La rivière chantante

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 37
Les nouveaux membres : 9
Anniversaires aujourd'hui : 11

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Une émouvante tendresse

Le 10 février à  10:03
Rubriques : Musique et poésie

 

 Quand se croisent sur une route

Deux êtres émus par un frisson,

À l’attrait physique s’ajoute

Un sentiment d’admiration.

 

 

Ainsi naît l’amour véritable.

On veut aimer avec ferveur,

Garder ce don inestimable,

Le protéger avec ardeur.

 

 

Or le bonheur est éphémère.

L’un s’aperçoit, le coeur meurtri,

Que son conjoint n’est plus sincère;

Bien trop souvent, il a menti.

 

 

Si je vois, se donnant la main,

Un couple de vieux qui avancent,

Confiants en leurs lendemains,

Je me dis: qu’ils ont de la chance!



Suite de l'article...

Lectures : 282    Commentaires : 0     Partager



Intemporalité

Le 10 février à  12:34
Rubriques : Musique et poésie

 

Haïkus

 

Paupières closes

esprit corps âme flottant

immersion solaire

 

Bien-être ineffable

existence extra-terrestre

ailleurs sans images

 

Intense lumière

immensité de l'espace

nulle turbulence

 

Grâce persistante

soudaine chaleur sensible

atterrissement.

 

10 février 2017



Suite de l'article...

Lectures : 206    Commentaires : 0     Partager





L'estime de soi-même

Le 8 février à  04:40
Rubriques : Mes écrits
Propos
La meilleure vertu peut avoir des regrets.
Certains qui ont causé sans l'avoir désiré
D'irréversibles torts ou légères offenses,
Se sentent attristés quand parfois ils y pensent.
La honte est ressentie par celui qui l'endure
Pareille à la douleur venant d'une blessure.
Diverses sont les sources entretenant ce mal.
S'avère immunisé l'être étant amoral.
Les vulgaires fauteurs laissent indifférents
Mais les gens respectés doivent être prudents
Surtout s'ils sont connus et semblent  exemplaires
Car l'honneur se dissout dans les sombres affaires.
L'estime de soi-même dépend de ses valeurs.
Libres et impunis sont heureux les voleurs.
Les puissants devenus des héros méprisables
Continuent à clamer qu'ils sont irréprochables
8 février 2017
Propos

La meilleure vertu peut avoir des regrets.
Certains qui ont causé sans l'avoir désiré
D'irréversibles torts ou légères offenses,
Se sentent attristés quand parfois ils y pensent.

La honte est ressentie par celui qui l'endure
Pareille à la douleur venant d'une blessure.
Diverses sont les sources entretenant ce mal.
S'avère immunisé l'être étant amoral.

Les vulgaires fauteurs laissent indifférents
Mais les gens respectés doivent être prudents
Surtout s'ils sont connus et semblent  exemplaires
Car l'honneur se dissout dans les sombres affaires.

L'estime de soi-même dépend de ses valeurs.
Libres et impunis sont heureux les voleurs.
Les puissants devenus des héros méprisables
Continuent à clamer qu'ils sont irréprochables

8 février 2017


Suite de l'article...

Lectures : 228    Commentaires : 0     Partager



Cure de repos

Le 6 février à  05:29
Rubriques : Musique et poésie

 

Haïkus

  

Quotidienneté

jour d'hiver non glorieux

décor de la veille

 

Soleil bas lunaire

macadam couvert de plaques

neige sans reflets.

 

Stagnation de l'air

absence d'ondes sonores

clarté endormeuse

 

Sans métamorphoses,

le soleil a disparu

tout reste pareil.

 

Dans l'âme et l'esprit

se love l'indifférence

cure de repos.

 

6 février 2017

 



Suite de l'article...

Lectures : 307    Commentaires : 0     Partager



Étude du dossier Fillon

Le 5 février à  03:26
Rubriques : Mes écrits

  

   Réflexions.

 

  J'ai exercé la profession d'avocat pendant douze ans et m'insurge contre les injustices.

  L'affaire Fillon me préoccupe.

  Je continue à penser et à croire que Madame Fillon est une personne honnête, victime d'une tragédie.

  Il m'apparaît évident qu'elle ignorait avoir un emploi fictif auprès de son mari quand elle déclara publiquement, en 2007, qu'elle n'avait jamais travaillé. J'ai la conviction qu'elle était sincère.

Son auguste mari a sans doute agi sans qu'elle puisse soupçonner qu'il la rendait complice d'un délit d'une sérieuse gravité.

Il ose se présenter comme son protecteur, prétendre l'innocenter alors qu'il est le seul coupable du scandale qui a surgi au sujet de son couple.

 Cette dame gracieuse et respectable, actuellement, fait l'objet de plaisanteries déplorables qui ajoutent à son calvaire. Pourtant de nombreuses personnes doutent en silence de son implication dans la machination de son mari.

Ségolène Royal a affirmé: «Pénélope Fillon est victime d'un dispositif qu'elle ignorait ».

Je suis persuadée que son avocat pourra  facilement établir la vérité mais les médias devraient faire cesser, sans délai, les offenses qui la mortifient. Un baume est nécessaire.

Réflexions. 
  J'ai exercé la profession d'avocat pendant douze ans et m'insurge contre les injustices.
  L'affaire Fillon me préoccupe.
  Je continue à penser et à croire que Madame Fillion est une personne honnête, victime d'une         tragédie.
  Il m'apparaît évident qu'elle ignorait avoir un emploi fictif auprès de son mari quand elle déclara publiquement, en 2007, qu'elle n'avait jamais travaillé. J'ai la conviction qu'elle était sincère. 
Son auguste mari a sans doute agi sans qu'elle puisse soupçonner qu'il la rendait complice d'un délit d'une sérieuse gravité.
Il ose se présenter comme son protecteur, prétendre l'innocenter alors qu'il est le seul coupable 
du scandale qui a surgi au sujet de son couple.
 Cette dame gracieuse et respectable, actuellement, fait l'objet de plaisanteries déplorables qui ajoutent à son calvaire. Pourtant de nombreuses personnes doutent en silence de son implication dans la machination de son mari.
Ségolène Royal a affirmé:« Pénélope Fillon est victime d'un dispositif qu'elle ignorait.»
Je suis persuadée que son avocat pourra  facilement établir la vérité mais les médias devraient faire cesser, sans délai, les offenses qui la mortifient. Un baume est nécessaire. 
5 février 2017

 



Suite de l'article...

Lectures : 252    Commentaires : 0     Partager



L'énergie mystérieuse

Le 3 février à  08:29
Rubriques : Musique et poésie

Haïkus

 

Dépaysement

somptueux décor figé

émoi savoureux

 

Clarté en veilleuse

troublante douceur céleste

nuages qui fondent

 

Immensité bleue

se répand l'obscurité

noir engloutissant

 

désert du silence

grosse étoile sans brillance

gouffre du néant

 

Retour au cocon

couleurs des plantes en pot

courant de tendresse.

 

3 février 2917


 

 

 

 

 

 

L'énetrgie mystérieuse

 

 

Haïkus

 

Dépaysement

somptueux décor figé

émoi savoureux

 

Clarté en veilleuse

troublante douceur céleste

nuages qui fondent

 

Immensité bleue

se répand l'obscurité

noir engloutissant

 

désert du silence

grosse étoile sans brillance

gouffre du néant

 

Retour au cocon

couleurs des plantes en pot

courant de tendresse.

 

3 février 2917


Suite de l'article...

Lectures : 264    Commentaires : 0     Partager



MA TOGE RÉVERSIBLE

Le 2 février à  03:14
Rubriques : Mes écrits

Ma toge réversible

 

Songerie

 

Se faire l'avocat du diable

Ne peut pas être critiquable.

                                                     Les ténors d'un barreau, souvent,

Y voient un défi exaltant.

 

Certes la vérité importe

Et s'impose quand elle est forte.

L'art de plaider a pour effet

De métamorphoser les faits.

 

De la justice, la balance

Devient objet de méfiance.

Nombreux sont ceux qui désespèrent

De son apparence précaire.

 

Ayant foi en la providence,

 Sereinement dans le silence,

On voudrait les justes bénis

Et les condamnables punis.

 

Mon ami m'écrivit souvent,

Sans doute en étant souriant,

- À ton rôle tu te dérobes,

Me sembles  avoir changé de robe.

 
2 février  2017 



Suite de l'article...

Lectures : 203    Commentaires : 0     Partager



Les allées de la tentation

Le 31 janvier à  02:25
Rubriques : Mes écrits

 

Songerie

 

Dieu omniprésent, qui voit tout,

N'intervient pas, il laisse faire.

Lors chacun vaque à ses affaires,

Voulant les mener jusqu'au bout.

 

Les allées de la tentation

Sont emplies de biens désirables.

Or s'en emparer rend coupable;

Le savoir et faire attention!

 

Les jardiniers, qui s'y activent,

Se gardent d'être soupçonnés

De glaner ou de détourner

Des graines de ce qu'ils cultivent.

 

On peut recevoir un cadeau

D'une origine frauduleuse

Et qui ne semble pas douteuse,

Quand la prudence fait défaut.

 

Saurait en parler La Fontaine.

Il consacra son grand talent

À rendre avisé, méfiant.

Mais garda une joie certaine.

 

31 janvier 2017



Suite de l'article...

Lectures : 233    Commentaires : 0     Partager



MYSTÈRE DE LA PROVIDENCE!

Le 29 janvier à  12:39
Rubriques : Mes écrits

 

                                                                     Propos

 

 Seules les vieilles personnes, quand elles sont restées lucides, ide  Proposntifient comme membres de leur famille les descendants de leurs proches vivant ailleurs et dont on parle. Or ceux-ci ne soucient que de leur cellule familiale. Les albums des temps anciens étaient augmentés et transmis. Ne nos jours, le temps présent importe seul.

Je sais fort bien, lisant son nom, qui est Me Antonin Lévy. Son bisaïeul, nommé Joseph, époux de la belle Rachelle et photographe à Mascara, était le neveu de Lalée Siksou, ma grand-mère.

Me Jérôme Karsenti est un membre de ma famille. Léa, qui fut sa bisaïeule était la nièce de Lalée et son fils Maurice fut le mari de ma cousine Gilberte Cohen Salmon. la tendre mamie de Jerôme.

Devant se trouver face à face à propos de l'affaire Fillon, ces deux jeunes avocats sont tous deux mes petits cousins.

Mystère de la providence!

28 janvier 2017.



Suite de l'article...

Lectures : 276    Commentaires : 0     Partager



Une idée bizarre

Le 28 janvier à  04:24
Rubriques : Mes écrits

Propos

 Solitaire, dans le silence,

Je sens que mon esprit divague.

En cédant à la somnolence,

J'accueille des paroles vagues.

 

Même souvent recommencés,

Tous les péchés sont rémissibles,

Il suffit qu'ils soient confessés.

Avouer peut rendre paisible.

 

Or s'il constitue un délit,

Un acte reste punissable.

Celui qui l'a commis le nie.

Il se prétend irréprochable.

 

Claire apparaîtrait l'évidence

Si dans chaque confessionnal

Étaient captées les confidences.

Cela pourrait sembler normal.

 

Mon innocence me fait rire

Bien sûr cela doit exister.

Et ce n'est certes pas le pire.

D'ailleurs qui dit la vérité?

 

28 janvier 2017

 

 

 

 

 

 

 




 

Or s'il constitue un délit,

Un acte reste punissable.

Celui qui l'a commis le nie.

Il se prétend irréprochable.

 

 

mon esprit divague.

En cédant à la somnolence,

J'accueille des paroles vagues.

 

Même souvent recommencés,

Tous les péchés sont rémissibles,

Il suffit qu'ils soient confessés.

Avouer peut rendre paisible.

 

Or s'il constitue un délit,

Un acte reste punissable.

Celui qui l'a commis le nie.

Il se prétend irréprochable.

 

Claire apparaîtrait l'évidence

Si dans chaque confessionnal

Étaient captées les confidences.

Cela pourrait sembler normal.

 

Mon innocence me fait rire

Bien sûr cela doit exister.

Et ce n'est certes pas le pire.

D'ailleurs qui dit la vérité?

 

                                                   28 janvier 2017


Suite de l'article...

Lectures : 306    Commentaires : 0     Partager




Page 13 de 35

13

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES