La rivière chantante

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 25
Les nouveaux membres : 11
Anniversaires aujourd'hui : 7

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


L'oiseau blessé

Le 23 janvier à  08:22
Rubriques : Musique et poésie

À Isabelle

 

Un oiseau est blessé, il gît dans mon jardin.

Sans doute l’un de ceux qui picorent mon pain,

Mais s’envolent à ma vue, très vite chaque fois.

 

Je ne peux m’approcher, il se méfie de moi.

Je me tiens à l’écart  et à bonne distance,

Pour ne pas ajouter la peur à sa souffrance.

 

Je surveille craignant qu’un chat ne le découvre.

Je le vois immobile, apeuré et qui souffre.

Les siens ne savent pas ce qu’il est devenu.

 

Chacun vole à son gré , le beau temps revenu.

Quand tout semble parfait dans un monde attrayant,

Des embûches sont là, meurtrières souvent.

 

Je demeure troublée, à chercher un recours,

Quand l’énergie, soudain, arrive à son secours.

Il se relève alors et fait de faibles pas,

 

Puis volette hardiment jusqu’au jeune lilas.

Je reste bouche bée. Quelle grande leçon

Ce drame s’achevant d'une heureuse façon!

 

30 mai 2005

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Suite de l'article...

Lectures : 282    Commentaires : 0     Partager



L'énergie venue de la toile

Le 23 janvier à  04:01
Rubriques : Musique et poésie

Contemplant la beauté sublime, enchanteresse,

 On se sent sous l'effet de l'émerveillement,

De la fascination ou de l'envoûtement.

L'esprit est pénétré par un courant d'ivresse.

 

L'ayant saisie, on peut sur la toile l'offrir.

Et le font fréquemment des artistes sensibles

Ils rendent ce qu'ils aiment aux autres accessible.

Partager, bien souvent, procure du plaisir.

 

Ravi, reconnaissant, on fait des commentaires.

On emploie, sans chercher, des mots qui sont précis.

Or il arrive aussi que l'on reste indécis.

L'âme restant troublée, la pensée n'est pas claire.

 

Fin d'un jour sans éclat. Je me perçois boudeuse,

De la toile me vient le charme de la vie.

De nombreuses photos portent la poésie

De gestes de l'enfance, pureté radieuse.

 

23 janvier 2017

 



Suite de l'article...

Lectures : 342    Commentaires : 0     Partager





Welcome to the First Lady!

Le 22 janvier à  09:11
Rubriques : Mes écrits

Soliloque
Les grandes dames ont pour séduire 
Bien des grâces qui sont suaves 
Mais par dessus tout, elles savent 
Admirablement se conduire.
Or en ce mémorable jour
 Est devenue Première dame 
Une splendide jeune femme 
Vivant au sommet d'une tour.
Préoccupée par le pays 
Dont son conjoint est à la tête,
Par son influence discrète,
Pourrait en faire un lieu béni.
Il y eut souvent une femme
Dans l'ombre d'un homme célèbre.
Le futur est certes un mystère.
                                                       L'espérance apaise les âmes. 
                                                                  20 janvier 2017

Soliloque

Les grandes dames ont pour séduire 
Bien des grâces qui sont suaves 
Mais par dessus tout, elles savent 
Admirablement se conduire.
 

Or en ce mémorable jour
 Est devenue Première dame 
Une splendide jeune femme 
Vivant au sommet d'une tour.
 

Préoccupée par le pays 
Dont son conjoint est à la tête,
Par son influence discrète,
Pourrait en faire un lieu béni.
 

Il y eut souvent une femme
Dans l'ombre d'un homme célèbre.
Le futur est certes un mystère.
     L'espérance apaise les âmes.
 

          20 janvier 2017


Suite de l'article...

Lectures : 326    Commentaires : 0     Partager



Une immersion cauchemardesque

Le 20 janvier à  09:20
Rubriques : Mes écrits
Quand un élu, dans un pays, 
Pour le gouverner est choisi,
La fête l'honorant est telle 
Qu'il la suppose exceptionnelle.
Lors des grandes cérémonies, 
On préconise l'harmonie.
Les oeuvres éternellement belles 
Aux gens émus donnent des ailes.
Y rayonne aussi de la joie,
En bouffées parfumées parfois,
Ou en éclats de poésie
Qui renouvellent l'énergie.
En ce jour, aux États-Unis,
Un président fut investi.
Un vent de foi étourdissant
Perdura, devint agaçant.
Insupportable malveillance
Mais aussi manque de prudence.
Laissa à penser cette fête
 De dévots priant à tue-tête.
20 janvier 2017


Suite de l'article...

Lectures : 276    Commentaires : 0     Partager



Au creux de la paix

Le 19 janvier à  03:27
Rubriques : Musique et poésie
Pantoum
Installée au creux de la paix,
Bien aimée de la providence, 
Existant dans la confiance, 
J'apprécie le destin que j'ai.  
Bien aimée de la providence, 
Me plais souvent à méditer.
J'apprécie le destin que j'ai.
Ce jour, m'éblouit la brillance.
Me plais souvent à méditer.
Se fait complice le silence.
 Ce jour, m'éblouit la brillance
 Me fascine l'immensité.  
 Se fait complice le silence, 
Perdure l'immobilité,
Me fascine l'immensité. 
Mon âme vers elle s'élance.
19 janvier 2017 

Pantoum

Installée au creux de la paix,
Bien aimée de la providence, 
Existant dans la confiance, 
J'apprécie le destin que j'ai.  

Bien aimée de la providence, 
Me plais souvent à méditer.
J'apprécie le destin que j'ai.
Ce jour, m'éblouit la brillance.

Me plais souvent à méditer.
Se fait complice le silence.
 Ce jour, m'éblouit la brillance,
 Me fascine l'immensité.  

 Se fait complice le silence, 
Perdure l'immobilité,
Me fascine l'immensité. 
Mon âme vers elle s'élance.

19 janvier 2017 


Suite de l'article...

Lectures : 350    Commentaires : 0     Partager



Une suave célébration

Le 18 janvier à  06:07
Rubriques : Musique et poésie
En hommage à l'empereur du Japon
Haïkus
Une année commence
suave célébration 
accueil de poètes
Changeante lumière
 des éclats d'instant brisé
signes de tendresse
 Sont des haïkus
les poèmes récités
connus ou nouveaux
Choix de l'empereur
flot de parfums et d'images
Indicible grâce.
 6 janvier 2017
En hommage à l'empereur du Japon

Haïkus

Une année commence
suave célébration 
accueil de poètes


Changeante lumière
 des éclats d'instant brisé
signes de tendresse


 Sont des haïkus
les poèmes récités
connus ou nouveaux


Choix de l'empereur
flot de parfums et d'images
Indicible grâce.


 6 janvier 2017


Suite de l'article...

Lectures : 341    Commentaires : 0     Partager



Les paroles ailées

Le 17 janvier à  04:25
Rubriques : Musique et poésie


Songerie

Il est des mots impondérables;
Lors, ils forment des phrases telles,
 Qu'elles semblent avoir des ailes.
Certaines sont inoubliables.

Les épopées mises en chants 
Gardent des paroles ailées 
Des dieux et déesses en allés
Et des héros, du même temps.

De la préhistoire à nos jours,
A perduré la poésie 
D'une ensorceleuse énergie, 
Faisant large place à l'amour.

Inconstants sont les goûts nouveaux.
Ils portent à être zélés, 
Ignorant les propos ailés.
M'en vient à l'esprit de très beaux.

17 janvier 2017



Songerie
Il est des mots impondérables;
Lors, ils forment des phrases telles,
 Qu'elles semblent avoir des ailes.
Certaines sont inoubliables.
Les épopées mises en chants 
Gardent des paroles ailées 
Des dieux et déesses en allés
Et des héros, du même temps.
De la préhistoire à nos jours,
A perduré la poésie 
D'une ensorceleuse énergie, 
Faisant large place à l'amour.
Inconstants sont les goûts nouveaux.
Ils portent à être zélés, 
Ignorant les propos ailés.
M'en vient à l'esprit de très beaux.
17 janvier 2017


Suite de l'article...

Lectures : 380    Commentaires : 0     Partager



Providence et heureux hasards

Le 12 janvier à  03:20
Rubriques : Musique et poésie


Suite de l'article...

Lectures : 305    Commentaires : 0     Partager



Le doute

Le 10 janvier à  05:55
Rubriques : Musique et poésie
  Pantoum  
Silence et immobilité.
Jour sans neige ni poudrerie.
 Nombreux débris d'orfèvrerie.
Faible, morose est la clarté.
Jour sans neige ni poudrerie. 
Persistante passivité.
Faible, morose est clarté,
La joie manque sans coloris.
Persistante passivité.
Pensif s'égare mon esprit.
La joie manque sans coloris.
Lors s'impose la gravité. 
Pensif s'égare mon esprit,
Cherchant où est la vérité.
Lors s'impose la gravité. 
Les dons de la vie sont repris.


Suite de l'article...

Lectures : 259    Commentaires : 0     Partager



Ma joie demeure

Le 8 janvier à  04:53
Mon crayon à l'air d'une ligne
À laquelle rien ne se prend.
Certes c'est en vain que j'attends.
Je ne percevrai aucun signe.
J'espérais prendre, par bonheur, 
Une lumineuse chimère,
Créature extraordinaire, 
Venue d'un fantastique ailleurs.
En éprouvant le merveilleux, 
J'aurais pu écrire un poème,
 D'une fascination extrême,
Empli de sons voluptueux.
Je contemple le ciel immense,
La lumière qui resplendit,
La neige entassée qui bleuit.
Ma joie se ranime, elle danse.  
Mon crayon à l'air d'une ligne
À laquelle rien ne se prend.
Certes c'est en vain que j'attends.
Je ne percevrai aucun signe.


J'espérais prendre, par bonheur, 
Une lumineuse chimère,
Créature extraordinaire, 
Venue d'un fantastique ailleurs.


En éprouvant le merveilleux, 
J'aurais pu écrire un poème,
 D'une fascination extrême,
Empli de sons voluptueux.


Je contemple le ciel immense,
La lumière qui resplendit,
La neige entassée qui bleuit.
Ma joie se ranime, elle danse.

8 janvier 2017
 


Suite de l'article...

Lectures : 261    Commentaires : 0     Partager




Page 19 de 39

19

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES