Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 8
Les nouveaux membres : 10
Anniversaires aujourd'hui : 9

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Ambassadeurs ? Marchands ? Les ROMAINS et la CHINE en l’an 166

Le 2 mars 2013 à  02:02
Rubriques : ARCHEOLOGIE

Ma passion pour l’Archéologie et l’Histoire  des peuples, ainsi que pour l’Histoire tout court, me conduit spontanément vers des sujets comme celui-ci que je trouve particulièrement intéressant et même fabuleux.

 

Il s’agit d’extraits du documentaire "Des romains au coeur de la Chine" de Patrick Cabouat, Kaoru Kawada, Atsushi Murayama et Jean-François Delassus. Série Eurasia, en huit épisodes, écrite par Alain Moreau et coproduite par France 5, NHK et Point du jour. 2004. 48 minutes.

 

Des textes chinois, vieux de seize siècles, ont révélé la présence en l’an 166 de notre ère, de Romains au cœur même de la Chine. Selon ces chroniques, ils auraient été mandatés par Rome pour établir des relations avec l’Empire des Han. Ambassadeurs, ou simplement marchands ? Peut-être les deux.



Des découvertes récentes ont permis de montrer que les Romains utilisaient couramment des vêtements tissés de soie venant de Chine. C'est sous l'impulsion d'Auguste, premier empereur des Romains, au début de notre ère, que les relations se nouent entre les deux empires dominants de la planète.

D'abord mis en relation par la route de la soie, le commerce entre les Romains et les Chinois va connaître un essor important lorsque les navigateurs européens vont apprendre à utiliser les courants et les vents de la mousson. La possibilité leur est offerte de traverser l'océan indien et de parvenir au sud de l'Inde et à Ceylan. 

Des traces de monnaie romaine retrouvée en Chine, atteste de ces contactes, comme en témoignent aussi les vestiges retrouvés dans une épave à la Madrague de Giens. Ces routes commerciales prospères vont toutefois péricliter à la fin de l'empire romain, aux IVème et Vème siècle de notre ère.


 

Textes relevés sur www.pointdujour-international.com/ et  youtube en accompagnement de la vidéo

 

Illustration : compo perso



Suite de l'article...

Lectures : 4716    Commentaires : 16     Partager



Du Bleu, encore du Bleu avec TED SCOTTO

Le 1 mars 2013 à  01:50
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

Le bleu coulisse quelque part entre les yeux au milieu du front

Le bleu jaillit et s’épanouit en spirales et tourbillons

Au soir du dernier jour de février juste avant la nuit

Tandis que l’oreiller accueille  un rêve qui s’enfuit

 

Et si tout à coup le rêve existait ?

 

© thea 28 février 2013

 

 Vidéo Myosotisbleuinuit

* illustration : compo perso



Suite de l'article...

Lectures : 4492    Commentaires : 14     Partager





Au revoir Monsieur Stéphane HESSEL, « père des indignés »

Le 28 février 2013 à  03:22
Rubriques : FIGURES LEGENDAIRES

En pensant à Stéphane Hessel qui vient de nous quitter :

"Je sais la force des mots
la force des mots-tocsin"
Maïakovski

 

Stéphane Frédéric Hessel, né le 20 octobre 1917 à Berlin  nous a quittés  à Paris le 27 février 2013 .  Diplomateambassadeurrésistant, écrivain et militant politique français, impliqué dans la rédaction de la Déclaration des Droits de l'Homme des Nations unies en 1948... Son petit livre de 22 pages à 3 euros, publié chez Indigène-Editions : "Indignez-vous " a eu un succès mondial, inattendu, ainsi qu’une vidéo, réalisée par Le Conseil national de la résistance.

 

Stéphane HESSEL, un humaniste, un Grand Monsieur. A un journaliste du  (NOUVEL OBS/FRANCE 5), dont la VIDÉO est publiée sur Dailymotion,  il  parlait de sa mort avec naturel, aisance, sérénité.  Il la considérait  comme une amie, avec beaucoup de respect et l’attendait à son heure, souhaitant ne pas souffrir. Amoureux de la poésie il disait des poèmes en meeting et à l'oreille.

 

Le mouvement des indignés s’est manifesté dans le monde entier. Il ne m’appartient pas d’en débattre ici,  aucun d’entre nous ne l’ignore.


Suite de l'article...

Lectures : 4167    Commentaires : 14     Partager



MAURICE FANON, homme libre, chante « La petite Juive »

Le 27 février 2013 à  03:18
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

Une voix oubliée. Visage taillé au couteau, voix à vous mettre des frissons. Surtout connu pour sa chanson « L’Echape », Maurice Fanon est un auteur-compositeur et chanteur français né en 1929 et mort en 1991. Ancien professeur d'anglais, notamment au Lycée Buffon, il débute à la fin des années 1950 et rencontre sa future femme Pia Colombo dont il divorcera en 1963. Il écrit à ce moment-là l'un de ses titres les plus connus, L’Écharpe,titre fétiche qui lui vaut le prix de l’Académie Charles-Cros et que Pia Colombo chantera malgré tout.*

Il a côtoyé Moustaki et, cette même année, tourne dans des cabarets comme « Chez Patachou » et  signe un contrat de 3 ans avec  Odéon .

Chanteur atypique et bohême, un rebelle, un idéaliste diront certain. Il a été chanté par les plus grands dont Juliette Gréco qui lui consacra un album complet : Juliette Gréco chante Maurice Fanon (productionBarclay), en 1972.

Il fréquente le mythique cabaret bordelais du peintre Raymond Nabos, « La Cour des miracles », où se côtoient Bernard DimeyBernard LavilliersGérard AnsaloniGilles Elbaz. il chante plusieurs fois en 1980-1981 au café-théâtre « Au Ruisseau » à Saint-Félicien (Ardèche).

Boycotté par les médias, catalogué "Chanteur Rive Gauche", Maurice Fanon refuse le système du spectacle, il le dit dans sa chanson "Avec Fanon". Il assure des premières parties de Jacques Brel, chante à Bobino et écrit une chanson hommage à Léo Ferré "Léo de Hurlevent. Antimilitariste, libertaire, c’est un homme libre qui  a eu le courage de chanter ses convictions au détriment de sa carrière.

 

Tiré de : chansonrebelle.com › et wikipédia

 

 

* Cette chanson sera également reprise par Cora Vaucaire,Hervé Vilard et plus récemment par la chanteuse française Robert sur son album Princesse de rien (1997).

 

*illustration : compo perso



Suite de l'article...

Lectures : 4682    Commentaires : 12     Partager



Belles, belles à croquer…

Le 26 février 2013 à  03:06
Rubriques : Mots-miroirs

… les sculptures fruits et légumes

 

Les carottes ont le sourire

Les pommes se prennent pour des mappemondes

Les citrons ont des nageoires et des ouïes

Les oranges offrent leur coeur

Les pastèques font des cauchemars

Les choux-fleur moutonnent en troupeau

Ça fleurit ça s’envole ça papillonne ça tourbillonne

Ça skie et ça valse en relief et en couleurs…

 

Bon, je vous laisse partir à l’aventure… sur le chemin de table

Et n’oubliez pas : il est permis de  manger ses baskets en courgette ! Semelles et lacets compris.

Un conseil : cinq fruits et légumes par jour !

Cuistots, à vos couteaux éplucheurs !

Gourmandes et gourmands, à vos cuillères et fourchettes !

Bon appétit ! 

 

© thea 2013

 

* illustration : compo perso

 



Suite de l'article...

Lectures : 4397    Commentaires : 13     Partager



Comment DIDIER EUZET a rencontré KOREDA

Le 25 février 2013 à  03:22
Rubriques : Musique d'aujourd'hui

« Tout a commencé dans un de mes rêves....  écrit Didier Euzet.

 

Il était une fois dans un pays très lointain, une petite fille qui se prénommait Koreda ... Elle vivait dans un petit village coloré, au bord d'une rivière tranquille, à l'orée d'une forêt luxuriante et à quelques encablures seulement d'un lagon au bleu transparent que l'on pouvait apercevoir du haut des cocotiers. Lorsque je fis sa connaissance, une idée bien précise germa dans mon esprit romantique... Dès que je serais sorti de ce merveilleux rêve, je créerai un groupe de musique relaxante, qui aura son nom, Koreda, et reflètera la quiétude que j'avais ressenti dans ce merveilleux village. Et pour que les personnes qui voudraient rentrer dans mon rêve, n'ai pas de difficulté à le faire, j'ai ajouté "dream" au nom du groupe, afin que l'ambiance soit certaine. Ainsi est né Koreda Dream. 
La musique que m'inspirait ce concept était magique... Sous mes doigts, les mélodies néo-classiques se mélangeaient avec bonheur aux séquences rythmiques assourdies par les battements songeurs de la basse...une nouvelle musique de relaxation utilisant à la fois des mélodies fortes et des climats musicaux profonds était née... KOREDA-DREAM. 
Dans mes rêves musicaux, j'avais déjà sélectionné les meilleurs musiciens de la côte ouest. Il fallait que ces musiciens puissent ressentir et jouer sur scène la musique relaxante que j'avais expurgée de mes états d'âme. 
Le groupe Koreda Dream serait composé de musiciens ayant du coeur... A la guitare et aux claviers, mon ami Claude Marotta, qui travaille dans les studios d'enregistrements Californiens et qui s'est chargé de recruter un excellent bassiste-claviers, Louis Tierno, et un batteur-percussioniste-claviers, Andy Roy. Comme en studio, je continuerai à jouer le piano et les claviers.. Après les enregistrements, les répétitions pour une grande tournée fin 2013 vont bon train... 30 tonnes d'instruments et d'équipements de scène, la tournée s'annonce une réussite. 
En attendant que nous venions dans votre région, écoutez Koreda Dream ... et surtout rêvez !
Amitiés. »
Didier Euzet.

 

© http://www.koreda.us/
 

Le Passage, nom du morceau que j’ai choisi pour nous introduire dans cet univers musical de relaxation. Le Passage, un  rite d’initiation, un symbole, une clé, celle d’un rêve au visage de petite fille.

Où se trouve le Passage ? Un sentier dans la forêt ou la montagne, des branches qui s’inclinent, des roches qui vous saluent. Ou un sillage entre les vagues aux doigts bagués d’écume .. Ou encore,  dans mon rêve à moi,  une longue route toute droite sous un ciel de Toscane. Peu importe. Le Passage est présent dans nos vies aux moments-clés, nous l’avons tous suivi et souhaitons le suivre  encore le plus longtemps possible.

+ illustration : compo pers. La photo de Koreda Dream est intégrée avec l’autorisation de l’auteur.

N.B. On peut retrouver Didier Euzet sur  http://www.oscarmelody.com


Suite de l'article...

Lectures : 4721    Commentaires : 15     Partager



LOUIS II de BAVIERE, NEUSCHWANSTEIN, un rêve inachevé

Le 24 février 2013 à  03:39
Rubriques : FIGURES LEGENDAIRES

Louis II de Bavière : né le 25.8.1845 au château de Nymphenburg, roi de Bavière de 1864 à 1886, décédé le 13.6.1886 au Lac de Starnberg. Garçon sensible et incompris, le futur roi se réfugia très tôt ans le monde des légendes nordiques et médiévales, dans les arts : poésie, musique ( fervent admirateur et mécène de Wagner) théâtre, peinture.

Ce bel homme à la haute taille, 1, 90m,  laisse le souvenir d’un personnage mystérieux au tragique destin.

Le mythe se créa déjà pendant la vie du roi. "Je veux rester un mystère, pour moi-même et pour les autres", avait autrefois écrit Louis à son éducatrice, et ce "mystère" fascine toujours le monde aujourd'hui.  

Le poète Paul Verlaine a appelé Louis II "le seul vrai roi de ce siècle". Rêveur et peu sociable, tout le contraire d'un roi proche de son peuple, il est aujourd'hui connu sous le nom de "Kini" ("Roi" en patois bavarois) et devenu une idole.

Louis et son frère Otto ont été élevés sévèrement et dans le sens du devoir. Leurs parents Maximilien II de Bavière et Marie de Prusse gardèrent leurs distances.

"Louis aimait à se costumer …, avait plaisir à faire du théâtre, aimait la peinture et autres choses de ce genre … il aimait faire des cadeaux, argent et objets", nota sa mère. Rien de tout ceci ne changea. Son imagination fertile, sa tendance à s'isoler, sons sens prononcé de la souveraineté sont attestés depuis l'enfance.

Tiré de : www.neuschwanstein.de/franz/louis/biograph.htm

 

Illustration : compo perso



Suite de l'article...

Lectures : 5050    Commentaires : 17     Partager



RIVERDANCE, résumé de la culture irlandaise musicale et dansée

Le 23 février 2013 à  02:48
Rubriques : DANSES DU MONDE

Riverdance est un théâtre traditionnel spectacle, composé de gigue irlandaise , connue pour ses mouvements de jambes rapides tandis que le corps et les bras sont maintenus en grande partie à l'arrêt. Elle est née comme une performance lors du Concours Eurovision de la Chanson 1994. Ce moment est considéré comme un tournant significatif dans la culture irlandaise.  Riverdance est, en résumé, l'histoire de la culture irlandaise et de l'immigration irlandaise en Amérique.

Court historique :

Riverdance a ses racines dans une suite en trois parties du baroque influencée par la musique traditionnelle appelée "Timedance", composée, enregistrée et jouée pour le Concours Eurovision de la Chanson 1981 , qui a été accueilli par l'Irlande. À la fois membres de folk groupe irlandais Planxty , Bill Whelan et Donal Lunny  ont  composé la musique en augmentant la bande avec une section rythmique rock de la basse électrique et batterie et une section de cuivres de quatre pièces. La pièce a été réalisée, avec accompagnement de  danseurs de ballet, pour le concours, et sorti plus tard en single Planxty. 

 Riverdance s’est produit durant 7 minutes au Concours Eurovision de la chanson 1994 au Point Theatre  à Dublin le 30 Avril 1994. Il a reçu une ovation debout . Cette année-là, la BBC a ensuite  commandé une répétition de l'acte pour 1994 Royal Variety Show , où il a été introduit sur ??scène par Sir Terry Wogan . Aux Félicitations: 50 ans de l'Eurovision , il a été nommé comme l'un des actes les plus populaires dans l'histoire du concours.


Suite de l'article...

Lectures : 5446    Commentaires : 16     Partager



Un concert CYMBALUM SOLO, ça vous dit ?

Le 22 février 2013 à  02:33
Rubriques : Musiques du Monde

Soirée lecture textes de Marcel ZANG, dramaturge nantais originaire du Cameroun.

Accompagnement musical de «  Mihaï Trestian Compositeur Interprète qui joue du cymbalum solo - D’origine moldave, Mihaï Trestian est l’héritier des écoles classiques et populaires dans les conservatoires de Chisineau, Bucarest et Budapest. Il débute son parcours en tant que concertiste et musicien traditionnel. Il obtient le premier prix au concours National de Stepan Neaga et international Barbu Lautare. En France depuis 2002, il participe à de nombreuses formations et projets musicaux et crée son 5tet sur des compositions personnelles influencées des musiques traditionnelles de sa région natale.

Un moment musical qui nous ouvre à la sonorité lointaine des pays de notre imaginaire. » annonçait le programme de La Ruche. 

J’ai découvert le cymbalum solo et admiré le jeu et la dextérité du musicien qui manie les baguettes et effleure l’instrument avec agilité : un véritable ballet  quasi hypnotique !  Cette musique aux accents des « ailleurs » ne pouvait que me séduire.

Mais, qu’est-ce que le cymbalum solo ?

Le cymbalum est un dulcimer martelé concert: un type de cordophone tiré sur son sommet et composé d'une grande boîte en forme de trapèze avec des cordes en cuivre et métal, comme me l’a expliqué le musicien. Il s'agit d'un instrument de musique popularisé en Hongrie et on en trouve couramment dans le groupe des pays d'Europe orientale et des cultures qui composent l'Autriche-Hongrie (1867 - 1918), à savoir la Grèce contemporaine, le Bélarus, la Hongrie, la Roumanie, la Moldavie, l'Ukraine, la Pologne, la République tchèque République et la Slovaquie.

 

* illustration : compo perso photos wikipédia



Suite de l'article...

Lectures : 5077    Commentaires : 11     Partager



RECUP' & RECYCLAGE

Le 21 février 2013 à  02:53
Rubriques : TERRE CITOYENNE

Les vieilles  palettes ne sont pas des ordures. Très longtemps considérées comme  « tendance » pour bobos branchés, on se rend compte aujourd’hui que c’est écologique !  On les recycle de multiples façons.  Ainsi cette vidéo nous démontre comment la palette en  bois canadien et Container Association  récupèrent cet emballage en bois. Voici leur site :  http://repallet.com

 

Sur Internet j’ai trouvé des sites français où des entreprises et des particuliers mettent gratuitement les palettes à la disposition du public par le biais d’annonces sur des forums.

 

Je me rappelle que mon mari, représentant chez Citroën, récupérait parfois des sièges avant de DS 19 que nous transformions en fauteuils, inclinables, en plus ! Confortables et solides. Je  les recouvrais d’une couverture patchwork au crochet : assemblage de carrés aux couleurs vives avec des laines de vieux pulls détricotés.  Eh oui, l’habitude de faire du neuf avec du vieux.

Bien des années plus tard, vivant près de Genève, mon mari monta sa petite entreprise avec moi. Désireux de séparer espace familial et espace professionnel, il installa dans la cour une … cabine de camion en guise de bureau. Du costaud ! Et original, en plus ! Placé sur plots ou parpaings, je ne me souviens plus. Nous étions écolos avant l’heure, sans le savoir ! Et, une fois par mois, nous partions en équipée à Genève, le soir ou la nuit, car les genevois déposaient sur les trottoirs des frigidaires, congélateurs, fauteuils, meubles de cuisine ou salon, armoires, commodes, le tout en excellent état, impeccables. Et - tenez-vous bien ! - avec les clés adéquates ou notice d’emploi d’appareils ménagers soigneusement scotchés à l’intérieur.  On trouvait de tout. Des vélos et, une fois, une superbe moto quasi de collection : je ne l’ai pas oubliée celle-là ! Vaisselle, outillage, bouquins, revues, cartes postales, pots de peinture... Une vraie brocante mise gratuitement à la disposition des chineurs avant le passage des camions de ramassage à l’aube. Nous nous retrouvions ainsi en véritables commandos, on se reconnaissait, on se saluait, on échangeait. Une sorte de confrérie quoi ! Et j’avoue que j’affectionnais beaucoup ces randonnées nocturnes sous les réverbères ! Un temps hors du temps.

Thea

* illustration : compo perso

 

 



Suite de l'article...

Lectures : 5703    Commentaires : 21     Partager





Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES