La rivière chantante

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 22
Les nouveaux membres : 0
Anniversaires aujourd'hui : 3

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Incertitude

Le 31 mars 2016 à  04:07
Rubriques : Mes écrits
 

Méditation

 

La somptueuse vie qui bat

Est courant menant au trépas.

L'arrivée demeure incertaine,

Elle peut sembler très lointaine.

 

On se voudrait d'un grand talent,

Et devenir plus opulent.

On se résigne, on s'ensoleille,

Du fabuleux, on s'émerveille.

 

À la fin d'une longue histoire,

 On se méfie de sa mémoire.

On a occulté bien des maux

 Mais s'en présentent de nouveaux.

 

Ils concernent le genre humain,

Abandonné de tous les saints.

En pandémie, l'odieuse rage

Fait d'irréversibles ravages.

 

Saura-t-il en venir à bout,

Neutraliser ceux qui sont fous?

Se peut-il que la haine cesse?

Il faudrait qu'un prophète naisse!

 

31 mars 2016



Suite de l'article...

Lectures : 1152    Commentaires : 0     Partager



Carnage à Lahore

Le 30 mars 2016 à  11:31
Rubriques : Mes écrits

 

 

Carnage, à Paris, Carnage, à Bruxelles.

Se répand dans ces villes une intense douleur.

Des millions d'êtres unis compatissent en pleurs.

Ils écoutent émus des oraisons nouvelles.

 

La solidarité engendre du courage.

Ailleurs est annoncé un massacre d'enfants,

Perpétré par les fous de Dieu, au Pakistan.

Ils étaient animés d'une effroyable rage.

 

Là restent isolés leurs proches en souffrance.

Tous leurs concitoyens semblent manquer de coeur.

   Aucun cri ne s'élève honnissant la terreur.

Lahore semble loin pour des condoléances.

 

Aucun être en colère ne dit: je suis Lahore

Ce qui aurait d'ailleurs été une ineptie

Mais on peut s'étonner constatant l'inertie

Alors qu'interpellé, cependant on ignore.

 

29 mars 2016

 



Suite de l'article...

Lectures : 1330    Commentaires : 0     Partager





Avis à mes lecteurs

Le 30 mars 2016 à  11:31
Rubriques : Mes écrits

Re: l'achat de mon livre de poésies «À bord»

 

Je viens d'être informée, par mon éditeur Edilivre, que mon recueil de poésie« À bord» est actuellement en vente, en version numérique, pour la somme de: un euro- quatre vingt dix neuf.

Le lien est le suivant:

http//www.edilivre.com/a-bord-suzanne-walther-siksou.html

 BONNE LECTURE!



Suite de l'article...

Lectures : 1279    Commentaires : 0     Partager



Mon livre À bord

Le 29 mars 2016 à  02:43

Re: l'achat de mon livre de poésies «À bord»

 

Je viens d'être informée, par mon éditeur Edilivre, que mon recueil de poésie« À bord» est actuellement en vente, en version numérique, pour la somme de: un euro- quatre vingt dix neuf.

Le lien est le suivant:

http//www.edilivre.com/a-bord-suzanne-walther-siksou.html

 

 



Suite de l'article...

Lectures : 1476    Commentaires : 0     Partager



Les caricatures

Le 28 mars 2016 à  05:19
Rubriques : Mes écrits

On croit loin de soi sa vieillesse,

Même passés les quarante ans.

On s'imprègne de la tendresse

Que peut apporter un instant.

 

L'énergie qui se renouvelle

Aide la créativité,

Parfois réanime le zèle,

Permet de rester en santé.

 

Partant, on ne se soucie guère

De quelques signes passagers,

Une allure bien moins légère,

La perte de mots usagés.

 

Certes continuellement,

Par faibles ou par fortes doses,

Prend forme le vieillissement,

L'humiliante métamorphose. 

 

Rire avec humour ou pleurer?

Sont de chair les caricatures

Qui sans doute vont perdurer,

 Surchargées par mère Nature.

 

28 mars 2016



Suite de l'article...

Lectures : 1500    Commentaires : 0     Partager



L'envoûtement de l'existenceSoliloque L'innocent ne soupçonne pas. À ce qu'il advient, il fait face, Sourit au sort ou bien grimace, Souvent piégé par un appât. Or celui qui est méfiant, Se tient p

Le 28 mars 2016 à  12:46
Rubriques : Mes écrits

Soliloque

 

L'innocent ne soupçonne pas.

À ce qu'il advient, il fait face,

Sourit au sort ou bien grimace,

Souvent piégé par un appât.

 

Or celui qui est méfiant,

Se tient prudemment sur ses gardes,

Attentif, écoute et regarde.

En danger sera impuissant.

 

D'horribles forces naturelles,

Surgissant en un rien de temps,

Et une fureur démentielle

Ouvrent l'espace du néant.

 

La vie crée un envoûtement.

Abondance de cruautés,

Qui existent dans la beauté

Agissent subrepticement.

 

Le mystère de la nature

Fait que surnage l'espérance.

L'oubli est une délivrance

Le désir d'exister perdure.

 

28 mars 2016



Suite de l'article...

Lectures : 1516    Commentaires : 0     Partager




Page 1 de 1

1

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2018 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES