La rivière chantante

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 19
Les nouveaux membres : 0
Anniversaires aujourd'hui : 6

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


La force de mes habitudes

Le 17 novembre 2017 à  04:24
On aime croire qu'il suffit
 De choisir ce que l'on veut faire,
Quand dans l'oisiveté l'on erre,
Sans aucun besoin ni envie.
Or, dans mon cas, il n'en est rien.
Me programment des habitudes,
Acquises dans ma solitude.
Elles règlent mon quotidien.
Avec une grande douceur, 
Leur énergie se manifeste, 
Et m'impose les mêmes gestes. 
 Lors, je ne commets pas d'erreur.
Certes bien souvent ma mémoire
Se propose à m'entretenir,
 Veut ranimer mes souvenirs,
Elle a un vaste répertoire.
Le présent me tient en éveil.
J'ai la grâce, la certitude 
De capter avec promptitude
Des effets étant sans pareils. 
Je les saisis dans des poèmes,
Innocents, emplis de tendresse,
Ou d'une exaltante allégresse.
   Les disperse le vent que j'aime.  
17 novembre 2017

On aime croire qu'il suffit
 De choisir ce que l'on veut faire,
Quand dans l'oisiveté l'on erre,
Sans aucun besoin ni envie.

Or, dans mon cas, il n'en est rien.
Me programment des habitudes,
Acquises dans ma solitude.
Elles règlent mon quotidien.

Avec une grande douceur, 
Leur énergie se manifeste, 
Et m'impose les mêmes gestes. 
 Lors, je ne commets pas d'erreur.

Certes bien souvent ma mémoire
Se propose à m'entretenir,
 Veut ranimer mes souvenirs,
Elle a un vaste répertoire.

Le présent me tient en éveil.
J'ai la grâce, la certitude 
De capter avec promptitude
Des effets étant sans pareils. 

Je les saisis dans des poèmes,
Innocents, emplis de tendresse,
Ou d'une exaltante allégresse.
   Les disperse le vent que j'aime.  

17 novembre 2017


Suite de l'article...

Lectures : 520    Commentaires : 0     Partager



Désormais, paraissant mon âge

Le 16 novembre 2017 à  10:53
Rubriques : Musique et poésie

Désormais paraissant mon âge,

 Dans un corps certes décevant,

J'apprécie nombreux avantages

Qui perdurent au cours des ans.

 

 

Dans la grâce de ne rien faire,

Le silence, la liberté.

 M'émeut sans cesse la beauté.

Me trouble son divin mystère.

 

 

Si me déplaît mon apparence,

Détestable réalité,

Certainement est une chance

Ma parfaite lucidité.

 

Je ne ressens aucune peur.

Je vis en un lieu mirifique

Y éprouve des coups de coeur

De mystiques élans lyriques.

 

  16 novembre 2017



Suite de l'article...

Lectures : 437    Commentaires : 0     Partager





Un partage ininterrompu

Le 14 novembre 2017 à  03:32

 

En dépit des métamorphoses

Rendant mon âme toute chose,

Me laissant parfois hébétée,

Je ne me sens pas attristée.

 

Ne veux pas être indifférente,

Accepter d'être somnolente.

J'alimente mon énergie,

Reste en éveil et réagis.

 

 Solitaire dans le silence,

Quand rien ne m'occupe, je pense.

Habituellement, j'écris

Ce qu'en méditant j'ai compris.

 

J'ai gardé le goût du langage

Et acquis celui du partage.

Je me sais fidèlement lue

Lors à offrir n'hésite plus.

 

J'éprouve une innocente joie

 Quand contactée certaines fois

 J'apprends d'un inconnu qu'il aime

Lire ou relire mes poèmes.


14 novembre 2017



Suite de l'article...

Lectures : 458    Commentaires : 0     Partager



Rayonnement du bien

Le 13 novembre 2017 à  03:30

 

De nombreuses choses surprennent

Ne laissant pas indifférent.

 Elles provoquent de la peine,

De la joie, d'autres sentiments.

 

Extrême parfois, la beauté,

 Que partout répand la nature,
Transcende la médiocrité,

 Change les poids et les mesures.

 

Le beau est la splendeur du bien,

Souvent dans l'ombre, non visible.

Quand dans la lumière, il survient

Y crée un émoi indicible.

 

Je pus voir un grand de ce monde,

Qui, pénétré de compassion,

Offrait sa tendresse profonde,

Simplement, sans ostentation.

 

Apparut un rayonnement.

Dans la joie l'accueillit mon être.

Lors un si  doux comportement.

 Permit à des rêves de naître.

 

12 novembre 2017



Suite de l'article...

Lectures : 462    Commentaires : 0     Partager



Les pouvoirs de la parole

Le 11 novembre 2017 à  04:17
Rubriques : Musique et poésie

 

Méditation

 

 

Je comprends toujours aisément

Ce qui me fit poser un geste.

À réagir suis souvent preste.

Sans délai, je trouve comment.

 

 

J'ai un émouvant héritage

 Que mon doux ami m'a laissé.

 Il contient de riches pensées.

    Demeure puissant son langage.

 

 

Or ces jours, me sens incertaine.

Je ne sais où est l'important.

Dois-je défier le néant?

De son âme suis la gardienne.

 

 

Deux êtres jouèrent un rôle.

Indifférents, ils se reposent.

Le silence, la paix s'imposent.

Que reste privée sa parole!

 

 

11 novembre 2017



Suite de l'article...

Lectures : 365    Commentaires : 0     Partager



Délice de l'enchantement

Le 10 novembre 2017 à  02:46
Rubriques : Musique et poésie

 

La providence me choyant,

Je me sens contente de vivre.

En toute liberté, me livre

À satisfaire mes penchants.

 

Chaque matin, restant passive,

Dans mon salon, je m'ensoleille.

Contemplative, m'émerveille,

Sans bouger demeure attentive.

 

Au ciel, illimité sublime,

Je vois un tableau inouï.

Extasiée, je m'attendris.

Insensiblement, il s'anime.

 

L'instant, d'une suave grâce,

Engendre de la poésie.

La fait persister l'harmonie.

Avec délice m'y prélasse.

 

 

10 novembre 2017


Suite de l'article...

Lectures : 380    Commentaires : 0     Partager



De la solitude accueillante

Le 9 novembre 2017 à  02:40
Rubriques : Musique et poésie

 

Rendirent nos saisons heureuses,

Des êtres qui nous étaient chers.

Ne sont plus dans cet univers.

Certaines lois sont odieuses.

 

 

La douleur devient supportable.

Le soulagement est permis.

De trouver de nouveaux amis,

Des procédés rendent capable.

 

 

Le réel certes s'impose,

Oblige à faire des efforts,

Bien trop souvent cause des torts.

Le virtuel offre, propose.

 

 

La solitude accueillante

Laisse la joie l'ensoleiller.

Tout partage tient éveillé,

Crée une énergie stimulante.

 

 

9 novembre 2017



Suite de l'article...

Lectures : 369    Commentaires : 0     Partager



Un incessant aller-retour

Le 7 novembre 2017 à  02:03
Rubriques : Musique et poésie

 

Afin de tomber en sommeil,

Je chantonne une berceuse,

Emplie des mots d'une amoureuse

Dont le rêve reste pareil.

 

Les sons créent un immense espace.

Ils me mènent en un ailleurs.

J'y éprouve des coups de coeur,

Participe à ce qui se passe.

 

Des personnes autour de moi,

Des proches, des amis, sans doute,

M'accueillent pour un bout de route.
Certains me causent des émois.

 

Je vis, en étant endormie.

Me sont attribués des rôles.

                                                    Je les trouve plus ou moins drôles,

                                                           Ne peux les jouer à demi.

 

Ô l'énergie de l'existence!

De la nuit à un nouveau jour,

C'est l'incessant aller-retour.

Me rend sereine le silence.

 

7 novembre 2017



Suite de l'article...

Lectures : 375    Commentaires : 0     Partager



La muse musicienne

Le 5 novembre 2017 à  10:34
Rubriques : Musique et poésie

Il est une fée des chansons.

C'est une muse enchanteresse.

Elle engendre émois et tendresse.

Je voudrais des perles de sons.

 

C'est une muse enchanteresse.

Les âmes vibrent, à l'unisson.

Je voudrais des perles de sons,

Toute pluie lave la tristesse.

 

Les âmes vibrent à l'unisson

Lors passe un courant d'allégresse.

Toute pluie lave la tristesse.

Viendra une riche moisson.

 

Lors passe un courant d'allégresse,

D'espoir, d'énergisants frissons.

Viendra une riche moisson.

Le temps s'émaillera de sons.



Suite de l'article...

Lectures : 360    Commentaires : 0     Partager



Mon mystérieux avenir

Le 4 novembre 2017 à  02:57
Rubriques : Musique et poésie
La reposante accoutumance 
Favorise l'inappétence.
Vouloir en sortir est tentant,
Faisant l'usage d'un talent.
Croire au pouvoir de l'énergie
Fait que l'on accepte un défi.
Il est des moyens efficaces. 
Or parfois survient une grâce.
Le vieillissement, c'est certain 
Affaiblit l'allant et l'entrain 
Un succès n'est plus enviable 
Si l'échec apparaît probable. 
Or tant que je vivrai, bien sage,
En accueillant certains présages,
Ne resterai pas sans agir.
Me fait rêver mon avenir.
4 novembre 2017

La reposante accoutumance 
Favorise l'inappétence.
Vouloir en sortir est tentant,
Faisant l'usage d'un talent.


Croire au pouvoir de l'énergie
Fait que l'on accepte un défi.
Il est des moyens efficaces. 
Or parfois survient une grâce.


Le vieillissement, c'est certain 
Affaiblit l'allant et l'entrain 
Un succès n'est plus enviable 
Si l'échec apparaît probable. 


Or tant que je vivrai, bien sage,
En accueillant certains présages,
Ne resterai pas sans agir.
Me fait rêver mon avenir.

4 novembre 2017


Suite de l'article...

Lectures : 377    Commentaires : 0     Partager




Page 17 de 59

17

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2018 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES