Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 9
Les nouveaux membres : 6
Anniversaires aujourd'hui : 4

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


MARIE-CLAUDE PIETRAGALLA dans « La Tentation d’Eve »


Le 31 janvier 2011 à 05:43

Rubriques : DANSES DU MONDE


Eve sort de sa chrysalide, quitte le Paradis Perdu représenté par la Pomme,  enfante (s’enfante ?) et se métamorphose. « Je suis une femme hantée et j’élabore une mythologie » dit une voix off. Véritable voyage à travers le Temps, la mémoire, les époques  et les identités multiples : Eve guerrière (Jeanne d’Arc ?) Eve Reine impérieuse, Eve grillagée, Eve femme »Pliz », ménagère des années 50/60, Eve femme d’affaire stressée, Eve-Barbara, la Dame  Brune, cigarette et déshabillé, Eve en quête d’elle-même, éperdument.

 

Voilà ce que me dévoilent les extraits de ce solo de Marie-Claude Pietragalla dont je viens de découvrir la vidéo. Elle y incarne Eve dans une succession de costumes et une dizaine de tableaux.  Elle est actuellement sur une scène parisienne et partira ensuite en tournée.

 

Mais, qui est Marie-Claude Pietragalla ?

Née le 2 février 1963, elle est repérée à l’âge de 9 ans à l'école de danse de l'Opéra de Paris par la directrice Claude Bessy, frappée par la force de sa présence sur scène. Elle rejoint le corps de ballet à 16 ans et remporte le premier prix du Concours international de Paris en 1984. Devenue première danseuse en 1988, elle est de toutes les distributions, que ce soit en classique (Lac des cygnes) ou  parmi les pièces du répertoire contemporain telles que 'Notre Dame de Paris' elle s’y meut avec aisance et travaille avec Roland Petit, Maurice Béjart, etc.

Elle est  nommée Etoile le 22 décembre 1990.

 





En 1993, elle rencontre Carolyn Carlson et passe de l’autre côté de la barre en créant son premier ballet.Elle poursuit sereinement sa carrière de chorégraphe à partir de cette date. A la tête du ballet de Marseille de 1998 à 2004, elle y mène une politique moderne mais ses méthodes contestées l'amènent à démissionner pour fonder sa propre compagnie. Grâce à ce 'théâtre du corps »,(Marco Polo) , Pietragalla s'impose comme créatrice de son propre univers, à l'écart des courants dominants.

(source EVENE)

 

Il est intéressant de lire aussi cet extrait d’interview dans www.lavenirdelartois.fr/actualite:

 

« Vous êtes à Sallaumines, vous présentez La Tentation d'Eve, quel est le synopsis de ce spectacle ?
Marie-Claude Pietragalla : Dans le cadre de notre partenariat avec la région Nord - Pas-de-Calais, nous travaillons sur le territoire.
Nous sommes donc en résidence à la MAC de Sallaumines. La Tentation d'Eve est un spectacle où je danse en solo. Il aborde la femme du XXI e siècle, comment elle s'est construite. Nous commençons à la Genèse en passant par la Renaissance, le baroque... Nous abordons toutes les périodes d'évolution de la femme également par les costumes, le corps de la femme. Nous travaillons sur le théâtre du corps.
- C'est un plus pour vous d'être en résidence ?
M.-C. P. : La tentation d'Eve est un spectacle qui date de septembre dernier, donc il est tout récent. Être en résidence permet d'être au contact avec le public, d'apporter des modifications. C'est un spectacle vivant qui bouge tout le temps. On le peaufine, on apporte les sensations que l'on a.
- Comment vous est venue l'idée de ce spectacle ?
M.-C. P. : J'avais envie de renouer avec le spectacle en solo. C'est un spectacle que l'on porte seule. Cela permet de retrouver une intimité, de se reconfronter à la solitude de l'artiste et d'avoir un rapport privilégié avec le public. C'est un retour aux sources. Mais je suis bien entourée puisque La Tentation d'Eve comprend de la poésie d'Andrée Chedid, de Marianne Favreau et de Marceline Desbordes Valmore. Puis il y a également la collaboration de Daniel Mesguich. »

 




Thea dit :
je suis subjuguée par le talent et la classe de cette artiste ! Elle est Eve de tous les Temps et rend hommage à Barbara qu'elle admire bcp.Après mes impressions personnelles en début d'intro, j'ai


posté il y a 420 semaine


Thea dit :
jai fait un mixage de deux sources d'infos différentes dont une interview qu'elle a accordée à L'Avenir de l'Artois. Je trouve que c'est plus vivant. J'aime cette traversée du Temps, de la mémoire


posté il y a 420 semaine


Thea dit :
et des époques.Voici mon interprétation des photos :2) Eve quitte le Paradis perdu.3) Eve enfante.4) Eve grillagée.5)Eve Reine impérieuse.6)Eve Barbara A + tard.


posté il y a 420 semaine


Thea dit :
Elle sera à Nantes fin mars mais...budget, budget...pas élastique(le mien) hélas !Bonne journée ! même si le soleil boude dans ma région. On fait avec.


posté il y a 420 semaine


Thea dit :
hier je parlais de la fourmi...me revient en mémoire ce que disait celle de la Fable à la cigale : " He bien, dansez maintenant ! " Mais ici on ne parle pas de la même danse!C'est une Etoile


posté il y a 420 semaine


Phatrist dit :
j'admire beaucoup cette danceuse c'est pour moi la sensualité personnifiée que de travail il y a une semaine j'ais vu une de ses photos dans un magasine avec une robe "abricot" magnifique ....!!!!


posté il y a 420 semaine


Thea dit :
Merci d'être passé, Phatrist. Je ne pourrai malheureusement pas aller la voir quand elle va venir ds ma ville avec ce spectacle, fin mars. Bcp de travail quotidien pour en arriver là où elle est.


posté il y a 420 semaine




Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2019 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES