La rivière chantante

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 37
Les nouveaux membres : 9
Anniversaires aujourd'hui : 11

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


La beauté des fleurs

Le 8 octobre 2016 à  03:12
Rubriques : Musique et poésie

Une force infernale, immonde,

Crée un univers de maudits

En nombreuses parties du monde.

Les rescapés restent meurtris.

 

Là-bas, dans l'horrible carnage,

Aucune présence d'un dieu

Venu mettre fin à la rage.

Seuls des martyrs sont sur les lieux.

 

Pour ceux des îlots épargnés,

Il convient de rester soi-même,

De partager les biens gagnés

Avec les proches que l'on aime.

 

On n'évite pas les souffrances.

Or il faut occulter les peurs,

Au cours d'agréables errances,

Contempler la beauté des fleurs.

 



Suite de l'article...

Lectures : 138    Commentaires : 0     Partager



Requiem pour une perdrix

Le 8 octobre 2016 à  01:07
Rubriques : Musique et poésie

Résultats de recherche d'images

 

Des plumes duveteuses, ailes d'ange brisées
et petit à petit, de la chair apparaît.
rose bonbon, devenue émouvante chose.

 

Le tueur sans mémoire et sans aucun remords,
offrira, à sa table, sans doute fièrement,
l'énergie retombée de ce bel oiseau mort,

 

Mais dans les bois touffus, colorés de l'automne,
le vent de vie ardent qui secoue et qui sème,
soufflera dans la nuit, un vibrant requiem.

 

25/10/1997

 

 



Suite de l'article...

Lectures : 189    Commentaires : 0     Partager





Un signe

Le 7 octobre 2016 à  04:26
Rubriques : Musique et poésie

 

J'accueille ce jour la tendresse

D'une inconnue nommée Linda.

Sur les ondes la déposa

Avec grande délicatesse.

 

Un signe de la providence!

Venu d'un lointain horizon,

M'a surprise dans ma maison 

Un baiser dissipant l'absence.

 

Une « légende personnelle »

S'accomplit dans la confiance

Qu'entretiennent à l'évidence

Les offrandes occasionnelles.

 

Mieux vaut demeurer en éveil

Pour percevoir ce qui arrive.

Ne pas laisser à la dérive

Un apport parfois sans pareil.

 

Alors que mon cheminement

Me conduit vers d'autres rivages,

Je reçois souvent davantage

Que ma part d'ensoleillement.

 

7 octobre 2016



Suite de l'article...

Lectures : 153    Commentaires : 0     Partager



Songerie face à une image de Cosette

Le 6 octobre 2016 à  03:32
Rubriques : Musique et poésie

                                                                                                                Semble sur ses gardes, craintive,

L'enfant en haillons qui balaie.

Elle se méfie, attentive,

Tout peut sur elle débouler.

 

Certes, elle demeure occupée

À ce qu'elle est forcée de faire.

Ne rêve pas d'une poupée

Ou d'être bercée par sa mère.

 

Ne sait pas que les fées existent,

Quelles répandent de l'espoir

En survenant à l'improviste,

 Imprégnées des parfums du soir.

 

Coule le temps au sablier!

D'étonnantes choses arrivent,

Parfois faisant tout oublier.

Ce qui est part à la dérive.

 

Se trouvant face à la misère,

 Bien souvent, Hugo s'attristait,

Captait des rayons de lumière,

Des gestes qui l'attendrissaient.

 

6 octobre 2016



Suite de l'article...

Lectures : 181    Commentaires : 0     Partager



Une idée qui me divertit

Le 5 octobre 2016 à  07:25
Rubriques : Musique et poésie

Au cours de toute notre vie,

Nous ressentons bien des envies.

Elles sont plus ou moins actives.

Nombreuses fois, elles motivent.

 

Des hommes et des femmes espèrent

Ne pas devenir éphémères.

Ils ont du mal à  supporter

Qu'on ignore qu'ils aient été.

 

Ce sont des existentialistes,

Souvent poètes ou artistes.

Ils ne cessent pas de créer;

Leur séjour doit être prouvé.

 

Sans doute pour me dérider,

 J'accueillis soudain une idée,

 Agir d'une manière telle

Que ma vie soit existentielle.

 

Sur un des murs de ma maison,

Largement ouverte aux saisons,

M'offrant un merveilleux silence

Et protégeant mon innocence,

 

Une plaque sera posée,

Mon identité exposée.
« Là vécut cette poétesse

Aimant la vie avec tendresse » 

 

5 octobre 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au cours de toute notre vie,

Nous ressentons bien des envies.

Elles sont plus ou moins actives.

Nombreuses fois, elles motivent.

 

Des hommes et des femmes espèrent

Ne pas devenir éphémères.

Ils ont du mal à  supporter

Qu'on ignore qu'ils aient été.

 

Ce sont des existentialistes,

Souvent poètes ou artistes.

Ils ne cessent pas de créer;

Leur séjour doit être prouvé.

 

Sans doute pour me dérider,

 J'accueillis soudain une idée,

 Agir d'une manière telle

Que ma vie soit existentielle.

 

Sur un des murs de ma maison,

Largement ouverte aux saisons,

M'offrant un merveilleux silence

Et protégeant mon innocence,
 

 Une plaque sera posée,

Mon identité exposée.
« Là vécut cette poétesse

Aimant la vie avec tendresse » 

 

5 octobre 2016

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Suite de l'article...

Lectures : 209    Commentaires : 0     Partager



J'aimerais danser

Le 4 octobre 2016 à  11:04
Rubriques : Musique et poésie

J’aimerais danser

comme oiseau qui vole.
 
 

J’aimerais danser

comme poisson nage.

 

J’aimerais danser

comme tige penche.

 

J’aimerais danser

comme blé au vent.

  

J’aimerais danser

comme neige tombe.

 

J’aimerais danser

comme un papillon.

 

J’aimerais danser

dans un tourbillon.

 

J’aimerais danser

au son de ma joie.

 

Danser et danser

pour toi et pour moi.

 

 



Suite de l'article...

Lectures : 225    Commentaires : 0     Partager



Comptines et dessins d'enfants

Le 4 octobre 2016 à  08:15
Rubriques : Mes écrits

 





Il est remarquable de constater le don qu’ont les enfants, même très jeunes, à restituer dans un dessin, l’émoi ou le plaisir, que leur a causé l’écoute d'un petit poème.

Les détails qu’on y trouve, témoignent de leur compréhension et de leur sensibilité.

 

Je possède des centaines de charmantes images sur de petits rectangles de papier journal que je distribuais après chaque leçon à des enfants allophones auxquels j’enseignais le français sur une période de six ans.

 

J’ai composé à leur intention, des textes, toujours simples, sur des aspects de la vie quotidienne pour les rendre sensibles à la nature.

 La répétition, par lecture au tableau, des comptines que je leur offrais permettait aux moins doués de les retenir et de les réciter individuellement.

 J’ai mis, sur la toile, certains de ces textes  afin que des parents puissent les proposer à leurs enfants, sans leur montrer d'images.

 Les comptines, les poèmes, et les chansons, copiées, illustrées et mémorisées constituent une réserve de mots et de structures mais aussi d’humour et de poésie.

 



Suite de l'article...

Lectures : 227    Commentaires : 0     Partager



Surprise!

Le 3 octobre 2016 à  05:18
Rubriques : Musique et poésie


Quand l'été est fini,

on range les maillots

et on sort les manteaux.

 

On se sent un peu tristes.

Mais le soleil,

sur le chemin de l'école,

un matin nous fait signe:

- attendez!, attendez!

 

Et soudain, quelle joie!

On est entouré de couleurs.

                                         L'automne est là.



Suite de l'article...

Lectures : 193    Commentaires : 0     Partager



L'automne

Le 3 octobre 2016 à  03:11
Rubriques : Musique et poésie

img222004x.jpg

 

 

   C'est la fête de la Nature;

Tous les arbres sont somptueux

On est surpris et puis heureux,

en voyant tous ces coloris :

 

de l'or, de l'orange, du rouge

du  brun  foncé et du vert clair.

Quand nous marchons, en souriant,

Notre sourire dit merci.

 



Suite de l'article...

Lectures : 156    Commentaires : 0     Partager



Quand arrive l'automne

Le 3 octobre 2016 à  09:13
Rubriques : Musique et poésie

 

Le coeur a ses raisons qui restent ses secrets
Et que nous respectons confiants et discrets.
Ô saisons des récoltes riches et savoureuses,
Mémorables à jamais, tellement généreuses!

Quand arrive l'automne, à l'étrange senteur,
On s'étonne ébloui du feu de ses couleurs.
On se trouve plongé dans cette transcendance
Que crée le merveilleux dans un parfait silence.

L'énergie automnale agit comme une grâce


Si l'âme sans émois, sans défis était lasse.
Elle donne souvent un regain de ferveur,
Qui incite l'esprit à être créateur.

Or graduellement, la féerie prend fin.


Des tapis déchirés recouvrent les jardins,
On y trouve des fleurs flétries, des feuilles mortes.
Mais l'énergie subsiste rendant l'âme plus forte.

 

21/9/2004

 



Suite de l'article...

Lectures : 199    Commentaires : 0     Partager




Page 22 de 35

22

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES