique ainsi qu'acoustique, batterie, basse etc. - la cornemuse écossaise (biniou braz en breton) et la bombarde en ce qui concerne la musique traditionnelle. Les deux membres fondateurs, toujours présents au sein du groupe aujourd'hui, sont Renaud Detressan (alias Gary Wicknam) et Serge Danet (alias Soldat Louis).

C'est en 1988 que l'on entend pour la première fois le "tube" venu de Bretagne : Du Rhum, Des Femmes. Ce tube se retrouve propulsé à la deuxième place du Top 50 et le 45 tours se vend à 750.000 exemplaires.(…)

Depuis ils ont bourlingué avec des textes plus délicats ("Pavillon Noir"), nostalgiques ("Encore Un Rhum"), humoristique ("Martiniquaise"), ou encore langoureux ("T'es Mon Secret"). D'autres textes font également preuve d'un certain engagement politique, très identitaire, et légèrement anarchiste.

www.greatsong.net/SOLDAT-LOUIS

 

illustration :compo peso : crédits photos : fr.wikipedia.org/ soldatlouis06.skyrock.com

carnavaldegranville.wordpress.com
 (copyright inscrit : 00052471)

 



Suite de l'article...

Lectures : 2558    Commentaires : 6     Partager



O « Matin, fais lever le Soleil ! » du film ORFEU NEGRO (1959)

Le 21 mai 2013 à  03:27
Rubriques : ENTRACTE

Un joyau superbement  chanté ici par Elizeth Cardoso (1920-1990)

Un  éblouissement rythmé, une belle histoire d’Amour et de Feu sous le soleil du Brésil, réalisée en 1959 par Marcel Camus. Musique : Antônio Carlos Jobim et Luiz Bonfá. Interprété par des danseurs et des acteurs professionnels ce film fait aussi participer les habitants de la région.


L'histoire: A la veille du carnaval de Rio, Euridyce (Marpessa Dawn, 1934-2008))  arrive de la campagne pour y retrouver sa cousine Serafina, afin d'échapper à un homme qui veut la tuer. Elle fait la rencontre d'Orphée (Breno Mello, 1931-2008), conducteur de tramway, mais aussi adulé pour ses qualités de danseur et de guitariste. Sa fiancée, Mira (Lourdes de Oliveira, 1938), est jalouse et ne va pas se laisser faire...

Adapté du célèbre mythe d'Orphée chez les Noirs du Brésil, ce film a été mis en scène de main de maître et le spectateur est tenu en haleine du début à la fin. « Des couleurs vives, à dominante rouge, jaune et bleu, une musique  au rythme vif et étourdissant où alternent deux sambas, celle du caranaval et celle de la troupe. Une troisième mélodie calme la cadence : celle de la chanson d’Orphée et  quelques accents de guitare. »(Marcel Camus)

 

*illustration : compo perso, sources : cdandlp.com/ ultramagnetique.com./ boston.com/ kalamu.com. © détenteur de copyright inscrit : 00052471



Suite de l'article...

Lectures : 14090    Commentaires : 19     Partager




Page 89 de 232

89

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2018 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES