Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 22
Les nouveaux membres : 9
Anniversaires aujourd'hui : 12

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


TSILLA CHELTON (1918/2012), de Ionesco à "Tatie Danielle", a tiré sa révérence !


Le 16 juillet 2012 à 04:24

Rubriques : ENTRACTE


"Tatie Danielle", qui l'a révélée au grand public, a joué un drôle de tour à Tsilla Chelton en éclipsant la grande dame de théâtre, amie de Ionesco, que fut la comédienne disparue dimanche à l'âge de 93 ans.

L'actrice française, née le 21 juin 1919 à Jérusalem, est décédée dimanche chez elle près de Bruxelles, en Belgique - où elle avait passé une partie de son enfance. Bien qu'elle laisse surtout l'impérissable souvenir de cette aïeule teigneuse qu'elle avait incarnée pour la caméra d'Etienne Chatiliez, Tsilla Chelton a marqué la scène dans de nombreuses pièces classiques. C'est d'ailleurs un Molière de la meilleure comédienne pour "Les Chaises" de Ionesco - première des onze pièces de l'auteur roumain qu'elle créa en scène - qui l'a récompensée, plutôt qu'un César du cinéma, auquel elle fut pourtant nommée en 1991 pour la fameuse Tatie.

"C'était un talent formidable, plus habitué au théâtre qu'au cinéma", a d'ailleurs rappelé le réalisateur qui avait eu le nez de l'arracher aux planches en 1990 pour lui confier ce rôle.





"Elle a eu la chance de rencontrer Ionesco qui lui a donné ses galons (...) Le rêve d'un comédien, c'est la rencontre avec des rôles. Elle l'a eu au cinéma comme au théâtre", a ajouté Etienne Chatiliez sur BFM-TV, se souvenant que cette prestation en "vieille dame très méchante l'avait beaucoup amusée".


"C'était sans doute aussi un peu douloureux de jouer un personnage aussi antipathique", estime Isabelle Nanty, qui lui servait de "nounou" dans le film. "En fabriquant son personnage, elle ne s'était pas fait de cadeau et ce n'était pas marrant de se retrouver chaque matin dans cette peau", a indiqué l'actrice à l'AFP. "Mais elle y allait à fond et elle vous embarquait dans son jeu, avec générosité". Isabelle Nanty l'avait recroisée lors du 80e anniversaire de la comédienne qui, se souvient-elle, prenait garde de ménager de la place à sa vie personnelle - Epouse du décorateur Jacques Noël, Tsilla Chelton était mère de quatre enfants.

Orpheline de mère à six ans, la petite fille juive avait quitté Anvers pour la Suisse pendant la Deuxième Guerre mondiale, avant de s'installer à Paris à la Libération et d'y suivre les cours du mime Marcel Marceau. En 1952, elle avait décroché son premier grand rôle en créant une pièce de Ionesco, "Les chaises", suivie de dix autres - notamment "Le roi se meurt" ou "Délire à deux".

Pour la fille de l'auteur Marie-France Ionesco, jointe lundi par l'AFP et attristée par la nouvelle, Tsilla Chelton "reste liée à la création des toutes premières pièces de (mon) père". (…) L'actrice au registre très vaste joue alors aussi bien des oeuvres contemporaines de Tardieu, Audiberti, que les grands classiques comme Molière ou Shakespeare. Elle est aussi la première femme, en France, à jouer Bertold Brecht avec Michel Serrault, Michel Piccoli et Laurent Terzieff.  Prête à partager son art, elle a enseigné l'art dramatique aux futurs complices du Splendid, Michel Blanc, Thierry Lhermitte, Christian Clavier ou Gérard Jugnot. Au cinéma, avant Chatiliez, elle a fait de courtes apparitions chez Yves Robert, Claude Chabrol ou Claude Berri.

En 2009 pourtant, elle apparaissait encore dans deux films: "Soeur Sourire" aux côtés de Cécile de France et "La Boîte de Pandore", de la jeune réalisatrice turque Yesim Ustaoglu, pour laquelle elle campait, à 90 ans, une grand-mère à chignon blanc qui perdait la tête.

"C'est quelque chose que j'ai appris: j'ai toujours vécu dans le moment présent", confiait-elle alors.

© 2012 AFP www.20minutes.fr/article




Thea dit :
Une belle femme très élégante qui me fait penser à ma Maman. Une comédienne que le grand publc a découverte ds l'antipathique et acâriatre "Tatie Danielle"mais qui a bcp joué au théâtre! Me souviens


posté il y a 279 semaine


Thea dit :
d'une retransmission de pièce à la TV en noir et blanc où elle incarnait une sorte de femme extravagante, baroque, excentrique.Tsilla, c'est en lisant Victor Hugo que sa maman avait choisi son prénom


posté il y a 279 semaine


Thea dit :
Un prénom unique comme elle, encore présente sur les plateaux de tournage en mars dernier pour le film “ Landes ”, de François-Xavier Vives, avec Marie Gillain.Au revoir Madame Tsilla Chelton !Photos:


posté il y a 279 semaine


Thea dit :
2)Molière de la meilleure comédienne en 1994-3) Prix pr son rôle ds "La Boîte de Pandore" 2008-4) pièce répertoire classique;elle est à droite je pense./N'ai trouvé qu'1 vidéo de "Tatie Danielle"'


posté il y a 279 semaine


Giorgino dit :
merci Théa . . .j'aime beaucoup ce prénom . . . . . .


posté il y a 279 semaine


Danydijon dit :
merci pour cette vidéo théa..oups tatie Danielle me rappelle des souvenirs au travail,la dernière fois que le film a été retransmis le jour ou mon neveu est né,et je m'appelle Danielle


posté il y a 279 semaine


Danydijon dit :
,quelle commédienne, ce film était géniale!!!!merci théa pour cet hommage à"tatie Danielle....


posté il y a 279 semaine


Thea dit :
un prénom unique, GG..On ne peut l'oublier. Heureusement qu'on ne lui a pas demandé de prendre un pseudo comme c'est courant ds ces métier de la scène !Femme énergique et malicieuse ai-je lu.


posté il y a 279 semaine


Thea dit :
chère "Tatie Danielle", si méchante, un^rôle de coposition qu'elle avait peine à endosser les jours de tournage,à 71 ans !Elle aimait son métier"Être, tous ensemble, comédiens et public, dans une même


posté il y a 279 semaine


Thea dit :
émotion,c'est tout de même une expérience extraordinaire. Ce métier est unique !»Le temps n'a que peu de prise sur son énergie,écrit Armelle Héliot lefigaro.fr/Aurais aimé mettre vidéo ds Ionesco,dany


posté il y a 279 semaine


Passe-velours dit :
Merci Thea pour cet hommage... Souvenirs... Très beau duo avec Isabelle Nanty...


posté il y a 279 semaine


-ange21- dit :
merci .......thea................. un bel hommage a cette "dame" si rigolote !! belle vie a cette adieu


posté il y a 279 semaine


Thea dit :
oui Passe Velours, j'aime ce duo et la scène de la "claque"!Elle excellait ds le théâtre de l'absurde.L'unique chaîne de tV noir/blanc diffusait alors des pièces de qualité.J'ai pu voir cette artiste


posté il y a 279 semaine


Thea dit :
ainsi.J'aimais sa fougue,son énergie, son talent sans faille ds des oeuvres contemporaines de Tardieu, Audiberti, ou les grands classiques comme Molière, Shakespeare. Une vraie comédienne!


posté il y a 279 semaine


Thea dit :
Une Grande Dame avec bcp d'humour, très malicieuse, oui ange. Ca requinque de pareils tempéraments que la vie n'a pas épargnés mais qui ne sont pas blasés comme de "jeunes vieux" d'aujourd'hui!


posté il y a 279 semaine


Phatrist dit :
merci pour cet hommage théa tres grande artiste...


posté il y a 279 semaine


Thea dit :
Une Grande Dame qui tire sa révérence, Phatrist, mérite notre humble révérence. Il y a des êtres qui marquent nos vies et les traversent comme des comètes.Le visage de la fin de sa vie est rayonnant


posté il y a 279 semaine




Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES