La rivière chantante

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 18
Les nouveaux membres : 8
Anniversaires aujourd'hui : 9

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Propos sur les éditeurs de poésie moderne

Le 19 mai 2016 à  01:42
Rubriques : Mes écrits, Musique et poésie
  Mise en garde

 

Les maisons d'édition renommées qui publièrent de la poésie pendant de longues années, sauf exceptions, n'acceptent plus d'évaluer des manuscrits de poésie. Ils ne croient pas au mérite des poètes de ce siècle.

 Par contre, des maisons d'éditions sans prestige s'offrent à publier les manuscrits de poètes qui

éprouvent le besoin d'être connus et qui le sont déjà souvent grâce à certains sites de poésie. Elles les invitent à leur envoyer  leurs écrits.

 

Certains blogueurs, ayant reçu de nombreux commentaire élogieux de personnes qualifiées se sentent confiants et passent d'interminables heures à peaufiner un manuscrit qu'ils décident d'envoyer. 

 Ô le piège! La poésie ne se vend pas si elle n'a pas été publiée par l'une des maisons d'éditions renommées. Les éditeurs en sont persuadés.

 En conséquence, aucun des  manuscrits sollicités ne sera accepté. La justification du rejet est:

ne correspond à la poésie que nous publions.

 

Je suis au nombre des piégées. Mon manuscrit m'a été retourné et je suis persuadée qu'il n'a pas été feuilleté même par simple curiosité.

 Il n'est pas évident de comprendre la stratégie de ces éditeurs malhonnêtes dont au Québec, certains sont subventionnés par les deux gouvernements, provincial et fédéral.

 Je ne sais pas ce qui se passe exactement en France. Je veux rendre hommage aux éditions Pierre Seghers qui donnent une chance aux poètes qui leur sont inconnus.

 

 Je regrette de n'avoir pas lu à temps le livre de monsieur Robert Melançon, ancien professeur de lettres à l'université de Montréal.

Dans son ouvrage est intitulé « Pour une poésie impure » il explique ce que l'on doit savoirsur l'édition de la poésie actuelle. Cela m'aurait évité une somme de travail considérable.

 

 Montréal, 19 mai 2016

 


Suite de l'article...

Lectures : 223    Commentaires : 0     Partager



Gigolo

Le 18 mai 2016 à  02:32
Impromptu

 

Être né de parents sans biens

Ou quelques fois dans la misère,

Peut sembler injustice amère

Au jeune qui n'arrive à rien.

 

Devenu un charmant jeune homme,

Il lui manque de gros atouts;

La joliesse mais sans le sou,

 Il reste démuni, en somme.

 

Si une chance se présente,

Pour défier la pauvreté,

Sans gros efforts en vérité,

Elle lui apparaît tentante.

 

Gigolo! Qu'en dit la maman?

Il y aurait des avantages.

Pour elle, une amie de son âge,

La grande vie pour son enfant.

 

                                  18 mai 2016                                



Suite de l'article...

Lectures : 222    Commentaires : 0     Partager





Un impromptu inachevé

Le 18 mai 2016 à  02:25
Rubriques : Musique et poésie

Je tente un impromptu sans thème.

Le voudrais drôle évidemment.

Un mot pour un commencement,

D'une terminaison que j'aime.

 

Rigolo... Au galop, galop!

De chatouilles aussi  mes enfants,

Sans aucun doute, étaient friands.

Éclats de rire en trémolos.

 

La nostalgie, dans le silence,

Avec douceur, sereinement,

Me conduit au recueillement,

Ouvre l'espace de l'absence.

 

                                             17 mai 2016



Suite de l'article...

Lectures : 210    Commentaires : 0     Partager



La ballade des si

Le 16 mai 2016 à  04:59
Rubriques : Musique et poésie

Le si est note de musique.

Son homonyme un petit mot

Qui en surgissant nous indique

Qu'il faudra agir comme il faut.

 

Savoir ce qu'il convient de faire

Dépend des données du moment,

Pouvant changer subitement.

Être attentif est nécessaire.

 

Les rêveurs, eux, dans leurs errances,

Se veulent redresseurs de torts

Pour cela comptent sur le sort.

Imaginent sa connivence.

 

Si au lieu d'un feu ravageur,

Qui triomphalement progresse,

Un afflux d'intense tendresse

Désormais répandait  des pleurs.

 

Si dans l'espace d'infamie

Où un million d'êtres périssent

Venait le dieu de la justice,

Il rendrait les guerriers amis.

 

Si un grand malade en sursis,

Par une inexplicable chance

Se trouvait en convalescence

Il déborderait de mercis.

 

Abondants demeurent les si.

Ils s'imposent aux gens prudents

Qui pour agir mettent du temps.

Les si les rendent indécis.

 

16 mai 2016



Suite de l'article...

Lectures : 571    Commentaires : 0     Partager



Requête à mes lecteurs

Le 15 mai 2016 à  06:46
Rubriques : Mes écrits

Je viens de faire un constat consternant. M'étant rendue à la librairie Renaud-Bray de Montréal avec l'intention d'y trouver au moins un recueil de poésie publié par la maison des Éditions David et n'en ayant trouvé aucun, je me suis étonnée de ne voir dans le petit espace récemment consacré à la poésie québécoise aucune anthologie de poèmes contemporains. Il s'y trouvait un essai, intitulé
«Pour une poésie impure» L'auteur Robert Melançon y révèle sa déception: aucun livre de poésie québécoise contemporaine n'a été vendu selon ce qui lui fut dit par des éditeurs d'ici. Certes il est triste de savoir que seulement un pour cent des lecteurs de poésie dans le  monde 
achètent ce qu'ils aiment lire sur la toile.
J'avais en parfaite ignorance de ces faits travaillé à une anthologie de mes poèmes, confiée en avril dernier aux éditions David. Ce recueil de

cent-soixante-six poèmes sera certainement refusé à moins que je puisse avoir l'assurance de mes lecteurs virtuels qu'ils feraient l'effort de l'acheter connaissant mes choix poétiques.

 

J'ai la naïveté de vous inviter à vous manifester auprès de l'éditeur qui a mon manuscrit pour lui signifier votre intérêt à voir mes poèmes publiés sur papier. Le Québec se trouve dans un vide poétique qu'il ne mérite pas.

 

Les éditions David reçoivent des subventions des deux gouvernements

 

Références de mon livre à éditer;

 À Capella

Poèmes de Suzanne Walther-Siksou

 Pour Voix intérieures

Éditions David.com

Directeur littéraire Marc Pelletier

e.mail

marcpelletier@editionsdavid.com 



Suite de l'article...

Lectures : 693    Commentaires : 0     Partager



Sa beauté n'aura ps de fin

Le 14 mai 2016 à  07:11
Rubriques : Musique et poésie

Je regarde l'épais gazon,

Incrusté de morceaux d'assiettes.

Ne sais si je suis inquiète

Car cela serait sans raison.

 

Un magnolia est dépouillé

De sa parure somptueuse.

La pluie tombe silencieuse,

M'incite à rester éveillée.

 

Du vert apparaît sur ses branches,

Étoffe d'un nouvel habit.

En lui s'active l'énergie.

Jamais le vent ne la débranche.

 

Tout autre, dans bien peu de jours,

L'arbuste deviendra superbe.

Auront séché ses pleurs sur l'herbe.

Semble illimité son séjour.

 

14 mai 2016

 



Suite de l'article...

Lectures : 747    Commentaires : 0     Partager



Le silence à perte de vue

Le 14 mai 2016 à  12:31
Rubriques : Musique et poésie

J'embrasse la vue du silence,

Baignée d'une vive clarté.

Ne me laisse pas épatée

Une grâce de l'existence

 

Baignée d'une douce clarté,

Ma rue est privée de présences.

Une grâce de l'existence

Chasse la quotidienneté.

 

Ma rue est privée de présences.

Pas d'ombres aux teintes bleutées.

Chasse la quotidienneté

La muse de la transcendance.

 

Pas d'ombres aux teintes bleutées.

  Je me plie à l'accoutumance.

  La muse de la transcendance
Jamais ne vint me visiter.

 

14 mai 2016



Suite de l'article...

Lectures : 780    Commentaires : 0     Partager



L'offrande

Le 11 mai 2016 à  11:15
Rubriques : Musique et poésie

Fleur de Pissenlit

 

Épanoui, courant vers moi,


Un enfant de deux ans me tendit une fleur

.
Sa fleurette sauvage n'était qu'un pissenlit.


Or confrontée à son émoi,


Je compris aussitôt qu'il m'offrait un poème.



Suite de l'article...

Lectures : 1069    Commentaires : 0     Partager



Une abondante récolte

Le 11 mai 2016 à  11:11
Rubriques : Musique et poésie

 

À Liliane Magotte

 

Les fleurs des champs ont resurgi.

Invasion de corolles jaunes.
Les resplendissants pissenlits, 
Créent sur le vert diverses zones.

 

Ils sortent de terre au hasard, 
S'éparpillent sans harmonie,
Défiant les règles de l'art.
Surprenante est leur énergie.

 

Faut-il simplement laisser faire?
Ne le croient pas les bien-pensants.
Pour eux agir est nécessaire.
Ils les trouvent envahissants.

 

Je me souviens bien clairement 
Avoir reçu avec tendresse
Une de ces fleurs, d'un enfant
Qu'elle avait empli d'allégresse.

 

10 mai 2016

 



Suite de l'article...

Lectures : 1077    Commentaires : 0     Partager



En ce matin d'un anniversaire historique

Le 9 mai 2016 à  02:25
Rubriques : Musique et poésie

Me parle mon ami absent

Et à l'écouter je ressens

Des plaisirs ou émois les mêmes

Et je comprends combien je l'aime.

 

Nous émeuvent les coquillages

Qui abondent sur une plage.

Ils abritaient des êtres en vie,

Leur parfaite beauté survit.

 

Une fois rayé de la liste

De ceux qui dans le monde existent

L'humain disparaît sans laisser

De parcelles de sa beauté.

 

Or par la force qu'ont les mots,

S'il avait transmis ses propos

Son énergie se fait sensible

Et peut sembler indestructible.

 

La sienne pour moi est certaine.

Qu'il se répète ne me gêne.

Il m'avait réclamé le droit

De radoter certaines fois.

 

L'amour pour défier la mort,

 Ou tout autant qu'elle être fort,

A besoin qu'une âme gardienne,

Avec tendresse, l'entretienne.
 

 8 mai 2016



Suite de l'article...

Lectures : 1154    Commentaires : 0     Partager




Page 41 de 44

41

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2017 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES