La rivière chantante

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 3
Les nouveaux membres : 0
Anniversaires aujourd'hui : 6

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Une adorable récompense

Le 5 mars à  11:33
Rubriques : Musique et poésie

 

À Alain

 

Quand j'offre un poème au hasard,

Certes il attire des regards.

Des promeneurs à l'âme tendre

Ressentent l'envie de l'entendre.

 

S'ils ont eu plaisir à le lire,

N'ont pas besoin de me le dire.

Ils reviennent sur le lieu,

Intéressés et curieux.

 

Ne s'égarent pas mes offrandes

 Où l'insécurité est grande.

Je les dirige en des endroits

Fréquentés et sûrs à la fois.

 

N'attendais pas de récompense.

Lors ma suprise fut immense:

J'ai des visiteurs assidus!

Me sens comblée, bien entendu.

 

5 mars 2018


Suite de l'article...

Lectures : 288    Commentaires : 0     Partager



En ma compagnie

Le 5 mars à  12:17
Rubriques : Musique et poésie

La nuit est venue, je médite.

Ne suis aucunement troublée

Or j'ai besoin de me parler,

D'éclaicir des choses non dites.

 

Le vieillissement m'a changée.

J'aime demeurer inactive

 Mais curieuse et attentive.

J'oublie le boire et le manger.

 

Etrangement, nombreuses fois,

J'ai l'impression que je fus morte.

Je vis ressuscitée en sorte,

Privée des miens, seule avec moi.

 

Plus jamais ne suis en colère,

Certes écoeurée par l'indécence.

Des jours de ma longue existence,

Sont ceux présents que je préfère.

 

 5 mars 2018



Suite de l'article...

Lectures : 343    Commentaires : 0     Partager





Mon petit bonheur quotidien

Le 2 mars à  02:47
Rubriques : Musique et poésie

 

Songerie

 

 

Sentir et réagir est le fait d'exister.

Tous les êtres vivants le font en permanence.

Ils doivent respecter certaines exigences,

 Essaient par dessus tout de vivre en liberté.

 

Les humains ont besoin de se sentir heureux

Ils apprennent à vivre en évitant les pièges.

Cherchent bien peu souvent où la sagesse siège,

 Respectent les gens riches, oublient les miséreux.

 

Alors qu'une pensée non exprimée s'efface,

La créativité concrétise un instant,

 L'emprisonne en des mots le rendant  exaltant,

Préserve l'énergie que créa une grâce.

 

                                           De nombreuses années, je recourus à l'art.

                                      Ma maison est emplie d'images qui m'émeuvent.

Elles semblent récentes, sont restées toutes neuves.

Font ma joie quotidienne en une grande part.

 

2 mars 2018



Suite de l'article...

Lectures : 389    Commentaires : 0     Partager



La rose à la robe pourprée

Le 1 mars à  01:47
Rubriques : Musique et poésie

Le corps, l'esprit, l'âme paisibles,

En éveil, n'ai aucune envie.

Je ne manque pas d'énergie,

À l'instant demeure sensible.

 

En ce jour, maussade est le temps.

Il ne m'offre qu'indifférence.

 Mes plantes semblent en souffrance.

Leur aspect devient attristant.

 

Récemment étant exaltée,

J'avais accueilli un poème,

Empli d'une ferveur extrême,

De l'une disait la beauté.

 

Est devenue méconnaissable.

Sans ses attraits et rabougrie,

Péniblement, elle survit.

Est-ce seulement regrettable?

 

Ma mémoire qui s'interpose

A un pouvoir de transcendance,

Crée de rares correspondances.

Elle me parle d'une rose.

 

Ier mars 2018



Suite de l'article...

Lectures : 371    Commentaires : 0     Partager



Ce jour auréolé

Le 27 février à  04:44
Rubriques : Musique et poésie

À Jacques, Danièle et Michèle


Aujourd'hui mes pensées vont celle

Que jeune, j'appelais Marçou.

Ô combien, il nous serait doux

D'être réunis auprès d'elle!


Nous ne pourrons pas la fêter,

Chanter joyeux anniversaire,

À sa santé, lever nos verres,

Ma grande soeur nous a quittés.


Elle était gaie, infatigable.

Relevait de constants défis.

Se chargeait de nombreux soucis.

Son dévouement fut remarquable.


Or par ses enfants cajolée,

Elle vieillit dans l'allégresse.

Ce jour doit être sans tristesse.

Il me paraît auréolé.


28 février 2018



Suite de l'article...

Lectures : 396    Commentaires : 0     Partager



Ressourcement

Le 26 février à  11:52
Rubriques : Musique et poésie

 

Pantoum


Le ciel, d'un blanc bleuté, s'étend à l'infini.

La lumière suave émeut telle une grâce.

Ce jour sera heureux. Ma rue est un espace

Silencieux, sans faste, empli de poésie.


La lumière suave émeut, telle une grâce.

Maisonnettes et arbres existent en harmonie.

Silencieux, sans faste, empli de poésie,

Ce jour sera heureux. Mon âme s'y prélasse.


Maisonnettes et arbres existent en harmonie.

Des rayons lumineux font scintiller la glace.

Ce jour sera heureux, mon âme s'y prélasse.

L'air apporte l'écho d'une ample symphonie.


Des rayons lumineux font scintiller la glace.

Les arbres et leurs ombres parfois sont désunis.

L'air apporte l'écho d'une ample symphonie.

Mon amour de la vie, ardent, refait surface. 


26 février 2018



Suite de l'article...

Lectures : 345    Commentaires : 0     Partager



Au ghetto du vieil âge

Le 25 février à  04:41
Rubriques : Musique et poésie

 

Les yeux fermés, je me réveille.

N'ai aucun souci de l'instant.

                                                                  Silencieux, coule le temps.

Mon inertie reste pareille.

                                                    .

Soudain, de la douce lumière,

L'énergie venant lentement,

Me sort de l'engourdissement.

Lors je lève mes paupières.

 

Il a neigé pendant la nuit.

De nouveau sévit la froidure.

Mon indifférence perdure.

Rien ne me sauve de l'ennui.

 

Pourtant hier, exubérante,

J'avais préparé des couleurs.
Elles mènent en un ailleurs,

Parfois, je les entends qui chantent.

 

J'eus certes longtemps l'avantage

De prévoir et de décider.

Tout choix doit être validé,

Conçu au ghetto du vieil âge.

 

J'y vis sous ses lois détestables,

Régissant les métamorphoses

Des êtres vivants et des choses.

Certains y deviennent  minables.

 

25 février 2018



Suite de l'article...

Lectures : 380    Commentaires : 0     Partager



Les rapports de mon âme

Le 23 février à  03:49
Rubriques : Musique et poésie

Impromptu sur une rime

 

J'aime vivre dans le confort.

Suis à l'écoute de mon corps

Ne lui impose aucun effort.

Certes me le permet le sort.

 

Mise bien à l'aise d'abord,

Je peux m'abandonner alors

Aux plaisirs venant du dehors.

Commence la chasse aux trésors!

 

Au ciel est déposé de l'or.

Il n'y reste pas au point mort.

Suis fascinée par son décor.

Vogue mon vaisseau loin du port!

 

 Mon âme m'apparaît dès lors

Libérée de tous ses rapports.

Joyeuse, elle prend son essor.

Tout en moi demeure en accord.

 

Pendant que mon esprit s'endort,

Surgit parfois, tel un ressort,

Non pas une douleur qui mord,

Un regret que je croyais mort.

 

 23 février 2018



Suite de l'article...

Lectures : 390    Commentaires : 0     Partager



Le redoux de février

Le 22 février à  05:11
Rubriques : Musique et poésie

 

Le redoux se maintient en ce jour sans éclat.

La neige est d'un blanc net sans aucune nuance.

Au sortir de chez soi, veillant à la prudence,

On goûte une douceur qu'on ne soupçonnait pas.

 

La neige est d'un blanc net sans aucune nuance.

Les muscles se détendent, paisible le coeur bat.

On goûte une douceur qu'on ne soupçonnait pas.

La lumière pareille apparaît plus intense.

 

Les muscles se détendent, paisible le coeur bat

L'âme ressent la joie que cause l'espérance.

La lumière pareille apparaît plus intense.

Une grâce a surgi à serrer dans les bras,

 

L'âme ressent la joie que cause l'espérance.

Quand elle se présente en des temps de tracas.

Une grâce a surgi à serrer dans les bras.

Février est un mois d'étrange exubérance.

 

22 février 1018



Suite de l'article...

Lectures : 375    Commentaires : 0     Partager



Un vers et me voilà partie!

Le 22 février à  12:43
Rubriques : Mes écrits

 

Soliloque

 

M'est impossible d'ignorer

Une phrase qui m'interpelle.

Quand je la trouve étrange ou belle,

Ne la perdrais pas sans regret,

 

  Lors, posant couteau et fourchette,

Si j'étais en train de manger,

Sans le souci de m'engager

                                          J'écris les mots qui la reflètent.

 

Un vers et me voilà partie!

 Souvent, préservant le silence,
La poésie mène en errance.

   De mystère elle est investie.

 

                                              Ce qui en m'intriguant m'enchante,

                                                Est l'art de combiner les mots.

                                                  Il s'exerce dans le cerveau

                                                 D'une façon ébahissante.

 

                                                        22 février 2012

 



Suite de l'article...

Lectures : 368    Commentaires : 0     Partager




Page 11 de 59

11

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2018 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES