La rivière chantante

Présentement sur Amicalien
Les membres en ligne : 15
Les nouveaux membres : 3
Anniversaires aujourd'hui : 12

Connexion des membres


  Se souvenir de moi


Un héritage resté intact

Le 16 juin 2016 à  05:57
Rubriques : Musique et poésie

J'écris chaque jour quelques lignes,

 Spontanément et je les signe.

Les dater me semble important.

Elles concernent mon présent.

 

L'irréel n'y a pas de place.

L'inspiration est une grâce.

Les saisons n'inventent plus rien,

Leur alternance fait du bien.

 

Mon énergie se renouvelle

En ne différant pas de celle

Qui ne me laissant pas de choix

Me transforma plus d'une fois.

 

Je garde mêmes habitudes

  Et de naïves attitudes.

Tout le vécu qui fut mon sort

Est devenu un passé mort.

 

Or reste intact l'héritage

Qui me comble et me garde sage.

Ce n'est certes pas le hasard

 Qui fait que l'on maîtrise un art.

 

16 juin 2016



Suite de l'article...

Lectures : 352    Commentaires : 0     Partager



La cathédrale céleste

Le 15 juin 2016 à  04:56
Rubriques : Musique et poésie

 

J'ai jardiné de bon matin.

Non par choix, c'était nécessaire.

Ai fait des efforts c'est certain

Or ils m'ont paru salutaires.

 

Sous le bleu de l'immensité,

Le repos, douce récompense,

Me combla de félicité.

Fascinante fut mon errance.

 

J'étais allongée près d'un pin,

Un léger cri vint me surprendre,

 Un oiseau qui se fit entendre,

Superbe, à portée de ma main.

 

Son plumage était pourpre et noir,

 Caressé par la fraîche brise

Pénétrant sa petite église,

Voulait-il dire son espoir?

 

Moi, j'étais dans la cathédrale

Faite de soie et de velours,

Emplie de grâces sans égales,

Qui existe depuis toujours. 

 

15 juin 2016



Suite de l'article...

Lectures : 276    Commentaires : 0     Partager





En zones libres et ailleurs

Le 11 juin 2016 à  02:21
Rubriques : Musique et poésie

Songerie

 

Tourne la terre où la vie bat!

Son énergie semble éternelle.

En chaque lieu se renouvelle.

La création n'arrête pas.

 

Le bonheur est au tout début

Exceptionnellement perdure.

Paraissent rares ceux qui n'endurent

Que des chagrins et rien de plus.

 

Les terriens certes se transforment

Face à la magie du progrès.

Ils veulent vivre bien malgré

Les dangers devenus énormes.

 

Lors, ils prennent des habitudes,

Faisant oublier comme il faut,

Compensant ce qui fait défaut.

Rendant douce la solitude.

 

Là où prédominent des fous,

De se retirer d'un espace,

De se faire une carapace,

 N'est pas concevable du tout.

 

Je m'aperçois avec regret

Que se dissout mon innocence.

Je ne trouvais de l'importance

  Qu'à  mon présent vécu de près.

 

11 juin 2016



Suite de l'article...

Lectures : 287    Commentaires : 0     Partager



La langue du temps

Le 9 juin 2016 à  11:24
Rubriques : Musique et poésie

 

La lumière issue du soleil

Rend mieux perceptibles les choses.

Les ombres se métamorphosent,

Forment des dessins sans pareils.

 

Quand l'être ressent un émoi,

Toujours de durée éphémère,

Son esprit libéré qui erre

Le fait soliloquer parfois.

 

Or si l'immense ciel est blanc,

La joie enfouie ou perdue,

Toute activité suspendue,

Il peut demeurer chancelant.

 

Il choisira l'indifférence

Et le repos qu'elle procure.

 De se dépenser n'ayant cure,

Optera pour la somnolence.

 

Cela dépend de l'énergie

Qui en ce même instant l'anime

Car c'est sa puissance qui prime

Et qui engendre les envies.

 

Le poète se veut existant,

Capte les mots qui lui arrivent

Emplis d'images affectives.

Il connaît la langue du temps.

 

9 juin 2016

 



Suite de l'article...

Lectures : 249    Commentaires : 0     Partager



Un jour parmi les ternes

Le 8 juin 2016 à  07:58
Rubriques : Musique et poésie

Songerie

 

Je me sens lasse, tristounette.

Ce matin, j'ai planté des fleurs,

Plutôt de fragiles fleurettes,

Tout une gamme de couleurs.

 

Elles paraissent languissantes,

Sans doute en manque d'énergie.

Sont restées longtemps en attente,

Maintenue faiblement en vie.

 

Le soleil rayonnant ailleurs,

Reste assombrie ma solitude.

J'aimerais voir ma rue en pleurs,

Recevoir une certitude.

 

L'eau de pluie tombant en douceur,

Apporte fraîcheur et brillance.

M'a causé nombreux coups de coeur.

Ô suaves réminiscences!

 

8 juin 2016

 



Suite de l'article...

Lectures : 302    Commentaires : 0     Partager



Un élan vers l'indicible

Le 6 juin 2016 à  08:47
Rubriques : Musique et poésie
Silence dans la solitude.
Le corps sain qui ne bouge point, 
L'esprit qui prend de l'altitude,
L'âme émoustillée le rejoint.
La raison est clouée au port, 
La mémoire rendu inaudible. 
A disparu l'ancien décor, 
L'être vole vers l'indicible.
Se colore l'espace bleu
Se métamorphosant sans cesse,
Devenant parfois fabuleux,
Éclairé de vive allégresse. 
Ce voyage transcendantal 
Offert à l'être solitaire,
 Qui redevient sentimental,
Est certainement salutaire. 
5 juin 2016

 

Silence dans la solitude.

Le corps sain qui ne bouge point,

L'esprit qui prend de l'altitude,

L'âme émoustillée le rejoint.

 

La raison est clouée au port,

La mémoire rendu inaudible.

A disparu l'ancien décor,

L'être vole vers l'indicible.

 

Se colore l'espace bleu,

Se métamorphosant sans cesse,

Devenant parfois fabuleux,

Éclairé de vive allégresse.

 

Ce voyage transcendantal,

Offert à l'être solitaire

 Qui redevient sentimental,

Est certainement salutaire.

 

 5 juin 2016



Suite de l'article...

Lectures : 326    Commentaires : 0     Partager



Espérant de l'imaginaire

Le 4 juin 2016 à  08:40

 

 

À n'importe qui arrive n'importe quoi.

Des propos conduisant à différentes voies.

De longues élucubrations, aux fins d'instruire,

Des oeuvres fascinantes et d'autres à détruire.

 

Méditant sur ce qu'il reçoit, le déphasé

Surpris, confus, pense ne plus rien proposer.

Cependant sont en attente des solitaires

Espérant voir surgir la beauté légendaire.

 

Les poètes chantant engendrent une énergie

Qui mène en un ailleurs empli de fantaisie.

Des peintres, qui ont l'art de la facilité,

Combinent les couleurs de la félicité.

 

La toile sans limites que survolent les vents

Présente le savoir offert par les savants.

Ce qu'ils ont découvert défie l'imaginaire.

Du divin la nature est le dépositaire.

 

3 juin 2016

 

 



Suite de l'article...

Lectures : 337    Commentaires : 0     Partager



Un court métrage révélateur

Le 3 juin 2016 à  11:42
Rubriques : Musique et poésie

 

Largement entamé, ce jour

S'ouvrit empli de lassitude.

En délaissant mes habitudes,

À toute action je coupai court.

 

En manque d'énergie sans doute,

Je fermai les yeux sans opter

De complètement m'absenter;

Je voulais rester à l'écoute.

 

Mon esprit me laissait en paix.

Or, soudainement ma mémoire

Fit surgir certaines histoires,

Très certainement inventées.

 

Fus étonnée quand je compris

Que l'intérêt de ces mensonges,

Qui me furent offerts en songe,

Me révélaient un parti-pris.

 

Mon orgueil agissant je nie,

 Pour m'assurer de ma sagesse,

Que des attitudes me blessent

Ou que j'occulte des envies.

 

La vérité enfin admise,

Je pense que cela est bien.

L'indulgence souvent convient.

À m'apaiser je l'autorise.

 

2 juin 2015

 



Suite de l'article...

Lectures : 337    Commentaires : 0     Partager



Un bonheur imprévu

Le 1 juin 2016 à  12:19
Rubriques : Musique et poésie

 

Je veux me souvenir, dater

Un bonheur à peine croyable,

D'une douceur incomparable,

Reçu dans ma rue désertée.

 

J'étais sortie nonchalamment

Car la soirée s'annonçait belle.

Je la découvris irréelle,

Ressentis du ravissement.

 

Mon bonheur s'est évaporé.

Il fut d'une énergie intense,

Laissa perdurer le silence.

Je demeure revigorée.

 

Ce n'était pas de l'allégresse

Mais un suave sentiment

De paix et d'émerveillement.

Mon âme accueillit la tendresse.

 

Solitaire, un petit oiseau

Me révèle son existence.

Il a découvert ma présence.

 Sur un fil, m'observe de haut.

 

   Ier juin 2016

 



Suite de l'article...

Lectures : 299    Commentaires : 0     Partager



Transcendance et souverain style

Le 26 mai 2016 à  04:53
Rubriques : Musique et poésie

 

Transcendance et souverain style

 

 

En hommage respectueux et admiratif à Paul Valéry

 

Le don de la transcendance, grâce suprême,

Aux artistes doués confère du génie.

On le trouve toujours dans les plus beaux poèmes.

Ô Le cimetière marin, de Valéry!

 

Quand j'étais lycéenne, mes compagnes et moi

Apprenions à pouvoir expliquer un poème.

Il nous fallait répondre à de nombreux pourquoi

 Dont certains nous posaient d'embarrassants problèmes.

 

Or en ce temps lointain, rare était le mystère.

Les auteurs employaient un parler beau et franc,

Même quand ils prenaient plaisir à satisfaire

Leur désir d'intriguer par des mots étonnants.

 

D'un genre nouveau, Le cimetière marin

 Surprit énormément ceux qui nous enseignaient.

Ils ne lui trouvaient pas un mérite certain.

Allèrent à l'auteur qui demeura muet.

 

De nos jours une étude approfondie, brillante

Révèle la passion qu'abritent les images.

 L'auteur s'est exprimé sur les versets qui chantent

Portés jusques à lui par le vent du rivage.

 

26 mai 2016



Suite de l'article...

Lectures : 352    Commentaires : 0     Partager




Page 50 de 54

50

Ajouter cette page à :  Ajouter cette page à Facebook  Ajouter cette page sur MySpace  Ajouter cette page à del.ico.us  Ajouter cette page à Google  Ajouter cette page à Netscape.  Ajouter cette page à Windows Live  Ajouter cette page à Yahoo Ajouter cette page à Ask.com  Ajouter cette page à Stumble.  Ajouter cette page à Digg.  Ajouter cette page à reddit.com  Ajouter cette page à NewsVine  Ajouter cette page dans Simpy


© 2003-2018 Amicalien.com, Tous droits réservés.
CONTACT | CONDITIONS D'UTILISATION | PUBLICITE | PARTENAIRES