Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 23
Les nouveaux membres : 6
Anniversaires aujourd'hui : 12

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


LUZMILA CARPIO, la voix (unique) des ANDES

Le 3 novembre 2015 à  03:40
Rubriques : CHANTS du MONDE

J’ai mis précédemment un article sur l’île du Soleil et l’île de la Lune avec, en fond sonore, la voix d’une chanteuse dont une amicalienne – que je remercie- m’a fait découvrir l’existence : Luzmila Carpio. J’ai voulu connaître cette artiste, voici le fruit de mes recherches glanées sur Youtube :

 

« Elle chante pour les plantes, les oiseaux et de sa voix cristalline, elle leur parle. Luzmila Carpio n'est pas une chanteuse comme les autres.
Née en 1954 à Kala Kala, un petit village Bolivien de la Cordillère des Andes, Luzmila est d'origine Quechua-Aymara. Elle fait ses débuts à la radio Universidad de Oruro en 1971 et est élue "nusta" (princesse) nationale avec le groupe Los Provincianos.
Les années 80 sonnent un nouveau départ pour la chanteuse. Elle s'installe à Paris, développe sa carrière et s'engage dans des programmes pour l'éducation en Bolivie aux côtés de l'Unicef et de la Cimade. Elle sort plusieurs disques de chants traditionnels puis le très beau "Chant de la terre et des étoiles" en 2004.
Inspirée par le grand livre des Indiens Quecha, cette oeuvre majeure éloigne à jamais la Bolivienne d’un cadre réducteur et folkloriste. Son chant s'unit aux arrangements délicats et atypiques conçus par le Français Pierrick Hardy. Libérée de tout cliché, la puissance poétique de Luzmila Carpio est à son comble.

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés



Suite de l'article...

Lectures : 1415    Commentaires : 7     Partager



Par LE CHŒUR de L’OURAL : Le sorbier de l'Oural

Le 12 juillet 2014 à  05:19
Rubriques : CHANTS du MONDE

Les voix russes sont belles. Amples, généreuses, elles ont la faculté de nous transporter dans les plaines et montagnes, les steppes et les toundras qui les ont vues naître. Ici ce sont celles des ouvrières d'une usine dont le coeur s'interroge.

 

Le Sorbier de Russie, feuilles vertes, dentelées, découpées. Bouquets printaniers de fleurs blanches suivis de gros fruits rougeâtres comestibles et ornithologiques. Spectaculaire coloris automnal rouge foncé. Port pyramidal, très évasé.

 

 

Symboles /mythes/légendes :
Le Sorbier est l'arbre de vie ou "donneur" de vie. Familièrement on l'appelait " le sorcier". Les baies du Sorbier des oiseleurs étaient la nourriture des dieux. C'est un talisman contre la foudre et, par extension, contre les sortilèges.
Il est magique pour les Celtes et les Germains. www.arfe.fr/mythes/mythes_arbres_europe.htm

 

 

 

Le sorbier de l’Oural , un chant qui date de 1950, est interprété ici par le Chœur de l'Oural (film de 1969).
Le Chœur des Cosaques de l'Oural est un groupe de chanteurs russes et ukrainiens ; leur but est de communiquer au monde le bien culturel de l'Église orthodoxe russe, mais également les chants et traditions du peuple russe.

 

 

« Le sorbier de l’Oural est le prototype de la chanson populaire russe/soviétique de cette époque.(1950) Evgueni Rodyguine, Le compositeur de la mélodie est originaire d’Ekaterinbourg, ville qui s’appelait à l’époque, Sverdlovsk. Cette mélodie fut jugée par le directeur du cœur populaire de sverdlovsk où jouait Rodyguine, comme non représentative du folklore russe. Se regard puriste fut démenti par l’enjouement, d’abord en union soviétique, puis à travers le monde, que rencontra cette chanson qui fut traduite en plus de dix langues. Elle est un peu l’hymne de cette région du centre Oural, à la fois faite d’une magnifique nature, et d’un paysage fortement industrialisé. Evgueni Rodyguine a actuellement 80 ans et prend tous les jours sa voiture, y compris en hiver, pour aller se baigner au lac Chaptach. Il est question de lui confier la composition musicale de l’hymne de l’oblast’ de Sverdlovsk. »

© http://www.femme-russe.org/le-sorbier-de-loural

Pour blog  et Illustration  compo perso :  détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/Tous droits réservés

crédit photos : 1 Borodino-Concerts — Travail personnel (Eigenes Photo) GNU Free Documentation License./2ugraland de Moscow, Russia Creative Commons paternité 2.0 générique


Suite de l'article...

Lectures : 3874    Commentaires : 14     Partager





LUZMILA CARPIO, la voix exceptionnelle des ANDES

Le 8 avril 2013 à  03:24
Rubriques : CHANTS du MONDE

J’ai mis précédemment un article sur l’île du Soleil et l’île de la Lune avec, en fond sonore, la voix d’une chanteuse dont une amicalienne – que je remercie- m’a fait découvrir l’existence : Luzmila Carpio. J’ai voulu connaître cette artiste, voici le fruit de mes recherches glanées sur Youtube :

 

 

« Elle chante pour les plantes, les oiseaux et de sa voix cristalline, elle leur parle. Luzmila Carpio n'est pas une chanteuse comme les autres.
Née en 1954 à Kala Kala, un petit village Bolivien de la Cordillère des Andes, Luzmila est d'origine Quechua-Aymara. Elle fait ses débuts à la radio Universidad de Oruro en 1971 et est élue "nusta" (princesse) nationale avec le groupe Los Provincianos.
Les années 80 sonnent un nouveau départ pour la chanteuse. Elle s'installe à Paris, développe sa carrière et s'engage dans des programmes pour l'éducation en Bolivie aux côtés de l'Unicef et de la Cimade. Elle sort plusieurs disques de chants traditionnels puis le très beau "Chant de la terre et des étoiles" en 2004.
Inspirée par le grand livre des Indiens Quecha, cette oeuvre majeure éloigne à jamais la Bolivienne d’un cadre réducteur et folkloriste. Son chant s'unit aux arrangements délicats et atypiques conçus par le Français Pierrick Hardy. Libérée de tout cliché, la puissance poétique de Luzmila Carpio est à son comble.
Ici elle interprète  "Wiñay Llaqta" (Les gens de l'éternité)  une chanson écrite et composée par elle en langages quechua et aymara. Elle y parle de la nature qui est une divinité appelée Pachamama (la Terre Mère). »

( illustration : compo perso)



Suite de l'article...

Lectures : 3153    Commentaires : 15     Partager



OKNA TSAHAN ZAM, fils de la steppe et chanteur Mongol

Le 11 avril 2012 à  04:31
Rubriques : CHANTS du MONDE

Okna Tsahan Zam (« La route blanche », de son vrai nom Vladimir Kharouev ) est né en 1957 sur la longue route qui ramenait vers leurs terres les Kalmouks déportés en Sibérie par Staline. «La route blanche » signifie « la route de la joie, la route qui mène vers le bonheur ». Beau présage pour ce petit-fils de Genghis Khan porteur d’un passé légendaire.
Il descend d'une tribu «Baatoude».
L’année de ses trente ans, ce fils de la steppe entend un chant de gorge qui le troubla : il croit entendre le chant de ses ancêtres. Il fait le voyage jusqu’à Oulan Bator. A la suite d'une série de rêves Okna Tsahan Zam abandonne sa carrière d'ingénieur pour se consacrer à l'étude du chant diphonique (Khoomei) de ses ancêtres, technique spectaculaire utilisée dans le chant mongol traditionnel qui permet d'émettre deux voix en même temps.
Aujourd'hui, ce personnage impressionnant est l'un des plus grands maîtres du Khoomei et parcourt le monde depuis 10 ans, de concerts en festivals. Il est le représentant incontournable et charismatique du chant diphonique et de la culture mongolo-kalmouke. Ses textes sont en langue traditionnelle. En 1991, il s’impose lors du festival « La route de la soie » organisé par la Maison des Cultures du Monde et finit de conquérir le public parisien au Théâtre de la Ville où il donne de nombreux concerts entre 1998 et 2002. Il est la révélation du Midem 2003 avec son apparition durant la soirée événement « Gaïa » d’Alain Simon qui comptaient des célébrités comme Supertramp,
Cesaria Evora ou Manu Dibango.

Il vit le plus souvent en Mongolie.



Suite de l'article...

Lectures : 7396    Commentaires : 20     Partager




Page 1 de 1

1

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES