La rivière chantante

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 21
Les nouveaux membres : 7
Anniversaires aujourd'hui : 4

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Les modes passagères

Le 14 septembre 2016 à  07:09

 

Attristées de vieilles personnes,

En ce temps de l'évolution,

 Favorable aux révolutions,

Silencieusement s'étonnent.

 

Restées sensibles à la beauté,

Qui abonde dans la nature,

Tous ceux qui la caricaturent

À leurs yeux paraissent frustrés.

 

Pour les détromper, on leur dit,

En montrant de la complaisance, 

L'art s'adresse à l'intelligence

Et ne connaît pas d'interdit.

 

Se souvenant des Dadaïstes

Elles pensent: cela est vrai.

La bêtise ne peut durer

Vont se reprendre les artistes.

 

14 septembre 2016



Suite de l'article...

Lectures : 296    Commentaires : 0     Partager



Des îlots se teintent de rose

Le 13 septembre 2016 à  04:47
Rubriques : Musique et poésie

 

Des îlots se teintent de rose

 

Devrais-je avoir honte de moi?

Ne peux surmonter ma faiblesse,

Sans souci du temps, je paresse,

M'abandonnant à mes émois.

 

Je reste passive, en éveil,

Ressentant une douce grâce,

À contempler l'immense espace

Que rend splendide le soleil.

 

Les célestes métamorphoses

Se réalisent en silence.

Je savoure mon existence.

Des îlots se teintent de rose.

 

Quand harmonieux, un instant

Est imprégné de poésie,

C'est certes en vers que je choisis

D'en capter le charme chantant.

 

                                        13 septembre 2016



Suite de l'article...

Lectures : 299    Commentaires : 0     Partager





De sublimes créatures

Le 13 septembre 2016 à  04:47

Dans un vaste espace exotique, 
Oiseaux et poissons fantastiques
Dont aucuns ne sont identiques,
Me mettent en état mystique.

Je médite sur le mystère 
Qui rendit sublimes ces êtres.
Je dis arjib! Qui put le faire?
Certes pas un dieu solitaire.

Ni de longues métamorphoses.
Jamais la beauté ne s'impose. 
C'est la nature qui dispose
Ses lois autorisent ou s'opposent.

Ma croyance reste pareille;
Suis une agnostique en éveil.
Arjib signifie merveille, 
Ce mot semble plein de soleil.
 

11 septembre 2016 



Suite de l'article...

Lectures : 267    Commentaires : 0     Partager



Mon coffre à souvenirs

Le 10 septembre 2016 à  12:48
Rubriques : Musique et poésie

 

Je viens de lire des poèmes,

D'une anthologie que m'offrit

Mon ami, qui savait que j'aime

Des vers la douce mélodie.

 

En privilégiée donataire,

  Tous les présents que je reçus

Étaient porteurs de commentaires,

Révélant des émois perçus.

 

Ses fleurs devenues desséchées,

Un bouquet a perdu sa grâce.

Les mots y étant attachés,

Gardent la leur, vivante trace.

 

En fouillant dans mes souvenirs,

Soigneusement mis en un coffre,

Sur des pensées peux revenir.

Un choix que rarement je m'offre.

10 semptembre 2016
 



Suite de l'article...

Lectures : 290    Commentaires : 0     Partager



un autre jour

Le 9 septembre 2016 à  12:14
Rubriques : Musique et poésie

Un autre jour à exister.

Inactive, je m'ensoleille.

Le ciel immense m'émerveille.

M'est douce cette fin d'été.

 

Silence et immobilité.

Les masses blanches impondérables,

 Figées au-dessus des érables,

Me fascinent par leur beauté.

 

Je suis sensible à une grâce

Qui m'emplit de félicité.

Ma présente réalité

Laisse à la paix toute la place.

 

Mon corps n'ayant aucune envie

Libère mon âme qui erre.

Dans la scintillante lumière,

Elle accueille la poésie.

 

                                               9 septembre 2016



Suite de l'article...

Lectures : 297    Commentaires : 0     Partager



Fantaisies

Le 8 septembre 2016 à  04:34
Rubriques : Musique et poésie

Songerie

 

J'eus bien tort d'appeler abstraits

Mes tableaux non imaginaires,

 Emplis de génies colorés

Et de refuges à chimères.

 

L'abstrait n'a forme ni couleur,

Tels une qualité, un vice,

Un sentiment, une valeur,

Une énergie révélatrice.

 

Ont des formes et des couleurs

Mes créations particulières

Qui offrent des aspects trompeurs,

Variant selon la lumière.

 

Devrais les nommer Fantaisies.

L'esprit n'y prit aucune part,

Sont des offrandes du hasard.

Il y mit de la poésie. 
 

                                      8 septembre 2016.

 

 



Suite de l'article...

Lectures : 278    Commentaires : 0     Partager



Lassitude éphémère

Le 7 septembre 2016 à  10:39
Rubriques : Musique et poésie

 

- Je me repose un peu.

 

- Tu fais ce que tu veux.

 

- Plutôt ce que je peux.

 

- Ne ferme pas le yeux!

 

- Je suis lasse, mon dieu!

Tout effort m'est odieux.

Les années rendent vieux.

 

- Quelques fois pour le mieux!

 

- On devient soucieux,

 Froid et silencieux.

On craint l'eau et le feu.

 

- Avec d'autres enjeux,

la vie devient un jeu.

Ne ferme pas les yeux!

 

- Oh que le ciel est bleu!

Splendide, lumineux.

Un tableau glorieux.

 

13 novembre 2005

 



Suite de l'article...

Lectures : 307    Commentaires : 0     Partager



Le souffle de l'automne

Le 4 septembre 2016 à  11:13
Rubriques : Musique et poésie

    

Quand les orpins en fleurs commencent à rosir,

en offrant leur nectar aux actives abeilles,

qu’un vent léger anime les arbres et les tiges,

et que de blancs nuages s’attardent dans le ciel,

tout est encore sourire, le soleil se fait doux;

On se sent confortable et cependant ému

car on perçoit déjà le souffle de l’automne.

 

Dans les jardins, les fleurs qui vont s’épanouir,

seront le dernier don d’un été fructueux.

Bientôt nous reviendra, étonnamment touchant,

le spectacle glorieux des arbres à leur plus beau.

On le retarderait chaque fois quelque peu

 mais l’on voit disparaître la page minutée

de chaque jour donné, aussitôt que vécue.

 

                                                                   18/8/1999



Suite de l'article...

Lectures : 281    Commentaires : 0     Partager



Impromptu sur une rime

Le 1 septembre 2016 à  11:53
Rubriques : Musique et poésie

 

Certes des naïfs, les pourquoi

Font des moqueurs plus d'une fois.

Nous indisposent les narquois,

Nous manipulent les sournois.

 

L'être humain n'étant pas de bois,

Ressent sans cesse des émois.

Des choses, il ne connaît le poids

Si de les lever n'a le choix.

 

Qui est ou non de bonne foi?

Des escrocs l'on devient la proie

Car leur verve fait qu'on les croit.

Que peut-on craindre dans la joie?

 

On veut faire entendre sa voix

Et ne pas tout garder pour soi.

Or la providence fait loi

Et guide chacun sur sa voie.

 

31 août 2016



Suite de l'article...

Lectures : 276    Commentaires : 0     Partager



Redevenue jeune maman

Le 30 aout 2016 à  04:17
Rubriques : Musique et poésie

 

Je prends l'air vêtue librement,

Suis en négligé, peu m'importe.

Seule assise près de ma porte,

Je contemple le firmament.

 

Un adorable petit être

Soudain se tient auprès de moi.

Je ressens un courant de joie.

- Tu voudrais t'amuser peut-être?

 

Je garde au garage un cerceau.

Il n'a pas d'âge, il est immense.

Je le lui lance et en silence,

Il apprend les gestes qu'il faut.

 

Son rayonnement me ravit

Mais surtout son intelligence.

Dans sa grâce la providence,

M'offre une source de jouvence.
 

29 août 2016 



Suite de l'article...

Lectures : 341    Commentaires : 0     Partager




Page 44 de 54

44

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2018 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES