Ecriture plurielle et passerelle

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 12
Les nouveaux membres : 0
Anniversaires aujourd'hui : 6

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


SUSANA BACA chante Prévert et l’Automne


Le 10 octobre à 04:31

Rubriques : Voix d'aujourd'hui


Il est des univers poétiques à portée de regards. Tel celui de l’Automne.

L’Âme de l’Automne se glisse dans les fleurs, les feuillages, le ciel et toute la Nature. Cette Âme est royale que nous surprenons dans un massif, au détour d’une allée de jardin, d’un sentier de forêt ou de randonnée pédestre en montagne, sur les berges d’un fleuve ou d’un cours d’eau. Elle sent l’humus, la mousse, le lichen, la fougère et les champignons. Elle aquarellise le ciel et adoucit la grisaille des villes. Elle tapisse nos pas et nous offre la beauté.

 © thea

Cette chanson de Prévert et Kosma, « Les feuilles mortes » est interprétée ici par Susana Baca.

 

Pour blog  et Illustration  compo perso : détenteur de copyright inscrit : http://www.copyrightdepot.com/cd47/Tous droits réservés

Crédit photos : africultures.com/di-arezzo.fr/la-boutique-militante.com /fromageplus.wordpress.com/





SUSANA BACA

SUSANA BACA

Biographie de Susana Baca


En naissant au Pérou (1944), près de Lima, dans le quartier noir de Chorillos, Susana Baca se retrouvait au carrefour de plusieurs cultures : celles des Andes, de l'Afrique et de l'Espagne. Cette situation allait irrémédiablement influencer sa musique qui mêle guitare espagnole, rythmes africains et instruments andins. Susana Baca est une autodidacte. Issue d'un milieu populaire, elle est baignée par la musique et la danse dès son plus jeune âge. Son père chante et joue de la guitare, sa mère est aussi à l'aise dans les danses de salon, comme le « danzon » ou le tango, que les danses populaires, comme la valse créole ou la « zamacueca ». Avec les voisins musiciens, elle découvre la caisse de bois, la mâchoire d'âne, la cagita, autant d'instruments primitifs qu'utilisaient les esclaves. Il y a aussi la guitare espagnole et la cajon. Susana, elle, participe en chantant. Puis c'est dans des églises, des petits lieux qu'elle interprète des poèmes sur des répertoires musicaux noirs, indiens ou mélange des deux. Elle décide alors de se consacrer pleinement à la musique. Reconnue dans son pays, pour enfin se produire dans le monde entier. Susana Baca chante et témoigne également de l'importance de la culture populaire des peuples noirs en Amérique du Sud. En 1992 elle est Découverte RFI avec son premier album distribué en France (« Vestida de Vida »). Deux ans plus tard, elle rencontre David Byrne (leader des Talking Heads) qui, séduit par ses chansons, lui propose d'être présent sur une l'anthologie « Sound of Black Peru ». Cette rencontre est déterminante ; en passionné des musiques sud-américaines, David Byrne produit, via son label Luaka Bop, son nouvel album, « Susana Baca », qui sort en 1998. Celui-ci reçoit un accueil critique enthousiaste révélant une figure de la chanson sud-américaine. La collaboration se poursuit puisqu'en 2000 sort « Eco de sombras », une collection de chansons du répertoire sud-américain, qui confirme la beauté de son chant, la richesse des musiques et la sensibilité des textes et des poèmes choisis. Artiste ambassadrice, ses concerts nous révèlent avec beaucoup d'émotion et de justesse son « Pérou noir ».

 

Biographie SUSANA BACA - Infoconcert

 

https://www.infoconcert.com/artiste/susana-baca-9152/concerts.html?menu


Thea dit :
Une voix péruvienne, née au carrefour de plusieurs cultures : Andes, Afrique, Espagne. Une voix douce et forte en même temps. Un harmonieux métissage de chanteuse sud-américaine.


posté il y a 1 semaine


Sapience dit :
Merci Théa,qu'il soit chanter de n'importe quelle façon, Les sanglots longs Des violons De l’automne Blessent mon cœur D’une langueur Monotone. J'aime l'automne...


posté il y a 1 semaine


Phatrist dit :
merci Théa pour ce magnifique partage///comme j'aime cette voix...!!!


posté il y a 1 semaine


Giorgino dit :
Très Beau , et la cerise sur le gâteaux , c'est avec l'accent ,


posté il y a 6 jour


Thea dit :
J'aime aussi l'automne, Sapience.Ses flamboiements, ses odeurs,l'air qu'on y respire. Sa leçon de patience pour que la terre prépare la renaissance de la Nature. Une excellente leçon pour les humains!


posté il y a 6 jour


Thea dit :
très belle voix, en effet, Phatrist. Mélodieuse et sensible. A écouter presque religieusement.


posté il y a 6 jour


Thea dit :
L'accent, GG, ah l'accent ! Il donne une autre couleur, une autre symphonie à cette chanson de Prévert que nous connaissons tous ! Il l'enrichit comme un joyau.


posté il y a 6 jour




Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2018 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES