Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 8
Les nouveaux membres : 10
Anniversaires aujourd'hui : 9

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


MICHEL JONASZ le sensible nous murmure « Les traces derrière nous »,

Le 21 janvier 2013 à  04:08
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Il me plaît de penser que des traces de nous survivent quelque part, invisibles, mais  présentes, sortes de cailloux du Petit Poucet qui parsèment les lieux où nous sommes passés, où nous  avons vécu, où nous avons aimé. L’âme des écorces se souvient, au détour d’un bosquet, d’une forêt ; l’âme des murs aussi, autrement. Empreintes anciennes ou fraîches. Qui dureront peut-être plus que nous. La voix de Michel Jonasz les fait revivre le temps d’une chanson un peu nostalgique.

 

Michel Jonasz est un auteur-compositeurchanteur et acteur français, né le21 janvier 1947 à Drancy. Il a notamment composé La Boîte de jazzJoueurs de bluesLes Vacances au bord de la mer (paroles de Pierre Grosz). Son titre fétiche est Super Nana (de Jean-Claude Vannier), qu'il interprète sur scène

Michael Jonasz est né de parents immigrés hongrois juifs. Il dédie sa pièce musicale, Abraham à son grand-père un hazzan, assassiné à Auschwitz1. Michel Jonasz quitte l'école dès l'âge de 15 ans et cherche sa voie dans le domaine artistique. Peinture, théâtre et musique l'intéressent, mais c'est finalement une place de pianiste qui lui met le pied à l'étrier. Après des débuts aux claviers dans le groupe de VigonLes Lemons, il fonde en 1966 le groupe King Set avec son ami Alain Goldstein à la guitare. Deux succès radiophoniques font connaître sa voix et son sens du rythme : une composition originale,Apesanteur, en 1967, et le standard Jezebel, en 1968.



Suite de l'article...

Lectures : 4794    Commentaires : 13     Partager



WILLARD WIGAN et son Univers microscopique

Le 19 janvier 2013 à  05:15
Rubriques : Sculpteurs

Les sculptures de Willard Wigan sont invisibles à l'œil nu. Lors de sa venue aux Etats-Unis, The Wall Street Journal a rencontré l'artiste. Il examine une de ses sculptures, un tableau de couleurs vives représentant Alice au pays des merveilles prenant le thé avec le Lièvre de mars et le Chapelier fou. "A mon premier essai, il y a eu une tragédie, confie-t-il. J'ai inhalé Alice." C'est fort probable, étant donné que le personnage d'Alice en question mesure un tiers de la taille du point que vous lirez à la fin de cette phrase. Car les œuvres de Willard Wigan ne peuvent se voir qu'au microscope.

L'artiste a 52 ans, il est britannique. Sa scolarité a été marquée par sa dyslexie, qui l'empêchait de suivre correctement. Ridiculisé, il a voulu montrer au monde que rien n'existait pas, déduisant  que si les gens n'ont pas pu voir son travail, alors ils ne seraient pas dans n'importe quelle position de le critiquer. Aujourd'hui encore, il sait à peine lire et écrire. Pourtant, il réalise certaines des plus petites sculptures au monde à l'aide d'un scalpel et d'un microscope.


Suite de l'article...

Lectures : 4160    Commentaires : 19     Partager





JULOS BEAUCARNE, « Il faut s’aimer à tort et à travers »

Le 19 janvier 2013 à  09:49
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Durement frappé après le meurtre de sa compagne par un déséquilibré en 1975, Julos Beaucarne a écrit une lettre ouverte à ses amis.
 Extraits de cette lettre lus par Claude  Nougaro.

 



Suite de l'article...

Lectures : 7495    Commentaires : 7     Partager



JULOS BEAUCARNE « Monsieur Mon père le Marquis » : succulent !

Le 18 janvier 2013 à  06:03
Rubriques : Voix d'aujourd'hui

Par ces temps difficiles et gris, voici un peu de légèreté avec cette œuvre  de Julos Beaucarne, dans le style des chansons à l’ancienne. Le cheveu a blanchi les traits se sont burinées, la herse de la vie l’a  traversé - et durement -  mais la voix n’a pas changé

 

« Cette chanson remonte, dit le vidéaste,  aux débuts d'auteur compositeur interprète de ce grand artiste belge. Elle se situe dans la même veine que "Le petit royaume" mais à l'époque elle n'a pas eu autant de succès, d'où notre choix de la poster en priorité.
Pour le montage, nous avons utilisé des pochettes de disques des années 70. Nos remerciements vont à Jean Baranger, car c'est à cet aimable correspondant que je dois d'avoir découvert cette chanson. »

 

« Julos Beaucarne, chanteur,  poète, et compositeur belge est né à Ecaussinnes le 27 juin 1936

Connu pour sa simplicité, son amour des mots et sa belle voix rocheuse, Julos Beaucarne, à 60 ans de carrière, demeure un grand nom de la chanson française.

C'est en 1962, que Julos Beaucarne commence sa carrière, en chantant sur les places pour payer les réparations de sa voiture. En 1964, il enregistre ses premiers 45 et 33 tours. Trois ans plus tard, c'est la sortie de son titre 'Julos chante Julos'. A partir de là, il produit environ un album tous les deux ans. 


Suite de l'article...

Lectures : 4068    Commentaires : 19     Partager



Lumineuse, la collection DE LAMPES TIFFANY

Le 17 janvier 2013 à  05:33
Rubriques : VERRIERS & BIJOUTIERS

Irisées, chatoyantes, ocellées,  les couleurs et les motifs  du verre créent une ambiance douce, chaleureuse et féerique. Quand on songe que « plus de 1000 pièces de verre taillé entrent dans la composition de l'abat-jour » on ne peut qu’admirer la perfection de ces objets de toute beauté.

(VidéoUne partie de la collection Egon Neustadt à l'État de New York Historical Society a fait l'objet d'une exposition intitulée «Les filles Tiffany". Elle a eu lieu à Singer de Laren, Pays-Bas, comme un hommage aux artistes dames, qui ont travaillé à Tiffany Studios, New York.)

 

Louis Comfort Tiffany (né le 18 février 1848 à New York - décédé le 17 janvier 1933 à New York) est un artiste américain célèbre pour ses œuvres en verre teinté dans le style Art nouveau. Il a également peint, et a conçu des bijoux et des meubles.

 

Le verre :

C'est le domaine où il est le plus connu, dans toutes ses formes : vitraux, vases, lampes, bijoux, objets divers. Il s'y intéresse dès 1870 en débutant une collection d'antiquités2. Il introduit plusieurs nouveautés dans la technique de verrier dont certains ont fait l'objet de brevets :« verres drapés » où la pâte en fusion est repliée sur elle-même, emploi de plusieurs couches superposées, inclusion de morceaux de verre coloré3... Son apport le plus remarquable est la création de son « verre Favrile » qui inclut des sels métalliques (…).

Ses multiples lampes restent l'une de ses créations les plus connues, même si Tiffany ne goûtait guère à la production de masse qu'elles impliquent, préférant implicitement la fabrication d'œuvres uniques. Elles coïncident avec l'apparition de l'éclairage électrique. Leurs décors floraux ont fait une partie de la réputation de l'artiste.

 

*illustration : compo perso avec photos libres de droit



Suite de l'article...

Lectures : 3870    Commentaires : 20     Partager



Avec JEANNE MOREAU le « Tourbillon d’la vie »nous entraîne !

Le 17 janvier 2013 à  05:04
Rubriques : ENTRACTE

Qui ne connaît pas « L'éternelle demoiselle du cinéma français « à la voix si reconnaissable entre toutes ! Un talent d'actrice et de chanteuse, présence et jeu d'un grand modernisme dès ses débuts. De la vivacité, du mordant, de l'humour. Sensualité et franc-parler. Pour moi elle aura toujours le visage de "Jules et Jim", sa gouaille et son sourire. 

"Elle fait ses débuts dans les cours Denis Inès au conservatoire d'art dramatique avant d'entamer sa carrière au Festival d'Avignon. Le cinéma lui offre des compositions de choix, qui la consacrent lors des cérémonies : 'Moderato cantabile', d'après Duras, vaut à Jeanne Moreau le prix d'Interprétation au Festival de Cannes et sa performance dans 'La Vieille qui marchait dans la mer', adapté de San Antonio, est saluée du césar de la Meilleure actrice en 1992. Entre Oskar Werner et Henri Serre, la jeune femme est happée par le 'tourbillon de la vie' de 'Jules et Jim', le chef-d' oeuvre de François Truffaut en 1962. Ce rôle la fait entrer dans l'histoire du cinéma. Les années passent et Jeanne Moreau ne cesse de multiplier les prestations, du drame - 'Le Temps qui reste', en 2005 - à la romance - 'Cet amour-là', en 2002 - en passant par la comédie - 'Un amour de sorcière', 1997, ou 'Jusqu'à la Lune et partout sur la Terre', en 2007. Son nom est associé à un nombre impressionnant de projets, y compris à la télévision, en témoignent 'Les Rois maudits'. Légende vivante, on la sollicite et on l'honore régulièrement : présidente du Festival de Cannes, officier de la Légion d'honneur, présidente duFestival de New Delhi, césar d'honneur en 1995 et en 2008... Ses talents d'actrice vont de pair avec ceux de scénariste. Elle réalise par ailleurs quelques longs métrages, dont 'L' Adolescente', et 'Le Portrait de Lillian Gish', un film documentaire. Grande dame à la voix apaisante et au visage reconnaissable entre mille, Jeanne Moreau reste comme l'une des ambassadrices du talent et du charme à la française."(d’après EVENE)

* illustration : compo perso 



Suite de l'article...

Lectures : 3894    Commentaires : 14     Partager



Quand les apparences…

Le 15 janvier 2013 à  06:02
Rubriques : ENTRACTE

J’aime particulièrement les films d’animation ; ils sont souvent très bien faits et, comme celui-ci, en disent long en peu de temps et sans paroles.  Le paraître et l’être. Belle leçon d’humilité que je vous laisse découvrir et savourer...  Un bijou !
Ce film a été  "Nominé pour l'Oscar 2010" 


* illustration : compo perso et banques d'images 

 



Suite de l'article...

Lectures : 3315    Commentaires : 12     Partager



A l’abordage avec le GRAND TURK, réplique de l'Etoile du Roy, frégate corsaire

Le 14 janvier 2013 à  05:22
Rubriques : Mots-miroirs

Nous ont-ils fait et nous font-ils encore rêver ces trois-mâts corsaires qui ont écumé les mers ! Voici un résumé de l’histoire de celui-ci au nom prestigieux.

 

« Baptisé Grand Türk L’Étoile du Roy est un trois-mâts carré, reproduction proche d'une frégate britannique de la Bataille de Trafalgar1. Il a été construit en 1996, en Turquie pour le besoin d'un film et apparaît dans la série télévisée britannique Hornblower. Cette réplique fut baptisée Grand Türk dans la série télévisée britannique Hornblower où elle apparaît aux côtés de l’Étoile de France. Son pont ouvert est garni de canons lisses en fonte.

Il a participé aux célébrations du 200e anniversaire de la bataille de Trafalgar.

En 2010, il est acquis par Étoile Marine Croisières, entreprise de Bob Escoffier. Il été dès lors rebaptisé l’Étoile du Roy.



Suite de l'article...

Lectures : 4751    Commentaires : 17     Partager



Offrons-nous un « REVE DE MONUMENTS »…

Le 14 janvier 2013 à  04:47

Oyez, oyez,braves gens ! 

La  Conciergerie- plus grande salle gothique de France-  vous convie sous ses voûtes.

Entrons dans cet Univers en 3 dimensions qui nous entraîne aux Pays des Merveilles de l’Architecture à travers une très belle évocation des monuments imaginés du Moyen-Age à nos jours. La frontière est ténue entre tous ces mondes d’épopées ayant pour cadre les châteaux et les abbayes. Bâtisseurs idéalistes qui ont réalisé leurs rêves, pierre à pierre, livre d’histoire vivante en liaison avec les rêves des artistes et littérateurs.

Univers des légendes et des contes de fées qui ont inspiré Charles Perrault, Gustave Doré, Victor Hugo, et bien d’autres, illustrateurs et poètes ! Univers nostalgique des ruines, des vestiges, préromantisme et romantisme exaltés sous la forme gothique.

- illustration : compo perso 

 



Suite de l'article...

Lectures : 4200    Commentaires : 20     Partager



GILBERT LAFFAILLE : ( Voix oubliée) « Dents d'ivoire et peau d'ébène »

Le 13 janvier 2013 à  09:51
Rubriques : Voix oubliées/ méconnues

Je dédie cette chanson fraternelle à mes amis de tous pays et de toutes confessions. Partage et métissage. Œuvre d’un artiste doué d’une grande sensibilité mais dont on se demande pourquoi il n’est pas programmé, connu… reconnu.  Mystère de la médiatisation et des modes.
Thea 

 

« Gilbert Laffaille est un chanteur français né à Paris le 25 avril 1948. Mère corse et père toulousain, il passe son enfance à Neuilly-sur-Seine (d'où sa chanson Neuilly blues...).

Auteur-compositeur-interprète, Gilbert Laffaille enregistre son premier album en 1977, est remarqué par Claude Nougaro, tourne en compagnie de Gilles Vigneault et n'a cessé de jouer sur toutes les scènes de France et de Navarre. Ses tournées l'ont conduit à chanter dans une vingtaine de pays et ses chansons ont été traduites dans le monde entier. Les hasards de la vie lui ont donné la chance de travailler avec les plus grands musiciens : Christian Chevallier, Richard Galliano, Jean-Jacques Milteau, Michel Haumont, Stéphane Grapelli, Paul Mindy, Christian Toucas et bien d'autres. Franc partisan du métissage tant musical que culturel, Gilbert Laffaille invente un univers coloré, où tendresse et humour le disputent à la critique sous-jacente d'un monde uniformisé. »

 

D’après www.planmeup.com/Event/327341-gilbert-laffaille-

* Illustration intro : compo perso 
Photos 2 et 3 : crédit photos : cdandlp.com et  
paysdechateaubriant.fr



Suite de l'article...

Lectures : 5221    Commentaires : 13     Partager





Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES